Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kei Iwao [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Kei Iwao [Fini]   Mar 31 Mai - 18:19

||₪|| Présentation ||₪||


Nom : Iwao

Prénom : Kei

Âge : 19 ans

Anniversaire : 16 août 1985

Sexe : Masculin

Groupe : Docile

Orientation Sexuelle : Hétéro

_____________________________________________


Physique :
Kei Iwao est un jeune homme musclé, de grandes tailles mesurant dans les 1,87 mètre et possède des sourcils d'un blanc laiteux, ce qui peux être surprenant, vu son jeune âge, mais le plus étrange reste ses oreilles de chat aussi blanc que ses cheveux. Ses lèvres sont incroyablement fine presque comme celle d'une femme. Il arbore une chevelure aussi blanc que la neige, fin et coiffé un peu n'importe comment. Malgré sa musculature, sont corps reste fin et souple du à sa condition de Neko et en plus il possède une queue de chat de la même couleur que ses cheveux et qui bouge de façon différente selon son humeur, mais elle bouge souvent quand il est content. Kei Iwao porte un tee-shirt sans manche noir , sous son longue veste grise. Porte, souvent des pantalon dans lesquels il se sens bien et à l'aise, il se chausse généralement de tong ou reste nue pied Le jeune homme a le corps couvert de cicatrice, dû au nombreux coup que les hommes lui ont donnés, pour se rebeller contre leur autorité. Il a aussi un collier en cuir autour du cou, signe qu'il est domestiqué

Caractère :
Kei est un jeune homme au caractère de chien. Lui qui était un garçon si sage et si doux. Mais, la violence des hommes lui apprirent de ne se fier à personne. Sauvage, il n'hésite pas à se montrer insolent quitte à se prendre des coups de bâton. Le jeune neko se montre parfois un peu plus doux quand il à affaire à des femmes. Il a l'instinct de souvent protéger des personnes comme lui, ce qui peux être aussi son point faible. en revanche, quand il offre sa loyauté et ses service à un maître ou une maîtresse, il se n'échoue jamais à ses tâches, car il est d'une nature à bosser comme un fou. Kei Iwao reste comme même un grand timide si la jeune femme sait s'y prendre avec lui. Sa haine ne se tourne pas vers la race humaines, seulement envers les chasseur et les grosse fortune qui finance les chasseurs. Parfois il garde se côté chat qui est de paresser sous le soleil, quand il a pas de travail a effectuer.

Histoire :
Le noir… Kei ne voyait que ça autour de lui. Dans l’air flottait de la peur, il pouvait la sentir si bien, ce n’était pas normal, mais où était il ? Sa tête le faisait souffrir, tout était si embrouillé dans son esprit qu’il avait du mal à y remettre de l’ordre. Il était couché sur du béton, il regarda autour de lui, c’était un endroit insalubre. Mais où était il ? Doucement il se mit assis et tentait de remettre de l’ordre dans ses pensées, fermant ses yeux il tenta de se souvenir.

Il se revit avec son clan dans les montagnes, il y a ses parents non loin de là. Ils étaient sur la montagne, là au moins les humains ne pouvaient les attraper. La forêt était bien trop dense et le sol trop pentu pour qu’un simple humain puisse arriver jusqu’à eux. Depuis la révolte quelque uns d’entre eux s’étaient réfugiés ici ce qui avait créé leur clan. A cette époque Kei était encore bien trop petit, né dans une cage sa mère l’avait pris avec elle lors de la révolte. Selon ses parents beaucoup d’entre eux n’avaient pas survécu, pour les survivants la vie n’était pas simple. Il fallait se cacher, toujours se cacher pour rester en vie. En grandissant il avait développé une véritable haine pour les hommes, ils ne leur étaient en rien supérieur bien au contraire pourtant ils se donnaient droit de vie ou de mort sur leur race. Les humains n’étaient que des êtres abjectes, égoïstes et cruels, Kei ne les supportait pas et jamais il ne le pourrait. Il était hors de question que l’on le prive de cette liberté que ses parents avaient eu tant de mal à gagner. Tout allait bien dans le meilleur des mondes, ils étaient heureux et en paix.

Les années passèrent et Kei atteignit ses dix neuf ans, son père l’entraînait sans cesse pour qu’il puisse parer à la vie, il fallait savoir chasser, usait d’ingéniosité si il voulait continuer à vivre comme ils le faisaient et c’est ce que son père voulait lui apprendre. Un jour son père lui annonça que le lendemain Kei partirait pour un petit voyage, il n’était jamais sorti de cette montagne, ce serait une première. Vivre ici était un pur bonheur mais ils avaient certains besoins que la montagne ne pouvait leur procurer, il leur fallait aller dans le monde des hommes pour cela. Ainsi, les hommes du clan faisaient des expéditions chez les humains dès que nécessaire et aujourd’hui Kei allait enfin faire parti de l’aventure. Ils étaient partis en pleine nuit, pour arriver chez les hommes pendant que tout le monde dormait. Ils savaient ce dont ils avaient besoin, il ne fallait pas prendre plus pour ne pas perdre de temps. Chaque expédition était organisée minutieusement pour ne rien laisser au hasard et aujourd’hui tout se passa sans encombre comme toujours. Kei trouvait même cela trop facile, les hommes étaient si ignorants qu’ils ne se doutaient de rien.

Kei était fier de lui, il avait réussi comme tant d’autres avant lui. Il était enfin considéré comme un adulte par ses pairs, Il ne pouvait rien demander de plus. Tandis qu’ils quittaient la ville pour regagner leur montagne Kei avait un mauvais pressentiment. Cela lui arrivait parfois et jamais il ne se trompait, son instinct lui chuchotait que quelque chose n’allait pas. Immédiatement le jeune homme prévint son père, il savait que son fils ne se trompait pas. Pressant le pas Ils se dépêchèrent de rentrer. Plus il s’approchait du sommet plus son pressentiment se faisait oppressant, quelque chose clochait, il en était sûr et c’est là qu’il sentit.

Il y avait de la peur dans l’air, elle se mélangeait à l’odeur du feu. Du feu ? Alors voilà ce qu’il pressentait, leur clan subissait une attaque. Ils avaient courus jusqu’au sommet et c’est là qu’ils virent le spectacle. Il n’y avait que mort et désastre. C’était l’œuvre des hommes, là dessus il n’y avait aucun doute. Devant eux se dressa un groupe armé, ils avaient un air sadique et cruel. La mère de Kei gisait à leur pied, sans vie. Son père, fou de rage les attaqua, Kei ne put le retenir mais la scène qui suivit le déchira à jamais. Un des hommes dégaina, une balle entre les deux yeux tua son père. En un instant le jeune neko venait de perdre les deux êtres qui lui étaient cher, il tomba à terre et des larmes coulèrent sur ses joues. Il était comme déconnecté du monde réel, tout ce qu’il voyait c’est les yeux morts de son père qui le fixaient.

Soudain il ressentit une violente douleur à la tête puis ce fût le noir complet. Ainsi donc c’était à cause des hommes qu’il était ici, ces êtres horribles qui avaient tué ses parents. Il se mit au fond de la cage, dans la pénombre, pour observer ce qui se passait autour de lui. Sa vision s’habitua très vite à l’obscurité, il voyait des ombres passaient ici et là et parfois le silence se déchiré pour laisser place à des cris et des pleures. Cela dura longtemps, très longtemps. Kei n’avait plus la notion du temps, il restait donc dans cette cage à attendre que quelque chose se passe.

Un jour un groupe d’homme ouvrit sa cage, il les fusilla du regard. Jamais il ne se laisserait faire, Kei ne leur faciliterait pas la tâche. Après, un dur combat les humains l’assommèrent de nouveau. A son réveil, le jeune neko était dans une autre cage, un peu plus grande. Une puanteur se fit sentir et mec homme vêtue salement le regarda. Tout deviens clair, il se trouvait chez un marchand d'esclave.


_____________________________________________


Ce qu'il/elle aime : Le lait chaud, les livres

Ce qu'il/elle aime pas : les endroit sale, l'insolence de l'espèce humaine.

_____________________________________________


Comment avez-vous connu le forum ? par hasard sur Google

Avez-vous signé la charte ? oui, http://gokusha-no-neko.forumactif.com/t3364p30-charte-a-signer#28691


Dernière édition par Kei Iwao le Mer 17 Aoû - 17:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Kei Iwao [Fini]   Mer 8 Juin - 17:12

Bienvenue et bon courage pour la suite de ta fiche Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Kei Iwao [Fini]   Mer 8 Juin - 17:50

Bienvenu Kei
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Kei Iwao [Fini]   Mer 17 Aoû - 17:07

j'ai finit ma fiche désolé pour avoir mit autant de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Kei Iwao [Fini]   Dim 21 Aoû - 19:09

    Bonsoir.

    Désolée d'avoir mis tant de temps à valider. C'est que j'avais déjà lu -et corrigé- la fiche. Et je pensais avoir mis la couleur et déplacé.

    Soit; je me rattrape. Je valide; déplace et met la couleur.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kei Iwao [Fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kei Iwao [Fini]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» OS: Jour - J [FINI.] ^
» Fini le catch sur NT1 ?
» La Fin de Lost : Réservé à ceux qui ont fini la série
» village fini mais le train hs.....
» Photo - quel type de fini choissisez-vous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives :: - Fiches finies-
Sauter vers: