Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un pas de plus vers la mort [PV : Satya + Cameron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Un pas de plus vers la mort [PV : Satya + Cameron]   Jeu 23 Juin - 21:18

Liam ne comptait déjà plus le nombre de jours depuis ce Jour là. Il en avait passé quelques uns enfermé dans une cage, elle même dans une pièce sombre et sans ouverture. Ainsi plongé ans le noir, Liam avait eu tout le temps pour se perdre dans ses pensées. La seule personne qu'il vit fut celui qui venait lui apporter son repas. D'après la silhouette, un homme. Mais il ne distingua jamais son visage, à cause de l'obscurité qui les entourait. Il n'entendit pas non plus le son de sa voix, puisqu'il ne lui adressait pas la parole. Au bout de quelques jours, ce même homme (ou pas, peut être n'était ce pas toujours le même) arriva les mains vides, ou presque. Il s'approcha de la cage et l'ouvrit, attrapant Liam pour lui attacher les mains avec la corde qu'il avait apporté. Une corde tressée rêche qu'il serra si fort que Liam grimaça.

On l'emmena ensuite dans une pièce à l'opposée de celle dans laquelle il était. Un salon très bien exposé, plusieurs fenêtres apportant la luminosité nécessaire. Étaient déjà présents un homme dont le visage lui disait quelque chose, et un autre totalement inconnu, qui semblait particulièrement intéressé par l'hybride lorsqu'il le vit entrer. Il s'approcha de Liam, et après une analyse minutieuse de ce qu'il considérait comme un animal, il s'éloigna pour aller échanger quelques mots avec l'autre homme. Puis il récupéra la corde à laquelle était attaché Liam pour l'emmener à son tour.

Lassé de tout, et sans énergie, Liam préféra se laisser emmener à nouveau, vers il ne savait quelle destination. Il eut un instant d'espoir lorsque cette fois ci, on prit soin de lui. Lavage, nouveaux vêtements propres, et nourriture en quantité plus conséquente que celle qu'il avait le droit ces derniers jours. Jusqu'à ce qu'il atterrisse dans une cage dont une des parois était en verre, totalement vide. La porte claqua derrière lui et il put observer les lieux. L'observation de la cage en elle même fut rapide, puisqu'il n'y avait rien. De l'autre côté de la paroi de verre, des étagères s'alignaient, de multiples objets entreposés dessus en ordre. Ce qui ressemblait fortement à un magasin. Et lui se trouvait dans une cage, à la vue de tout client. Il allait être vendu, comme une chose, encore pire que les animaux que l'on trouve habituellement en animalerie. Liam était défait. Qu'allait il lui arriver ensuite, où se retrouverait il ?

Assis au fond de sa cage, les jambes repliées contre lui, les bras autour et la tête posée dessus, il observa les gens s'affairer dans le magasin sans prêter attention aux cages et à leur contenu. Le magasin n'était pas ouvert, mais il n'allait probablement pas tarder à l'être, pour la deuxième partie de la journée.


Dernière édition par Liam le Lun 27 Juin - 13:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un pas de plus vers la mort [PV : Satya + Cameron]   Lun 27 Juin - 9:16

    « ♠ DRIIIING! DRIIIING! ♠ »

    Lève toi, semble dire le téléphone. Cameron, debout, crie-t-on à l'autre bout du fil. Mais le jeune homme ne daigne pas l'entendre. A vrai dire, il n'as pas envie de répondre, sachant qu'on lui demandera pourquoi il est partit. Encore et toujours la même chose. Marre qu'on lui pose toujours la même question. Elles n'ont pas toute de réponses, bon sang.
    Pourquoi d'ailleurs a-t-il à nouveau laissé sa carte? Il ne se souvenait pas de l'avoir déposée, pourtant. Encore une conquête qui s'était attachée sans le connaître. Quel ennui.

    Ou alors. Son patron. A cette pensée, Cameron se réveilla et sauta sur son téléphone. Trop tard, la sonnerie avait cessé.

    - Merde. C'était qui?

    Il prit son téléphone en main et regarda dans la liste des appels. Numéro inconnu. Ah bah tiens. Il reposa son portable sur sa table de nuit et retourna se coucher. C'était son jour de congé, non mais. Qu'on le laisse tranquille.

    « ♠ TOC-TOC! ♠ »

    Visiblement, personne ne voulait le laisser dormir. Il grommela tout en se levant. Arrivé à la porte, il se rendit compte qu'il était aussi nu d'Adam. Il soupira en baissant la tête. Mais il ouvrit néanmoins la porte, ne laissant entrevoir que sa tête.

    - C'est pour quoi?

    Un marchand. Un vulgaire vendeur faisant du porte-à-porte.

    - Bonjour, monsieur. Je vend des hybrides ...

    Cameron ne le laissa pas finir. Si c'était pour lui vendre quelque chose, qu'il aille au diable. Il n'était pas d'humeur.

    - Je suis pas intéressé.

    Il claqua la porte au nez de l'inconnu, retournant dans son lit. Mais il tiqua. Cameron revint à sa porte, l'ouvrit, et sortit.
    Il rejoignit le vendeur qui s'en allait. Le marchant, malgré ses joues roses, se retourna et fit face à Cameron, en bon professionnel.

    - Elle est où, votre boutique?

    - Dans le centre-ville, monsieur. Vous n'aurez pas de mal à la trouver.

    Le jeune homme sourit, il avait bien envie d'y faire un petit tour car cela faisait bien longtemps que l'idée d'adopter l'un de ces hybrides lui trottait dans la tête.

    - Mais, je vous conseille de vous habiller, avant de venir.
    Fit l'inconnu, ses joues toujours aussi rosées. Voir plus.

    Cameron hocha la tête. C'était vrai, se promener nu n'était sans doute pas la meilleure chose à faire. Alors, il dit au revoir au vendeur, le remerciât du renseignement et rentra chez lui.

    Au programme de la journée, douche, déjeuner et sortie en ville l'après-midi, à la recherche de la boutique. Voyant l'heure, Cameron se pressa. Il avait bien profité de sa matinée à dormir.

    N'étant malheureusement pas un cordon bleu, Came se fit une omelette, y mettant fromage et jambon, pour que ce soit meilleur. Mangeant rapidement, il prit ensuite sa douche et s'habilla. Un simple bermuda ainsi qu'un t-shirt de marque lui suffisant amplement, pour le reste de sa journée.
    Prenant ses clés, il ainsi que son portefeuille, il partit en direction du centre-ville d'un bon pied.

    Il arriva finalement trois quart d'heure plus tard, devant une boutique qui offrait à ses hybrides une vue imprenable sur le reste de la ville. De quoi les faire rager, pensa Cameron.

    « ♠ DILING-DILING! ♠ »

    Le premier client de ce début d'après-midi. Lorsque Cameron entra, il n'y avait personne. Mis à part les hybrides et un gérant venant à sa rencontre, un sourire aux lèvres.
    Ils parlèrent un moment, discutant du choix d'un hybride, discutant caractère et critères. Pour le gérant, c'était une évidence qu'il fallait lui trouver un hybride qui n'allait pas s'attacher directement mais qui resterait auprès de Cameron. Un hybride capable aussi de faire ce qu'on lui demandait. Sans broncher. Cela mis la puce à l'oreille du vendeur, il lui semblait avoir des spécimens qui correspondaient parfaitement à ces critères. Malheureusement, ils étaient tous des usagis. Et le jeune homme avait spécifié qu'il n'en voulait pas, lui-même ayant pour surnom « Bunny ».

    Au bout du compte, le gérant l’amena devant une cage, précisant que l'hybride à l’intérieur était d'un naturel plutôt renfermé et peu bavard. Mais il était le seul pouvant correspondre aux critères du jeune homme. Ainsi, Cameron se pencha vers la cage, souriant.

    - Bonjour. Hum.. Liam, c'est ça?

    Cameron venait d’apercevoir la fiche d'identité de l'hybride. Elle présentait le prénom, la race et l'âge de l'hybride. Liam, dix-sept ans, hybride chat. Un neko, donc. Cameron avait toujours aimé les chats. Indépendants, ils vivaient au jour le jour, s’intéressant peu aux sentiments. Mais il ne savait pas si c'était le cas d'un hybride félin. Selon les dires du vendeur, le caractère était différent pour chaque hybride et il ne pouvait donc pas affirmer sa théorie.

    Continuant d'observer l'hybride, Cameron eu son coup de cœur. Le jeune neko était très beau, malgré des vêtements peu à son goût. Il fit un signe de tête au vendeur, lui disant d'aller chercher sa machine pour payer par carte. Cameron préférait garder son liquide pour l'achat de fringues et d'autres objets.

    Il resta encore à fixer l'hybride avec un sourire, attendant que le vendeur revienne avec ce qu'il lui avait demandé.


[J'espère que cela te conviens ♥.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un pas de plus vers la mort [PV : Satya + Cameron]   Lun 27 Juin - 22:49

N'ayant rien d'autre à faire, Liam observait la boutique. De nombreux et divers objets replissaient les étagères des rayons. D'où il était, il ne distinguait pas vraiment ce que c'était, mais ne pouvait qu'imaginer. Au loin, de l'autre côté de la vitrine du magasin, il apercevait les rues et ses nombreux passants. Il y avait ceux qui passaient, le regard droit devant eux, comme s'ils étaient seul dans leur monde, et ceux qui, plus ou moins curieux, jetaient un coup d'oeil sur la vitrine, ralentissant ou pas. Tout ce monde, qu'il détestait alors même qu'il ne les connaissait pas.

Le temps passait, et il se faisait long. Il en était lassé d'observer le monde extérieur. Il n'avait plus qu'une envie, celle de sortir de cet endroit. Certes, il était mieux quand dans la cave sombre et froide, mais il aurait largement préféré être libre d'aller où il veut et de faire ce qu'il veut. Peut être arriverai t'il à échapper à tout ça plus tard, mais pour l'instant il n'avait aucune issue possible.

Peut être s'était il passé une heure ou deux, voire plus, lorsque la sonnerie correspondant à l'entrée d'une personne entrant dans la boutique, retenti. Liam reporta son attention vers l'entrée de la boutique, y observant un homme y rentrer, rapidement abordé par un membre du personnel de la boutique. Tss. Liam eut une moue dégoûtée, puis reposa sa tête sur ses genoux. Il resta ainsi quelques seconde avant de changer de position. Cette fois ci, il s'allongea sur le coté, les jambes repliées contre lui. Il tournait le dos à la paroi de verre. Le mur était encore ce qu'il y avait de mieux à regarder.

Alors qu'il somnolait, trouvant enfin le sommeil, il fut réveillé par une voix l'appelant par son prénom. Il fut tenté de se retourner pour voir de qui il s'agissait, mais préféra l'ignorer complètement, et rester allonger face au mur. Malgré ça, il sentait un regard posé sur lui, et il pesait lourd. Derrière lui, il entendant deux hommes discuter. Ça parlait argent, achat. Juste devant sa cage. Il n'y avait pas grand chose à en déduire, mis à part que quelqu'un se faisait de l'argent sur sa peau. Alors que lui n'avait rien fait de mal, il avait juste la malchance d'être né avec des attributs animaux. Mais bon. Le côté positif, s'il y en avait un, était qu'au moins il quitterai cette cage...


Dernière édition par Liam le Mer 29 Juin - 15:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un pas de plus vers la mort [PV : Satya + Cameron]   Mar 28 Juin - 13:51

    « ♠ CRlllll! ♠ »

    Ouverture de porte. Les deux partis étaient venus à un accord. L'achat du jeune Liam, coup de cœur de Cameron.
    Venait de s'écouler une demi-heure entre l'entrée de Bunny et la sortie de cage de l'hybride. Sans aucun mot de celui-ci. Cameron se posa la question de savoir si il était muet. Le vendeur lui répondit que non, mais qu'il n'était pas vraiment causant. Il espérait d'ailleurs que le tempérament du jeune maître influe sur celui du neko. Le marchant, hypocrite et commerçant jusqu'au bout.

    Mais tant pis. Cameron avait payé, plus question de revenir en arrière pour des broutilles. Ça le changerait, d'avoir une telle compagnie. Le jeune homme était tellement habitué aux frasques de ses clients qu'il commençait à trouver le temps long, parfois. Heureusement qu'il pouvait toujours compter sur quelques uns pour s'amuser ♥.

    Ainsi, il recula de quelques pas, attendant le bon vouloir de l'hybride. Il jeta un rapide coup d’œil vers de petites étagères où se trouvait diverses babioles. Comme des colliers et des laisses. Il s'attarda sur un collier bleu, magnifique. Mettant en valeur le blond naturel de Cameron. Ainsi que celui de son nouvel hybride, dont il avait pu voir quelques détails de l'anatomie, étant donné qu'il lui avait tourné le dos.
    Came fit signe au vendeur d'aller le chercher, le payant en liquide dès son retour.

    N'en pouvant plus d'attendre, il passa sa tête dans la cage de Liam, le tirant par son t-shirt afin qu'il sorte. Oh, non, la patience n'est pas le point fort de Cameron. Surtout en ces cas-là.
    Il parvint, non sans mal, à le tirer de là. Soufflant comme un bœuf, Cameron fit un clin d’œil au gérant pour qu'il lui donne le collier. Lorsqu'il l'eut en main, le jeune maître le mis sur le cou de son protégé, s’exclamant qu'il était ainsi magnifique. Il ponctua ses propos d'un simple baiser sur la joue de l'hybride, préférant garder le reste pour plus tard.

    Il remonta ensuite jusqu'à son oreille, lui chuchotant quelques mots.

    - Je m'appelle Cameron. Et je suis ton maître, maintenant ♥.

    Il ne savait pas y faire, avec les hybrides. Liam inaugurait cela, en un sens. Et Cameron espérait que tout irait pour le mieux. Enfin, il avait eut des hybrides, étant jeune, en tant que serviteur de maison. Mais là, c'était différent. Bunny se redressa, souriant.
    De plus, il avait grandi. Trop occupé à vaquer à ses occupations, il avait oublié comment c'était, la vie avec quelqu'un de dévoué. Motivés par autre chose que ce qu'il pouvait procurer comme plaisir.

    Lorsque le vendeur lui proposa une laisse, Cameron secoua la tête. Il n'aimait pas le principe de la laisse. Entraver les mouvements. Non, cela ne lui plaisait pas du tout. Pour le moment, du moins. Alors, la vente conclue, il commença à se diriger vers la porte, doucement. Il tenait son hybride par le bras pour qu'il le suive.

    [♥]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un pas de plus vers la mort [PV : Satya + Cameron]   Mer 29 Juin - 21:58

« ♠ CRlllll! ♠ »

Liam se retourna en entendant ce grincement, provenant de l'ouverture de sa cage. Le vendeur venait de l'ouvrir, et lui fit signe de se lever. Liam soupira. Il en avait la flemme, mais il n'avait pas non plus envie de rester plus longtemps enfermé ici, sous peine de péter un câble d'ici peu. Il dévisagea d'abord son acheteur. Blond, les cheveux mi-longs, yeux bleus. Et grand. Il semblait avoir facile la vingtaine, quoiqu'il pourrait aussi en avoir un peu moins, de pas beaucoup. À le voir comme ça, il n'avait pas l'air bien méchant et ne semblait pas lui vouloir de mal. Il avait si souvent entendu, de la bouche des parents et autres adultes de son « clan », d'horreurs sur les humains maltraitant les gens de leur espèce. Bon, on disait aussi qu'ils n'étaient pas tous comme ça, mais c'est ainsi qu'il les voyait. Et cet homme, malgré son air sympathique, ne devait sûrement pas échapper à la règle.

Son nouveau maître lui tourna finalement le dos, s'intéressant aux étalages un peu plus loin. Des colliers, particulièrement. Oh non, il n'allait quand même pas lui faire porter ça ? Quelle humiliation... Apparemment si, puisqu'il en avait choisi un que le vendeur alla chercher. Le jeune hybride fixa le contenu des mains de celui ci. Un collier bleu... Pas qu'il n'aime pas le bleu, mais un collier, quoi.

L'achat du collier terminé, le blond entra dans la cage, se dirigeant vers Liam qui s'était levé entre temps. Il ne quitta pas des yeux l'humain qui s'approchait de lui, se méfiant quand même un peu. Sans rien dire, il lui agrippa le T-Shirt pour le tirer en dehors de la cage. Liam résista un instant, avant de se laisser faire. Ce n'était pas forcément une bonne idée de résister. Sait on jamais, des fois qu'il change d'avis, laissant Liam dans sa cage pour une durée indéterminée. Il prit sur lui pour ne pas protester à la pose du collier, une légère moue dégoûtée sur son visage. Le pire fut quand même le bisou qu'il eut sur la joie. Répugnant. Il s'écarta légèrement de lui, préférant mettre de la distance entre son regard et le sien.

A présent, il connaissait son nom. Cameron. Etrange comme prénom, mais bon, soit. Il se demanda quand même comment il allait devoir l'appeler. Par son prénom ? « Maître » ? Oh non, quelle horreur... Il ne répondit rien à la remarque. De toute façon, Cameron connaissait déjà son nom, puisqu'il l'avait lu sur sa fiche de présentation. Il fut cependant soulagé que son maître refuse la laisse proposée par le vendeur. Manquait plus que ça, tiens ! Et puis quoi encore ? Liam n'avait rien d'un chien, et malgré ses oreilles et sa queue de chat, il avait quand même le reste d'humain, et tenait à conserver sa dignité.

Enfin, ils quittaient définitivement ce lieu. Du moins Liam espérait ne pas y revenir un jour. Cameron le tenait par le bras, et il le suivait docilement. Il n'avait pour le moment aucune raison de lui résister, tant qu'il ne saurait pas si ça vaut le coup de rester avec lui ou pas. Toujours silencieux, il observa son environnement lorsqu'ils furent dehors. Il voyait de plus près ce qu'il voyait de loin depuis sa cage. Dehors, il faisait beau et agréablement chaud. Ce que ça faisait du bien de pouvoir enfin être dehors. Dans la rue, il y avait à présent plus de mondes qu'il y a quelques heures, du monde comme il n'en avait jamais vu. Tous ces gens qui marchaient, s'évitaient, sans même faire attention aux autres (à part lorsqu'il faut éviter la collision).

Liam fit un pas en avant, s'écartant de Cameron, avant de s'éloigner, traversant la foule, attiré par la vitrine d'en face, où il venait d'y apercevoir de jolies pâtisseries à l'air apétissant. Une boulangerie. Avec un tas de choses qu'il n'avait jamais mangé, ni même vu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un pas de plus vers la mort [PV : Satya + Cameron]   Jeu 30 Juin - 21:42

    ♠ Dehors. ♠

    Avec le vent qui souffle doucement. Les doux rayons du soleil réchauffant l'atmosphère. Les vitrines, les gens. Un melting pot de couleurs et de senteurs. Effluves tantôt intéressants, tantôt totalement désuets.
    Cameron avait pris son hybride sous le bras, incertain de la marche à suivre. Il se fiait à son instinct. Il n'avait pas toujours raison, son instinct. Mais Came avait pris l'habitude de le suivre. Les trois quart du temps, il avait raison.

    Mais le silence. Il y avait certes du monde, du babillage, aussi. Mais aucun mot de la part de l'hybride. Rien. Il semblait réellement muet. Un instant Cameron pensa le ramener. Puis il se ravisa. Peut-être était-il seulement intimidé? Ou alors, il ne savait simplement pas quoi dire. Ne connaissant pas le problème, et hésitant à poser la question, Bunny continua de marcher. Jusqu'à être interrompu par une personne. Enfin, accosté.
    Et c'est à ce moment que Liam traversa la foule, sans se soucier de savoir si son maître le suivait.

    C'était un homme. Le genre d'homme que Cameron évitait. Un abruti, quoi. Il lui rappelait vaguement quelqu'un. Sans doute un des mécontents qui n'avait pas su entrer dans le bar. Que voulait-il? Bunny allait le savoir très vite.
    Mal vêtu, le jeune homme devait avoir environ vingt-cinq ans. Un peu plus vieux que Came, en somme. De la même taille. En bien plus musclé. Mais néanmoins mignon. L'inconnu détaillait Bunny comme une vulgaire marchandise. Un simple morceau de chair. Cameron ne s'en souciait pas. Il en avait l'habitude, lorsqu'il faisait les trottoirs parfois, en quête d'une histoire d'un soir. Même si en général, c'était lui qui choisissait.

    - C'est toi, Bunny, le barman?

    - Oui, c'est moi. Pourquoi?

    « ♠ PAF! ♠ »

    Ce coup, Cameron ne l'avait pas vu venir. Mais il le sentit. Une légère douleur aux fesses. Et l'inconnu s'esclaffa du bon tour qu'il lui avait joué. Voyant l'air interrogateur de Cameron, l'inconnu se présenta sous le nom de James. Il retira son déguisement ridicule et Came le reconnu. Une de ses nombreuses conquêtes d'un soir. Enfin, plusieurs, si il se souvenait de lui.
    James l'étreignit de longues minutes, heureux de l'avoir retrouvé. Certes, ce n'était pas prévu. Mais son déguisement, si. Car James était comédien. Ils marchèrent ensembles, se racontant les nouvelles.

    Puis, alors que c'était au tour de Came de raconter ce qu'il y avait de neuf, il se rendit compte qu'il manquait quelqu'un. Liam! L'hybride était partit sans rien dire. Et Cameron commençait à paniquer, ne sachant pas où il était. Liam était à lui, personne n'avait le droit de le toucher. Il prévint James et se mirent à le chercher tout les deux.

    Qu'importe le temps qu'ils passèrent à chercher, ils le firent. Faute d'autre chose. James connaissait assez Cameron pour savoir qu'il ne se laisserait pas distraire avant d'avoir trouvé ce qu'il cherchait. Ça avait toujours été ainsi. Même si quelques rares instants de distractions n'étaient pas prohibés. Ils firent l'allée centrale de haut en bas et de bas en haut. Soupirant tout deux, ils retournèrent au point de départ, à savoir, face à l'animalerie. Leurs estomacs grommelèrent à l'unisson. Ils en rirent, par ailleurs. De plus, ils décidèrent de faire une pause, afin de manger un morceau. Seize heure, l'heure du goûter. Et face à la l’animalerie se tenait une boulangerie.
    Soudain, cela fit tilt. Ils n'avaient pas pensé de regarder dans des endroit où on vendait de la nourriture! Le pauvre hybride devait mourir de faim, après avoir passé du temps dans l'animalerie!

    Alors, ils pénétrèrent dans la boutique. Quelle ne fut pas leur surprise de découvrir un hybride admirant les pâtisseries! Cameron couru dans sa direction. Il enlaça Liam en souriant. Presque en riant, aussi. Tandis qu'à côté, James paraissait un peu jaloux. Néanmoins, il souriait. Voir Cameron heureux, ce n'était pas tout les jours. Surtout ces derniers temps, avait-il compris.

    Puis, Cameron se redressa. Il était temps de lui montrer qu'il ne pouvait pas faire tout ce qu'il voulait. En général, Cameron laissait énormément de liberté aux gens. Sauf celle de lui filer entre les doigts. Il n'aimais pas chercher.
    Il prit un ton neutre, sérieux. Que James ne lui connaissait pas. Et il réprimanda Liam. Lui interdisant toute nouvelle fugue. Si il voulait se balader, il n'avait qu'a lui demander. Tout simplement.

    Ensuite, il fit signe à James d'acheter quelques gourmandises, et qu'ils les mangeraient tout trois chez lui. Beaucoup plus simple.


    [J'espère que ça ne te dérange pas, le fait que j'aie incorporé quelqu'un? Si tu veux, on peut continuer à l'appartement après ton post, puis, faire partir James? ♥]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un pas de plus vers la mort [PV : Satya + Cameron]   Jeu 7 Juil - 17:04

    Slalomant entre les gens qui arrivaient de chaque côté, comme s'il traversait une rivière au courant assez dense, Liam finit par atteindre la vitrine qu'il fixait depuis l'autre côté de la rivière humaine. Il s 'attarda d'abord devant, observant tout à tour chaque pâtisserie. Il reconnaissait les plus simples, celles qui connaissait déjà, et d'autres, plus sophistiquées, avaient vraiment l'air appétissants. Le regard fixé sur toutes ces bonnes choses, sa langue se fraya un passage en ses lèvres pour humidifier celles ci. Avec un peu d'imagination, il sentait le goût sucré sur ses lèvres.

    Alors qu'il allait faire les quelques pas manquant pour entrer dans la boulangerie, il se souvint alors de la raison de sa présence ici, et de l'existence de Cameron, celui qui l'avait fait sortir de sa prison. Il se retourna alors pour le chercher du regard, mais il avait disparu. Volatilisé ! Devant l'animalerie, il n'y avait plus personne, mis à part les passants. Boarf, tant pis. Et même tant mieux. Liam haussa les épaules en souriant et avança pour entrer dans l'antre aux milles odeurs alléchantes.

    À l'intérieur, il regardait, hésitait entre plusieurs pâtisseries, attendant son tour. Jusqu'à ce qu'il se rende compte qu'il n'irait pas bien loin, n'ayant rien pour payer. Il réfléchit un instant, puis décida de rester quand même. Peut être arriverait-il à faire du charme à la vendeuse et gratterai un croissant ou quelque chose du genre gratuitement. Après tout, qui ne tente rien n'a rien.

    Le dernier client avant lui venait de payer et quittait le comptoir, quand Liam fut surprit par un poids soudain sur ses épaules. On l'enlaçait, et il ne tarda pas à découvrir qui. Le jeune hybride soupira, déçu d'avoir été retrouvé. Sa liberté aura été courte. Il attendit en silence que l'étreinte se termine et que Cameron le lâche. Il eut ensuite droit aux sermons, et aux interdits qu'il avait. Toujours aussi silencieux, il se contenta d'acquiescer d'un léger mouvement de tête en évitant de croiser son regard. S'il n'avait qu'à demander, alors ça allait. Au moins il pourrait être assez libre, bien plus libre qu'il ne l'était avant.

    Liam remarqua l'homme qui les accompagnait que lorsque Cameron lui fit signe d'aller acheter quelques pâtisseries. Qui est il ? Un ami de son maître, apparemment. Liam l'observa aller choisir et ramener tout ça après avoir payé. Parmi ce qu'il avait prit, il y avait une des viennoiseries que Liam visait avant que les deux n'arrivent. En espérant qu'il aurait le droit d'en manger.
    L'homme les ayant rejoints, Liam reporta son regard vers Cameron en attente de la suite ; à savoir où il comptait aller à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un pas de plus vers la mort [PV : Satya + Cameron]   Jeu 4 Aoû - 18:11

« Si la chance est de mon coté,
Je devrais trouver un maître gentil
Est-ce que ma chance à tournée ? »


Quand les policiers m'ont amenés à l'animalerie, je pensais y rester un mois au maximum. Je n'y avais jamais mis les pieds jusqu'à ce jour. Tout ce que je savais sur le lieu ou sur ma raison d'existence, je l'avais appris par ma famille, mon maître ou des livres. Je préférais tout de même avoir ma propre opinion, je me demandais bien ce que j'en penserais. Mais à quoi bon s'embêter avec une chose pareil, je verrais bien sur place.
Je me souviens du sentiment angoissant que j'ai ressentis en me faisant emmener en direction du magasin où on allait me vendre. J'étais simplement angoissé car je n'étais jamais sorti de la maison du maître, même pas dans le jardin. Certes, j'étais heureuse de découvrir le monde mais tout aussi paniqué par ce que je pourrais y découvrir. Mes parents m'avaient dit que l'animalerie était un lieu désagréable où le sourire n'existait sur aucun visage à part de ceux qui entre et ressorte bien accompagné.

Par ce fait, je n'avais aucune envie de le découvrir, d'y aller et encore moins de m'y éterniser. Seulement, ce n'est pas vraiment moi qui choisi. Il faut qu'un maître tombe sous mon charme ou qu'une maîtresse ne cherche qu'une femme de ménage. Je me doute qu'il y avait une grande chance pour que ce soit un maître qui me prenne. Après tout, je ne suis pas si laide que ça. Et puis, c'est rare de voir une femme qui prenne un soumis pour faire seulement le ménage.
Il me fallut une journée pour comprendre mes parents et rejoindre leurs idées au sujet de l'animalerie. Malheureusement, personne ne s’intéresse à une lapine qui ne montre pas ses attributs avantageuse, qui ne fait rien pour séduire les maîtres. Je ne faisais absolument rien de tout ça, bien au contraire. Je passais mes journées à m'installer au fond de ma cage en pensant à toutes les fabuleuses histoires que j'avais pu lire chez mon maître.

Et tout cela dura environ un mois. Le gérant en avait assez de me voir alors que tous les autres avait réussi à trouver un maitre. Après une mure réflexion, il finit par téléphoner à des collègues dans d'autres villes. Un seul seulement finit par accepter de me prendre à condition qu'il baisse son prix. Il ne mit pas longtemps pour accepter. Les autres disaient que ce n'était surement pas une bonne affaire si je n'étais toujours pas vendu. Il ne voulait pas prendre de risque, ce serait perdre de l'argent pour rien.
C'est ainsi qu'après avoir passé un mois dans la ville où mon maître est mort, je finis par être envoyé ailleurs. Pour moi, ça ne changeait rien, je n'avais jamais connu la ville de la première, donc ça ne pourrait pas me manquer. La seule chose qui m'a dérangé, c'est d'avoir passé une journée complète dans une voiture en plus d'une nuit. Oui, toute une nuit car les chauffeurs se relayé pour ne pas perdre de temps. Le seul point positif, c'est d'avoir pris une douche et que le gérant à du laver mon kimono. De cette manière, j'étais disposé à être mis en vente directement. C'est du moins ce qu'il doit se dire tout en espérant avoir un petit plus pour ses efforts.

J'entends la voiture qui s'arrête suivit des portières qui s'ouvre. Il semble que je sois arrivé à destination, j'allais enfin pouvoir me reposer sans que ça bouge de tous les cotés ainsi que manger un petit bout. La faim commençais à me tirailler sur l'estomac. Les chauffeurs n'avaient pas beaucoup d'argent pour se nourrir eux en plus de moi. Bien entendu, ma part était la plus petite, et souvent les restes. Ils se dirigent vers l'arrière de la camionnette pour ouvrir les portes arrières.
Ils me demande de sortir en m'annonçant qu'on étais arrivé. Doucement, je me lève et descend de la camionnette. Mes mains étaient libres, ils savaient que je n'allais pas m'enfuir surtout que je ne connaissais pas la ville. Je profite de cette liberté pour m'étirer longuement et de tout mon long. Par la suite, je remets doucement mes cheveux en place en sentant la chaleur sur ma peau. Un sourire apparut sur mon visage et doucement je tourne la tête pour apercevoir la ville avant de retourner à nouveau en cage.

Il y avait du monde, beaucoup de monde mais est-ce quelqu'un fera attention à mon arrivée si soudaine dans cette ville ? Après tout, ce ne doit pas être tous les jours comme ça.


« Allons-y, je suis prête. »

Les chauffeurs m'avaient permis de me laisser savourer cet instant de liberté sans me presser une seule minute. Au moment où j'ai parlais, l'un deux se mets devant pour me guider tandis que l'autre ferme la porte de la camionnette avant de fermer la marche. Plus j'approchais de la porte de l'animalerie, plus le sourire s'effaçait pour laisser un visage neutre, sans vie.

De tout cœur, j'espérais trouver chaussure à mon pieds.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un pas de plus vers la mort [PV : Satya + Cameron]   Sam 13 Aoû - 12:00

    « ♠ Pas après pas; nous marchons sur le fil de notre destinée. Seront nous esclave ou maître d'elle? ♠ »

    Cameron; James et Liam. Deux humains et un métissé. Chat-humain; jouet parlant. Et n'oublions pas les pâtisseries! Petites douceurs sucrées; mielleuses. Du bonheur à chaque bouchée.

    Croquants; craquants. Comme le trio de canon déboulant dans l'allée. Sauf qu'ils n'étaient pas à consommer sur place. Emballés; les hommes.
    Une; deux; trois et plus se tournèrent vers les trois garçons. Hommes; femmes; tout confondu. Même si ces dernières étaient plus nombreuses. Certaines essayaient de les attirer; en leur jetant un regard désireux. Seul Cameron y était sensible. Mais James; jaloux au possible; même si il savait qu'il n'avait rien à dire; gardait Came auprès de lui. Jetant des regards peu amènes aux téméraires. Ils continuèrent de marcher vers l'appartement dudit Bunny. Manger était leur but. Consommer; leur désir.
    Même si Liam paraissait indifférent aux regard soutenu que son maître lui donnait.

    Ils passèrent devant moult boutiques. Vêtements; chaussures; jeux-vidéos; tout. Et devant quelques animaleries; Gokusha étant connue grâce à cela. James jetait parfois des regard envieux; dans les animaleries; pour trouver un quelconque compagnon. Mais avec son boulot; ce n'était guère possible. Et Cameron fut chagriné de voir l'un de ses amants quelque peu dépressif. Autant il soupçonnait son hybride de l'être aussi; autant il supposait que ça allait changer.

    Taquin; Came piquait parfois quelques morceau de pâtisserie; riant avec James de sa gaminerie. Souvent; il se tournait vers son hybride et lui en donnait aussi; cherchant à trouver ce qu'il pourrait faire pour changer son caractère.. Muet.

    Puis; après une bonne demi-heure de marche; ils croisèrent un convoi animalier. Dont une seule hybride en sortit. Trouvant le cortège bizarre pour une si petite personne; il s'arrêta. Forçant les deux autres à faire de même. Il observa la jeune fille; frappé par la beauté de ses traits et de ses yeux rosés. Un peu violacés. Magnifique. Enfin; de ce qu'il pouvait observer; à quelques pas de là. Avec une belle chevelure blonde; comme Cameron. Le tout ne dura que quelques minutes. Juste assez pour convaincre le blondinet. Il la voulait; c'était certain. De belles oreilles blanches; un pompon duveteux à souhait. Il s'imagina caresser le pompon qu'il ne pouvait voir; caché sous ses habits. Une hybride à ne jamais mettre en cage. Encore plus que les autres. Et elle semblait si douce; gentille. Et agréable. Peut-être changerait-elle Liam; heureux d'avoir une nouvelle personne à côtoyer; ayant le même statut que lui?

    La jeune hybride portait un kimono des plus beau. Sans doute lavé peu avant; dans l'espoir de la vendre au plus vite. Bunny trouvait bizarre le fait qu'elle ne soit pas encore vendue. Même dans cette tenue; elle paraissait sexy. Quoique fragile. Mais l'esprit -vif- de Cameron cru à un corps des plus désirables; caché sous une tenue ample pour ne pas provoquer inutilement certains faibles d'esprit.

    Il jeta un œil du côté de James; courant vers la porte de l'animalerie quelques secondes plus tard. Il voulait l'offrir à son amant. Mais ce dernier était gay; il ne supportait pas les femmes. De cela; Cameron l'avait oublié. Néanmoins; il entra; laissant Liam dehors avec James. Quoiqu'ils pouvaient le suivre.

    A peine entré que le marchand vint vers lui. Mais le blond avait déjà choisis. Certes; il n'avait guère voulu d'usagi. Mais s'était ravisé. De plus; cette lapine serait pour James; en toute logique.

    Aussi; le vendeur le conduit à la jeune fille; agréablement surpris par le fait qu'il la vende avant même qu'elle soit dans une cage.

    Cameron adressa un regard souriant à l'hybride; s'inclinant légèrement; comme un Roméo face à sa Juliette.

    - Bonjour; mademoiselle.

    Il se redressa et sourit; cherchant son prénom sur la cage. Qu'il ne trouva pas. Il était subjugué par la fille; plus qu'il ne l'avait été avec Liam. Cela faisait trop longtemps qu'il n'avait plus côtoyé une femme. Et il se sentait comme un petit enfant; malgré ses 22 ans. Alors que la jeune fille avait l'air à peine adolescente. Quinze / seize ans; lui donna-t-il.

    Il ne voulait plus l'offrir à James; il voulait la garder pour lui. En espérant qu'elle sache faire la cuisine. Et qu'elle soit intéressée. Car; oui; il ne cracherait pas sur un peu d'amusement avec elle. Conscient que ce serait plus difficile à obtenir avec son hybride si taiseux.

    [Fini ♥]


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un pas de plus vers la mort [PV : Satya + Cameron]   Ven 19 Aoû - 18:04

Les gourmandises achetées, Liam suivit les deux hommes sortant de la boutique. Marchant en leur compagnie, Liam était tiraillé par l'envie de fuir. Il n'était pas attaché, et ce collier, il pouvait l'enlever tout seul plus tard. Mais il ne savait pas où aller, ne connaissant rien de cet endroit. D'après ce qu'on lui avait raconté, se promener dans une ville d'humains est dangereux, et il n'avait pas envie de se retrouver dans une mauvaise situation. Mais bon, cet humain là n'avait pas l'air des plus mauvais, bien que ses regards pesants envers lui le mettaient mal à l'aise. Il préféra donc l'ignorer complètement, regardant autour de lui les différentes boutiques, le visage fermé. De temps en temps, il recevait une viennoiserie qu'il prenait sans rien dire ni rien montrer, mais content quand même. Il avait faim, et n'avait rien mangé d’appétissant depuis plusieurs jours.

La marche commençait à se faire longue et Liam en avait marre. Plus habitué à marcher, il fatiguait et commençait à ne plus sentir ses jambes. Soudain, ils s'arrêtèrent. Liam eut à peine le temps de se demander pourquoi qu'il comprit, en suivant le regard de son maître. Une pauvre fille qui subissait le même sort que lui. Dans une très jolie tenue, à sa différence. Elle devait avoir le même âge que lui, à peu près. Liam la regarda d'un air désolé, préférant largement être là où il est.

Puis Cameron se détacha d'eux et s'avança pour entrer dans l'animalerie. Il n'avait eu aucun regard pour son ami et Liam, aussi ce dernier décida donc de ne pas bouger. Il préférait ne pas remettre les pieds dans ce genre d'endroit. L'ami ne bougea pas non plus, suivant Cameron du regard jusqu'à ce qu'il disparaisse. Il ne chercha pas à faire la discussion avec Liam, ce qui l'arrangea.

Le temps passait, et Liam le trouvait long. A côté de lui, le mec était en pleine conversation téléphonique avec quelqu'un, et ne faisait pas du tout attention à lui. Son maître était parti, le mec à côté de lui ne faisait plus attention à lui; c'était l'occasion idéale pour se faire la malle. Après tout, il n'avait rien demandé, et n'avait pas envie de vivre au service de quiconque.

Ni une, ni deux, il parti soudainement en courant, slalommant entre les gens. Lorsqu'il fut assez loin, il ralentit pour ne pas avoir l'air suspect, et continua de marcher normalement. Il garda pour le moment le collier qu'il avait autour du coup, au moins personne ne le prendrait pour un "chat errant". Il le jetterai lorsqu'il sera hors de la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un pas de plus vers la mort [PV : Satya + Cameron]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un pas de plus vers la mort [PV : Satya + Cameron]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mann, Thomas] La mort à Venise, Tristan et le chemin du cimetière
» Le basculement
» Global : Champignons du Québec et apparentés - Mycologie - Fungi - Monde fongique - Mushrooms from Canada - Mycota - Mycètes
» commentaire de 'la mort des amants'
» Undertaker serait mort !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives-
Sauter vers: