Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le silence est d'or, la vie est sanglante... [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Le silence est d'or, la vie est sanglante... [Terminé]   Mar 7 Juin - 21:51

||₪|| Présentation ||₪||


Nom : Taylor

Prénom : Dexter, Dex pour les intimes...

Âge : 18 ans

Sexe : Question stupide mais pertinante... Masculin biensûr

Date de naissance : 6 mars

Orientation Sexuelle : Je dirais bisexuel, je n'ai jamais vraiment ressentit de l'attirance pour un homme ou une femme en particulier...hormis mon frère évidemment

Sadique ou neutre ?: Le temps m'a rendu sadique...

_____________________________________________


Physique : Description ? Et pourquoi pas portrait robot pendant que vous y êtes, comme ci je n'étais pas assez recherché.
Tout abors je suis jeune, vieillir me fait horreur. Je mesure 1 mètre 70 et pèse environs 63 kilo, autrement dit je ne suis pas gros. C'est toujours plus simple d'avoir un corps svelte pour se faufiler dans les petits endrois, je suis doté d'une souplesse et d'une agilitée exptionnel bien que je ne sois pas un neko -fort heureusement- Je ne suis pas taillé pour le combat contrairement à mon frère mais plutôt pour la ruse, ça se ressent dans chacun de mes gestes.
Je suis un blondinet aux allures de noble, évidemment puisque je suis un lord, je tiens à garder et soigner cette image de marque c'est pourquoi je m'habille toujours dans un style aristocrate exentrique. J'ai des cheveux mi-long et très fin qui brille de la même couleur que le soleil ou qu'un champs de blés en pleine été. Mes yeux sont azur et respire la liberté, mon regard en surprend toujours plus d'un car il contraste énormement avec mon caractère.
J'ai une peau fine et très claire, reflétant encore une fois la bourgeoisie qui m'inonde, je suis le parfais opposé de l'autre imbécile qui me sert de frère.



Caractère : Anti-social ! Je n'aime pas me faire des amis étant donner que je suis très bien tous seul. En plus avec le "métier" que j'exerce ça ne le fairait pas ! Bon après ça je suis anti-pathique, narcissique, menteur et trompeur. Je ne ressemble en rien à mon apparence de prince, j'aime faire la misère au gens mais pas dans le même sens que mon frère. Lui il pense que la vie est une fête et qu'il est le roi de celle ci, moi je ne me sens pas supérieur par rapport à d'autre mais je trouve juste la race humaine pitoyable. Je vaux sûrement mieux que cette même race et c'est pour cela que je n'aime pas taper la discute que ce soit avec un homme ou une femme.
Je suis un sournois et un traître, il ne faut jamais me faire confiance sous peine de le regretter. Je suis un exellent comédien doublé d'un voleur hors paire, je sais usurper n'importe qui du moment qu'il rentre dans mon jeu. Je suis un personnage charismatique et discret, je n'ai pas tendance à montrer que je suis là. La plupart du temps je suis froid et renfermé sur moi même, sauf lorsqu'il s'agit de jouer un rôle dans le but de dépouiller une personne. Je me comporte comme un noble et pour cela je ne m'énerve jamais et choisi bien mes mots. Je ne suis pas aussi vulgaire que mon frère, j'emplois la plupart du temps un language soutenu qui colle bien avec mon image.
En ce qui concerne les neko, je les déteste c'est pas plus compliqué... Du moins, je les concidère comme des êtres stupides et inférieur, des esclaves qui ne méritent rien de mieux que cirer mes chaussures. Mon frère les aimes pour le sexe, je les aime pour les ridiculiser, les rabaisser plus bas que terre voir pire. Si je ne les supporte pas c'est pour une certaine raison, les humains croivent qu'ils peuvent remplacer un être humain, c'est faux ! Ce ne sont que des animaux fait pour bosser à notre service, rien de plus.
Je pense avoir fait le tour de la question, je ne peux que rajouter le fait que je sois difficile et exigent, j'aime vivre dans le luxe et manipuler les gens.


Histoire : Je ne prend pas vraiment de plaisir à parler de mon passé, entre mon frère et moi, c'est moi qui fus le plus touché par notre tragique destin. J'étais le plus petit de la famille, le plus pleurnichar aussi, toujours collé dans les jupes de ma mère, Elliott lui était plutôt du genre à s'amuser avec ses amis en dehors du manoir. Quant à moi, le petit blondinet, j'étais toujours avec maman, toujours blotti dans ses bras, je n'avais aucun amis car déjà à cette époque je n'étais pas sociable. Pour dire vrai, j'étais tout le contraire de mon grand-frère que j'enviais tant, je l'idolâtrais en cachette mais ne traînais jamais dans ses pattes de peur de le déranger. Ce fut donc moi qui remarqua à quel point maman était malheureuse à cause de notre père. Grâce à lui, nous étions une famille noble, des Lord pour tous dire, partout où nous passions nous inspirions le respect. Tout ça m'importait peu du moment que ma mère et mon frère soient heureux.
Hélas au fur et à mesure du temps, je remarqua cette tristesse qui était de plus en plus présente dans les yeux de ma mère. Cette lueur brillait surtout lorsque mon père passait dans son champ de vision. Sur le coup Elliott n'a rien vu, mais moi je savais que papa trompait maman et que c'était ça qui la rendait si triste.
La nuit, parfois, quand je dormais dans son lit, je l'entendais pleurée en me caressant les cheveux et ça ça me rendait vraiment malheureux. Comment peut-on faire souffrir une personne que l'on était censé aimer ? Ce qui me rendait malade, c'est que mon père trompait ma mère avec des neko. Nos soubrettes pour dire vrai, à chaque occasion, il se l'est envoyé et ma mère ne pouvait rien dire. Mon frère était persuadé -et il l'est toujours- qu'il trompait notre mère avec des Lady tout aussi riches que nous mais c'est faux, sans doute n'acceptait-il pas le fait que son père couche avec une race faible. Je haissait ces espèces qui prenaient la place de maman dans le coeur de mon père, ces êtres issus d'une malformation génétique et qui sont censé servir d'esclave, c'est à cause d'eux que tout est arrivé...

Maman avait demandé le divorce à mon père, elle voulait m'emmener moi et mon frère, loin de cet infidèle au coeur de pierre. Elle voulait refaire sa vie, qu'on soit heureux tous les trois, mais le destin en a décidé autrement. Une nuit, mon père s'est rendu dans la chambre de ma mère, moi je ne dormais pas et j'ai entendu d'affreux bruit provenant d'à côté. A cette époque, j'étais encore un peureux, je n'ai pas osé me lever pour aller voir, qui sait, peut être aurais-je pu la sauver...
Du lendemain, Elliott et moi sommes allés dans la chambre de notre mère pour lui dire comme à notre habitude bonjour. Le spectacle que nous avons découvert a bouleversé toute notre vie... Ma mère gisait sur le lit, la tête à moitié détaché de son corps et les yeux grands ouverts. Ces yeux, ce regard... jamais je ne l'oublierais, il fait peser sur moi toute la culpabilité du monde, le fait que j'aurais dû aller voir dans sa chambre cette nuit. Elle me regarde, elle m'accuse, elle me demande pourquoi je ne l'ai pas aidé, pourquoi je n'ai pas été courageux, que pouvais-je bien lui répondre ? Je n'avais que 6 ans bordel ! J'aurais voulu me précipiter vers elle mais mon frère m'a retenu, mon père qui nettoyait alors le sang de notre maman nous ordonna de retourner dans notre chambre.

Mon frère me tira avec lui, je sentais mes yeux picotaient, je n'allais pas tardé à fondre en larme. Non, il fallait que je sois fort, comme Elliott ! Elliott... Sur le moment, je n'avais pas compris cette étrange lueur qui brillait dans ses yeux, ce n'est que bien plus tard que je réalisa qu'il avait changé ce matin-là.
Je ne pu retenir mes sanglots bien longtemps, je lui posais mille et une question pendant que lui semblait réfléchir. Réfléchir ? Mais à quoi ? Je me souviens qu'à un moment, il m'a souri puis il m'a pris dans ses bras pour me consoler, moi et mon frère n'avions jamais été aussi proche qu'à ce moment-là...
C'était à peine deux jours après, une pleine nuit, mon frère se leva. Moi, j'avais encore fait un cauchemar, j'en faisais beaucoup et ça depuis tous petit... Bref j'avais été réveillé et j'avais aperçu Elliott sortir de la chambre, le suivre ? Non, je ne voulais pas, il allait sûrement revenir.
Alors que je tentais de me rendormir, un hurlement déchira le silence de mort qui régnait dans la demeure. Je reconnu la voix de mon père, un deuxième cris vint me faire sursauter, est-ce que je devais y allé ? Cette fois je fus plus courageux, je me leva silencieusement et me dirigea vers la chambre de mon père, les hurlements étaient de plus en plus fort, survis de gémissement d'agonie.
La je pu voir pour la deuxième fois consécutive un affreux et abominable spectacle. Mon frère, l'arme à la main qui explosa la cervelle de mon père. Du sang gicla jusqu'à mes pieds, sur le coup j'avais beaucoup de mal à réfléchir, je fixa Elliott comme ci il s'agissait d'un inconnu. Ce fut uniquement lorsqu'il me pris dans ses bras que j'eu le déclique, il venait de tuer notre père de sang froid, comment avait-il pu faire ça ? A présent, il ne valait pas mieux que lui, il était devenu lui aussi un monstre avec du sang sur la conscience.

A partir de ce jour, mon frère ne fut plus du tous le même et moi non plus d'ailleurs. Lui était devenu sadique, méchant et moqueur tandis que moi je restais réservé, froid, distant... Tous deux fûmes recueillis par un policier qui était venu baliser la scène du crime. Ils innocentèrent mon frère et s'occupèrent de nous comme il le fallait. Après tout nous étions des bourgeois avec un sacré héritage à présent. Un héritage oui mais sanglant, alors que Elliott lui semblait parfaitement l'accepter, moi je culpabilisais, je souffrais de vivre avec mon passé. Il fallait que je change de vie, que je me détache de mon frère que j'aimais tant alors qu'il était devenu quelque chose d'indescriptible. Il me vouait une passion étrange, sexuelle, fétichiste presque, c'est ça qui m'effrayait le plus chez lui, ça et sa passion pour le gore et la souffrance. J'avais mal pour lui, je culpabilisais pour lui, tout ça n'aurait jamais dû lui arriver, nous arriver. Et quel était la cause de cette échéance ? Les nekos... Ma décision fut prise, à l'âge de mes 16 ans, je quitta la maison, laissant derrière moi mon grand frère. J'étais à présent seul, seul et sans but précit, que pouvais-je faire ? Ma vie n'était qu'un néant sans fin...

Une glorieuse idée me vint alors à l'esprit : me faire connaître ! Petit, je lisais beaucoup de roman policier et je me rappelais que j'adorais les voleurs qui jouaient dedans, surtout un en particulier : Arsène Lupin ! Ca peut paraître con mais je le pris pour exemple, j'avais toujours rêvé d'être un gentleman cambrioleur aussi célèbre que lui. Avec mon statu social ce fut simple de me rendre à Londre pour débuter ma carrière, j'avais toujours été très intelligent, ce ne fut pas difficile de monter en renommé.
Cependant, Londre me lassait, j'en avais marre des Anglais, je voulais tester mes compétences ailleurs, dans un lieu différent. J'eu vent de la réputation d'une certaine ville dénommée Gokusha No Neko, qui apparemment était remplit d'hybrides. C'est cela qui m'intéressa le plus, je vous cacherais donc la raison pour laquelle je m'y suis rendu... Le seul problème fut mon frère qui me suivis, s'il me terrifiait autant c'était pour la seule raison qu'il me rappelait notre passé, notre destin sanglant, le monstre qu'était notre père et qu'il est devenu par la suite. Tout cela me faisaient tellement souffrir que je ne cherche plus qu'à le fuir encore et encore...


_____________________________________________


Ce qu'il/elle aime : Les fleurs, la lune, son frère, les tradition, la richesse, voler, manipuler, lire et prendre des douches bien chaude.

Ce qu'il/elle aime pas : Les nekos, la violance gratuite, la télévision, son passé, cauchemarder et les insectes.

_____________________________________________


Comment avez-vous connu le forum ? DC ^^

Avez-vous signé la charte ? Oui ~


Dernière édition par Dexter Taylor le Lun 13 Juin - 17:41, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le silence est d'or, la vie est sanglante... [Terminé]   Mer 8 Juin - 18:06

Cool, deux frères sadiques! bienvenu. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le silence est d'or, la vie est sanglante... [Terminé]   Jeu 9 Juin - 16:15

Sadique oui mais d'une manière différente x)

Merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le silence est d'or, la vie est sanglante... [Terminé]   Dim 12 Juin - 9:50

Bonjour et bienvenue.

En toute bonne fiche qui se respecte, il y a des fautes. J'en ai dénombré pas mal. Malheureusement trop pour être compensée par la longueur. Il te faudra donc corriger avant d'être validé.

Préviens-moi de tes modifications.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le silence est d'or, la vie est sanglante... [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le silence est d'or, la vie est sanglante... [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Livres - "La poupée sanglante" / "La machine à assassiner" de Gaston Leroux
» Arène sanglante
» LES AVENTURES DE VICKI NELSON (Tome 2) PISTE SANGLANTE de Tanya Huff
» La poupée sanglante
» La légion sanglante [2500 points, Khorne]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives :: - Fiches finies-
Sauter vers: