Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mizuki est servie [pv Mizuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Mizuki est servie [pv Mizuki]   Mer 20 Juil - 15:03

Mizuki ayant été trouvée, l'impression de Sam s'était fortement atténuée. Elle n'était partiellement passée car, bien qu'il l'aie trouvée, il se devait maintenant de l'aider. Même si pour l'instant, tout deux se contentaient de marcher dans des rues éclairées par la faible lueur du soleil couchant et la timide lumière des lampadaires s'évaillant.
Heureusement pour eux, le chemin qu'ils empruntaient pour rentrer était de loin bien plus court que celui que Sam avait eut à faire pour l'aller. En effet, n'ayant été guidé que par son pendule, celui-ci étant comme les premières générations (voire même bien avant) de GPS, il ne menait pas toujours directement à la destination désirée.
Bref et pour faire court, ils venaient d'arriver au Grelot Souriant. Et tandis qu'il cherchait ses clés, Sam se décida à parler un peu.


"Et bien, nous voilà finalement arrivé. Dès que je retrouve la bonne clé pour ouvrir, nous pourront entrer nous réchauffer. Te te demanderai juste de ne rien toucher en traversant la boutique. L'appartement est quasi entièrement au premier étage, sauf la cuisine qui est attenante à l'arrière-boutique au rez-de-chaussée. Tu n'auras qu'à monter au salon pendante que je nous prépare du thé."

Ayant enfin trouvé sa clé, Sam ouvrit la porte, allumant les lampes et invita la Neko à entrer. Quand elle eut passé le seuil de la porte, il la referma et guida rapidement Mizuki de l'autre côté de sa boutique car, à voir les yeux de la jeune femme, il avait quelques craintes pour la santé des carpes dans leur bassin.
Sur le palier de l'arrière-boutique il alluma la lampe des escaliers et expliqua à la Neko comment atteindre le salon.


"Quand tu arrives sur le palier du premier, c'est la pièce sans porte à gauche. Si tu veux te doucher, c'est la porte dans le fond, face aux escaliers. Je n'ai pas la télévision, mais ma bibliothèque t'es ouverte. Sur ce, je reviens."

Et aussi vif qu'une anguille, il disparut dans la cuisine, ne laissant pour seule trace de son passage que la lumière filtrant à traver la vitre translucide de la porte.

Dans la cuisine, alors qu'il s'afférait, Sam se remémorra sa journée et les événements qu'ils s'y étaient passés.


*Pfiou, quelle journée éprouvante. Après ma tasse de thé, hop au lit... A mais non, il me faut d'abord lui préparer sa chambre. Heureusement que j'ai une pièce encore inutilisée qui me sert de débarras. Il faudra que je déplace les cartons demain... La vie est épuisante quand elle s'y met.*

Et c'est presque avec une mine dépitée qu'il servit le thé dans ses tasses en véritables grès. Ce qu'il y a de meilleurs pour savourer un bon thé.
Posant les tasses et la théière sur un plateau, il piocha un sucrier dans une armoire et ainsi équipé, se mit en marche pour le salon.


*Je me demande ce qu'elle a fait pour m'attendre. Enfin, je verrai bien.*
Revenir en haut Aller en bas
Mizuki

avatar

Age : 23
Messages : 127
Maître(sse) de : Mes pensées
Date d'inscription : 17/02/2010

MessageSujet: Re: Mizuki est servie [pv Mizuki]   Ven 22 Juil - 13:31

Les secondes passèrent de plus en plus lentement, je marchais à l'allure de l'homme alors que je cherchais à faire le moins de bruits possible, je restais pensive, à réfléchir sereinement. Nous arrivions devant une boutique aux couleurs assez zen, sur l'instant j'eu légèrement envie de rire, je n'avais jamais vu une telle devanture, l'instant suivant il fit preuve d'un courage et se mit à parler pour m'expliquer divers choses que je devais savoir, comme tout bon hybride qui se respecte, je ne fis aucun bruit, un simple oui de la tête me suffit. Passant le seuil de la porte je fis un grand sourire, l'endroit faisait très cocon, c'était si agréable. Mes yeux passèrent d'un coin à l'autre de la pièce avant de voir un bac avec des carpes, j'adore ce genre de poisson, mais vu la tête de l'hôte quand mon regard se posa sur le bassin, je n'aurais sûrement jamais le droit de les approcher.

Mes pas se dirigèrent vers l'arrière boutique avant qu'il ne m'incite à monter un escalier très propre menant à son appartement. Visiblement je devais aller dans le salon, ou prendre une douche... Cherchant une vitre pour me voir, je fus vite apeuré par mon reflet.

" La salle de bain est au fond en face des escaliers je crois. "

Revenant sur mes pas je pris la direction de la salle de bain avant de pousser la porte pour arriver dans une salle tout aussi cosil que les autres pièces que j'avais pu voir. Posant mes affaire sur le rebord du lavabo je fis une mine réjouit devant la poire de douche, d'un air amusé je murmurais :

" Coucou mignonne petite poire de douche. Comme on se retrouve. "

Un rire cristallin fendit l'assistance de gels douche alors qu'une fois nue je me jetais sous l'eau fraîche puis bien chaude, la sensation de l'eau sur ma peau me fit frémir, j'adorais l'eau depuis toujours. Cherchant du regard un savon quelconque j'en attrapais un à l'aide de ma queue féline avant de m'en servir pour me savonner de part et d'autre le corps. Après quelques instants passaient à prendre soin de mon corps, je fit de même pour mes cheveux, ma longue chevelure tomba le long de mon dos, qu'est-ce qu'ils avaient pu pousser... Je devrais penser à les recouper un de ses quatre. Rinçant chaque parcelle de mon corps avec minutie je me mit sur le rebord de la baignoire à réfléchir.. Comment allait être ma vie ici..? Après tout c'était une boutique, peut-être serais-je vendeuse, mais ce serais une chose insensée vu que je ne dois surtout toucher à rien... M'enfin nous verrons bien. Saisissant une serviette pour me sécher je remarquais que j'étais bloquée ... Je ne pouvais pas remettre des vêtements sales, c'était assez handicapant comme situation.

" Merde Merde Merde." murmurais-je à moi même alors que j'entourais la serviette autour de ma personne avant de passer ma petite frimousse dans l'entre-bâillement de la porte. Ma petite voix se fit plus intense alors que j'appelais l'hôte " ... Monsieur Sam ... J'ai un petit problème. " petit n'était pas réellement le mot approprié vu que j'étais dans une postures plus qu'inconfortable, mes cheveux commençant à boucler follement dans mon dos.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mizuki est servie [pv Mizuki]   Lun 8 Aoû - 20:49

Alors qu'il montait les marches, Sam entendit l'eau couler dans les canalisations. En arrivant sur le palier, il peut voir de la lumière dans la salle-de-bain, ce qui confirma ce qu'il avait entendu en montant.

*Elle prend une douche ? Bien, je pense que cela ne peut lui faire que du bien. Moi-même j'aime à prendre une douche pour me remettre des émotions de la journée. Et à mon avis, ce qui je lui ai proposé aujourd'hui doit être dur à digérer. J'irai peut-être me doucher finalement...*

Et tandis qu'il pensait et pensait encore, il avait servi deux tasses de thé qu'il avait déposées sur la table basse du salon. Sans rendre compte, il se montrait un hôte irréprochable. Enfin, c'est ce qu'il aurait pu penser...
Et pendant qu'une cuillère remuait encore et encore un miel depuis déjà longtemps dilué dans sa tasse, un petit cri se fit entendre. Mizuki appelait Sam à l'aide depuis la salle-de-bain. Que voulait-elle bien de lui ? Et surtout que lui était-il arrivé ?
Lâchant sa cuillère, Sam se hâta vers la pièce d'eau. Comble de l'ironie, lui qui aurait pu se considérer comme un hôte parfait venait de se rendre compte qu'il en avait oublié de préparer la chambre de la demoiselle, alors qu'il en aurait eu maintes fois l'occasion pendant sa toilette. Les femmes lui tournaient véritablement la tête...
Bref, Sam était donc devant la salle-de-bain les joues légèrement, voire totalement, empourprées. Notre homme ne s'attendait pas à l'apercevoir vêtue juste d'un essuie par une porte entre-baillée.


"Euh, hum, Mizuki... Vous, euh, m'avez appelé au secours et, euh... Me voilà !"

Au comble de la gêne, le poli Sam se retourna. Plus, il aurait considéré cela comme du harcèlement, ou tout du moins du voyeurisme. Et comment, elle, allait-elle le prendre ?
Vraiment, notre homme se sentait glisser de plus en plus d'hôte parfait vers parfait malotru. Le karma doit toujours s'équilibrer comme il aime à le dire, même dans son cas...


*Mais que fait-elle nue ainsi dans cette salle-de-bain. Veut-elle me tester ? Voire si je vais tomber ? A moins que ce ne soit plus simple... Allez Sam, utilise un peu ce qui te sert de cervelle.... Pourquoi est-elle nue dans la salle-de-bain et que de plus elle appelle au secours. Certainement n'a-t-elle plus de vêtements et donc... Et donc elle désire certainement que je lui en trouve. Mais bien sur... Pourquoi n'arrivai-je donc jamais à penser calmement en présence de la gente féminine.*

"Mizuki, ne dites rien, j'ai compris. Ne bougez pas, je reviens !"


Comme si elle allait bouger... Sam fila donc dans la chambre/débarras pour y chercher un vêtement. Il était certain d'en avoir encore dans un carton, des vêtements d'une de ses ex-amies qui était partie sans vider entièrement la garde-robe.
Fouillant aussi vite qu'il le pouvait, il voulait éviter que la demoiselle ne prenne froid, il chercha dans ses malles et cartons des habits qui pourraient aller à la Neko.
Après bien des recherches, il trouva un ensemble qui devrait convenir et revint à toute vitesse les déposer au pas de la porte de la salle-de-bain.


"Mizuki, j'ai placé des vêtements devant la porte et vous attends au salon. J'espère que cela vous ira et vous plaira."

Et afin de ne pas augmenter encore la gêne ambiante, Sam se retira au salon.
Revenir en haut Aller en bas
Mizuki

avatar

Age : 23
Messages : 127
Maître(sse) de : Mes pensées
Date d'inscription : 17/02/2010

MessageSujet: Re: Mizuki est servie [pv Mizuki]   Ven 28 Oct - 17:09

Après quelques instants d'attente mon "maître" vint enfin poser des vêtements devant le pas de la porte. Attendant que les pas de ce dernier s'en aille au loin je passa le bras dans l'entrebaillement de la porte pour attraper le petit tas de tissus. Refermant rapidement la porte j'admirais les vêtements mis à ma disposition, simple mais attrayant, cela suffirait pour le moment de toute façon. Mes doigts glissèrent lentement mais sûrement dans les vêtement pour les déplier de toute part avant de les mettre avec rapidité et la grâce si singulière au félin de mon rang. Mirant mon visage dans le miroir je fis surprise de me trouver plutôt mignonne dans cet accoutrement avant de placer mes cheveux comme il se doit, pour être sur d'avoir l'air un peu plus humaine, ces derniers restèrent finalement le long de mes épaules à onduler follement, on ne peut lutter contre sa nature après tout. Me faufilant dans le couloir je remuais la queue avec frénésie en cherchant mon chemin, une fois l'escalier en vue je posais les pieds sur chacune des marches en faisant bien attention de ne pas tomber - une erreur est si vite arrivée.
Une fois en bas je cherchais à nouveau mon chemin, visiblement mon premier essai ne fut pas concluant puisque je me retrouvais dans une salle qui avait l'air de tout sauf d'un salon. Retour en arrière, revenus sur mes pas je voyais un peu de lumière, et, me précipitant à la rencontre de cette source je fus nez à nez avec l'étrange humain. Les oreilles basses je m'excusais poliment de mon retard, expliquant que je tenterais de prendre mes marques plus tard. Mes yeux tournèrent dans la salle, elle, pareille aux autres de la maison, me semblais pourtant bien plus chaleureuse, égale à la gentillesse de l'hôte de ce lieux. Pas à pas je vins un peu plus à sa rencontre avant de me poser en face de lui, le sourire aux lèvres, les oreilles dissimulées sous une touffe rebelle de cheveux brun aux reflets roux cuivrés. Ma queue de féline, duveteuse mais légèrement hérissé par l'humidité de la douche, vint se poser sur mes cuisses en un battement futile et souple.

" Merci beaucoup pour les vêtements... Sam. "

Je ne savais que dire de plus, pour une fois je n'étais pas bavarde, je n'avais pas réellement envie de déblatérer sur du vide, sur du non dit, sur du non sur. Mes prunelles admiraient la simplicité de l'homme en face d'elles. Jeune et pourtant serein et paisible, c'était si perturbant pour moi qui avait eu l'habitude à une jeunesse au regard sévère et injurieux, aux paroles violentes et sanguinaires... Il avait l'air absurde dans sa façon d'être ce petit homme mais pourtant il me parut admirable en repensant, hébergé une mal propre de mon genre sous son toit... Faut-il bien être saut et fou.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mizuki est servie [pv Mizuki]   Dim 15 Jan - 11:40

Les vêtements déposés, Sam était retourné au salon, attendant Mizuki. Seulement, notre homme ne tenait pas en place, ce qui dénotait un rien de sa nature d'ordinaire si calme. Il se levait, s'asseyait et se relevait à nouveau. Finalement, il dégagea un coin de la table basse avant d'aller prendre les baguettes de Yi Jing qu'il étala devant lui. Plus que pour avoir une réponse, il voulait utiliser l'art divinatoire pour se calmer et reporter sa concentration uniquement sur les questions qu'il posait au baguettes. D'autant plus que les questions le concernait lui et la Neko qui se douchait. Mais à toutes ces questions une seule et unique ironique réponse revenait.

Citation :
Le sage ne s'aventure pas à prédire le temps en regardant uniquement les oiseaux dans le ciel.


*Formulation très poétique pour dire « Je ne sais pas ! ». Le Yi Jing ne nous permet vraiment d'avancer que lorsqu'il le veut bien. Mais bon, je comprends les baguettes, leur rôle n'est jamais que nous montrer les possibilités qui s'offrent à nous. Et quand elles sont trop nombreuses... Mieux vaut ne rien dire.
Bon, je viens d'entendre une porte, je vais vite ranger tout cela avant que Mizuki n'arrive... Ça fait un tantinet désordre vu comme ça.*


En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, Sam avait réarrangé la table de façon impeccable. Ainsi, quand Mizuki franchit timidement le pas de la porte du salon, tout était « parfait ».Elle s'assit face à Sam, légèrement gênée. Dans ces vêtements et avec sa petite moue, elle n'avait plus aucune ressemblance avec la Neko de gouttière qu'il avait rencontrée à l'église. Un moment de complet silence se fit avant que la demoiselle ne le brise d'un petit « Merci beaucoup pour les vêtements... Sam. ».
Il n'en fallut pas plus pour que Sam retrouve sa nature calme et souriante.


"Tu n'as pas à me remercier pour les vêtements, c'est tout naturel. De toute façon, ce n'est pas leur précédente propriétaire que les réclamera. S'ils te plaisent, ils sont tiens.
J'espère que cette douche t'a fait du bien ? J'ai profité de celle-ci pour préparer ta chambre. Je suis désolé de son état qui fait plus « camping » que chambre à coucher, mais si tu comptes rester, on regardera pour l'aménager de façon un peu plus gaie. Sinon, miel ou sucre dans ton thé ?"


Enfin, le calme n'était pas encore au rendez-vous de notre Sam... Même s'il avait dit tout ce qu'il avait à dire, peut-être ne l'avait-il pas fait dans le meilleur des ordres.
Toujours est-il qu'il avait eu le temps de servir une tasse de thé bien chaud à Mizuki et attendait sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mizuki est servie [pv Mizuki]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mizuki est servie [pv Mizuki]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Micmac aux Enfers de Shigeru MIZUKI
» Hitler - Shigeru Mizuki
» Hitler de Shigeru Mizuki
» Nana Mizuki - Bright Stream
» [MnD] Mizuki no Drama fansub

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives-
Sauter vers: