Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Zack Pringsley...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Zack Pringsley...    Dim 27 Juin - 12:52

Une bâtisse lugubre se profile à l'horizon... Le directeur de la clinique Saint Anne - l'asile des fous, mais pour la forme, on dit qu'il s'agit d'une clinique spécialisée dans la prise en charge des personnes présentant des troubles psychologiques potentiellement dangereux pour la société - nous accueille, mon collègue journaliste et moi-même, avec un sourire éclatant. Il nous mène jusqu'à son bureau. Une plaque dorée sur la porte indique clairement : Eliott STEARN / Directeur. Il nous invite à nous assoir, deux cafés noirs servis dans des tasses de porcelaine nous attendent déjà.

" Alors comme ça vous vous intéressez au cas de Zack?

- Ce n'est pas exactement cela, nous rédigeons simplement un article sur un alién... un malade de votre clinique pour, disons, informer les gens qui se posent des questions sur ce genre d'individus

- Vous pouvez dire aliénés, monsieur, c'est comme cela que tout le personnel les appelle. Et pour ce qui est de votre article, vous n'avez pas choisi le cas le plus banal. Oh ça non! Tenez, voici sa fiche d'identité générale. "

Le directeur nous tend un dossier épais comme un dictionnaire en nous demandant de lire simplement la première page, le reste serait, parait-il, trop compliqué pour nous.



" A lire cette fiche, on dirait qu'il s'agit d'un jeune homme ordinaire.

- Oui, oui, on dirait comme vous dites, mais ce garçon n'est pas ordinaire justement. Il a d'ailleurs une histoire très intéressante, si vous permettez que je vous la raconte.

- Avec plaisir, monsieur le directeur

- Rooo assez de formalité, ici on m'appelle tous Doc et puis voilà... Alors oui, Zack...


Dès que nous naissons, nous pleurons d'être venus sur ce grand théâtre de fous.
William Shakespeare

" Le petit Zack est né une année bisextile, un 29 février. Vous imaginez? Ca n'arrive que très rarement ce genre de chose! Sa mère s'appelait Eléanor Pringsley, une femme banale qui se prenait pour une princesse et se faisait nommer Eléanor d'Agardie par tous les gens de son village, en Angleterre et au final, tout le monde s'est habitué à sa "douce" folie, et on oublia peu à peu son vrai nom. Elle voulait fonder une famille, avec un roi, qui lui donnerait un petit prince à élever. Mais ils prenaient tous peur en découvrant les tourments de son esprit détraqué et s'enfuyaient avant même d'avoir prit le temps de la connaitre. Elle n'était pas méchante, juste dérangée et bien innofensive. Et puis après plusieurs années passées seules, Eléanor d'Argadie rencontra son roi, un homme remarquable qui se prêta à son jeu. David Rinay qu'il s'appelait, mais pour le village, il devint rapidement Monseigneur David d'Argadie. Et puis le temps passa, le jeune couple ne perdait en rien sa beauté et l'harmonie régnait en maitre. Du moins, jusqu'à ce qu'Eléanor tombe
enceinte. David la quitta alors, ne voulant pas accepter une telle responsabilité, le jeu ne l'amusait plus et il disparut à jamais. La demoiselle ne le supporta pas, et son esprit - déjà très fragile - se brisa et elle tomba dans une déchéance totale. Personne ne put la sauver et la mélancolie, puis la
dépression, et enfin la folie destructrice l'achevèrent. Elle finit dans notre clinique, avec un bébé dans le ventre. Comme nous craignions que l'enfant soit affecté par l'état de santé de la mère, nous avons plongé celle-ci dans un sommeil profond. Et sept mois plus tard, Zack venait au monde, avec deux mois d'avance. Aussitôt, nos infirmières l'ont prit en charge et ce jusqu'à ses trois ans. Elles m'ont raconté que le petit avait pleuré durant trois jours et trois nuits sans s'arrêter. Peut-être qu'il avait pressentit la tragédie qui s'abattit alors sur nous car, la nuit suivante, Eléanor Pringsley, alias Eléanor d'Argadie, décédait. "

Les hommes de peu de mots sont les meilleurs.
William Shakespeare

" A trois ans, Zack marchait, parlait et était tout à fait autonome, c'en était effrayant. Mais, ce n'était pas rare, beaucoup d'enfants bien éveillé en faisait autant. Ce qui devint vraiment effrayant, c'est sa personnalité quelques années plus tard. Nous avions tous peur que la folie d'Eléanor se répercute sur lui, mais il n'y eut aucun signe, rien de tout cela. La seule chose que l'on repérait chez Zack, eh bien c'était rien justement! Pas un mot quand on lui parlait, pas un cri quand il se coinçait parfois les doigts dans la porte, pas un bruit lorsqu'il passait dans les couloirs de la clinique. Et à côté de cela, il était charmant et très studieux. Les professeurs que nous avions engagé étaient tous très satisfaits. La langue de Molière, de Shakespeare, les mathématiques, l'histoire, la géographie, la chimie, l'éducation physique, toutes ces matières l'intéressaient au plus haut point et chaque jour, il passait des heures entières à lire ses livres. De plus, il semblait avoir un caractère très doux. Il saluait d'un mignon signe de tête tous ceux qu'il croisait. Il aidait volontiers les employés de la clinique, bref. Un adorable petit bout de choux, intelligent et apparement bien équilibré. Et il grandit ainsi, au rythme de la vie chez nous. Il rendait très souvent visite aux malades et prenait plaisir à discuter avec eux. D'ailleurs, il n'y avait que lui qui pouvait mener une conversation à son terme avec ces détraqués mais bon, c'était plutôt une bonne chose, ça égayait un peu leur vie monotone..."

Pour leurrer le monde, ressemble au monde ; ressemble à l'innocente fleur, mais sois le serpent qu'elle cache.
William Shakespeare

" Et la vie continue comme on dit. Les jours passaient, puis les mois, puis les printemps. Zack devenait un jeune homme parfait, sans tâche, sans folie. Du moins, c'est ce que nous croyions tous, avant... ça. Il avait 16 ans, et déjà un esprit d'analyse et d'intelligence extrèmement développé, bien plus que la moyenne, et même bien plus que les génies de notre temps. Au fil des jours de cette année, des infirmières disparaissaient dans des circonstances mystérieuses... Et à chaque fois que l'une s'évaporait, tous les indices retrouvés inculpaient une autre infirmière. Puis elle se volatilisait et ainsi de suite... A la fin, il ne resta plus qu'une seule infirmière, une vieille femme acariatre détestée de tous, patients comme employés. Et elle, elle ne s'envolait pas comme toutes les autres. Au bout d'un certain temps, on en conclut donc que c'était elle, la police vint faire un tour par chez nous et en arriva à la même conclusion. Ils l'ont emmenée et puis voilà. Zack nous a longtemps questionné sur cette affaire, il défendait cette femme et nous étions tous très touchés par sa grandeur d'âme. Enfin, entre guillemets bien sur, car trois ans plus tard, un de nos médecins s'aventura dans une cave poussiéreuse pour y faire je ne sais plus trop quoi. Vérifier les cables électriques il me semble. Et ce qu'il a découvert l'a traumatisé à vie, il fait d'ailleurs partie de nos malades maintenant. Une pièce sombre et fermée avait attiré son attention et quand il a ouvert à grand coups de barre de fer, il a retrouvé les infirmières... éventrées, égorgées, mutilées, surement torturées de leur vivant. Et puis un homme aussi, qui, on l'apprit plus tard, était David Rinay, le père de Zack. Ca nous a tous choqué. Et puis on a comprit, c'était la folie qui revenait pour se venger de David, la folie d'Eléanor en puissance dix, c'est ce qu'on a pensé, et c'est ce que je pense encore aujourd'hui..."

Quelle pitié que les fous ne puissent parler avec sagesse des folies que font les sages !
William Shakespeare


" Quelle histoire morbide! Et en même temps très intrigante! Mais qu'est ce qui a pu pousser un garçon aussi exemplaire à tuer, à jouer avec la vie des gens de cette façon?

- La réponse est simple, il jouait avec nous depuis le début, depuis qu'il était en âge de coordonner correctement ses neurones ensembles. Son caractère est très complexe vous savez.

- Heu... vous pouvez être plus clair?

- Eh bien, disons que Zack a deux comportements différents : l'image qu'il donne de lui, donc que les gens voient de lui, et ce qu'il est réellement...

" Zack Pringsley, lorsqu'il est en société, qu'il discute avec des gens importants ou même simplement avec un passant dans la rue, est une perpétuelle illusion, je m'explique. Zack se montre toujours souriant, détendu, alerte et intéressé par tout ce que ses sens lui apporte. C'est un garçon plongé dans la sensualité, pour qui les mots simplement dit et les gestes sobres valent bien mieux qu'un long discours ou de grands mouvements vains. Non? Je ne suis toujours pas clair? Eh bien, pour faire simple et en même temps complet, disons qu'il est simple. Il a le naturel sur lui. Aucune de ses pensées n'est déguisée, mais il ne les dévoile pas pour autant au premier venu, pour tout dire, il n'aime pas parler, et ça, ça stresse et ça agace les gens. Mais bon, à côté de cela, il est agréable, sa présence a quelque chose de rassurant. Son esprit est toujours vif et il cherche toujours à tout savoir, pour sa culture personnelle et aussi pour mieux manipuler le monde... "

" Oui, on peut tout à fait dire que Zack est un manipulateur. La folie qui semble régner en lui le rend bien plus lucide en fait. Non, plutôt, il sait ce qu'il fait. On le traite de fou parfois mais en réalité, il est parfaitement maitre de lui-même, oui c'est ça, il maitrise totallement la folie. Intéressant non? Donc, outre l'illusion de perfection qu'il offre, au fond de lui, c'est un jeune homme sadique et cruel qui ne rate pas une occasion pour être sympathique avec une proie, pour qu'elle baisse sa garde, et ensuite la traumatiser à vie. Il n'a pas de changement brusque d'état, il ne passe pas de la gentillesse absolue à une colère destructrice. Il reste naturel, simple, pas orgueilleux ni imbus de sa personne. Il semble entouré d'une aura d'indifférence charmante, mais c'est mon opinion hein? Ce que je peux vous dire, c'est que le sang le fascine et il prend toujours le temps de le faire couler comme il se doit. Oui, on peut aussi dire que Zack est un artiste, enfin, dans son genre quoi. Je dis dans son genre car l'art de tuer, ou l'art de faire souffrir, ça se discute vous ne trouvez pas? Mais c'est également un artiste, un vrai! "

" La musique, la peinture, le dessin, tout cela le passionne. Il a d'ailleurs gardé son violon et le piano de son enfance. Il en joue régulièrement et m'a offert un magnifique tableau, il est là d'ailleurs, juste derrière moi. Une oeuvre remarquable qui cache cependant des scènes violentes mais je n'ai pas encore prit le temps de les découvrir, bref. La lecture aussi, il affectionne particulièrement les livres de grands auteurs comme William Shakespeare, les poèmes de Victor Hugo ou les contes et légendes de toutes civilisations. Il a une culture incroyable et si son côté sadique n'était pas en permanence à ses côtés, il serait un citoyen tout à fait remarquable, comme quelques grands hommes il y a longtemps. "

" Enfin, tout ça pour vous dire que Zack, je le répète, est naturel, indifférent dans une certaine mesure, charmant bien que cruel et tout le bazar qui va avec. Et que c'est un artiste! Je le répète aussi! Enfin, je m'attache sans doute un peu trop à tout ce petit monde...

- Je le pense aussi. Mais nous ne savons toujours pas à quoi il ressemble, pouvez-vous...

- Ah oui! Vous avez tout à fait raison! Eh bien je m'en vais de ce pas vous le décrire de la tête au pieds!

- Mais c'est que...

" Voyez vous, il fait une bonne taille, un mètre et 80 centimètres, mais comme il est mince, presque maigre! 48 kilos vous vous rendez compte? Mais bon, il est en bonne santé, du moins physiquement alors, on passe. Il aime bien se prélasser au soleil mais il doit faire attention car les coups de soleil le guètent, sa peau est si blanche voyez-vous, un vrai cachet d'aspirine! Ou non, plutôt aussi blanc qu'une craie! Il a des cheveux légèrement longs et noirs, enfin violacés plutôt, mais c'est un effet d'ombre, en réalité, ses cheveux sont violets sombres, presque noirs quoi, on ne sait pas trop si c'est une teinture mais c'est persistant! Par contre, là où nous sommes sûrs que c'est naturel, c'est au niveau de ses yeux. Il a des yeux rouges, des yeux perçants qui peuvent soit vous glacer d'effroit soit vous faire tomber sous le charme. En fin de compte, son visage est plutôt agréable, il a gardé les traits fins d'un jeune enfant, il est d'ailleurs plutôt joueur vous savez. Et puis, il a les mains toutes fines, à force de jouer du piano je pense. Un autre détail aussi, il est toujours gelé. Bon, pas tout bleu, mais lorsqu'il vous touche pour une raison ou pour un autre, ça fait froid, et impossible de le réchauffer! Je me demande bien pourquoi... "

" Du côté vestimentaire, c'est un peu comme pour son caractère, simple et naturel. Le plus souvent, il porte juste une chemise unie blanche avec par dessus une veste noire ou sombre, la tenue classique et sobre quoi. Pour le bas, un pantalon noir et le tour est joué! Il ne change pas de style en fait, je pense même qu'il a X exemplaires de chaque vêtement qu'il possède. Pour les chaussures, c'est baskets noires ou rien, et puis voilà! C'est plutôt simple à trouver dans les boutiques tout ça, et pour pas cher! Pas comme ceux qui s'habille chez Luxeagogo ou Piègeafric, non, non, que du simple vous dis-je! Sinon, il porte une chaine noire avec un pendentif autour du cou. Sur le pendentif, on peut voir un Z gravé dessus, un Z comme Zack. Et on a aussi remarqué plusieurs cicatrices au niveau de ses poignets. Je ne sais pas s'il avait des tendances suicidaires mais visiblement, c'est lui qui s'est fait ça. Enfin, voilà voilà! "

" Wah à vous entendre, il s'agit d'un garçon typique et banal.

- C'est un peu ça, même ses goûts sont simples. Il adorent le chocolat et les sucreries, d'ailleurs il ne grossit jamais, merveilleux non? Il aime beaucoup se ballader, que ce soit dans la rue, à la campagne ou sur le toit d'une maison, il adore ça. Et puis la musique, le dessin, les arts en général et apprendre de nouvelles choses, ça aussi ça lui plait. Il est aussi très attiré par les hybrides, surtout les nekos, mais je ne sais pas pourquoi, ça le fascine. Sinon, il déteste qu'on lui tienne tête ou que l'on mette en doute sa parole. Oui Zack a beau être manipulateur, il ne ment jamais, c'est une qualité appréciable je pense. Et pour finir, je dirais qu'il a horreur de l'eau, enfin, de la mer ou des plans d'eau trop profond, il ne sait pas nager voyez-vous, alors il évite de s'approcher de ce genre d'endroits.

- Et... pouvons-nous le voir?

- Ah ça non. Voyez-vous, nous l'avons laissez partir, il voulait s'en aller et je pense que personne n'était en mesure de l'en empêcher. Il m'a tout de même confié qu'il comptait loger dans la maison de son père, dans une ville où l'on trouve des hybrides un peu partout. Enfin, c'est ce qu'il m'a dit. Il aurait pu habiter dans le manoir de sa mère mais je vous l'ai dit, il préfère la simplicité d'une petite maison confortable.

- Vous l'avez laissez partir? Après ce qu'il a fait?

- Pas assez de preuves comme dit la police.

- Bon, bon... nous partons alors... Heu juste une dernière chose, pouvez vous lire ce papier, c'est pour l'audience.

- Avec plaisir, alors... Question : Comment avez vous connu le forum? Réponse : Vive les TopSites!

- Ne cherchez pas à comprendre, au revoir Doc.

- Adieu messieurs... "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Zack Pringsley...    Dim 27 Juin - 13:28

Bienvenue !

J'adore ta fiche ... Et ton vava *ç*
Revenir en haut Aller en bas
 
Zack Pringsley...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE ROYAUME DE GA'HOOLE par Zack Snyder
» Army of the Dead produit par Zack Snyder réalisé par Matthijs van Heijningen (?)
» Superman : Man of Steel - Zack Snyder [juin 2013]
» WIP Iori - MG RMS-106 Hi-Zack
» [Film] L'armée des morts (Dawn of the dead) de Zack Snyder (2003)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives :: - Fiches finies-
Sauter vers: