Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ►Seiji. [finished]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: ►Seiji. [finished]    Lun 25 Avr - 20:45


||₪||Presentation of Seiji||₪||






      Nom : //
      Prénom : Seiji
      Age : 19 ans et toutes ses dents, comme vous le constaterez très vite ♥
      Anniversaire : 2 novembre
      Sexe : un beau mâle, pour vous servir~
      Orientation sexuelle : Homosexuel, navré mesdames. Oh bien sûr, il saura s'occuper de vous, mais contre son plaisir.
      Groupe : Docile.



Physique :
- Maman, je veux le même chien que celui de la vitrine !

Le-dit 'chien' releva sa tête en entendant ces mots. Son regard incendia la fillette qui se ratatina dans les jupes de sa mère. Lui, un 'chien' ?! Nan mais vraiment, où allait le monde ? Un grognement jailli de sa gorge alors que ses crocs apparaissaient. Face à lui, la petite le fixait, apeurée et pourtant incapable de le quitter du regard. Il fallait le reconnaitre, Seiji était vraiment captivant. Peut-être pas 'beau', qui trouverait un esclave 'beau' ? mais désirable, séduisant et appétissant, c'est certain. Son corps tout d'abord. Un mètre quatre-vingts de muscles tout en finesses, autant dire qu'on ne le cherchait pas. Sa musculature est due à une bonne hygiène de vie, monsieur sait s'occuper de lui et ne se laisse pas aller, même en cage. Sa peau pâle est un petit handicape pour lui. Et oui, quand il rougit, cela se voit tout de suite ! Tout à fait adorable, ses petites pommettes colorées ♥ Passons au reste de son visage. On remarque tout d'abord ses yeux. De magnifiques prunelles violettes, qui vous fixes et vous figes. Seiji est capable d'embraser bien des gens juste par son regard, qui peut devenir glacial en quelques instants. Tout comme son sourire d’ailleurs. Charmeur, aguicheur, avec une belle langue rouge qu'il sait magner. Et des crocs puissants, dangereux pour ses ennemis.
Tout ce beau visage, finement dessiné, est pour l'instant tourné vers la p'tite demoiselle, derrière la vitre. Sa mère, lui avait à peine jeté un regard avant de continuer sa route, tirant sa fille par la main. Il était énervé maintenant. Stupides humains.
Seiji secoua sa tête, ses cheveux d'un blanc éclatant s'ébouriffant encore plus. Un bruit dans la boutique venait d'attirer son attention. Les oreilles dressées, il regarda, curieux. A le voir ainsi, appuyé nonchalamment contre un mur, il dégageait une aura puissante. Sur de lui, son regard hautain balayait le monde. On le prenait pour un être inférieur ? Raison de plus pour prendre les gens de haut. Avec sa chemise noire impeccable et largement ouverte sur son torse ainsi qu'un pantalon en cuir, on se demande ce qu'il fait dans un endroit aussi bas de gamme. Il suffit de voir sa queue se balançant de droite à gauche, ses oreilles noires ainsi que son collier de chien qu'il ne quitte jamais pour se rappeler sa condition.



Caractère :

-Viens par ici mon toutou ! Aller, on se bouge ! Tut tut, pas de ça avec moi. Sinon tu sais ce qui t'attend, n'est-ce pas mon beau ? Voilà, pas bouger.

*Mais quel connard, ce mec ! Jvais te le bouffer, il va rien piger !*
Voilà ce que pense notre Seiji la plupart du temps. Le monde étant ainsi fait, il a des envies de meurtre au moins dix fois par jour. Très vulgaire aussi, c'est qu'il en connait de jolis noms d'oiseaux ! Mais bon, il garde beaucoup de ses remarques pour lui et essaye aussi de garder son sang-froid. Ça leur ferait trop plaisir de le voir craquer. Du coup, même s'il se permet beaucoup de commentaires désobligeants, il se contente de tuer des yeux. Officiellement docile, il en faut plus pour le dominer pleinement. Son regard glacial ne se baissera pas face à un humain trop sûr de lui. Un peu rebelle dans l'âme, il sait quand même où est sa place, question de survie. Seiji dépassera peut-être les bornes, mais à peine, juste ce qu'il faut pour montrer qu'il n'est pas qu'une vulgaire bête. Car s'il y a une chose qu'il ne supporte pas, c'est être considéré comme moins que rien. Le problème, c'est que tous les humains le voient ainsi...
Notre hybride ne possède pas que ces traits de caractère. Malgré qu'il soit assez borné, plutôt de mauvaise foi et facilement irritable, il n'en reste pas moins agréable. Toujours de bonne humeur, ou en apparence, il se dit que sa vie étant foutue dès sa naissance, pourquoi ne pas en profiter pleinement ? de ce fait, il adore jouer. Mouai, en partie à cause de ses gènes surtout. Il relève pas mal de défis, ne s’arrêtant que lorsqu'il sait qu'il va perdre, et encore. Très aguicheur, il a conscience que son corps peut plaire et adore s'en servir. Il veut parvenir à ses fins, par n'importe quel moyen. C'est aussi un gros gourmand. Il ne résiste pas à tout ce qui contient du sucre, et d'autres gâteries. Véritable gentleman, Seiji sait se tenir en public. Pas besoin d'une très bonne éducation pour faire croire qu'on en a, n'est-ce pas ? Sous cette apparence respectueuse, il n'en pense pas moins et prend du plaisir à tromper les gens. Prenez le pour un faible et voyez ce qui vous attend ♥

Histoire :

Un inu, rien de plus banal dans ce monde, n'est-ce pas ? Alors voici l'histoire banale d'un inu ordinaire, ou pas.
Cette histoire commence un 2 novembre. Un peu froide comme journée, mais si je me souviens bien, il faisait beau. C'est ce jour là que naquit Seiji. Ses parents étaient inus et lui transmirent leurs gènes. Enfin, on ne peut les appeler 'parents' dans ces conditions. Élevage d'hybride en tous genres, autant dire que le rôle des géniteurs étaient juste de donner la vie. Bref, naissance banale.
Il vécu calmement ses trois premières années. Jusqu'à ce qu'il soit bon à la vente. Durant ce temps, il apprit les rudiments que son jeune age lui permettait. Parler, marcher et puis c'est tout. Tout cela dans de bonnes conditions, chose qu'il n'aura pas toujours. Ainsi, à ses trois ans, il fut vendu. A un vieux couple tout à fait adorable qui voulait s'occuper une dernière fois d'un tout petit, un peu comme un petit chiot. Il passa cinq ans en leur compagnie. Un morceau de vie agréable. Il reçu, non pas de l'amour, il n'était pas humain, mais un minimum d'attention. Ils lui enseignèrent pas mal de trucs qui lui serviraient à l'avenir. Ba oui, faire le ménage, vaisselle, la cuisine, le jardin, etc... Ça sert pour un inu, nan ? Des petits plus qu'on n'aurait pas à lui rentrer dans le crane plus tard.
C'est à la mort de la vieille dame qu'il retourna dans la boutique, le vieux ne pouvait s'occuper de lui seul. A huit ans, on intéresse pas mal de gens. Seiji fut donc racheter vite fait. Et son nouveau maître changeait radicalement des précédents. Celui-ci était gérant d'une boite de nuit ainsi que de quelques autres trucs plus illicites à l'étage inférieur, dont Seiji n'en aura connaissance que plus tard. Sa jolie petite bouille avait intéressé l'acquéreur qui voyait en lui un bon potentiel futur. En attendant, il le gardait chez lui, à faire les sales besognes, s'occuper de sa 'demeure', qui avait vraiment une sale gueule. A douze ans, il le descendit dans sa boite. Interdiction de le toucher, trop jeune. Il devait juste s'occuper du service. Autant vous dire que, au début, notre inu n'en menait pas large. A son âge, on est facilement choqué, mais que voulez vous, il devait obéir. Son malaise passa au fil du temps, il prenait de l’assurance, lucide et conscient que sa jeunesse attirait pas mal de monde, et qu'il gagnait plus à jouer le jeu qu'à faire l’effarouché. Bref, de belles années dans la luxure la plus basse, Seiji étant devenu une des attractions principales du club à ses quinze ans. Formidable éducation sexuel en somme, il devint vite adroit en la matière, son maître était fière de lui. Il couchait pas avec n'importe qui, on le gardait pour les grandes occasions, les riches qui se baladaient dans le coin ou les amis du maître. Tout cela l'amusa bien, même si le début de cette période l'avait rebuté.
A ses dix-sept ans, il en eu marre. Pas question pour lui de rester coincé dans cette boite toute sa vie. Il valait mieux et Seiji pris congé, en gros il se tira sans prévenir personne. Mais que pouvait faire un hybride seul dans une ville asservie par les humains ? Pas grand-chose. Il se fit reprendre bien vite, direction une autre animalerie, avant d'être encore une fois vendu. La encore, il changeait totalement d'environnement. C'était une femme célibataire, plutôt fournie niveau compte en banque, qui avait besoin d'affection. Seiji, malgré ses préférences, n’eut pas tellement le choix et dû se plier aux volontés de sa nouvelle maîtresse. Le cadre, au moins, était charmant. Il passa deux ans en compagnie de cette jeune femme, avant que celle-ci perde tout aux jeux et décide de le revendre.

~ The end ~ Je vous l'avais bien dit, pas vraiment originale comme histoire. Mais bon, si tout le monde avait un destin hors du commun, ça serait bien triste, nan ? Bref, notre joli toutou est de nouveau à l'animalerie, pas que cela lui déplaise, mais lui, il ne supporte pas être enfermé. Pauvres vendeurs, ils souffrent beaucoup. Un peu de compassion pour eux, allez acheter cet inu !


_____________________________________________


Ce qu'il/elle aime :
La viande, la vraie, crue ou saignante. Et la chaire, pas que celle qui nourrie, nan. Bref, il aime le sexe. Mais y a pas que ça dans la vie. Les clopes aussi, de temps en temps, c'est bon. La musique, c'est beau et ça transporte, un peu, vers d'autres mondes. Il aime la chaleur, quand il fait tellement chaud qu'on ne sait plus quoi faire. Les sodas, pour se rafraichir quand il fait chaud. Et puis l'hiver, parce que la neige, c'est jolie et éphémère. Le luxe, lui il ne peut s'en offrir, mais un maître riche, ça il aime. Jouer, toutes sortes de jeux, un peu pervers, mais pas forcément. Ça casse un peu le mythe, tout comme les sucreries. Mais qu'est-ce que c'est bon ♥

Ce qu'il/elle aime pas : La niaiserie à l'état pure, ça l'horripile. Et les trucs tout mignon. Vraiment pitoyable. Tout comme ces humains qui se croient supérieurs, mais bon, ça il le tait. Il est pas maniaque, mais il n'aime pas être crade. Ou dans un endroit crade. La pluie, il aime pas non plus. Ça colle, ça mouille et ça donne froid. Et puis c'est triste aussi. Et Seiji ne supporte pas être triste.

_____________________________________________


Comment avez-vous connu le forum ? Top-Site

Avez-vous signé la charte ? Oui !


Dernière édition par Seiji le Mar 26 Avr - 15:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ►Seiji. [finished]    Lun 25 Avr - 20:57

Bienvenue bonne chance pour la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ►Seiji. [finished]    Lun 25 Avr - 21:19

Merci ! ^-^


Je finirais demain je pense~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ►Seiji. [finished]    Lun 25 Avr - 21:23

Ah mais de rien =)
sa va il reste pas long ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ►Seiji. [finished]    Mar 26 Avr - 18:26

Voilà, c'est bouclé !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ►Seiji. [finished]    Mer 27 Avr - 11:23

Donc donc donc , la fiche est nickel , la charte est signé

Je peux donc te valider



Bienvenue a toi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ►Seiji. [finished]    

Revenir en haut Aller en bas
 
►Seiji. [finished]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rokkaku Seiji
» CLK-DTM "Finished body"
» Do you know the diff. between COMPLETE and FINISHED ?
» Monsieur Yokoyama !
» IGO 8 et HD2 Rom orange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives :: - Fiches finies-
Sauter vers: