Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Valentin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Valentin.   Mer 2 Mar - 21:29



    (c) - HTML - Noah ~ R.L.E

    Valentin
    ◆◆◆◆◆◆◆◆◆◆
    L'Orphelin

    Valentin est né en France, mais tout de suite transporté dans la vie des Japonais. On s'était trompé d'enfant. L'hôpital n'était pas responsable de ces accidents. Prit dans une famille qui n'était pas la sienne, il fut tôt rejeté.
    Vivant dans les rues et la chaleur des poubelles. Ses caractéristiques animales qui lui étaient familière depuis sa naissance lui aidèrent dans beaucoup de chose. Un humain qui ne voyait que des petites oreilles secoués sous un tas d'ordure ne pouvait que déposer un peu de bonne nourriture au sol. Dégouté à jamais de la nourriture animale, il a déjà voulu arracher ses éléments.
    Rien à faire, ça lui faisait mal. La découverte de ce petit corps dans le froid de l'hiver le mena dès l'âge de 6 ans dans une animalerie. On le reconnait et lui laisse même des prévilèges. Mais ces privilèges ? Ça change quoi dans sa vie ? Il est sûrement le neko le plus détesté et maltraité malgré tout.
    Fuit à toute jambe petit neko ! Use de ce plus grand privilège qu'on te laisse ; celle d'aller dans la cour. Rattrapé, tu l'as été. Ce n'est pas grave, peut-être réussiras-tu à avoir l'envie d'un humain envers ta personne pour te faire sortir de là.



    ◆Valentin ◆ 16 ans
    ◆ Masculin ◆ Six juin
    ◆ Docile ◆ Homosexuelle ◆
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Valentin.   Mer 2 Mar - 21:29


Ce que
◆◆◆◆◆◆◆◆◆◆
vous voyez.


Le physique. L'apparence. La façade. C'est rendu si important aujourd'hui. Les laiderons sont rejetés comme erreur de la nature. Et les belles personnes sont pourchassés dans la rue par un vieux pervers qui ne veut qu'assouvir ses désirs sexuelles. C'est une réalité épouvantable que plusieurs essaie d'oublier. Si Valentin a été poursuivit dans les rues sombres par un homme jusqu'à essoufflement ... Est-ce que c'est parce qu'il détient une certaine beauté ? Peut-être. Certainement plutôt. On ne cherche plus ce qui se cache derrière ses cheveux, ses vêtement, cette peau, cette chaire...ses os. On ne se fit plus à ce qui se trouve dans l'âme. Sa personnalité. Dès qu'on trouve quelqu'un de magnifique, on cherche à l'avoir que pour soi bien avant qu'il n'ouvre la bouche. Oh, si Valentin ouvre la bouche et fait fuir quelqu'un, ce n'est sûrement pas parce qu'il a des dents en décompositions ou une haleine monstrueuse - tout le contraire même -... C'est à cause de ce qu'il y a là, entre ses deux tempes. Mais là, n'est pas la question. Le physique est chose première parlé, car c'est chose première aperçu. En le regardant, longuement ou simplement. Que pensez-vous de lui ? A t-il un physique de gamin ? Seul sa grandeur peut le dire. Ressemble t-il à une fille ? Seul ses vêtements le démontre. Semble t-il faible ? Seul sa nudité pourrait y répondre. Ce petit physique est plus compliqué qu'on ne peut le croire. Pourquoi en est-il arrivé à ressembler à ça ? Va savoir !

Débuté par la fin et finir par le début ? Non. Allons-y dans le bon sens des choses. Ses cheveux ont toujours été sombre. Peut-être parce que sa mère était d'origine indienne et donc, portait une chevelure sombre à sa tête. Tout le contraire de son père qui était d'un blond scintillant. Chose étrange, le reflet à la lune, la lumière et le soleil nous démontre une teinte bleuté. C'est peut-être un effet second de son physique que l'on pourrait dire...Animal. Il se coupe lui-même les cheveux. C'est pourquoi ce n'est pas forcément parfait. Il a passé plusieurs années à les avoir long jusqu'au dos. Chose qu'il a amèrement regretté. Les viols, ça arrive vite quand on est délaissé à soi-même et qu'on ne peut crier le nom d'une personne pour demander de l'aide. Les humains sont si ...inhumain. Ils l'ont vu crié et pleuré quand un homme l'a prit par la taille. Mais rien...Rien du tout. C'est limite s'il n'y avait pas des spectateurs. C'est après ce jour qu'il a décidé de se trouver des ciseaux et mettre fin à sa trop longue chevelure féminine. Ses oreilles félines sont meurtris par les coups de ciseau rempli de haine envers l'humanité. Cicatrisé et peu voyante. Le contact assez faible soit-il sur ces éléments peuvent faire ressentir le surplus de marque sur ceux-ci. Répondre à pourquoi il a ça..C'est mettre fin à ses jours dès ce moment.

Ah. Ses yeux. Sont plus grand mystère. Son jardin secret. Son regard est sombre et a perdu tout l'éclat de sa jeunesse. Teinté d'un vert verdure brulé au soleil et d'un or vieillit. Il ne sait pas ce qu'il y a d'attachant avec ça. Il ne sait même pas si ses vrais parents ont cette couleur de yeux. Et puis merde, il ne pense pas à eux. Ils l'ont délaissés - c'est ce qu'il croit -. Qu'est-il arrivé à son oeil gauche ? Une bataille, un oeil perdu tout simplement. C'était soit ça...Soit il servait d'esclave à un sauvage. Par sauvage, il parle d'un neko rebelle. Devenir l'esclave de quelqu'un serait sûrement la dernière phase avant qu'il ne se suicide. Rien de plus simple. Attaché...La cire de chandelle prenait contact avec son iris sans qu'il ne puisse s'échapper...Sans qu'il ne puisse bouger. Il criait sa souffrance, il appelait la mort. Il sentait tout, sans s'évanouir. Valentin pourrait subir pire alors...Son taux de souffrance étant plus élevé. Bref, avec la cire...Ce fut l'ongle aiguisé du chat qui grattait la surface jusqu'à atteindre l'oeil. Une petite ouverture...Puis de l'acide. On le mit sur le ventre pour ne pas que ça atteint son cerveau. On lui a brulé l'oeil, carrément. Puis le laissa partir. Il s'était évanoui plus loin. Des années plus tard... Son oeil est devenu blanc face à son état aveugle. Comme un voile qui cache les dégoutants dégâts.Son nez ? Sa bouche ? Discrète. Il n'y a rien à expliqué. C'est comme ça. Il est né comme ça. Quoi que ses lèvres en ont la vie dure sur les mordillements constants de ses dents. Dents qui sont soit dit en passant, blanche et droite. Ses canines développé pour mordre tout bout de peau s'approchant de lui.

Ses vêtements. Ses bijoux. Son allure. Très compliqués. Il porte très souvent une veste très sombre - ses vêtements sont entièrement dans les teintes moroses - avec du faux poil d'animaux tout le tour de la capuche. Frotté son visage dessus le calme d'un coup - tout comme le lait -. On en reparlera dans les préférences. Ses vêtements favoris restent ceux qu'il porte depuis un bon moment. Une camisole grise sans manche, mais surmonté d'un collet à motif de léopard. Celui-ci est surmonté d'une boucle noir. Son bas se compose d'un short noir avec des bretelles pendante dans le vide. Pour combler sa peau dénudé il met de long bas dans le même motif que son collet. Ses souliers sont très simple et tout aussi sombre. Comme bijoux, il porte des bagues aux traits féminins, au moins six colliers tous différent. Il porte autant des bracelets à ses poignets qu'à ses chevilles. Ses vêtements lui donne un petit aire de l'ancien temps...Mais en même temps très terre à terre avec aujourd'hui. S'il arrive qu'on lui offre des vêtements, la seule coulure qu'il enfilera se sera le blanc. Quelques chose de long...Une chemise peut-être. Être nu en dessous... Se serait tellement confortable !

Pour en finir... Son physique au complet. Il est petit. Plus petit qu'une personne de 15 ans comme lui, et n'est pas très gros, avec malheur. La peau sur les os ? Quasiment. Sa peau est terne mais douce. Il n'y a pas de marque sur son corps dut à des coups. Mais il a quelques cicatrices au niveau des fesses et au creux des cuisses. Tout juste à cause de ses baises d'un soir. Malgré son physique très frèle il est fort. Quand il frappe, ses coups ne passent pas dans le beurre. On les sent et ce , avec une forte violence. Il déteste le contact d'une autre peau sur la sienne. Comme s'il craignait ça depuis toujours. M'enfin, c'est dans les préférences que je dois en parler ! Grain de beauté ? À côté de l'oeil droit et quelque un dans le dos. Quoi dire de plus..J'ai assez parlé non. ?


Ce qu'il
◆◆◆◆◆◆◆◆◆◆
est réellement.


Enfin, le moment de vérité. Il pourrait te dire qu'il est d'une gentillesse inimaginable, qu'il aime aider les autres, qu'il est très joyeux et que son passe-temps préféré est de gambader dans les champs. Or, horreur, il n'est pas du tout comme ça. Et heureusement, car c'est des personnes qu'il voudrait massacrer jusqu'à mort s'en suive. Le bonheur n'est qu'une façade , quelque chose qu'on fait paraitre car on ne sait pas ce que nous sommes. Sachez que l'être humain est cruel... Et qu'il se trouve que les plus souriants sont les plus violents - pour certain -. Il a apprit très vite qui il est et ce , même pas après un moment en particulier. Non, de naissance c'est une peste, c'est une personne qui ce fou de tout, c'est lui quoi, pas besoin d'aller chercher plus loin. Il est violent, sans coeur et ne cherche jamais à avoir de sentiments. Sa rend faible, ca blesse. Il le sait, en voyant tous les gens autour de lui. Il peut faire le chat tout mignon pour avoir ce qu'il veut, ou sinon il en vient aux coups et à la voix forte. À bien y penser, il est peut-être comme ça à cause de son rejet monumental. Un rejeton de la société, rien de plus amusant n'est-ce pas ? Bref, comme tout animaux NORMAL, il à des phases de " Je suis en chaleur ". Il est loin de se frotter partout mais il aura de grande bouffée de chaleur lui permettant de refaire sortir en lui, son côté pervers. Car oui, il l'est, malgré que souvent troublé par son passé. Il peut coucher de gauche à droite sans problème dans ces moments là, n'importe qui et n'importe où peut faire l'affaire. Valentin est très possessif quand il a un liens fort avec quelqu'un ou que quelque chose qu'il aime. Il fera des crises s'il arrive quoi que ce soit et pense rarement avant d'agir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Valentin.   Mer 2 Mar - 21:29


Ce qu'il
◆◆◆◆◆◆◆◆◆◆
a vécu.


Valentin est né dans les profondeurs de la France, dans un petit coin éloigné où ceux qui doivent faire la loi, étaient les plus faible. À sa naissance, il ne passa que quelques heures dans les entrailles de la ville. Tôt né et tôt placé, qu'on vient le cherché par une famille qui n'était pas sienne. L'hôpital, là où il aurait habité, n'était pas responsable de ce genre d'accident. Les familles se retrouvaient alors généralement avec des enfants qui n'étaient pas les leur et malheureusement, ne pouvaient jamais se plaindre. Par contre, lorsqu'on le transféra au Japon, on décida de lui donner un nom français, entendu quelques jours plus tôt. Il fut aimé, quelques jours, quelques semaines, quelques mois, mais détesté dès ses 1 ans. Si tôt détesté ? Bien entendu. Il pleurait, faisait des courtes ni de sommeil à ses dit " parent " , recrachait son repas, faisait des crises. Ce n'était pas un enfant de toute beauté. De plus, une petite queue et des petites oreilles poussaient au fil des temps, à chaque jour, un peu plus.

On le mit dans une boite et le mit à la rue, à l'âge de 5 ans. Ce petit corps chaud à l'intérieur mais froid de l'extérieur , réussit à survivre , mais avec difficulté. Il se nourrissait de la nourriture que les passants laissaient derrière eux, pour les chats. Il fut alors dégouté à vie de toute ressemblance féline qu'il avait. Malgré son bas âge, il pensait très bien et savait parlé. Là où il habitait, on l'a forcé à apprendre très tôt à marché, parlé et penser. Debout dans les rues, avec des vêtements qui ne lui faisaient quasiment pas, il entra dans un salon de coiffure discrètement par une des fenêtres, prit en main une paire de ciseau et quitta vers ses ordures, sa nouvelle maison. Là, il cisailla ses oreilles en de fort cri de douleur. Ca lui faisait mal... C'est pourquoi il perdit l'idée de retirer ces membres à tout jamais, laissant le sang coulé et son corps retombé dans l'hiver froid de la ville.

À 6 ans, il fut déjà dans une animalerie. Un humain vient l'acheté sans problème , quelques jours après son arrivés et fit cas de pédophilie, lui, âgé de 38 ans. Cette image, de ses mains griffant ses fesses et l'intérieur de ses cuisses , son membre pénétrant en lui avec une telle violence qu'il voulait s'évanouir. Sa bouche était couverte d'un bandeau noir, ses bras attachés au lit . La petite lumière rouge de la caméra montrait qu'il était filmé. Il aura cette image à tout jamais. Sa l'a marqué, à vie. Il portait un collier, d'une croix, qui était posé sur son corps à la naissance, il la portait toujours , il s'était créé un collier fait de bille noir pour chaque moment de sa vie où il voulu s'enlever la vie. On lui arracha du cou et lui en installa un autre, de petites ailes grisâtres, sont surnom étant l'ange déchu. Il avait l'allure d'un ange, mais son caractère ne l'était pas. On le prit en photo dans des positions aussi tordus soit-elle et en lui, divers objets pénétrèrent. Il souffrait, il voulait mourir, dès l'âge de 8 ans. L'idée du suicide passa dans sa tête. C'était un peu fou, mais il avait mal. Un soir, quasiment l'un des seuls où il n'était pas attaché et que l'homme c'était vidé en lui. Il se leva du lit, prit ses colliers et fuit, nu, dans la rue, après avoir mit le feu à la maison.

Cette nuit là, il voulu se suicider. Mais un homme qui semblait tombé du ciel, vient à son aide. Mais ce , pas très longtemps. Il fit prostitué le jeune neko, et sans émotion, il passa dans le lit de différents hommes. La dernière fois qu'il voulu s'enfuir, il pénétra dans le repère des sauvages, sans le savoir. On voulu le soumettre . Sous son grand refus, on lui infligea la blessure à l'oeil puis le laissa partir. Depuis ses 10 ans, il vit dans la cages, avec certain privilèges, comme aller à l'extérieur , dans une cour qu'il y a à l'arrière de l'animalerie. Mais, se battant régulièrement, on le frappait et les viols ne se terminaient pas à sa prostitution, sa semblait le suivre partout. Tôt le jour où il sauta par dessus le grillage, tôt le jour qu'on l'enferma à nouveau.


Ses mauvais gouts
◆◆◆◆◆◆◆◆◆◆
et ses bons.


Ce qu'il aime ? Pas grand chose, peut-être la liberté, c'est certain. Il aimerait se promener dans les rues, sans avoir peur de rien. Il aime ses colliers, il s'aime malgré son caractère de merde. Il aime la lune, les étoiles, la fôret. Relaxer parmis ces arbres sous tous ces éléments serait un paradis pour lui.

Il n'aime pas être emprisonné, couché avec quelqu'un pour rien. Il n'aime pas la nourriture pour chat et a quelques problèmes avec l'eau. Il n'aime pas être rabaissé malgré qu'il le fait aux autres.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Valentin.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Valentin.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Meurtre à la Saint Valentin
» 23 janvier **Mini album St-Valentin**
» Je m'appelle VALENTIN,
» Biscuits, macarons, muffins et cupcakes de Saint Valentin
» La Saint-Valentin !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives :: - Fiches finies-
Sauter vers: