Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Akatsu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Akatsu   Lun 23 Aoû - 19:18

♦♦ ♠♠♠ ♥♥♥♥ |||| Présentation |||| ♥♥♥♥ ♠♠♠ ♦♦



**Nom :### *???*


***Prénom :#### Akatsu


****Âge :######## 18


*****Sexe :######## Masculin


******Date de naissance :###### 21 Juillet


*******Groupe :################## Docile


********Orientation Sexuelle :######## Sorasexuel (Hétéro')

_____________________________________________

Physical :


##### Le Physique ? Quel est ce mot crédule signifiant l'apparence d'une personne mais peut-on dire que le physique fait une personne ? Mot justement d'un simulacre appuyé. Questions et philosophie qu'Akatsu ne s'est jamais réellement posés car il ne semble confronté à aucun problème d'ordre physionomique. A 18 ans, il est naturellement musclé et parfaitement formé.
Il est même très mignon avec ses cheveux bruns mi-longs ondulant à la moindre brise. Des cheveux chatoyants et soyeux au toucher. Ces longues mèches effilées en bazar permettent également de cacher en partie ses deux petites oreilles noires et pointues de chat. Si on s'y attarde quelques secondes, on peut les apercevoir sortir de cette touffe organisée.

Hormis cette piètre impression de Good Boy, son corps ressent encore quelques marques de sa dure existence. En effet, il possède une cicatrice à son œil gauche, mais celle-ci étant caché par ses cheveux on ne peut soupçonner qu'il est amoché à ce point. Ce qui nous amène à parler de ses yeux, ce sont les yeux les plus extraordinaires que je n'ai jamais vus ! Un gène spécial appartenant à sa mère influe sur la couleur de l'iris de ses pupilles profondes. Ainsi sur la photo, (la seule qu'on ait de lui d'ailleurs; elle provient de Sora Kitai une jeune photographe qui a réussi à garder une image de lui), il paraît plutôt calme mais intérieurement, il bouillonne de haine et de désespoir ce qui démontre la couleur rouge de ses yeux. Un jour, ses yeux ont viré au noir, je vous raconterai plus tard ce qu'il en est advenu...

Bon continuons la description de son visage vers sa fine et tendre bouche très peu utilisée, car il est vrai qu’Akatsu n’a pas l’habitude d’embrasser des filles, en réalité, il n’en a jamais embrassé une seule. Non pas car les autres filles ne s’intéressaient pas à lui, au contraire, il était très sollicité mais celui-ci, pour le peu de temps qu’il consacrait au lycée, était plutôt isolé et très difficile avec le genre féminin, je n’exagère pas si je vous dis qu’il est exigeant mais à point tel que je ne sais pas si un jour il trouvera l’âme-soeur. Il attendait la fille qui répondrait à tous ses désirs peut-être l’avait-il déjà rencontrée sans le savoir.
Son nez n’a aucun caractère particulier à souligner tout comme le reste de son corps. Je dirai même qu’il n’en prend pas grand soin, même s’il fait attention d’être un minimum présentable.




Nature :


##### Comme je vous l’ai signalé plus haut, Akatsu n’est pas un garçon facile, ni dans la vie courante, ni avec les filles. Il préfère largement la solitude à la compagnie. Comme on dit, il vaut mieux être seul que mal accompagné même si il se contrefiche royalement de ce proverbe. Il est très difficile de mettre des mots sur son caractère car il prend minutieusement bien soin de ne laisser apparaître aucune émotion, aucun sentiment. Son expression faciale, demeure la majeure partie du temps, indifférente quelle que soit la situation. Pour cerner son vrai visage, il faut être très proche de lui ce que ... personne n'a jamais réussi à faire. Ainsi, il n'a pas un seul ami proche, aucune connaissance. Personne ne l'a jamais vu pleurer ou sourire il est vraiment tel un loup solitaire. Cependant, il n'en est pas fallacieux pour autant.
Je l'avais déjà évoqué plus haut mais à chaque changement d'humeur, la couleur de son iris change elle aussi : bleu lorsqu'il est content, rouge lorsqu'il sent la rage monter en lui, vert lorsqu'il est indécis voire en déséquilibre ou en panique. Mais la plupart du temps il possède deux yeux de couleurs noisettes qui passent vraiment inaperçus.
Son caractère ne se limite donc qu'à quelques mots : un garçon solitaire, d'une apparence forte et rassurante mais en réalité il est fragile, très sensible même. Son besoin d'affection est immense même si il ne le montre pas.


History :

##### Ah, l'Histoire d'Akatsu ! Elle est assez complexe car très incomplète. Effectivement, seules quelques parties de sa vie sont connues…
Akatsu est né dans un village paisible loin de toute ville citadine entouré par la forêt où seuls les oiseaux chantaient à la guise de la nature. Sa famille possédait une petite maison à la lisière du bois. Son père, sa mère et lui y vivait la majeure partie de l'année. Il était enfant unique et ses seules proches étaient donc ses parents. Je dis proches mais seulement à cause de leur lien sanguin car sinon aucune affinité de les attachait particulièrement. S’ils auraient été voisins, la situation serait la même. Il ne les voyait presque jamais, et si tel était le cas, ils lui esquissaient à peine un « Bonjour » potable. Le point de rupture entre eux date de … la naissance d’Akatsu. Sa mise au monde n’était pas réellement voulue, ainsi, ils ne s’occupaient pas de lui et ce, depuis sa tendre enfance. Il n’avait jamais connu le reste de sa famille, il n’était même pas sûr d’en avoir, ne serait-ce qu’une tante ou un cousin … Le monde extérieur arborait un regard plutôt cruel que compatissant malheureusement pour lui. Par conséquent, il se renferma sur lui-même, n’ayant aucun ami, aucune copine, aucune connaissance. C’est à peine si il ressentait des émotions, toutefois cela était plutôt bénéfique pour lui car une il tâchait de contenir en lui une souffrance dévorante et une haine inimaginable.
Jusqu’au jour où vers ses seize ans, il se réfugia dans la forêt au crépuscule comme à son habitude pour observer la nature et le coucher du soleil. En entrant plus profondément dans le sombre bois, il pensait déjà à admirer la splendeur des étoiles. Soudainement, lorsqu’il s’approcha de la prairie, il entendit un fond musical. Il n’était pas particulièrement curieux pourtant cet étrange évènement l’intriguait. Il alla jeter un coup œil en se cachant derrière un tronc d’arbre dépourvu d’écorce. Il aperçut un groupe de jeune de son âge en train de faire la fête autour d’un feu de bois. Il se demanda qu’est-ce qu’ils pouvaient bien faire. Il les observa comme ça pendant des heures, très intrigué lorsque soudainement, il entendit une voix derrière lui « Salut ! », très surpris, il se retourna en sursaut. D’abord tétanisé, il ne répondit rien jusqu’à ce que la personne qui se révéla être une fille, le questionna sur son identité. Voyant qu’Akatsu ne réagissait pas, elle lui fit un regard tendre ce qui le fit rougir. Elle le prit alors par la main et l’emmena plus loin de la prairie, vers un endroit calme. Elle lui proposa de s’assoir dans l’herbe avec elle. Il hésita un instant puis finit par accepter. Celui-ci n’avait toujours pas dit un seul mot. Cette fille se présenta, elle appartenait au groupe de jeune de la prairie mais elle lui fit la confidence qu’elle s’était éloigné un peu plus loin du groupe car elle ne s’y sentait pas à sa place. Il déposa son regard sur son bras et vit une petite blessure, elle s’empressa de la cacher avec sa manche. Il n’en dit pas plus … Elle l’harcela pour en savoir plus sur lui, il aimait sa ténacité inébranlable. Akatsu finit par décliner son identité, elle déclara alors : « Ah c’est toi le garçon mystérieux dont personne ne se soucie … ».. Ils entamèrent une longue conversation, ils parlèrent ainsi des heures durant, plus le temps passait plus Akatsu appréciait cette fille qui était à vrai dire, très belle, il adorait ses longs cheveux bruns et ses yeux verts. Sincèrement, il adorait tout chez elle. Mais les plus belles choses ont forcément une fin et ils furent contraints de se séparer. Dès lors, Akatsu ne pensait qu’à elle jour et nuit, il rêvait de réentendre sa douce voix.
Mais plus les semaines passaient plus il craignait de ne jamais la revoir car il ne connaissait rien à propos d’elle, comment la retrouver ?
Un mois passa depuis leur rencontre, Akatsu en conclut qu’il valait mieux l’oublier, ce qu’il tenta de faire... Jusqu’au jour où il aperçut dans la ville le même groupe de jeunes de l’autre fois. Il interpella l’un d’entre eux dans l’espoir de la retrouver, il lui fit donc une description rapide de la fille. Le jeune la reconnu assez rapidement.
« Ah, elle… Personne ne t’a dit ? … » Akatsu répliqua assez fébrilement : « Dis … quoi ? », « Et bien … elle est morte … » Akatsu s’effondra, quel grand choc, il ne s’attendait absolument pas à ça … Après avoir reprit ses esprits, il demande pourquoi elle avait … quitté ce monde « Et bien, c’est à cause de ses parents, ils … la battaient, un jour, elle ne l’a plus supporté, on l’a retrouvée noyée dans le lac … Elle a préféré mettre fin à ses jours que d’endurer encore cette souffrance … »
Akatsu était totalement perdu et déséquilibré. Il ne savait pas quoi faire … Ses yeux virèrent au rouge, la haine l’envahissait, il ne pouvait presque plus se contrôler … Grâce à l’autre garçon, il savait où la fille habitait avant de … partir. Il se rendit donc sur les lieux, il fit un tour rapide de la maison, la porte était ouverte, il en profita pour rentrer. A première vue, il n’y avait personne ici. Il visita brièvement les pièces de la maison, il monta à l’étage et se retrouva dans la chambre de la fille … Il arracha une photo d’elle sur le mur et la regarda avec tristesse et souffrance. Un bruit dans le salon à l’étage inférieur, le stoppa dans son activité. Il descendit l’escalier lentement, il s’arrêta net lorsqu’il aperçut les parents de la fille – il les reconnut d’une photo dans la chambre de la fille - dans le salon en train de parler de et de rigoler. Akatsu bouillonna intérieurement, il descendit et s’arrêta à l’entrée du salon. La mère laissa échapper un cri, et le père se leva, outré de la présence de quelqu’un dans sa maison. Akatsu ne répondait à aucune de leurs menaces, son esprit était encore trop embrumé pour être totalement conscient. Le père prit alors une batte se trouvant sur la table près du canapé. Akatsu dit alors « Allez-y, frappez-moi, battez-moi comme vous avez détruit votre fille … ». L’homme ne se fit pas prier, il asséna un coup sur la tête à Akatsu qui tomba sur le sol. « Ca t’apprendra jeune insolent » Akatsu se releva posant d’abord un genou à terre puis il releva la tête, il leva les yeux sur le père, ses yeux étaient désormais noirs, il était inarrêtable. Il essuya d’un revers de main le sang qui coulait de son nez, il tourna la tête et dans une vitre pour décorer, se trouvait un vrai katana. Le père découvrit ce que le jeune homme avait en tête, il tenta de l’en empêcher mais il se prit un coup de pied en plein ventre, il n’était plus tout jeune et pas très agile pour esquiver les coups. Akatsu brisa la vitre d’un coup de coude puissant, il s’empara du katan, il se retourna, le père gisait sur le tapis et la mère affolait, pleurait à chaudes larmes. Cela ne l’arrêta pas pour autant, il pointa le katana sur le père et dit : « Pensez à votre fille et tout ce que lui avait fait subir ». D’un geste précis et rapide, il enfonça le katana dans le corps du père, la lame le transperça littéralement.
Des gouttes de sang avaient giclé sur son visage dont les traits en étaient presque démoniaques. Il posa son regard sur la mère : « Et vous, vous n’avez même pas réagi alors que … » Akatsu repensa à la fille, il hésita une seconde avant de tuer la mère mais c’était le seul moment de sa vie où il se sentait puissant … Il la tua lentement, pour qu’elle sente ce qu’est la souffrance comme lui il la ressentait …
Après cet évènement, Akatsu devint encore plus réservé et ne parlait plus à personne ses yeux ne sont plus noirs mais rouges, il faudra encore pas mal de temps pour qu’ils redeviennent normaux. Peu après il quitta son petit village plus si paisible que ça pour s’enfuir quelque part, il changeait d’endroit un peu tout le temps. Deux ans s’étaient écoulés et désormais il se retrouva dans l’animalerie d’une ville où il rencontra une jeune photographe qui lui rappelait l’autre fille, peut-être le début d’une nouvelle histoire, qui c’est ? …

_____________________________________________


Ce qu'il aime : La solitude, la nature, le calme ...


Ce qu'il n'aime pas : Le contact, les hommes, les sentiments ...

_____________________________________________



Comment avez-vous connu le forum ? :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Akatsu   Lun 23 Aoû - 21:48

Welcome, chaton ! <3
Revenir en haut Aller en bas
 
Akatsu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives :: - Fiches finies-
Sauter vers: