Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation d'une Hy.../PAN/ D'un Hybride.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Présentation d'une Hy.../PAN/ D'un Hybride.   Sam 9 Juil - 2:29

♫ ~ Une Fille au Masculin, Un Garçon au Féminin ~ ♪

Dans la rue des tenues charmantes
Maquillées comme mon fiancé
Garçons, filles l'allure stupéfiante
Habillés comme ma fiancée
Cheveux longs cheveux blonds colorés
Toutes nues dans une boîte en fer
Il est belle, il est beau décrié
L'outragé mais j'en ai rien à faire

Des visages dans des cheveux d'or
Qui... oublient leur vertu
Mais c'est pas vrai
Qu'ils ont l'air d'un conquistador
Asexués une fois dévêtus
Qui croire quand on les voit comme ça
Excitant toutes les petites filles
Pourquoi on n'y croit plus comme ça
Isolé dans un corps ...

Tout ce que je ne peux pas oublier ...


Nom: Mon nom me vient de mon ancienne famille, Kimura. Mais je l'ai modifié en Mikura.
Prénom: A ma naissance, on m'a donné le prénom de Kazuma.. Mais je ne l'utilise pas beaucoup...
Surnoms: Kazuzu, Kazouille, Kaz'... Mais celui par lequel on m'appelle tout le temps est Kazu.
Âge: J'ai 16ans
Anniversaire: Je les ai fêtés le 27 Septembre.
Sexe: Euh... Ben... Je suis un garçon mais on me prends souvent pour une fille en fait ...
Orientation Sexuelle: Je-je n'en sais rien...
Race: Je suis un néko ... Impossible pour moi de vivre seul, je suis habitué à être docile..

C'est ma Personnalité, je suis comme je suis...

Je suis assez bizarre... En fait, je change beaucoup de caractère... Des fois je suis gentil et des fois, pas trop. Je ne sais pas pourquoi, mais des gens disent que j'ai un caractère.. Lonat... Lina... Luna.. Lunatique, oui, voilà. Ils me disent que mon caractère change, comme la lune qui change tout le temps de forme et de couleur. Je suis quelqu'un qui aime beaucoup les câlins, les bisous, je n'aime pas être seul et détesté. Je vis par l'amour de mon entourage, sans, je me sens très mal. Je n'ai pas goût à la vie si je ne suis pas entouré, dans ce cas-là, je perd mon sourire, ma bonne humeur. Quand je suis comme ça, le premier temps, je suis triste... Je reste alors seul dans mon coin, ne réponds à personne, je ne fais rien, je reste à réfléchir, à rêver. Puis au bout d'un moment je m'énerve... J'ai du mal à me contrôler, pour oublier ma douleur mentale, je me fais mal physiquement. Non, je ne suis pas suicidaire! Je n'aime pas ce genre de personne. Mais la seule chose qui me calme, c'est quand je m'énerve sur un objet et que j'entends le bruit de ma colère. Ca.. m'apaise. Non, je ne suis pas fou. Je n'aime pas qu'on me dérange quand je suis énervé. Alors je m'énerve sur la personne, je ne la frappe pas, jamais, je n'aime pas la violence. Mais je l'enverrai balader. Mon troisième temps? Je regretterai tout ce que j'ai pu dire ou faire. Bon, ça, ce n'est que quand je ne vais pas bien. Sinon d'habitude je suis une personne timide. Mais il m'arrive que je souhaite rester seul, sans pour autant être triste, énervé ou autre. Oui, un coup je veux du monde, un coup je veux être seul.. Je suis comme je suis. Je suis quelqu'un de curieux, original, enthousiaste et réaliste. Parcontre il n'y a quelque chose que je n'aime, tout le monde croit que je suis l'adorable Kazu, qu'on peut faire ce qu'on veut avec moi, que je suis une peluche, mais non. Avec ces gens là, il m'arrive de m'énerver. Oui, le mot "énervé" et toute sa famille revient souvent. Pas ma faute, je suis tout sauf zen! o/


Une fille ou un Garçon? Quelle importance?

Dans la rue, on se demande souvent si je suis un garçon ou une fille... J'ai un visage assez enfantin donc bon. Ma petite taille d'un mètre soixante n'arrange pas les choses, ni ma chevelure blonde qui m'arrive jusqu'aux épaules. Bon, je dis plus en détails... Mon visage enfantin est assez pâle, sauf au niveau de mes joues, qui sont souvent rosés. Au dessus, j'ai de grands yeux, dont le contour est souligné par d'épais et de longs cils noir. On a l'impression que c'est du crayon... Ca donne beaucoup l'impression que je sois une fille à cause de ça. On m'a souvent dit que j'avais des yeux de biche... Les biches peuvent avoir des yeux bleu? Car les miens le sont. Bleu ciel, ils se rapprochent beaucoup de blanc gris. Le ton change celon le temps en fait. J'ai un petit nez bref, des lèvres fines et à peine plus rosées que la peau. Ma chevelure, elle est blonde. Les mèches sont irrégulières, ça forme un dégradé assez bizarre. Des mèches courtes par-ci, des mèches longues par là, il n'y a pas vraiment de longueur... Quelques mèches partent en épis d'ailleurs. Mes cheveux, qui ont pourtant une couleur naturelle, possèdent plusieurs teintes de mèches, allant du blond, jusqu'au chatain clair, voir chatain foncé. Ensuite, il y a mon corps! Pour un mètre soixante, je pèse quarante-cinq kilos, c'est à peu près dans la norme. J'aime bien mon corps, enfin, je me trouve mignon... Ou alors c'est les gens qui me draguent en pensant que je suis une humaine, qui me persuadent de ma "beauté". Donc bon, je suis fin, un ventre plat, quelques formes à peines visibles sont pourtant présentes sur mon corps. Mais bon, je n'y fais pas attention. Mes jambes sont également fines, quoi que, plus musclées que le reste de mon corps. Vu que je cours beaucoup, mes mollets sont tout de même visibles on va dire. Hein? Quand je me fais draguer par des inconnus qui pensent que je suis une humaine? Deux fautes on va dire. Un, je suis un garçon, même si ça ne se voit pas... Deux, je suis un neko. Cependant, contrairement à beaucoup de neko, mes oreilles sont toujours applaties contre le crane. C'est une race de néko, ou une malformation, je ne sais pas. Ce qui ait qu'elles ne sont guère visible, ce qui fait de moi un "félin" aux yeux du monde, c'est plus ma queue, également blonde. Encore une chose à dire... je suis androgyne! o/
Ce que je désire oublier...

J'essaye d'oublier tout ça, mais bon, puisque c'est la loi... Le début est mignon on va dire. Je suis né chez une vieille dame, très douce et très gentille. Elle avait un couple d'hybride, mes parents. On m'a raconté que ma mère était très jolie et aussi très gentille. Blonde aux yeux bleu ils paraient, mais bon, je ne me souviens plus d'elle. Dès tout petit, j'ai quitté ma maison pour aller vivre dans une sorte d'orphelinat payé par l'état apparemment. Un truc du genre en tout cas, bref, c'est bizarre. Même la-bas, on me prenait souvent pour une fille et on m'adorait beaucoup. Aussi bien les autres hybrides que les humains adultes qui s'occupaient de nous. Beaucoup de garçons me protégeaient. Je croyais que c'était parce qu'ils m'aimaient bien. En fait, c'était parce qu'ils me trouvaient "jolie". Ou alors, qu'ils étaient gays. Jusqu'à mes 14ans j'y vécu, c'était plutôt bien là-bas. J'avais mes amis, mes repères, ma "famille". Mais comme tout orphelinat, tout le monde pouvait être adopté. Et les clients venaient plus pour avoir des garçons costauds et non des "fillettes" comme moi. Certains prenaient des femelles pour le ménage, mais moi, on ne me prenait jamais. Par la suite j'ai appris que c'était ma "nounou" qui me faisait passer pour une hybride de la maison, qui lui appartenait. J'avais donc le statut de non adoptable.

Mais ma nounou était assez... vieille. Le jour où elle est partie de son travail, j'ai été comme les autres. Et on finit par m'adopter. C'était un couple d'humains, très gentil. Ils étaient vieux, 40ans peut-être? Plus, j'ai du mal à deviner l'âge des autres. Ils m'ont donc adoptés. J'avais l'impression d'être une poupée. On prenait soin de moi, on me coiffait, on me faisait plaisir, j'aimais beaucoup cette vie. J'ai eu beaucoup de chance de tomber sur trois foyers accueillants. Eux, ils savaient que j'étais un garçon. Mais la femme avait décidé de me traiter comme sa fille. Pas de robes non plus, elle comprenait que je n'aimais pas ça. Mais elle me chouchoutait, tout le temps, m'offrant des bijoux, des toilettages, de jolis vêtements "nobles", etc. Je croyais qu'elle n'avait jamais eu d'enfant. Mais au bout de deux ans, lors de mes 16ans, son fils nous rendit une petite visite. Il était jeune, il avait 18ans et venait de terminer ses études dans un pays étranger. Je restais dans mon coin, l'observant. plusieurs fois il me remarqua. Il me trouva même "mignonne". Oui, il croyait que j'étais une fille. Il s'appellait Kyo. Enfin, c'est comme ça qu'il m'avait dit s'appeler. Il revenait vivre dans sa famille, dans son foyer. On devint vite très proche. Cela durant plusieurs mois, il me racontait tout: ses bonheurs, ses malheurs... Je me sentais bien auprès de lui. Et lui, il se sentait bien auprès de la "petite néko" ... Le temps passa et bientôt, il annonça qu'il avait trouvé un petit appartement dans une autre ville, loin d'ici.

Je ne savais pas pourquoi, je me mis à pleurer. Je ne voulais pas le quitter, je m'étais attaché, je pense même avoir ressentit des sentiments interdits pour mon "maître" que je devais plus qualifier d'ami. Devant mon chagrin, Kyo et ses parents se mirent d'accord : j'allais vivre avec lui. Malgré la tristesse de quitter mes "parents", je fus tout de même heureux de rester vivre auprès de lui. Le déménagement eut lieu, il fallait même prendre le train pour aller chez lui. Et je n'ai retenu qu'une chose du voyage : je déteste le train! Arrivé dans ma nouvelle maison, je me rendis compte que ce n'était pas ce à quoi je m'attendais. C'était un petit appartement, avec qu'une chambre. En voyant cela, j'avais interrogé Kyo du regard qui me répondit tout simplement "on a toujours dormis avec un lit, pourquoi changer?". Je souris. Je me trouvais bête, c'était vrai, j'adorais dormir contre lui, sentir sa peau contre la mienne, sentir son odeur que j'aimais tant, ses caresses dans mes cheveux... Plusieurs soirs passèrent avant que tout ne dérape. Il avait bu quelque chose qui changeait beaucoup le comportement de l'humain. De l'alcool je crois. Je le sentis arriver dans le lit, avec une odeur bizarre que je n'aimais pas. Je sentis ses mains me caresser doucement, avant de les sentir s'aventurer à un endroit qu'il n'avait avant jamais touché. Je tiltai. Mais je ne savais pas pourquoi, je me suis laissé faire. Les vêtements nous quittèrent, jusqu'à ce que je me retrouve avec un simple sous vêtement. Des frissons parcouraient mon corps, je me mis à ronronner, aimant chaque geste de mon maître, mais d'un coup, il se mit en colère. Non, je n'avais pas "un trou", comme il disait, énervé, j'avais le même sexe que lui. Une rage l'emporta, une rage qu'il déversa sur moi, en me frappant et en me faisant mal. Ce rêve d'un soir qui avait si bien commençait venait de se changer en cauchemar. Sous les coups, je finis par m'évanouir, le laissant se défouler sur mon corps. Quand je rouvris les yeux, plusieurs temps plus tard, tout était fini. J'étais seul, dans l'appartement, couvert de bleu. Il n'y avait plus aucune affaire de Kyo dans l'appartement, plus que les meubles, vidés de leurs vêtements. Où était-il parti? Alors que je pleurais toutes les larmes de mon corps, j'entendis des bruits de pas dans la maison. Je m'y suis précipité, mais à la place d'y trouver Kyo, je venais de trouver deux hommes, qui m'attrapèrent. J'ai ressombré. Quand je me suis réveillé de nouveau, j'étais dans une voiture, enfin, dans une cage. J'entendais les voix des deux hommes, qui parlaient de mon cas... Quelqu'un les avait appelés pour les prévenir qu'un hybride sauvage avait élu domicile dans une maison, et qu'en voyant cela, le propriétaire était parti. De nouveau, je sentis mes larmes couler sur mes joues. Kyo m'avait abandonné... Parce que je n'étais pas la personne qu'il désirait. Après cette "promenade" en voiture, je finis dans une animalerie.

J'aime : beaucoup de choses. Les câlins, les bisous, les caresses, la chaleur d'un corps contre le mien, sentir le parfum d'une personne que j'aime... J'aime être entouré, savoir que quelqu'un est, et sera toujours prêt pour moi, ça me rassure. Toutes ces choses arrivent à me faire ronronner. ♥ Mais ce que j'aimerai par dessus tout, ça serait avoir un frère ou une soeur. Pas d'amitié, mais de sang... Quelqu'un qui me ressemble... BREF ! Parcontre, il y a aussi des choses que je n'aime pas.. Que l'on me travestisse en fille, déjà. Je le prends assez mal en fait. Donc évitez de faire de moi votre poupée, je peux devenir Chucky.. u_u Que l'on me caline, ok, mais que l'on me garde dans ses bras, en pensant que je suis votre jouet, non. Je suis un être vivant quoi...


IRL


Comment avez-vous connu le forum : Haha u___u
AVez-vous signé le règlement : Oui u__u
Autre : il doit y avoir pas mal de fautes, surtout sur l'accord masculin féminin, je me suis embrouillée plusieurs fois. x_x Alors s'il y a trop de fautes, je corrigerai ça demain, si les fautes restent passables, no problem pour la validation! xD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présentation d'une Hy.../PAN/ D'un Hybride.   Sam 9 Juil - 12:43

Bonjour et bienvenue.

Alors, maintenant que tu m'as dit que la charte était signée;

Tu es validée, bon jeu parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation d'une Hy.../PAN/ D'un Hybride.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation du studio Clamp
» Présentation Rismo : Ile de la Réunion, HTC HD2, Orange
» Présentation video: Classic Superstars 26
» Livre de présentation de photos "temporaires"
» Représentation du 28 novembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives :: - Fiches finies-
Sauter vers: