Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Edward Oaken

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Edward Oaken   Mar 31 Mai - 20:59

||₪|| Présentation ||₪||


Nom : Oaken.

Prénom : Edward.

Âge : 24 ans.

Sexe : M.

Date de naissance : 25 décembre.

Orientation Sexuelle : Hétéro. (Approximativement 100%)

Sadique ou neutre ?: Neutre.


_____________________________________________


Physique : [6 lignes minimum]

Aled n'est pas spécialement impressionnant par sa carrure. Le jeune homme mesure un bon mètre quatre-vingt et quelques, une taille tout à fait acceptable pour un être humain standard. Voulant passer inaperçu, le jeune homme marque un bon point de ce coté.
Cependant, autre chose le trahis en quelques sorte. Ses cheveux. En effet, histoire de le desservir quelque peu, sa tignasse est... Disons flamboyante. On ne peut pas véritablement dire que le jeune homme est roux. -De toute manière, il prendrait ça pour une insulte et tenterait de vous arracher les yeux avec un objet prévu à cet effet pour ce blasphème immonde- Non. On peut simplement dire que ses cheveux sont écarlates, étincelants et virevoltants de la couleur de la flamme immortelle qui sommeil en chacun de nous et qui nous anime et... Oui. Passons.

Bref, cette chevelure rougeâtre ne l'aide pas pour ce qui est de passer inaperçu. Cependant, il est pour lui impensable d'en changer et de toute manière, il n'a absolument rien de personnel contre cette couleur. Ses yeux sont naturellement rouges. Il paraît que ce serait dû à une dépigmentation de sa peau, de manière indirecte disons. En réalité, ils sont habituellement "jaune" mais tendent à foncer et à tourner à une couleur orange/rouge lorsque ses yeux sont trop exposés à la lumière. Toujours est-il que cette couleur est également bien peu commune et que cela dessert, encore une fois-, sa volonté à rester discret.

Pour le reste, le jeune homme possède des traits plutôt fins, en plus d'avoir un sourire charmeur. Cependant, son sourire il ne le montre que très rarement. Pour diverses raisons, il est plutôt rare de le voir sourire et ce sera, de toute manière, de façon un peu... "Dissimulée."
Pour ce qui est de son corps, disons qu'il est plutôt athlétique, à cause de sa vie quelque peu... Mouvementée et du fait qu'il ait quelques besoins physiques, comme la pratique régulière de sports divers et de beaucoup de marche pour vider son esprit ainsi que déchaîner toutes les pulsions violentes qu'il refoule depuis plusieurs années.

Côté vestimentaire, le jeune homme reste sobre. Un pantalon généralement noir, accompagné d'une chemise rouge. Parfois une veste noire également, en fonction du temps, vient accompagner cet ensemble. Dans tous les cas, il reste dans des tons sombres et la plupart du temps très "classiques". Le coté "flashy" n'est pas trop son truc.

Edward porte en permanence un pendentif ressemblant à une aile, ornée d'une pierre de couleur ocre/bordeaux. Il a également une cicatrice au niveau de l'arcade sourcilière gauche et une bien plus importante au niveau de son rein gauche.

Caractère : [6 lignes minimum]

Calme est sans doute le mot qui le qualifierai le mieux, si on ne le connait pas. Son allure et l'air qu'il arbore en permanence inspirent la tranquillité. Jeune homme qui ne se prend pas trop la tête, sans prétention, quelqu'un avec la tête sur les épaules, ne montrant que peu ses sentiments et sans doute très amical.

Il en est tout autre. En effet, Edward est en réalité quelqu'un de très cynique, frôlant parfois la méchanceté crasse. Enfin, "était" serait le terme exacte. Cette face de lui, il cherche à la refouler au plus profond de lui-même, mais il arrive parfois que cela ressorte. Edward se force en quelque sorte à être plutôt avenant. Autrefois, il évitait le contact humain, ne parlait pratiquement jamais et esquivait toute forme de discussion. Il est encore un peu difficile pour lui de s'exprimer librement, comme il le devrait... Comme il le voudrait, mais il est bien plus sociable qu’auparavant.

Autrefois susceptible, soupe-au-lait et de nature violente, Edward a apprit à se contrôler. Il arrive souvent qu'il s'énerve, mais de simples mots suffisent en général à lui faire remarquer sa colère et il s'arrangera alors pour se calmer rapidement. On ne peut lui en vouloir pour peu qu'on le connaisse, qu'on connaisse ses antécédents, qu'il soit un peu... Irritable.

De manière générale, le jeune homme n'a rien contre l'humour. Pratiquant lui-même toutes les formes de cet "art du langage" il lui arrive parfois d'être drôle. Estimant "Qu'on peut rire de tout, mais pas avec tout le monde", c'est en général en fonction de la personne à laquelle il s'adresse, qu'il change d'humour. Cependant il est un peu plus difficile de le faire rire, de son coté, car cela voudrait dire qu'il faudrait alors sourire. Et chacun sait qu'il est difficile de lui arracher ce rictus facial.

Edward n'a pas un mauvais fond, il est juste difficile à cerner. Disons que le jeune homme met tout en oeuvre pour que personne ne le connaisse véritablement, que personne ne puisse savoir que c'est avant tout quelqu'un devenu sensible, prenant en compte les remarques, pouvant être à l'écoute des autres, pouvant même être généreux... Voir même, presque gentil. Il cache ça par une attitude un peu froide, et cherchera dans tous les cas à changer de sujet et à tourner toute conversation qu'autre chose que lui.


Histoire : [10 lignes minimum]

Naître un 25 décembre, quelle aubaine pour une famille n'ayant jamais eu d'enfant auparavant. Une bénédiction de fin d'année, un véritable petit miracle de la vie en ce jour de fête pour tant de personnes à travers le monde.
Jeune couple d'une vingtaine d'années, Gareth et Emma tel était leur prénom. Ils décidèrent de nommer leur fils Edward, parce que c'était bien beau et que ça sonnait un peu "vieille noblesse anglaise".
Car oui, on ne vous l'a pas dit, mais cette famille est originaire de Grande-Bretagne, enfin... Disons que le père est purement anglais, la mère un peu moins. Mais passons, là n'est pas la question.

Toujours est-il que cette famille, alors composée de trois membres vivait à Gokusha. Cependant, ils étaient dans le besoin. Oui, la famille ne gagnait que bien peu d'argent. Revenus insuffisants pour deux, l'arrivée d'une troisième bouche à nourrir qui devait être une véritable bénédiction, devint alors plus que problématique.
Par soucis de temps, car les deux parents travaillaient malgré tout, et par pure négligence, le jeune Edward dut parfaire à son éducation un peu... Disons, de manière autonome. Le jeune garçon dut apprendre à se débrouiller dés son plus jeune âge. Son entrée à l'école fut déterminante pour son avenir.
Enfant turbulent, grossier, inattentif et accumulant les bêtises et les punitions. Les parents avaient beau le punir aussi, à le réprimander, le simple fait qu'ils ne s'occupaient de lui qu'en dehors des week-end ou à partir de 20heures le soir altérait pleinement leur autorité. Ce qui fut très vite problématique.

Le jeune Edward s'écarta rapidement du système scolaire "classique". Ses parents tentèrent, en économisant quelques sous, de l'envoyer dans un pensionnat, dans l'espoir qu'ils l'éduquent un peu mieux. Ed' fut renvoyé au bout de 6 mois pour mauvais comportement, et accessoirement pour avoir tenter de voler l'argent de poche d'un de ses camarades et pour avoir voulu mettre le feu à un rideau de douche. Mais là n'est pas la question voulez-vous.

Plus il grandissait, plus le garçon se rapprochait du grand banditisme. Aussi, il goûta dés l'âge de 13 ans les joies des maisons de correction. Cependant, cela ne fit que renforcer sa rancœur, son dégoût ainsi que le mépris qu'il avait pour autrui. Aussi, il devint de plus en plus dur, méchant et il perdait peu à peu les rares valeurs auxquels ses parents l'avaient attaché. Ne reculant devant plus aucune bassesse, aucun blasphème, tout les moyens étaient bons pour se faire de l'argent, pour faire pleurer les autres, pour faire à peu près tout... Et surtout n'importe quoi.

Le jeune homme, alors âgé de 17 ans entra même dans un "Gang" où sa pseudo-rébellion toucha son paroxysme. Bagarres de rues, tags, vols... Le jeune homme toucha à peu près à tout ce qu'il est possible d'imaginer, une vie de débauche et de perversité. Il fallut un drame pour stopper sa folie auto-destructrice et mettre un terme à sa rébellion post-pubère. Au cours d'une "Rencontre nocturne amicale entre deux groupes de jeunes gens de bonnes familles, aux opinions radicalement opposées." Edward fut... Disons, grièvement blessé, comme une majorité de ses camarades. Un coup de couteau dans un rein, disons que ça n'aide pas forcément.

La blessure n'était pas mortelle, mais les diverses concussions, bleus, fractures l'ont tout de même fait réfléchir. Il prit alors la décision de couper totalement les ponts avec sa famille -Qu'il ne voyait que très rarement, de toute manière-, avec ses anciens camarades, ainsi qu'avec toute autre personne qui aurait pu prétendre le connaître.
Dans un élan de folie purificatrice, le jeune homme rentra même dans les ordres toute une année. Selon lui, pour s'absoudre de tous les conneries qu'il aurait pu faire au cours de son existence plus que douteuse.

Par la suite, il apprit à écrire correctement. Il se découvrit même une passion pour la littérature. A l'âge de 18 ans, il parvint à rattraper quelques études, obtenir une ou deux distinctions... Deux ou trois choses ressemblant vaguement à des diplômes, au cours d'études financées par un butin accumulé malhonnêtement.

La prison il y 'avait échappé de peu, ayant toujours réussi à se tirer d'affaire, à ne paraître que pour un témoin de la scène et non pour un coupable. Cependant, son enfance de délinquance restera sans nul doute gravée quelque part.

Pour le reste, il sert aujourd'hui de "Nègre" pour des retraités voulant coucher leur vie inintéressante sur le papier, pour divers sportifs sur le retour ou d'autres choses du même genre. Bref, il passe son temps à écrire, pour le bien commun. Etant parvenu à s'écarter du chemin du mal, il vit aujourd'hui tout à fait normalement, à Gokusha, évitant les Nekos, de peur de leur faire du mal, ayant une très mauvaise image de ces... Animaux. Cependant, peut-être qu'à l'avenir, cela pourrait sans doute l'aider... Pour le quotidien.


_____________________________________________


Ce qu'il/elle aime : Le calme, en général. Ecrire, se défouler, étudier le comportement d'autrui...

Ce qu'il/elle aime pas : La délinquance, les jeunes, les poubelles, les rideaux de douche et qu'on le prenne de haut. (Ce qui a tendance à l'énerver rapidement, et donc le rendre violent.)

_____________________________________________


Comment avez-vous connu le forum ? Partenariat avec un autre forum... Mais j'ai oublié lequel.

Avez-vous signé la charte ? Oui.



Pour le physique j'ai fait comme j'ai pu pour... Trouver des raisons "scientifiques" et ne pas faire comme si c'était tout à fait normal.

Pour le reste, je suis tout ouïe pour la moindre remarque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Edward Oaken   Mer 1 Juin - 9:05

Tout a l'air en ordre. C'est bien écrit et bien présenté. Pour le physique, pas d'inquiètude, c'est bien trouvé.
Attend tout de même l'avis d'un Admin.
En tout cas, bienvenue a toi et amuses toi bien!
Revenir en haut Aller en bas
 
Edward Oaken
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Edward aux mains d'argent
» EDWARD AUX MAINS D'ARGENT - EDWARD (MMS82)
» [Blu-Ray] Edward aux Mains d'Argent
» Edward (Twilight) ou Stefan (TVD) ?
» Edward aux mains d'argent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives :: - Fiches finies-
Sauter vers: