Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Yoru. :) - Done -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Yoru. :) - Done -   Lun 20 Juin - 19:47

||₪|| Présentation ||₪||


Nom : Tadane

Prénom : Yoru, signifie "nuit"

Âge : 18ans

Anniversaire : Inconnu. Il fête son anniversaire chaque 31 décembre.

Sexe : Masculin

Groupe : Docile

Orientation Sexuelle : Ne le sait pas vraiment.

_____________________________________________


Physique : L’hybride mesure 1m72 pour une soixantaine de kilos. Il a les attributs des félins, c'est-à-dire qu’il a une queue duveteuse, longue et brune, assortie à ses oreilles. D’ailleurs, l’extrémité de ces atouts est de couleur blanc cassée. Ses cheveux sont bruns, vulgairement méchés retombant n’importe comment de part et d’autre de son crâne. Il a le visage fin, certains pourraient dire à juste titre que Yoru pourrait être une fille. Mais c’est bien un garçon. Il a des lèvres, un menton et un nez plutôt absents. Son sourire est d’ailleurs discret. Il a les yeux vifs et perçants. De couleurs orangées tendant vers le jaune. Ces derniers lui permettent de voir parfaitement la nuit.
Concernant la carrure du jeune félin, on peut dire qu’il est correctement bâti. Son passé l’a forcé à garder un physique musclé.
On ne note rien d’excentrique sur le corps du neko comme un tatouage ou des piercings. Il est pur de ce côté-là et seule une personne un peu originale pourrait le faire basculer.
A propos de son style vestimentaire, on ne peut pas dire que Yoru soit friand de la mode… Il porte des tenues modernes sans être à la pointe des dernières tendances.



Caractère : C’est un fait, rien n’intéresse Yoru. Il fait partie des gens qui se lassent de tout pour un oui ou un non. Bon, pour être exact, il y a quand même deux-trois choses qui l’intéressent, mais il en a fallu du temps avant qu’il s’y plonge réellement.
Quand on voit l’hybride, il a l’air absent. Toujours dans la lune, toujours à rêvasser. Comme si le monde environnant l’ennuyer. Il pense beaucoup, et critique énormément. Il ne parle que peu, il répond le minimum. On en déduit que l’hybride n’est pas réellement loquasse. Il est néanmoins très honnête et cultivé. Il adore le silence et la solitude. Il est d’ailleurs très intelligent et modeste, mais ça, on ne le remarque qu’après quelques jours passés avec lui.
Il se montre souvent désagréable et cynique. Tout d’abord parce que comme ça, il pense qu’on lui fichera la paix, mais aussi parce qu’il adore se donner un genre de " méchant. " En fait, ce neko est plutôt mystérieux.

La personnalité du puma diffère totalement de ce qu’on a l’habitude de voir lorsqu’il se trouve dans le domaine qu’il apprécie ou mieux, lorsqu’il se sent à l’aise, à la place où il se doit d’être. Néanmoins lorsqu’il s’ennuis profondément, il fait aussi des efforts de comportement.
A ce moment là, vous trouverez une personnalité pétillante. Excentrique même, qui prendra la peine de s’intéresser à vous et à ce que vous valez. Il se montrera malin, taquin, joueur, bref… Une personnalité épanouie et qui plait.

Le neko n’aime pas être dérangé. Posé de nature, il ne s’énerve que lorsqu’on le taquine trop. N’ayant jamais été pervertis par les sentiments, que ce soit l’amour ou l’amitié, il se comportera toujours d’une manière honnête. Il ne connait pas vraiment les codes de la pudeur ou des choses qu’il ne faut pas dire aux autres, comme ne pas dire à une fille qu’elle a prit du poids. Cela lui affère une certaine candeur, plutôt appréciable.
Yoru a des aspects de sa personnalité assez chiante. Ou plutôt, inapproprié pour un neko. Pour commencer, il ne se soumet pas. C'est un principe. Ou, peut être il pourrait se soumettre, uniquement si son intérêt à le faire est très important. Ensuite, il a la manie de dire les choses qui dérangent, pas grand chose n'est tabou pour lui. De plus, son caractère méfiant concernant les humains et trop réfléchie le pousse très souvent à répondre à une question par une autre... Ce qui, généralement, ne fait pas avancer grand chose.
Il n’aime pas se mêler aux autres et généralement il ne se mêle pas aux histoires des autres. Sauf si on le sollicite, mais il ne faut pas s’attendre à grand-chose de lui, il agit plutôt timidement dans ce genre de situation.
N’ayant pas l’habitude des relations sociales, il ne faut évidemment pas trop lui en demander, du moins au début.
Attention néanmoins lorsque le félin est en colère… Il se montrera très agressif et il sera difficile de le calmer via la raison.


Histoire :
"Et un de plus, un!"
Un laboratoire quelconque, des scientifiques ordinaires aidés de laborantins amateurs. Une table de chirurgie, une poche d'eau, une autre de sang, des outils... le jargon médical préfère utiliser le terme "ustensile" mais le résultat est sans appel...
Un félin.
La manipulation génétique s'était passée à merveille. Des nekos étaient produis en chaîne depuis peu. C'était comme une naissance ordinaire, une personne venait d'arriver pour tenir un registre. La cinquième naissance de la journée. Un mâle cette fois-ci.
Son nom? Cela n'avait pas encore d'importance pour le moment. Pour le moment, il était le numéro 219.
La clinique venait d'ouvrir récemment, le marché des nekos était en expansion. Pour autant, ils étaient créés de partout. Tout le monde en voulait, un véritable objet de consommation. Ce n'était plus la chose de luxe comme avant, ou peut être que si, certaines bêtes valaient plus que d'autre. Mais le commun des nekos étaient vendus à des prix tout à fait raisonnable. - avis très subjectif, je le conçois. -

Le petit 219 était le premier mâle de la journée, déjà les scientifiques le faisaient transférer jusqu'à une autre pièce - une salle de repos? -
Là-bas, il y avait déjà d'autres bêtes. Des enfants. Des bébés. Mais, ils n'avaient rien d'entièrement humain. Les oreilles félines et la touffe de poils dans le bas du dos y étaient pour beaucoup.
Leurs destins étaient celés.

Ils grandissaient tous ensemble. C'était peut être la seule difficulté des laboratoires, la patience. La patience d'attendre un âge correct pour qu'ils se vendent à meilleurs prix. Certains animaux quittaient prématurément les locaux, on ne savait pas trop où ils allaient. Certains d'entre eux étaient plus bizarres que les autres. Soit ils étaient trop "stupides", soit ils étaient "défectueux". Selon les dires des humains...
En effet, certains ne savait pas parler ou s'exprimer trop mal, pour d'autres, des gênes physiques s'étaient formés autant interne qu'externe. Le numéro 219 se souvient d'une neko qui avait du mal à respirer. Le sac poubelle dans lequel elle fut jetée lui a, après coup, mit la puce à l'oreille... Il ne l'a plus jamais revu.

Le slogan de la maison rimait avec perfection, ceux qui ne correspondaient pas à cet idéal étaient éliminés.

Notre neko se souvient que toutes les semaines, un test d'aptitude physique était effectué sur chaque individu. Chaque hybride avait un dossier qui grandissait de jour en jour, et qui, une fois l'animal refourguer à une animalerie, était classé secret dans les archives.
Oui, des nekos disparaissaient à l'issu de ses tests.

Son véritable prénom lui fut donné lors de ses deux ans. Yoru. Ce dernier était dès lors assez passif dans sa manière d'être et de vivre. Il observait ce qui l'entourait... son âge ne lui permettait pas de tout comprendre et d'être complètement lucide sur ce qui se passait autour de lui. Et même, un morveux ne peut rien contre des adultes.
Cependant, il notait dans un coin de sa tête toutes les choses sûres qu'il constatait.
Malgré les critères stricts de perfection du laboratoire, il n'était pas trop mal traité. Ou du moment, comme il n'avait pas matière à comparer, il ne se plaignait pas de sa condition.
Et pour cause; leur excellence désirée permis au neko de ce labo d'acquérir une certaine qualité de vie. Certes, pas digne des humains les plus riches, mais probablement les meilleurs conditions qu'un neko puisse avoir.
L'idéal de l'organisation qui gérait les nekos voulaient faire de ces nekos, des nekos de luxe. Alors, les repas étaient servis à des heures fixes, et quand je dis repas, je dis entrée, plat, fromage, dessert. Et boisson au choix. Les mets très souvent variées et de diverses origines pour s'adapter à la mondialisation et aux chocs des cultures.
De même, les activités proposées dépassaient largement les activités qu'un neko normale peut pratiquer dans toute sa vie. Yoru a donc touché à tout. Des sports aux passes temps... Tout a été vu.
Une éducation de pointe pour instruire les hybrides étaient aussi de rigueur. Bref, tout était là pour satisfaire le moindre client.

Le seul point noir était le manque d'affection et le manque de réelle considération de l'espèce. Il était rare que les nekos tiennent une conversation entre eux, en dehors des activités. Les amitiés étaient minimes et déconseillées.
Tous les mois environs, des nekos disparaissaient dès qu'ils devenaient adolescents. Et d'autres, en âge d'apprendre rejoignaient le groupe des nekos actifs.
Yoru ne se fit jamais vraiment remarquer, il était le puma aux cheveux bruns qui préféraient lire plutôt que de s'occuper d'un jardin. Il semblait même extrêmement introvertis. Il n'attendait qu'une chose; celle de pouvoir enfin voir ce qui se passer en dehors de ce bâtiment aux murs blancs. De vivre ce qui se passe dans ses livres...

Il sortait souvent au début de son adolescence. L'institut permettait aux nekos, pour éviter des quelconques fugues ou rebellions, des sorties quotidiennes. D'abord strictement encadrées puis plus les nekos prenaient de l'âge, plus ils étaient libres de leurs mouvements. Tout en gardant une marge de perfection par rapport aux autres nekos du pays. Le laboratoire souhaitait avoir des nekos des plus épanouis.
La personnalité de Yoru, sensiblement décalée pour le laboratoire, commençait à se faire sentir. Le neko était qualifié de "mou" et "ne respectait pas les horaires de sortie".
Bien évidement, dehors, c'était plus intéressant qu'être dans le laboratoire.

Un enchainement d'évènements amena le neko à se faire prendre sous la coupe d'un médecin, qui avait besoin d'une personnalité calme et posée pour l'assister. L'institut où avait grandit Yoru proposa ce dernier, qui ne demandait pas mieux que de s'en aller.
La relation avec le médecin, père divorcé avec une jeune fille de huit ans, se passait bien. Du moment que Yoru avait 6heures par jour pour faire ce qu'il voulait, il ne rechignait pas et faisait en gros ce que le médecin demandait.
La tâche du neko consistait surtout à s'occuper du cabinet du médecin, situé à la campagne. Le ménage, l'accueil des patients et l'entretiens des ustensiles.
Ce n'était pas compliqué, pourtant, du jour au lendemain, le médecin congédia notre Yoru. Sans raison apparente, ou si, il partait à la retraite, donc le neko ne devenait plus qu'une charge à ses yeux.
Alors, l’hybride fut face à son destin, seul…


_____________________________________________


Ce qu'il/elle aime : Être tranquille, qu'on le laisse faire ce qui lui plait, la musique principalement le piano et l'harmonica, la lecture et d'une manière plus direct s'instruire, bien manger, le sport...

Ce qu'il/elle aime pas : Le bruit, qu'on l'embête, qu'on essaie de lui imposer des idées, les menteurs, la nourriture trop épicée, sa peur lorsqu'on essaie de le débrider...

_____________________________________________


Comment avez-vous connu le forum ? DC

Avez-vous signé la charte ? Yes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Yoru. :) - Done -   Lun 20 Juin - 20:38

Bonsoir et "re"-bienvenue.

J'ai bien apprécié la lecture et n'ai trouvé que peu de fautes.
En ce cas, je valide et déplace.

Bon jeu parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
 
Yoru. :) - Done -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sign' By Yoru / Akuzo
» Me de Shireru Yoru no Junjô - Itsuki Kaname
» RPG YORU ACADEMY
» Naruto ~ Nemurenu Yoru no Hate - Megu Miruko
» [DUO] KAEnjels - Oshibe to Meshibe to yoru no chouchou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives :: - Fiches finies-
Sauter vers: