Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ondine arrive pour faire couler votre sang [Fini -w-"]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Ondine arrive pour faire couler votre sang [Fini -w-"]   Dim 6 Mar - 17:44

||₪|| Présentation ||₪||


Nom : Williams

Prénom : Ondine

Âge : 16 ans

Anniversaire : 21 juin

Sexe : Feminin

Groupe : Rebelle

Orientation Sexuelle : Aucune

_____________________________________________


Physique :
Une fille simple, pas spécialement jolie, mais pas vilaine non plus.
Ondine est une adolescente plutôt grande te taille, elle mesure environ 1m73, même pour une européenne sa taille dépasse la moyenne féminine. Elle est très maigre et à des os fin assez fragile, ce n'est pas poour autant qu'elle n'est pas forte. La jeune fille n'a pas vraiment de forme, une poitrine assez petite, pareil pour les fesses. Son visage est fin, ses yeux grand et bleu son éclatant et deviennent rouge quand le sang coule a flot. Ses lèvre sont fine, quasi innexistante et ses cheveux blanc et court effleurent ses maigre épaules.

Caractère :
Ondine est une fille violente et qui n'a pourtant pas mauvais fond. Elle est de nature agressif, particulièrement avec les garçons et elle ne supporte pas la défaite. Par contre avec les filles elle arrive à se comporter à peut près normalement. Enfin cela n'empêche pas qu'elle reste très froide et distante. La fille ne supporte pas les ordres et la seule chose qu'elle aime se trouve être la nuit. Cette fille à un seul point faible, elle à la phobie des ruelles sombre et déserte et des armes à feux. Elle est plutôt réservé et déteste parler d'elle, de son enfance, de sa vie. C'est une jeune fille plutôt solitaire et mûr pour son jeune âge. Par contre, elle s'emporte vite. Les nuits, elle ne dort presque pas, pour cause, elle fait toutes les nuits d'affreux cauchemar. Cette Okami n'est pas très gourmande, elle ne mange presque pas, on la croirais anorexique tellement qu'elle est maigre. Elle n'est pas de nature à se préoccuper de ses chose superficiel tel que ses cheveux, ses vêtements, sont poids . . . Par contre, Ondine se fous des critiques, ce n'est pas le genre de chose qui l'atteigne. Mais elle déteste les mec pervers et obséder, il la mette hors d'elle.


Histoire :

"Ce journal appartient à . . . Ne pas l'ouvrir!"

" Salut je suis Jessica Hort . . . Qu'est-ce que je raconte? Bon je reprend! Salut je m'appelle Ondine Williams et j'ai 6 ans. J'ai changer de nom hier, c'est pour ça que je me trompe. Bon je ne vois pas pourquoi je me justifie à un journal. Ma mère me dit que je suis très mature pour mon âge. Hier elle m'a dit: "Encore tu écrit un journal?" et moi je lui est répondu: "Mais maman . . . Tu c'est bien que j'en prend un nouveau à chaque fois que l'on change de nom". Mais il est vrai que l'on change de nom de plus en plus souvent. En ce moment, on change de nom toutes le semaines. Bon attend que je te résume un peut ma vie.
Je suis Ondine Williams, j'ai 6 ans et je vit seule avec ma mère, il me semble que je suis née en suisse mais je n'en suis pas sur donc pour faire simple je dit simplement être Européenne vu qu'avec ma mère je parcoure le continent. Nous avons parcouru le continent ensemble et je parle plusieurs langue dont le Japonnais. Mon père nous à abandonné avec ma mère à l'âge de mes 2 ans pour une raison que j'ignore. Je n'ai pas d'amis, je n'ai pas non plus l'occasion de m'en faire. La seule personne à laquelle j'ai put m'attacher c'est ma mère. En faite nous voyageons beaucoup, nous ne restons pas dans une même ville plus de 2 semaines et à chaque fois que nous changeons de ville, nous changeons en même temps de nom et de couleur de cheveux. Ma mère ne m'en à pas parler mais j'ai deviner que ce que nous fuyons c'était mon père. Apparemment il en aurait à notre peau. Comment j'ai deviné? Et bien à chaque fois que je parle de papa, je ma fais gronder et taper par maman. Je croix qu'elle à peur.
Dans 5 jours nous changerons é nouveau de nom et de ville et je laisserais cet agenda dans l'appartement. C'est pour cela que je n'écrit rien de trop confidentielle.
Bon Voila alors je vais me décrire un peut. Je suis grande pour mon âge, j'ai de long cheveux rose et je suis une m'entraîne tout les jours. La personne que j'aime le plus c'est ma maman . . . Ha oui je m'entraîne aux Katana, si je fais ça c'est pour protéger ma mère en cas de danger! Elle est très fière de moi et elle me le dit souvent ^^'! Il faut dire que, sans me vanter, je me débrouille assez bien ^^. J'en ais deux et il son noir, j'aime beaucoup cette couleur. Puis c'est aussi la couleur naturelle de mes cheveux. Maman me dit que j'ai un sourire très mignon et qu'elle avait peur que je me fasse manger. Elle me dit aussi que je ne mérite pas cette vie. Je n'aime pas quand elle me parle comme ça, ce qu'elle ne comprend pas c'est que . . . Bon c'est vrai que c'est pas toujours facile ce genre de vie, mais moi je ne suis heureuse que avec elle.
Ho tien c'est bizarre, on sonne à la porte, on a jamais de visite d'habitude. A ce n'est rien, je me suis fait peur pour rien, ce ne sont que les voisins qui voulait un tire bouchon mais on en a pas. Ouf, je peux ranger mes armes. Maman m'appelle, elle me dit que l'on va acheter du pain, elle me dit aussi de ne pas prendre mes Katana parce que ça ne servirait à rien à par nous faire remarquer. Bon je vais avec elle et je revient . . . "

Je ferme mon petit journal, sort de ma chambre en prenant ma veste et va vers ma mère. Nous sortons de l'appartement et nous dirigeons vers la petite boulangerie de quartier. Nous croisons plusieurs personne et entrâmes dans la petite boutique qui sentait la bonne odeur de pain chaud. Nous primes notre pain et retournèrent vers la maison. Je me soulagea que rien ne se soit passé, mais apparemment trop tôt. Ma mère me prit brusquement la main lâcha le pain et m'entraîna dans une petite ruelle sombre pour nous cacher. Elle avait surement vu un danger mais sans grande importance me dis-je. Nous restâmes un petit moment caché dans cette ruelle quand un homme nous fit face. Il tenait un pistolet dans sa main droite et un couteau dans la main gauche. Je devina en regardant le visage de ma mère de qui il s'agissait, cet homme était mon père. Je me mit entre ma mère et lui et obligea ma mère à fuir, ce qu'elle ne pouvait en ne voulait faire. J'insista et elle se recula avant de commencé à reculer dans l'impasse que nous proposé la ruelle. J'écarta mes bras pour protéger ma mère et criai à l'homme:

-Tema! Comment nous à tu retrouvé?

Pour réponse il me fit un sourire sadique et fouilla dans sa poche. Il en sortie plusieurs journaux intimes. Les larmes commençaient à me monter aux yeux; Tout ça c'est de ma faute, si nous somme dans le pétrin c'est à cause de moi. Maman, je t'en prit ne me regarde pas. J'ai honte de moi. Je . . . Je pleure. L'homme s'approche avec son sourire. Nous étions prise comme des rats. Je tâtonna mes hanches pour m'emparer de mes armes mais elle n'y sont pas. Je serre alors mes point et cris:

-Tant que je serait là tu ne touchera pas à maman!

-Pas de problème.

Il me répondit simplement cela. Pour qui me prenait il? Mais avant que je puisse faire le moindre geste il pointa son pistolet sur moi et tira une balle en faisant exprès de louper mon coeur de quelques centimètre. Je ne me sent pas bien. Je m'écroule et sent un liquide chaud se répandre sur mon torse. L'homme s'approcha de moi, je constata avec dégoût que j'étais son portrait craché. J'aurais voulu lui cracher au visage, mais je n'avais plus de force pour cela. Je m'attendait à ce qu'il me finisse au couteau, mais il m'ignora totalement. Je ne l'intéressait pas, celle qu'il voulait c'était ma mère. Il se dirigea vers elle et il . . . Je ne les voyait plus. Je voulait savoir ce qu'il allait lui faire. Je me retourna alors sur le ventre usant mes dernière force. Mais je n'aurais vraiment pas du. Je le vit violer ma mère puis l'achever à coup de couteau. Il repartie ensuite par ou il était venu, passant e nouveau près de moi, mais je fit la morte. Quel lâche je fait. Je me dégoûte. J'ai préféré ma vie plutôt que vengé ma mère. Mais je n'était pas dans de bonne condition. J'étais a moitié morte et désarmer.

-Je vais au Japon, la bas au moins j'aurais la paix!

Une fois qu'il fut partie je me rapprocha de ma mère pour vérifier si elle était bien morte. Hélas son corps est froids et je ne sens plus son pouls. Je pose ma tête sur son ventre et fond en larmes. Je sanglote ensuite doucement:

-Ma . . . Maman je suis . . . je suis désoler! Tous ça c'est ma faute! Je . . . Je m'en veux tellement! Je t'aime maman!

Puis soudain j'étends un bruit au loin. Des sirènes d'ambulance. Mais il est trop tard. Tout devient noir et froid autour de moi. Puis si maman est morte ça ne me sert plus a rien de vivre. Je . . . Je . . .

*Noir*

Bip . . . . Bip . . . . Bip . . . . Bip . . . . Bip

Que . . . Quel est ce bruit? Que c'est il passé? Ou suis-je? Ce n'est pas ma chambre! Ou est maman? Pour qu'elle vienne j'appelle de plus en plus fort:

-Maman. Maman! MAMAN!

-Hé! Ho! Un peu de calme!

Je tourna ma tête et examina la pièce. J'étais dans une chambre d'hôpital et un homme était alité dans le lit voisin. Un homme . . . La journée d'hier me revint en tête. Mon père . . . Ma mère . . . Je ne supporte pas la présence de cet homme dans ma chambre. Je commença à crier et une infirmière, vint, affolé.

-Que se passe t-il?

-Je n'en sait rien elle a appelé sa mère, je lui est demander de ne pas crié et elle c'est mit à gueuler comme une taré! Calmez là!

L'infirmière s'approcha de moi et me calma. Je lui apprit ce qui c'était passé hier sans en dire trop ni pas assez. Elle m'expliqua que je m'était évanoui et tout le reste. Je regarda par la fenêtre, il faisait nuit. D'après elle, j'étais resté 8 ans dans le comas. L'infirmière repartie au moment ou je lui disait que je refusé de partager ma chambre avec cet homme. La femme m'assura qu'elle allait lui chercher une autre chambre, mais je ne la crut pas. Un fois la femme en blouse partie je s'empara d'un couteau rond et tua mon camarade de chambre pour ne pas laisser de témoin. J'ouvris la fenêtre de la chambre et apprit que mon père n'avait pas était arrêté par le bié des information. Je me rappela de sa destination et partie de l'hôpital. Une fois dehors je m'organisa:

-Retourner à l'appartement
-Prendre des affaires et mes Katanaa
-Prendre un avion clandestinement pour le Japon
-Me trouver un endroit pour dormir

Une foi que je me retrouva au Japon je partie à la recherche d'un pensionnat avant de partir trouver mon père pour venger ma mere.[/center]

_____________________________________________


Ce qu'il/elle aime : Pas grand chose à vrai dire

Ce qu'il/elle aime pas : Les contact avec les gens

_____________________________________________


Comment avez-vous connu le forum ? Obligée de répondre?

Avez-vous signé la charte ? J'y cours
Revenir en haut Aller en bas
 
Ondine arrive pour faire couler votre sang [Fini -w-"]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Tuto] Peindre du sang
» NOUVELLE TECHNIQUE POUR FAIRE DES ROSES SPLENDIDES
» Un poème pour faire recette! A plusieurs.
» trucs et astuces pour faire de la végétation
» Application pc pour faire des videos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives :: - Fiches finies-
Sauter vers: