Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un petit chez soit pour une neko [PV- Sachika Asamoto]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Un petit chez soit pour une neko [PV- Sachika Asamoto]   Ven 22 Juil - 13:02

Scipion serrait sa neko contre lui en courant, se voulant rassurant. Il ne laisserait pas la police l’attraper. Et quand bien même elle le ferait, il ne resterait pas longtemps, le jeune homme avait ses entrées. I s’adressa avec un grand sourire à Sachika, ne relevant pas plus ses geste d‘affection..

 « Je n’irais pas en prison ne t’en fais pas… Enfin pas longtemps. Bon… on va rentrer à la maison maintenant. »

Quand Scipion et Sachika arrivèrent devant l'immeuble, la nuit était en train de tomber.

L'immeuble était très moderne, avec une quinzaine d'étage, avec d'étrange forme arrondies, c'était un peu bizarre et ce pour une bonne raison. C'était Scipion qui l'avait dessiné. Cette bâtisse se trouvait sur un colline dont le panorama comptait parmi les plus beau de l'île, et, ayant dessiné les plans, Scipion eu les main libre pour réservé et acheter le dernier loft situé au sommet, qui s'avérait être le plus beau et le plus luxueux de ce bâtiment.

"Ça c'est de moi, c'est moi qui l'est dessiné".

Ils prirent l'ascenseur pour accédé au tout dernier étage. Comme de nombreux immeuble d'habitation il n'y avait qu'un seul appartement par étage sauf en haut, où le dernier appartement couvrait presque 2 étage. Il emmena la neko dans l'ascenseur et appuya sur le dernier étage.

Quand ils entrèrent dans l'immeuble il retentit un choc sourd. Scipion, ayant oublier la spécificité du lieu, se paya la porte situé juste derrière la première. Se fut son tour de se tenir le nez.

Derrière la première porte se trouvait une petite salle, vide et exigüe où se trouvait deux autres portes. Sur celle de droite on lisait "Cabinet Nyshade: architecture moderne", sur la seconde il y avait un papier que Scipion lut à haute voix:

Merci de nous avoir fais ramené tous ses objets moches et inutile depuis l'Amazonie équatorial. Nous avons laisser les carton dans les salles marqués dessus, sauf celui d'où coulait un liquide bizarre et collant. En théorie rien n'ai cassé, toutefois nous vous serons gré de ne plus jamais nous appeler pour un déménagement.

signé: entreprise de déménagement "Mein gross lulu"


Enfin ils entrèrent dans l'appartement. La première salle était immense, elle devait faire 60 mètres carrés. Une salle claire, blanche, avec une immense baie vitré juste en face de l'entré qui offrait une vue imprenable sur la ville et une partie de la plage. Le coucher du soleil était visible par cette baie vitrée, c'était magique. Le plancher était d'un bois clair et élégant, presque sans nœud, et était parsemé ça et là de tapis noir ou d'autre couleur sombre. Une télé trônait contre le mur à gauche de l'entré, un écran immense, probablement plus large que les cages de l'animalerie, et en face de cette télé ce trouvaient 2 petits sofas encadrant un canapé colossal devant faire dans les 4 mètres de long. On pouvait voir, juste à droite en entrant, une établie de travail composé d'un chevalet immense où trônait une feuille gribouillé dont les dimension était de 3m par 1m50. Il y avait également des appareil de sport un peu partout: des barres et des poids, un tapis roulant, un vélo élypttique, des rameurs et de nombreux autre servant à muscler le corps. Il y avait aussi un énorme punching ball estampillé "elle". Ce salon était plus grand que l'animalerie.

Dans l'angle opposé, accolé à la baie vitré, on voyait un petite kitchenette américaine, séparé de l'immense salon par seulement une sorte de petit bar. Il y avait un matériel rutilant tout neuf, un piano de cuisson électrique incluant 4 bruleurs et une plancha ainsi que 2 four, une salamandre, un frigo américain énorme et un meuble où se trouvait une quantité immense de boissons diverse.

Deux portes étaient visibles depuis le salon. Cet appartement aurait été parfait sans les carton qui trainaient partout, les vêtements disséminé aux quatre vents et la vague odeur de fauve..... de jeune homme pardon.

Scipion se dégagea un peu de Sachika


"Bienvenue dans ton nouveau chez toi"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un petit chez soit pour une neko [PV- Sachika Asamoto]   Sam 23 Juil - 7:18

Il la rassura sur le fait qu'il n'ira pas en prison, cela rassura un peu la jeune neko qui n'a pas du tout envie de retourner aussi dans une cage. Il s'arrêta devant un grand immeuble de forme étrange, jamais elle n'avait vu un bâtiment comme celui-là. En s'adressant à Sachika il lui dit que c'est lui qui a dessiné le bâtiment. Voilà un autre détaille sur son maitre qu'elle apprend, son métier est de dessiner des bâtiments. Ce n'est pas moche, c'est différent de ce qu'elle a pu voir avant, mais ce n'est pas repoussant au contraire ça va bien avec ce qui entoure le bâtiment.

Rentrant dans le bâtiment il l'emmène dans l'ascenseur, c'est bien la première fois pour Sachika. Un peu impressionné et surtout surprise de sentir le petit espace bouger tout seul une fois qu'il a appuyé sur un bouton, elle se recolle contre lui. Ça ne dure pas très longtemps que la porte s'ouvre déjà. Un bruit sourd se fit entendre et regardant son maitre elle le voit se tenir le nez. Remarquant la deuxième porte elle se retient de rire. Écoutant la lecture du mot elle se met à sourire, bon c'est sûr il n'est pas comme tous les autres maitres qu'elle a pu avoir. Il ouvrit la porte et voilà qu'elle se retrouve dans un palace.

Regardant autour d'elle, les yeux ronds et brillant elle ne dit pas un seul mot. Essayant tout de même de retirer la veste qu'elle a sur elle, elle ne lâche pas le décor des yeux. Machine de sport, télévision, petit coin de travail de son maitre. Un peu plus loin une cuisine toute équipé à neuf. Elle doit surement rêver, bon d'accord il y a une petite odeur pas très agréable, des cartons partout mais c'est magnifique. Quand Scipion lui annonça que c'était ici qu'elle aller vivre elle laissa tomber la veste et fit le tour de propriétaire remuant la queue frénétiquement. S'arrêtant devant la baie vitré elle si approcha et resta sous le charme, une telle vue pendant le coucher du soleil est la plus belle chose qu'elle voit jusqu'à présent.

Avec tout cela elle en oublia presque l'humain qui se tenait pas très loin d'elle. Sans même se retourner elle dit avec douceur :

« - C'est magnifique... Je pourrais rester comme cela des heures à regarder ce spectacle. »

Se retournant elle le regarde et sans vraiment réfléchir cours et lui saute dans les bras se nichant contre lui et frottant doucement sa joue contre la sienne en ronronnant. Fermant les yeux un instant elle se sent très bien comme cela, toutefois elle se rend vite compte de ce qu'elle est en train de faire. Ouvrant les yeux elle se met à rougir et redescend, c'est vrai que pour pouvoir être dans les bras de son maitre elle ne touche plus le sol du tout. Baissant le regard elle retourne vers la baie vitré et dit :

« - Excusez-moi, je ne sais pas ce qui m'a pris de faire cela... De plus je m'excuse ce n'était pas non plus mon intention de voir votre pile de boxeur qui se trouve derrière vous... »


En disant cela elle devient écarlate, elle se trouve encore plus gêner. Elle ne penser pas qu'elle allait se retrouver à voir ses sous-vêtements. Pour détendre l'atmosphère et surtout pour changer de sujet elle se dirige vers le bar et regarde ce qu'il y a comme boisson. Se retournant pour regarder son maitre elle demande timidement :

« -Vous souhaitez boire quelque chose ? Ou je peux vous préparer quelque chose à manger. »

Elle veut vraiment changer de sujet, elle est tellement gênée qu'elle doit trouver quelque chose à faire pour ne plus y penser et espérer qu'il ne va pas y penser non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un petit chez soit pour une neko [PV- Sachika Asamoto]   Dim 24 Juil - 8:21

Scipion observa tendrement la réaction de Sachika à leur entrée, souhaitant capter le moindre de ses mouvements, la moindre de ses réactions. Il la trouvait très mignonne et la voir ainsi, excité comme une enfant. Bon, c’est sur, son appartement lui plaisait, mais elle était encore loin d’avoir tout vue. Malgré l’absence d’escalier visible, l’appartement faisait deux étages entiers tout de même, il y avait beaucoup de chose à voir.

Le jeune homme ramassa sa veste tombé au sol pendant que la neko s’extasiait devant la vue qu’offrait la baie vitrée. Mon dieu que la terre est basse quand on fait 2 mètre dépassés. Faudrait pas grandir autant, c’est horrible de ramassé des choses à même le sol avec une taille pareille. A peine fut il relevé que la neko se jeta contre lui pour se frotter à sa joue en ronronnant. Ce n’était pas désagréable comme sensation, seulement il allait falloir ramassé la veste de nouveau tombé. Scipion balaya la première volé d’excuse de la neko de la main, indiquant que ce n’était pas grave, n’osant pas avouer qu’il avait bien aimé. Mais sa réaction fut tout autre concernant ses boxers.

Scipion se retourna promptement pour voir la dite pile. Comment se fait il qu’ils n’étaient pas rangés? Un post it était affiché dessus, il le lue à haute voix

Désolé de tout laisser partout, mais nous n’avons pas trouver les rangements 

Scipion pesta un peu. Ils avaient vraiment cherché? Mais bon, il est vrai qu’à part une poignée de meuble dans les chambres il ne semblait y avoir aucun rangement dans cet appartement. Il indiqua à la neko tandis qu’il se saisit des boxers et de sa veste tout en s’approchant d’un mur en apparence vierge de tout. Ni tableau, ni poussière ni meuble dessus. Il y posa sa main et fit ainsi pivoter un panneau, dévoilant un rangement plein de chemise blanche, de veste noir comme la sienne et d’autre vêtement, tous identique. Scipion n’aimait pas trop le changement. Ce compartiment secret était agencé comme une armoire et disposait même d’un tiroir dans lequel il rangea ses boxers et referma ensuite ce « placard ». Le montrant du doigt il s’adressa à la neko.


« L’appartement est plein de compartiments cachés comme celui-ci. Si tu n’arrive pas à retenir leurs positions tu va t’arracher les cheveux.

S’éloignant ensuite de la « cache », il commença à indiquer qu’il ne voulait rien à boire ni à manger. Mais tapa dans un carton sans avoir finit sa phrase et se paya une gamelle mémorable, s’étalant de toute sa hauteur sur le sol, jurant abondamment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un petit chez soit pour une neko [PV- Sachika Asamoto]   Dim 24 Juil - 11:12

La jeune neko resta dans la cuisine, elle était devenue timide d'un seul coup, voir les sous-vêtements de son maitre alors qu'elle vient seulement d'arriver est assez gênant pour elle. Le regardant de loin elle l'entend lire un mot et grogner quelque peu. Par la suite il pris la pile et s'approcha d'un mur où ne se trouver aucune décoration, juste en y posant sa main le panneau pivota et laissa apparaitre la garde-robe de l'humain. Certes elle n'est pas très diversifiée, mais ce qui la surprise le plus c'est de voir le panneau se tourner. C'est une grande première pour elle de voir cela. Puis il le referma avant de se retourner vers l'hybride et lui indiquer qu'il y en a plein comme celui-ci.

Aie, il va falloir qu'elle se souvienne de cela autrement elle ne va pas s'en sortir. Déjà elle connait celui-là maintenant reste plus qu'à découvrir où se trouve les autres. Regardant vers les portes elle se dit que cela doit être les chambres et que par supposition il doit en avoir aussi un dans chaque chambre. S'apprêtant à lui poser la question elle entend un grand bruit de fracas et tourne la tête pour le voir par terre. Il se met à jurer, elle vient vers lui directement pour s'avoir s'il n'a rien de casser. Se mettant à genoux près de lui elle le regarde avec douceur et demande timidement :

« - Vous ne vous êtes pas fait mal j'espère ? Je crois qu'il sera déjà le temps de me montrer les autres placards pour que je range tous ses cartons. Cela sera mieux que de vous voir vous blesser et vous entendre jurer plusieurs fois par jour. »

Maintenant elle n'a qu'une envie c'est rire, elle avait bien remarqué qu'il sembler vivre seul, mais là maintenant elle en a la preuve. Pas une touche de féminité, pas un jouet d'enfant. Se mettant assise sur le sol elle retient son rire pour éviter de le vexer. Cela ne sera pas très bienvenue qu'elle se met à rire maintenant. Pour changer de sujet elle demande :

« - J'ai une question qui peut paraitre bête, mais pourquoi avoir mis vos vêtements dans un placard qui se trouve dans le séjour au lieu de le mettre de celui qui doit se trouver dans votre chambre ? Cela serait assez gênant que je vous vois vous habiller dès mon réveille. »

Rougissant elle sourit, c'est vrai que l'idée de le voir s'habiller peut être intéressante, cependant elle sera aussi très gênante que cela soit pour elle ou même pour lui. Et un placard placé près de l'entrée devrais plutôt être pour les vestes et les chaussures cela éviterer ainsi de salir toute la pièce. En parlant de chambre voilà qu'elle se demande où elle va dormir, le soir commence à tomber il est vrai qu'elle ne sait pas non plus s'il se couche-tôt ou pas.

Se levant elle lui tend la main pour l'aider à se relever puis se rappelle de la dernière fois ou c'est elle qui c'est retrouver sur lui. Bon aller elle peut bien essayer une autre fois, de plus cette fois-ci il n'est pas sonné donc cela sera qu'un petit coup de pousse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un petit chez soit pour une neko [PV- Sachika Asamoto]   Mar 26 Juil - 8:11

Scipion jurait comme un charretier de sa dégringolade. Bon sang que la terre est basse quand on fait sa taille. Toujours sonné de sa chute, il se redressa un peu, tentant de reprendre ses esprits. Son regard se fixa vers le coupable, un carton plein de disque pour haltère, que els déménageurs avaient laissé en plein milieu de la pièce. Mais à quoi pensaient ils ces bouffons? Ils voulaient que Scipion se casse trois jambe ou quoi? Et si Sachika avait taper dedans, elle se serait probablement rompu un os dans la jambe, se carton devait pesé dans les 300 kilos de fontes. Un corps « normal » aurait vu sa jambe rompu.

S’asseyant, il regarda Sachika venu à son aide. Il lui caressa machinalement la tête en regardant autour de lui.


« Non ça ira, je ne me suis pas fait mal, je suis solide. En effet, ranger ces cartons ne seraient pas du luxe, mais tu aura besoin de moi, certain sont très lourd. Et je jure même sans tombé »

Scipion désigna de l’œil le carton ayant causé sa chute dont le contenu s’était déversé en partie sur le sol, dévoilant des disque d’une trentaine de kilo chacun. Il songea que seule, la neko ne pourrait surement pas soulever tous les cartons de cette pièce. Puis il fixa celle-ci à cette histoire de s’habiller.. Et rougit à son tour, il avait tellement l’habitude de vivre seul ou avec seulement ses sœurs que cette « gêne » lui paraissait totalement étrangère, et n’avait pas songé une seconde que la neko pouvait le voir. Il afficha un sourire gêné.

« Pas faux, j’ai tellement l’habitude de ne vivre qu’avec mes sœurs que j’en oublie ce genre de détails »

Il accepta gracieusement la main de la neko pour se relever. Main totalement inutile vu qu’il pouvait se relever tout seul, mais par politesse, on prend la main que l’on nous tend pour se relever. C’Est-ce qu’il a toujours appris. Une fois debout il se dirigea vers le carton de sa chute et remit les disques dedans, le souleva avec aise et alla le poser tranquillement à côté des appareils de gym. Un carton avec 300 kilo de fonte. 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un petit chez soit pour une neko [PV- Sachika Asamoto]   Mer 27 Juil - 12:00

Il fut gentil, tout en acceptant la main de Sachika pour l'aider à se lever il se releva tout seul tout de même. Quand il se leva il alla ramasser le carton qui l'avait fait tomber, ce sont des poids de gym et pas des petits avec ses petits bras elle n'aurait peut-être jamais réussi à les soulever. Au mieux elle aurait pu le trainer, mais rien de plus que cela. Le regardant faire elle tourne la tête vers tous les autres par la suite. Y'a du travail, il faut déjà les ouvrir pour déterminer dans qu'elle pièce ça va puis après les transporter à cet endroit.

Relevant les manches de son kimono elle se dirige vers un autre carton qui se trouve aussi dans le milieu du chemin et juste avec l'aide de ses ongles découpe sans effort le ruban adhésif qui le maintient fermer. Plongeant la main dedans elle en sort un objet intéressant. Des menottes, que peu-t-il bien faire de ça. Enfin elle n'est pas là pour se poser ce genre de question, ouvrant bien le carton en écartant les rebords elle découvre quelque chose pas qui l'inquiète, mais qui l'intrigue. Il y a dedans, un petit fouet, des choses qu'elle n'a jamais vues avant, mais qui ressemble beaucoup à l'anatomie d'un homme. Il y a aussi un bâillon, des chaînes de cheville, des dvds pornographiques, un bandeau et plein d'autre chose qu'elle n'avait encore jamais vu.

Regardant son maitre elle rougit de sa trouvaille peu ordinaire, cela va surement aller dans sa chambre à lui, mais pour le moment elle ne sait même pas encore où elle se trouve. Donc elle referme le carton et le pose près des portes puis retourne vers les cartons et en ouvre un autre. Celui-là est rempli de vaisselles, le soulevant elle l'apporte en cuisine et commence à ranger sans avoir le courage de dire à son maitre la découverte qu'elle vient de faire. Une fois le carton vider elle détache le dessous tenu par du ruban adhésif et le replie pour qu'il prenne moins de place avant de le placer près de la porte d'entrée. Retournant vers les cartons elle ouvre un troisième et remarque que c'est des vêtements à lui, levant la tête elle dit :

« - J'ai trouvé un carton plein de vêtements à vous, laquelle de c'est porte mène à votre chambre que je dépose le carton dedans ? »


Elle est nerveuse elle ne veut pas vraiment lui dire qu'elle a trouvé des choses pas très orthodoxe dans un des cartons qu'elle a déjà ouvert. De plus la lumière du soleil qui se couche se fait de plus en plus rare, regardant Scipion elle remarque qu'il n'est pas si mal que cela et qu'avec cette lumière tamiser cela le rend encore plus séduisant. Se secouant la tête elle fait en sorte de ne plus penser à cela s'est pas très bien de sa part de penser à des choses comme cela. Souriante tout de même elle reprend là parole :

« - Il faudrait je pense allumer la lumière autrement nous allons continuer de déballer les cartons dans le noir. J'ai trouvé aussi un autre carton qui doit aller dans votre chambre je les mis près des deux portes, en me la montrant Voilà c'est fait, elle à parler de l'autre carton elle votre chambre je pourrais les mettre tous les deux, puis après je vous laisserai les ranger comme vous le souhaiter. »

Elle n'a pas dit ce qui se trouve dedans, mais elle ne veut pas vraiment aborder le sujet pour le moment cela serait assez déplacer du point de vue de la jeune hybride. De plus il va le remarquer quand il ouvrira le carton pour le ranger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un petit chez soit pour une neko [PV- Sachika Asamoto]   Mer 27 Juil - 12:31

Scipion déballait quelques carton et els rangeait dans des compartiment dissimuler dans la zone de sport. Il en ouvrit un contenant des livres. Mouais, pas la bonne place…. Il se retourna et lança brutalement le carton vers la télé, l’envoyant s’écraser juste à côté de celle-ci. Il y avait un carton rpécis qu’il espérait trouver, mais il n’allait pas ouvrir tous les cartons à la sauvage en priant de tomber sur le bon sans rien ranger, cela serait louche. Et si la neko tombe dessus avant lui….. Oulala, il préféra ne pas y songer.. Elle a trouver un carton qui va dans sa chambre, des frissons parcoururent le dos de Scipion. Fort heureusement ce n’était que des vêtements.

Il pointa simplement du doigt la porte la plus proche de lui, une grosse porte noire dont le teint jurait avec le reste de la pièce. Une porte de bois très sombre, avec une poigné en forme de serre de rapace et sur laquelle il y est écrit « danger ». Sa chambre était assez original dans les looks sombres. Plusieurs cartons après, Scipion se dirigea vers la télé pour y déballer les paquet posé là bas par les déménageurs. Peut être ce carton « compromettant » s’y trouvait il? Le premiers fut mauvaise pioche, un gros carton plein de DvDs, devait y en avoir des tonnes et il allait en avoir au moins pour 15 minutes pour les ranger. Ils e tourna vers Sachika.


« En effet, je vais y aller »

Il se dirigea vers la porte d’entré et passa sa main sur une petite demi sphère enclavé dans le mur. Au fur et à mesure que sa main montait, l’intensité lumineuse augmentait, et très vite la pièce fut éclairé comme en plein jours. Scipion montra à la neko comment s’en servir. Si on mettait la main en haut et qu’on la descendait, la lumière baissait, si on mettait la main en bas et qu’on montait, la lumière augmentait. Il indiqua ensuite que ses « interrupteurs » sont à gauche de l’entré de chacune des pièces de l’appartement.

Il retourna ensuite a son carton de dvds qu’ils avaient mit dans le carton par reflexe vu qu’il n’en regardait jamais. Il fit pivoter un panneau coulissant et commença à ranger les boitiers dedans, vérifiant à chaque fois que le cd y était. Il se coupa pratiquement du monde ainsi, obsédé par son « travail » du moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un petit chez soit pour une neko [PV- Sachika Asamoto]   Mer 27 Juil - 16:51

Pour la porte de chambre c'est bon elle sait très vite où elle se trouve. Pour la lumière aussi, le regardant faire elle écoute ses explications, c'est tout simple en fait, mais il faut y penser. C'est bien la première fois qu'elle voit autant de technologie en une seule fois. Prenant d'abord le carton de vêtements elle l'apporte dans la pièce, une fois dedans elle prend son temps posant juste le carton et restant un petit moment à observer la chambre. Style gothique avec des meubles assez hors du commun déjà le lit ne ressemble à rien de ce qu'elle a pu voir avant. Discrètement elle prend même le temps de monter dessus sans le salir bien entendu pour voir si le lit est confortable ou non.

Restant sur le lit elle observe autour d'elle de petites tables de nuit couleur acier noir et argenté. Puis juste à côté de la porte de l'entrée une armoire noire avec des noeuds dans le bois. Une autre porte se dessine intriguer elle descend du lit, le refait pour pas qu'il remarque qu'elle y est montée, par la suite elle se dirige vers la porte pensant que c'est encore un placard ou alors une salle de bain personnel. La main sur la poignée de la porte elle hésite un instant avant de l'ouvrir. Devant ses yeux se découvre à mesure qu'elle ouvre la porte une salle en marbre noir. La couleur surprend déjà la jeune femme, mais le reste un peu moins. Elle avait vu juste une salle de bain personnel.

Refermant la porte elle regarde de nouveau la pièce, il va commencer à se demander ce qu'elle peut bien faire si elle ne va pas chercher le carton. Parlant du carton elle n'a pas vraiment envie de le prendre et voudrais bien lui laisser, mais si elle fait cela il va voir encore plus vite qu'elle la ouvert. Bon c'est un peu le but d'ouvrir les cartons, cependant il n'a pas dû penser qu'elle aller ouvrir celui-là. Elle ressort de la pièce sans fermer la porte, s'arrête quelque instant pour regarder son maitre qui à le dos tournée à elle peut-elle prend le premier carton qu'elle avait ouvert.

Elle essaye de se faire discrète pour apporter le carton dans la chambre, cependant à force de regarder derrière elle pour voir si elle ne se fait pas remarquer, elle ne fait pas attention devant elle et tombe de tout son long par terre. Se retrouvant par terre le carton vidée sur le sol elle ouvre les yeux rond, se met à rougir et sans dire un mot essai de tous remettre dans le carton au plus vite. Elle regarde derrière elle et ne vois plus son maitre près de la télévision. Se levant oubliant même qu'elle n'a pas fini de ranger elle se demande où il est passé :

« - Maitre ? Vous êtes où ? Vous ne vous êtes pas blessé en vidant un carton au moins ? »


Tournant sur elle-même, elle ne le vois toujours pas, mais ou à t-il bien pus passer. Enfin bon elle doit terminer de ranger cela, il est peut-être simplement partie au toilette. De plus il n'a pas à la mettre au courant. Secouant la tête elle se dit qu' heureusement grâce à cela il n'a pas vu le carton qu'elle a trouvé alors se penche en avant sans prendre la peine de se mettre accroupie et termine de ranger tout dans le carton, n'entendant plus ce qui se passe autour concentré sur ce qu'elle est en train de faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un petit chez soit pour une neko [PV- Sachika Asamoto]   Jeu 28 Juil - 7:57

Scipion rangeait toujours tranquillement ses DvDs. Bon sang, comment avait il put en emporter autant? Et puis y’a des films de m**** dans ce carton. Le genre qu’il ne regarderait même pas. Bon, changement de plan. Poubelle. Scipion entendit Sachika tomber, il se retourna d’un coup et la vit en train de se relever. Elle allait bien visiblement, c’était le principal. Sous l’angle, Scipion ne put pas voir ce que contenait le carton, aussi vu que la neko y rangea « tranquillement », il ne pensa pas que ce carton serait son « compromettant ». Bon, à ses DvDs pourris maintenant.

Il empoigna le carton et sortit discrètement de l’appartement pour le mettre dans la benne au pied de l’immeuble. Puis il se rappela le jeune couple ayant emménager au premier. Ces DvDs leur feraient surement plaisir. Il descendit donc jusqu’au premier étage (lui habitant au 15 ème) par les escaliers, l’ascenseur ayant tendance à ne pas trop aimer les utilisations nocturnes se trouvant ainsi d‘une manie fâcheuse de tomber en panne . Cela allait lui prendre un moment cet aller-retour, il allait devoir se dépêcher pour éviter que la neko ne tombe sur son carton « special ». Seulement étant amical, il accepta de boire un coup avec le jeune couple avant de remonter.

Il monta les marches quatre à quatre pour retourner dans son appartement. Pourvus qu’elle n’est pas trouvé le carton gênant. Mais bon, il voyait les escaliers depuis sa position chez le couple et elle n’était pas partie en courant de l’appartement, il y a donc peu de chance qu’elle l’ai trouvé. Il entra comme une missile dans son appartement. Mais Sachika n’y était pas visible. Il soupira.


« Allons bon, où est elle passé? »

Et Scipion commença à chercher la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un petit chez soit pour une neko [PV- Sachika Asamoto]   Jeu 28 Juil - 11:00

Assez rapidement elle apporta le carton dans la chambre, puis en ressortant elle chercha ou pouvais se trouver son maitre. Curieuse elle avait très envie d'ouvrir la seconde porte, mais se retiens elle ne sait pas ce qui se trouve et préfère attendre son maitre pour le savoir. Elle prit la peine d'ouvrir encore quelques cartons qui vont principalement dans la cuisine et le salon. Toute en rangeant elle se mit à chantonner doucement, elle ne savait pas comment le matériel fonctionne, donc pas de musique. De plus elle ne préfère pas toucher pour éviter de casser quelque chose.

Faire cela lui pris une vingtaine de minutes, se retournant elle remarque qu’il n’y a toujours pas de trace de son maitre. Soupirant elle regarde le reste des cartons et décide que ça va attendre le lendemain. Quelque peu fatigué par cette journée peu ordinaire elle retourne dans la chambre de son maitre en refermant bien la porte derrière elle, puis rentre dans la salle de bain personnel refermant la porte aussi. En premier lieu elle prend le temps de se regarder un instant, les cheveux en bataille, le visage un peu noir par la saleté de l’animalerie, non vraiment il est temps de faire quelque chose elle ne peut pas rester comme cela.

Retirant son kimono et ses sous-vêtements elle allume la douche avant d'y rentrer, pour sentir l'eau se glisser sur sa peau et l'envelopper d'une chaleur esquisse. Elle prit peu de temps pour se laver elle ne voulait pas vraiment que son maitre la trouve dans la douche. Une fois sortie elle se sécha et mis la serviette autour de son corps elle était assez courte et cacher à peine son intimité. Elle se peigna les cheveux avant de retourner dans la chambre tout en faisant attention bien sûr de ne pas se faire remarquer par Scipion. Les yeux pleins de fatigue elle se retient un instant puis remonte sur le lit de son maitre. Une fois allongée confortablement elle regarde de nouveau le carton, elle n'avait pas convenablement tout rangé dedans et on pouvais voir certain des objets dépasser.

La jeune hybride regarda le carton un instant, mais que pouvais-t-il bien faire avec toutes ses choses et à quoi cela sert-il exactement. Des questions qu'elle se pose, mais que bien entendu jamais elle va avoir le courage et surtout l'envie de lui poser à lui. Cela serai vraiment trop déplacer de la part de la neko de demander des choses comme cela à son maitre. Le bruit de la porte d'entrée la fis sursauté, elle avait vu juste il était sorti. S'il la voit ici il a surement ne pas être content, mais bien trop fatigué elle décide de ne pas bouger de là.

S'endormant elle ne fait même pas attention de savoir s'il vient vers la pièce ou pas. Ni même au fait que la serviette ne la couvre plus vraiment. Les petits yeux de l'hybride de ferme alors qu'elle plonge dans le sommeil. Va-t-il crier en-là trouvant dans le lit ? Ou la laisser dormir ? Cela elle ne le sera qu'à son réveille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un petit chez soit pour une neko [PV- Sachika Asamoto]   Mar 9 Aoû - 12:55

Scipion fit le tour de l’appartement, mais Sachika resta introuvable. Elle n’était ni dans la chambre d’ami, ni à l’étage (dont elle devait encore ignorer l’existence vu que les escaliers sont dissimulé), ni dans la salle de bain d’ami ni dans le salon/cuisine. Allons donc, où a-t-elle bien pu aller se fourrer? Dans sa chambre? Mais il ne faut pas des heures pour ranger deux-trois cartons. Regardant autour de lui, le jeune homme remarqua qu’elle n’avait pas chômé, la majorité des cartons étaient déballés et leurs contenu rangé. Le jeune homme se rendit dans la seule pièce non fouillé: sa chambre.

En entrant, il entendit la respiration de la neko. Il regarda et la vit sur son lit, et se mit à sourire. Elle avait bien travaillé, elle avait bien mérité un peu de repos, même dans son lit. Il s’approcha et lui bisa le front, remettant la serviette et la couverture en place sur elle. Tout aurait pu finir sur cette touche de tendresse si Scipion n’avait pas vu le carton d’où dépassaient des objets en ressortant. Il rougit d’un coup, le carton compromettant était là, elle l‘avait trouvé mais n’avait rien dit. Le jeune homme se retourna alors vers l’hybride profondément endormie, et décida de lui jouer une blague de très mauvais goût.

Il commença par sortir quelques objets du carton, deux pour être exact. Puis il se rendit dans la salle de bain où il trouva, comme il s’y attendait, les vêtement de la neko. Il les prit, ainsi que des épingles. De retour dans la chambre, le jeune homme utilisa les épingles et les plaça de telle manière que la serviette tienne bien. Il ne faudrait pas qu’elle tombe, ce serait gênant. Il prit ensuite les deux objets. Le premier était la paire de menotte. Dans une grande délicatesse, afin de ne pas réveiller Sachika, il la retourna et lui menotta les mains dans le dos avant de la remettre sur celui-ci. Là, il sortie le bâillon et le lui enfila, et ressortie ensuite tranquillement de la chambre en pouffant dans sa barbe de sa blague d’une perversité assez profonde.

De retour dans le salon, il fit basculer un panneau qu’il n’avait pas montrer à Sachika afin d’y ranger les vêtement de celle-ci, puis en fit basculer encore un autre pour dévoilé un lit escamotable. Bien qu’il y avait une chambre d’ami, il n’en aimait pas trop la décoration, et préféra dormir dans le salon. Il ferma le lourd volet métallique de la baie vitré et ferma les yeux en rigolant à l‘idée de la tête de la neko le lendemain. Ca lui apprendra à ne lui dire qu’elle a trouvé un carton pareil.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un petit chez soit pour une neko [PV- Sachika Asamoto]   Mer 10 Aoû - 9:14

Sachika dort paisiblement sans entendre ni sentir quoi que ce soit. Elle n'avait même pas remarqué ce que son maitre lui préparer comme mauvaise surprise. La seule chose qui la réveilla c'est quand elle entend un bruit dans le salon. Ouvrant un oeil pas très réveillé elle commence doucement à vouloir s'étirer mais se retrouve coincé. Ouvrant rond les yeux elle remarque très vite qu'elle a était menotter.

Voulant crier elle remarque avec regret qu'elle s'est fait bâillonner aussi. Essayant de crier de nouvelle elle commence à paniquer. Pourquoi on lui a fait ça ? Il faut être un monstre pour lui avoir fait cela. Scipion ne pourrais pas avoir fait cela tout de même. Son maitre ne semblait pas comme ça, et où est-il passé encore. Le bruit dans le salon peut-être que c'est lui, si elle se retrouve comme cela et que ce n'est pas son maitre qui aurais bien pus faire cela. Des voleurs ? Avec tous les nouveaux systèmes qui se trouvent dans la maison il se sera faire repérer, mais elle n'arrive pas à savoir.

Regardant autour d'elle, elle essaie de voir si quelque chose peu l'aidé à enlever au moins le bâillon, essayant de se lever du lit elle se retrouve par terre en se fessant mal. S'arrêtant de bouger elle regarde la porte les oreilles dresser pour voir si quelqu'un la entendu tomber. Vu le bruit que cela à fait elle n'a pas du passé totalement discrète. Attendant un peu elle n'entend pas de mouvement dans l'autre pièce alors se mettant d'abord accroupie elle se relever et se met dos à la porte de la salle de bain pour l'ouvrir.

Une fois cela fait rentre dans la salle de bain et partout dans la pièce, trouve quelque chose qui peut faire l'affaire et essaye d'enlever le bâillon. Se fait mal en voulant l'enlever et à les larmes aux yeux s'arrête et retourne dans la chambre puis s'approche de la porte pour aller dans l'autre pièce se tourne et l'ouvre avec difficulté. Une fois cela fait elle l'ouvre doucement avec son épaule et regarde dans l'autre pièce. Il fait noir dans la pièce, cependant elle remarque rapidement un lit déplier et quelqu'un dedans. S'approchant discrètement elle regarde qui se trouve dedans.

C'est son maitre, un peu soulagé elle saute sur le lit et avec son épaule bouge son maitre pour le faire réagir essayant tout de même de pousser des petits cris pour attirer son attention.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un petit chez soit pour une neko [PV- Sachika Asamoto]   Mer 10 Aoû - 13:12

Scipion s’endormait tranquillement, perdant conscience pour se plonger dans les bras de Morphée. Mais un gros BOUM le tira de sa somnolence. Essayant de savoir d’ù venait le bruit, il pouffa. Sachika venait visiblement de se réveiller et de se rendre compte de sa blague de très mauvais goût. Lui, était tout fier de ce qu’il avait fait, t se tourna en refermant les yeux, essayant d’imaginer ce que faisait la neko. Probablement paniquée et chercher à se libéré, mis vu comme le bâillon était serré, il était impensable qu’elle le retire sans les mains, et la clef des menottes était autour du cou du jeune homme.

Il entendit la porte du salon s’ouvrir, et fit très vite semblant de dormir profondément. Il se fit prier quand elle le bouscula de l’épaule en couinant, se mordant les joues de ne pas rire de sa stupide plaisanterie. Au bout de très longue minute il fit mine de se réveiller, allumant la lumière pour dévoiler la neko de seulement une serviette et dans une position compromettante. Il fit mine de ne rien comprendre, prenant sa tête la plus « zombifiée », les yeux à demi clos, baillant bruyamment. Il se retourna de dos à Sachika et se rallongea.


« Non pas ce soir, j’ai la migraine. »

Il éteignit de nouveau la lumière, la gratifiant d’un simple « bonne nuit ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un petit chez soit pour une neko [PV- Sachika Asamoto]   Mer 10 Aoû - 13:41

Elle n'en revient pas il se rendort. Il s'est réveillé la regarde puis c'est rendormis, les yeux rond elle le pousse encore pour le faire bouger en se plaignant comme elle peu. C'est donc bien lui qui la bâillonnée et menotter, bon d'accord il a attaché la serviette pour pas quelle tombe, mais ce n'est pas une raison. Et pourquoi il a fait cela, bon elle n'avait pas à s'endormir dans son lit c'est peut-être cela qui la dérangée cependant elle n'a rien fait qui mérite ça.

Se mettant assise correctement sur le lit elle le pousse avec ses pieds le faisant glisser sur les draps du lit. Encore un peu et up le voilà en bas du lit. Cela va peut-être le réveiller maintenant, de toute façon elle va l'embêter jusqu'à ce qui lui retire cela. En y réfléchissant bien cela se peut qu'il n'ait pas vraiment apprécié qu'elle trouve le carton et de plus elle se rappelle avoir vu les objets dans le carton. Avec une grande envie de soupirai elle se dit qu'elle aurait mieux fait de le cacher quelque part et de ne pas le laisser en plein milieu de la chambre.

Même s’il se trouve par terre maintenant elle continue de le bousculer pour qu’il la détache elle ne veut vraiment pas rester comme cela. C’est bien la première fois et elle n’aime pas cette sensation surtout qu’elle n’a pas était prévenu avant. Maintenant elle se demande si elle a bien fait d’accepter d’être son hybride. Le regardant elle arrête tout de même au bout d’un moment de le bousculer, il ne sera pas mieux qu’elle se face enfermer comme cela dans un placard, il manquera plus que cela et après jamais elle pourrait lui pardonner cela. Enfin maintenant il est sûr qu’elle sait déjà qu’elle ne doit jamais dormir dans la chambre de son maitre elle aura compris la leçon.

Gémissant par la douleur du bâillon qui la sert de plus en plus elle essaye avec ses dents pointus de fait des trous dans le bâillon qu'elle agrandirai jusqu'à le casser peut-être, bon ce n'est pas vraiment une idée géniale, car elle se fait très vite mal aux dents. Celle-ci se met même à saigner à force, pour éviter toute accident elle avale sa salive et le sang par la même occasion de plus en plus souvent. Il en faudrait pas beaucoup plus pour qu'elle s'étouffe avec. Sans parler de ses poignets qui sont maintenant tout rouge et écorcher à force d'essayer d'enlever les menottes qui sont très bien serré.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un petit chez soit pour une neko [PV- Sachika Asamoto]   Mer 10 Aoû - 14:58

Scipion souriait dans le noir de sa blague qui semblait avoir eu beaucoup plus d’effet que prévu. Tout content de lu, il ne prêta pas attention a Sachika. Celle ci commençait à le pousser. Il pouffa, elle n’avait pas réussit les deux première fois à mouvoir ses 110 kilos, pourquoi elle pensait pouvoir le faire maintenant. Mais il sentit soudainement l lit se dérober sou lui. Et se gamella en bas de celui-ci. L’énergie de la peine avait du donner à la frêle neko la force de bouger son maitre. Le jeune home fut plus que surpris de cela. Qui aurait put penser que cette frêle jeune fille arriverait à bouger ses 110 kilo ainsi. Pas lui en tout cas.

Il resta un instant allongé par terre , mais comprit très vite qu’il n’arriverait pas à être tranquille. La neko le bouscula à nouveau. Ce ne fut que quand elle s’arrêta qu’l se releva, gardant toujours son air assommé concurrençant les meilleurs zombies du cinéma. Et regarda Sachika qui semblait se débattre comme une diablesse pour se libérer. Il passa sa main sur l’interrupteur et remarqua qu’elle saignait de la bouche. Il pouvait au moins lu retirer le bâillon après tout. Jamais il ne se serait douté qu’elle se débâterait autant, du moins pas au point de se blesser. Il passa derrière elle sans rien dire et lui ôta ce qui li obstruait la bouche. Il parla d’un ton très provocateur.


« J’ai dit ’pas ce soir’, on vient juste de se rencontrer c’est trop tôt. Attends au moins 24h  qu‘on est fait connaissance.»

Le bâillon retiré, il se rallongea de nouveau sans toucher aux menotte, prétextant que si elle avait réussi à se les mettre, elle arriverait à les retirer. Le bougre feignait encore l’innocence. Comme i i était capable de le faire correctement, tellement il se mordait fort les joues pour se retenir de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un petit chez soit pour une neko [PV- Sachika Asamoto]   Mer 10 Aoû - 17:44

La jeune hybride fus soulager de le voir bouger enfin il va la libérer et elle va pouvoir demander des explications sur ce qui s’est passé. Le temps qu’il passe derrière elle, elle le regarde du coin de l’œil c’est avec soulagement qu’il lui enlever le bâillon. Bougeant la mâchoire qui avait souffert elle attend maintenant qu’il lui enlève les menottes, mais rien se retournant elle le voit coucher. Il avait encore sortie qu’il ne voulait rien faire ce soir que c’était trop tôt et d’autre chose.

Réfléchissant elle se recroqueville sur elle-même et arrive à faire passer ses mains devant elle en se faisant mal aux épaules, mais elle ne dit rien. Le regardant elle fronce les sourcils et viens le mordre l'épaule pour le faire réagir de nouveau, ce n'est pas dans son habitude de faire des choses comme cela loin de là même. Soupirant part la suite elle reprend à le pousser :

« - Vous avez oublié d'enlever les menottes je ne vais pas rester attacher toute la nuit ! Et pourquoi vous avez fait cela ? Je n'ai rien fait de mal, je n'ai rien cassé et j'ai tout rangé pendant que vous aviez disparu. De plus vous parler de ne pas le faire ce soir, je ne sais même pas de quoi vous parler ! »

Forçant de nouveau comme elle peu elle veut vraiment se débarrasser de ces menottes, elle ne veut pas rester attacher alors qu'elle n'a rien fait de mal. S'esquintant de plus en plus les poignées elle ne s'arrête pas pour autant voulant vraiment en sortir, essayant même de ronger avec ses canines la chaine entre ses poignets. Sautant presque sur place elle se fait encore mal aux dents alors arrête et le regarde, il n'est toujours pas décidé à lui enlever. Elle décide d'essayer de trouver une solution et se lève.

Se dirigeant vers la cuisine elle ne prend même pas le temps d'allumer la lumière et ouvre le tiroir de grands couteaux de cuisine. Attrapant le plus grand et coupant elle essaie avec difficulté de couper les menottes qui la gêne. Le couteau glisse et lui fait une belle coupure sur le haut du poignet qui se met directement à saigner et qui la fait un peu gémir de douleur par la même occasion. Lâchant le couteau elle apporte son poignet à sa bouche et léché le sang pour voir les dégâts. Aie cela pique et le pire c'est qu'elle a toujours les menottes au poignet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un petit chez soit pour une neko [PV- Sachika Asamoto]   Ven 12 Aoû - 8:57

Scipion avait refermé les yeux et commençait à somnoler. Déjà, elle ne le bousculait plus, c’était ça de gagné. Il commença à perdre de pied, écoutant tout juste ce que Sachika lui disait. Perdant lentement conscience, il entendit un bruit et un gémissement venant de la cuisine. Allons donc, elle s’était fait mal maintenant.

Le jeune homme se leva lentement et alluma la lumière pour aller voir la neko. Celle là, quand elle avait une idée en tête elle avait pas l’air de l’avoir ailleurs. Sauf quand se moment, ce n’était pas sa tête qui attirait son attention, mais plutôt les longues jambes de la jeune fille et ses poignets menottés. Poignets qui saignaient. Tournant son regard su la table, le jeune homme ce qui venait de se passer. Quelle acharné celle là. Bon, allons la libéré.

Scipion passa discrètement derrière Sachika et passa son bras autour de ses épaules pour la serrer contre lui et la gratifié d’un bisous dans le cou. Il glissa presque sensuellement sa main l long du bras à la neko et déverrouilla les menottes. La faisant ensuite se retourner, il porta à sa bouche le poignet de blessé de celle ci et posa ses lèvres sur la plaie, comme un vampire voulant en sucer le sang. Il l’emmena ensuite avec lui, passant par sa chambre, il alla dan sa salle de bain privé pour prendre le trousse de premier secoure et lui pensé le poignet avec un bandage, prenant soin de ne pas trop le serer. Une fois finit, il posa un bisous sur le pansement e commença à reluquer lourdement Sachika sans rien dire.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un petit chez soit pour une neko [PV- Sachika Asamoto]   Ven 12 Aoû - 10:04

Quand il vient vers elle, elle pense à le repousser elle lui en veut de ce qui-là fait, elle ne le fait pas se disant que peut-être il allait maintenant lui enlever les menottes. Le regardant en coin elle ne réagit même pas quand il la prend dans ses bras et qu’il dépose un bisou dans le cou de la neko. Bon d’accord elle n’est pas tout à fait insensible, mais elle doit à tout pris le cacher elle lui en veut vraiment de ce qu’il a fait. La caresse presque sensuelle sur son bras la fit presque frissonner, j’ai bien dit presque car elle se retient et elle est tellement concentré sur le fait qu’elle veut se libérer qu’elle ne pense à rien d’autre.

Quand enfin il lui enlève les menottes elle n’a même pas le temps de regarder l’étendue des dégâts qu’il la fait se retourner pour quelle se retrouve face à lui. Le regardant elle se laisse faire quand il dépose un baiser sur sa blessure, toutefois elle n’est pas plus rassurée que cela maintenant elle se méfit tout de même un peu de lui. En un rien de temps il l’emmena avec lui dans sa salle de bain privée, sans rien dire elle le suit et le regarde faire pendant qu’il la soigne. Une fois totalement lâcher par Scipion elle dit :

« - Merci… Où se trouvent mes vêtements je vais attraper froid en restant ainsi ? »

Tournant le dos à son maitre elle sort de la salle de bain et regarde dans la chambre puis par la suite sort de la chambre ne les trouvant pas. Retournant dans la pièce principale elle se dit qu’il ne va plus avoir besoin du lit qui se trouve la remet correctement les draps et la range avec difficulté car ses poigné lui fait mal maintenant. Enfin elle y arrive, la lumière étant allumée elle retourne dans la cuisine, lave le couteau ou se trouve son sang dessus puis la range à sa place avant d’ouvrir le frigo et sortir du jus de banane, du jus de fruit exotique et du jus d’orange. Se rappelant qu’elle avait rangé un shakeur elle le prend et se prépare un petit cocktail prenant assez de quantité pour en faire deux.

Servant deux verres car elle ne sait pas si lui en voudras elle prend le sien et va dans un des divans si mettant et commence à boire sans dire un mot. Elle ne sait toujours pas ce qu’elle a bien pu faire pour mériter cela. Sur le comptoir de la cuisine les menottes traînent encore. Elle aurait bien envie des mette à la poubelle, cependant si elle fait cela devant lui il ne va pas trop aimer et risque de lui faire bien pire. Pour le moment elle ne sait toujours pas où elle va dormir et s’interroge là-dessus. Gardant son verre dans les mains elle demande tout fort :

« - Je vous es préparé un verre d’un petit cocktail sans alcool si vous le souhaitez je l’ai laissé dans la cuisine. Vous ne m’avez pas montré où je vais dormir, vu l’heure il serait peut-être temps de me le montrer par la suite vous pourriez retourner vous coucher, demain matin je vous préparerai des crêpes pour le petit déjeuner, cela vous conviendra-t-il ? »

Reprenant une gorger de son petit cocktail sans alcool elle attend la réponse, c’est sûr que s'il ne lui répond pas elle sera assez bien sur le divan et fera une sieste assez courte, mais qu’elle appréciera. Pour le moment le plus urgent serai plutôt pour elle de pouvoir s’habiller, même si elle se sent à l’aise comme cela c’ait peut-être pas une bonne idée de rester dans cette tenue, qui sait c’est peut-être pour cette raison qu’il la bâillonnait et menotter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un petit chez soit pour une neko [PV- Sachika Asamoto]   Mar 30 Aoû - 9:15

Le bandage bien fait Scipion regarda, ou plutôt mâta, Sachika sortir de la pièce. Ses vêtements, oui c’est vrai. Les lui rendre ne seraient surement pas une mauvaise idée. En bon mec qui se respectait, le jeune homme était parfois soumis à des….. « pulsions » dirons nous. Et la présence d’une magnifique jeune fille aussi peu vêtu à ses côtés risquait de poser des problèmes au niveau de son anatomie…. Les avait déjà causé en fait, mais il n’osa pas le lui dire.

Lui emboitant le pas, il la fixa en train de laver le couteau et préparer le cocktail. Il devait être plus de minuit, et elle travaillait encore alors qu’elle avait peur d’avoir froid. Sacré bosseuse. Scipion avait beau être un peu fainéant, il aurait quand même put laver un couteau. Il se dirigea vers le rangement dissimulé où se trouvait les vêtements de la neko et les lui sortie, puis les posa à côté d’elle et se retourna chercher les menottes, qu’il rangea dans sa poche vu que lui était encore tout habillé, ainsi que le cocktail qu’il commença à siroter. Il s’assit ensuite en face de Sachika, dans un autre divan, et prit la parole après l’avoir remercier pour la boisson.


 « Tu n’es pas obliger de faire quoi que ce soit ici. A la base j’ai choisit une hybride juste pour avoir de la compagnie, rien de plus. Pour ce qui est de dormir, tu as le choix. Le canapé du milieu peut se changer en lit, sinon il y a le lit escamotable de tout à l’heure, ou bien la chambre d’ami. Même avec moi si tu veux.

Le jeune homme se leva et posa son verre un moment. D’un seule main, il tira sur le canapé qui se changea en lit 3 places. Il avait omis de le dire, mais ici, tout était à sa taille à lui, et la pauvre Sachika risquait d’avoir du mal pour ne serait ce que s’assoir sur les tabourets de la kitchenette dont l‘assise devait être à plu d‘1m de haut. Il n‘osa bien sur pas dire qu‘il préfèrerait qu‘elle dorme avec lui, notamment à cause du réveil monté super tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un petit chez soit pour une neko [PV- Sachika Asamoto]   Mer 7 Sep - 6:24

Regardant son maitre elle découvre une nouvelle trappe, où se trouve ses vêtements, que son maitre lui apporte et lui met juste à côté d'elle. Le remerciant elle continue de le regarder et l'écoute, il lui expliqua tout d'abord qu'elle n'est pas là en premier lieu pour tout faire dans la maison, mais qu'il voulait une hybride pour avoir un peu de compagnie. Puis par la suite il lui expliqua où elle pouvait dormir, dans le canapé qui se transforme en lit, le lit ou elle là retrouver tout-à l'heure ou bien la chambre d'ami, rajoutant même qu'elle peut dormir avec lui.

Cela fit rougir la neko, elle n'osera jamais faire cela, il sera déplacé de sa part de dormir dans le lit de son maitre et surtout avec lui. Scipion se leva puis posa son verre avant de faire apparaitre un lit trois places du canapé. Elle le trouve vraiment grand pour une petite femme comme elle, mais comparer à elle son maitre est gigantesque alors cela est un peu normal que cela soit aussi grand. Terminant son verre tranquillement elle ne dit rien pour le moment regardant le lit et son maitre, une fois qu'elle a fini son verre se lève et va vers la cuisine pour y déposer le verre vide avant de revenir dans la pièce.

Prenant son kimono qui reflète bien l'endroit d'où elle vient par son délabrement elle se glisse dedans sans pour autant enlever la serviette, le fait monter sur ses hanches puis le remonte à sa poitrine avant de laisser tomber la serviette sur le sol. Elle rougit sachant que son maitre doit la regarder fait, terminant de la maitre elle lève les yeux vers lui en souriant et dit :

« - Cela sera parfait pour dormir, je vous en remercie, vous devriez aller dormir aussi il commence à se faire tard. Vous allez être fatigué demain, je vais aussi faire de même ma journée n'a pas était très chargé, mais à l'animalerie on dort tellement mal qu'il est difficile de se reposer correctement. »

La neko s'assoie sur le lit en regardant son maitre, elle va vraiment se sentir petite dans ce grand lit, cependant il a l'air aussi confortable que celui qui se trouve dans la chambre de son maitre. C'est maintenant qu'elle y pense qu'elle se dit qu'elle ne connait pas où se trouve la chambre d'ami, mais cela peut-être vu plus tard de plus demain et un nouveau jour elle va pouvoir faire plein de choses et surtout vraiment un nouveau départ pour sa vie.

Prenant le temps de s'allonger elle ferme doucement les yeux et s'étire doucement avec toujours ce petit sourire de bien être qui illumine son visage depuis son arrivée chez Scipion. Ouvrant de nouveau les yeux elle regarde son maitre sans dire un mot, rougissant un peu sans pour autant savoir pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un petit chez soit pour une neko [PV- Sachika Asamoto]   Lun 12 Sep - 18:58

Suite à ses paroles, Scipion reprit son verre de cocktail et partit s’assoir sur un tabouret de la kitchenette. Elle était pas mauvaise cette boisson i faut bien l’admettre, et un jus de fruit ne lui ferait pas de mal, après tout il avait l’alcool mauvais et il ne voulait pas faire de mal à sa neko qui semblait super gentille. Après tout, elle lui avait fait un cocktail et ne l’avait ni frappé ni engueulé alors qu’il lui avait joué une blague d’un profond mauvais goût. A sa place la plupart des jeunes filles, hybrides ou non, lui aurait mit une torgnole à lui décrocher la tête, et ce n’est pas sa blessure à la main qui aurait pu l’en empêcher.

Ce n’est qu’au bout d’un bon moment de rêverie qu’il remarqua Sachika en train de se changer. Voulant tout d’abord fermer les yeux et détourner le regard, sa perversité prit hélas le dessus et il resta figé devant le corps de celle-ci. Il e avait choisit une belle se disait il. La même en humaine ou rebelle aurait ses chances pour prendre le cœur du jeune architecte et se glisser tout près de lui. Sans s’en rendre compte, il ne lavait pas quitter des yeux tandis qu’elle se changeait, se contentant de la regarder la bouche grande ouverte, avec des yeux de crapaud farcis.

Il ne se repris que quand elle se glissa dans cet immense lit. Ainsi elle avait choisit le canapé plutôt qu’un des lits de l’appartement. La voyant s’étirer en souriant, il se dit que tout compte fait, il avait bien fait de l’adopter. Qui sait ce qui se passerait chez un maître plus méchant. Il se leva et s’approcha doucement d’elle dans ce lit puis, se penchant sur elle, lui posa un petit bisous sur le front avant de la border bien serré, peut être même trop, et partie dans sa chambre en bissant la lumière du salon, fermant le lourd volet de la baie vitrée dan un fracs métallique heureusement court, et se mit lui-même au lit.

La nuit se passa tranquillement. Scipion eut bien du mal à trouver le sommeil dans un premier temps, s’attendant à voir débarquer Sachika au milieu de la soirée pour sauter son lit et dormir avec lui. Mais quand Morphée tend vraiment les bras, dur de lui résister.

Un petit bruit aigüe apparue dés le matin, sur les coûts des 6 heures. Après de longue minute de grommèlement, le poing du jeune homme s’abattit violement sur le petit bruit, en causant un gros….. Et la destruction du meuble supportant le petit bruit. Scipion frappait très fort, encore plus le matin quand il s’agissait de faire taire son réveil. Se levant à moitié endormit et sans même prendre le temps de boucler sa porte de chambre à clef, il fit basculer un nouveau panneau coulissant, dévoilant une chaîne HI-FI énorme dont les fils traversaient les murs pour rejoindre des enceintes à travers tout l’appartement. Le jeune réveillé glissa un CD dedans…… et lança le son à fond avant d’aller prendre sa douche.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un petit chez soit pour une neko [PV- Sachika Asamoto]   Mar 13 Sep - 18:42

La jeune neko ne s'attendait pas à cela après avoir déposé son verre il vient lui déposer un baiser sur le front et la borda, comme une enfant. Ouvrant les yeux rond elle ne pensé pas qu'il aller faire cela, mais ne trouve pas cela désagréable. Le regardant partir en direction de sa chambre à lui elle se dit qu'elle a tout de même de la chance d'avoir était adoptée par Scipion. Qui sait sûr qu'elle genre d'homme elle aurait pu tomber si cela n'avait pas était le cas.

Fermant les yeux elle n'arrive pas à dormir, une heure ou deux passa puis elle se leva et grâce à sa vision de chat elle pris le temps de ranger un carton de plus dans le noir et sans faire un seul bruit qui aurait pu alerter son maitre qu'elle est encore debout. Par la suite elle retourne se coucher et c'est seulement à ce moment-là qu'elle arrive à s'endormir. Pourtant, ce n'est pas pour longtemps, un bruit strident viens de la chambre de son maitre ce qui la réveille un peu, puis un gros bruit de fracas ce qui la fis sursauter dans le grand lit.

Se mettant assise dans le lit elle regarde vers la porte de chambre de son maitre sans bouger les oreilles bien droites. Des bruits de pas puis, se couvrant les oreilles la radio se met trop fort partout dans l'appartement. Elle n'aime vraiment pas cela quand elle se réveille. Cependant, elle attend un instant puis fini par se lever toujours en se tenant les oreilles, ouvre la porte de chambre ou le son est encore plus fort pour découvrir d'où vient ce bruit. Une fois trouvée elle regarde comment ça fonctionne ou du moins essaye et voie une prise qui se débranche sur l'appareil, mais aussi du mur.

Tournant la tête vers la salle de bain elle sait qu'il est dans sa douche donc retourne la tête vers l'appareil, respire un grand coup et débranche le fil des deux endroits le prend avec elle et ressort de la chambre en emportant par la même occasion un autre objet. Enfin plus de bruit, cachant le fil dans un tiroir de la cuisine elle prend ce qu'elle à besoin et prépare de la pâte à crêpe. Une fois cela fait prépare du café avant de faire cuire les crêpes pour simplement faire plaisir à son maitre et surtout pour pas trop se faire gronder, il n'a pas du vraiment apprécier qu'elle retire le fil comme cela. Si au moins il a remarqué que c'est le fil qu'elle a enlevé.

Au moins où elle la mise il ne va pas le trouver à moins qu'il est besoin de se servir d'une marmite, mais cela est fort impossible. Rougissant de ce qu'elle a fait jamais elle aurait crus qu'elle aurait le courage de le faire c'est tout de même allé contre ce que veut son maitre. Rapidement elle trouve comment remonter le panneau de la baie vitré ce qui la ravie. Avec la vue magnifique, on ne peut pas demander mieux pour prendre un petit déjeuner.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un petit chez soit pour une neko [PV- Sachika Asamoto]   Jeu 15 Sep - 14:55

Scipion venait d’ouvrir l’eau de sa douche dans sa salle de bain de marbre noir. Une eau chaude et douce, parfait pour se détendre et se réveiller au petit matin après une soirée un peu agitée à passer à ranger des cartons et s’occuper de sa neko avec une blague stupide. L’eau ruisselant sur ses muscles, il écoutait sa musique paisiblement, sans pensé à rien ormis le son qui le réveillait et à se faire propre dés le matin. Il ne sentait pas la rose à cause du foutoir dans son appartement et respirait le célibataire. Le liquide chassant le gel douche à la pomme de sa peau, il commençait à mettre son shampoing dans ses cheveux, mais la musique coupé d’un coup…. Allons donc, c’était quoi encore? Une panne de courant? Non il y avait encore la lumière et l’eau chaude….. Alors cela ne pouvait être que Sachika qui avait baissé le son ou éteint la chaine. Oups, il l‘avait oublié, elle n devait pas apprécier le réveil à 6h du matin à coup de sono surpuissante, et avec le travail qu‘elle avait fait avec les cartons de la veille, elle n‘avait pas volé une bonne nuit de sommeil. Se rinçant hélas dans un silence morbide les cheveux, il ressortit, nouant une serviette autour de sa taille, et alla voir sa chaine hi-fi. celle-ci ne semblait pas éteinte à la position des boutons, mais y regardant de lus près, il manquait quelque chose.

«SACHIKAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! »

Son cri avait raisonné dans tout l’immeuble, et peut être même le quartier. Là, ça allait mal se passer, on ne touche pas à ses affaires ainsi, elle avait le droit de couper le son, d‘éteindre la chaine mais pas de retirer un fils. Outre le fait que cela pouvait endommager la radio, c’était un coup à ce qu’elle se fasse électrocuter. Il ouvrit un panneau coulissant et prit seulement un de ses sous vêtement, un boxer montrant une neko peu vêtue et menottée, et sortie en trombe de sa chambre pour se planter à côté de son hybride, en tapant du pied frénétiquement sur le sol, le regard noir et les bras croisé. Il se tenait ainsi, en boxer juste devant Sachika.

«Où il est? » 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un petit chez soit pour une neko [PV- Sachika Asamoto]   Jeu 15 Sep - 19:12

Le cri de son maitre la fit sursauter, elle a bien crus que l'appartement tout entier aller s'écrouler. Faisant la grimace elle ne pense pas que les crêpes vont suffire maintenant. En quelque seconde il se trouvé déjà à côté d'elle à tapoter du pied, le regard noir et les bras croiser. Aie bon comment faire maintenant et il veut savoir où se trouve le fil en plus, se mordillant la lèvre son regarde dérive un peu sur le corps de son maitre sans vraiment qu'elle en aperçoive.

Tournant la tête pour pas le dévisager elle va vers la cuisine et sourit comme si de rien était posant les crêpes bien chaude avec le café sur le comptoir, elle lui répond pas pour le moment voulant trouver un moyen de détourner la conversation, mais sur quoi ? Bonne question, elle n'a pas le choix vraiment aller se lance :

« - J'ai préparé des crêpes, j'espère ne pas vous avoir réveillé pendant la nuit j'ai eu un peu de mal à dormir j'ai donc vidé quelque carton supplémentaire. Je trouve qu'il est assez originale votre boxer maitre, mais cependant je ne me reconnais pas vraiment dessus alors que je me trouvai presque dans la même position hier soir. »


Elle commence à rougir et pour le moment elle a réussi à éviter de parler du fils qui a disparu de la chaine stéréo, elle doit faire tout de même attention si elle va trop loin sois elle peut se retrouver à la rue ou alors dans une position très délicate. Rien que de savoir qu'en un coup il a démoli le meuble et le réveil cela ne la rassure pas. Ouvrant un placard elle en sort le cordon de la stéréo et le pause sur le comptoir en rougissant, elle hésite un peu, car elle ne sait pas comment il va réagir. Elle ne va pas lui casser son appareil elle ne veut simplement pas devenir sourde par la musique qui hurle dans toute la maison à six heures du matin.

Soupirant elle sourit encore tout de même, elle sorti de la cuisine et rentra dans la chambre de son maitre, le regardant un instant elle s'arrête et dit :

« - je trouve qu’il vous vas vraiment bien, il est assez moulant en plus. »


De timidité ou bien d'autres choses la jeune fille ferme la porte de la chambre, puis la ferme à clefs un instant, se retourne et va dans la douche, elle avait eu très chaud pendant la nuit et une douche de plus ne lui feras pas de mal. L'animalerie lui reste comme collé à la peau, elle allume l'eau et la laisse ruisseler sur elle sans plus faire attention, au moins ici il ne va pas venir l'embêter et quand elle va revenir dans la cuisine il aura peut-être déjà mangé toutes les crêpes en plus.

Fermant les yeux elle prend le temps de se savonner et de se rincé puis reste sous l'eau juste, car elle s'y sent bien. Terminant de se laver elle pense que maintenant il a dû se calmer, soupirant elle sort de la douche se séche et sort de la pièce de nouveau en serviette et les cheveux encore mouillé. Revenant à la cuisine elle se sert un café et regarde son maitre en rougissant :

« - Je m’excuse pour ce matin, mais j’ai les oreilles bien plus sensible que celle d’un humain. Je ne voulais pas vous mettre en colère. »


En se hissant sur un tabouret elle baisse la tête sur son café, les oreilles basses aussi par la honte. Qu'est ce qui lui a pris elle aurait dû le savoir qu'il n'allait pas aimer qu'elle face cela et en plus elle ne veut pas retourner à l'animalerie, même si elle n'est là que depuis hier elle se sent bien mieux chez son nouveau maitre que dans une petite cage. Ici rien n'est vraiment petit, ce qui est normal étant donné la grandeur de Scipion, cela là rassure. Tout en restant la tête baisser elle demande timidement :

« - Qu’elle est le programme pour la journée ? »


C'est vrai que la journée a pu un peu mal commencé, mais elle ne veut pas rester coincée sur ce petit bémol et il va faire beau et c'est vrai que la neko pour le moment ne va pas vraiment osé sortir de l'appartement sans lui. Pour le moment ? Je voulais dire jamais, jamais elle ne va vouloir sortir sans son maitre, elle ira peut-être jusqu'en bas du bâtiment, mais pas plus loin et encore c'est déjà beaucoup pour cette jeune neko.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un petit chez soit pour une neko [PV- Sachika Asamoto]   Lun 19 Sep - 9:25

Le jeune home tapotait frénétiquement par terre du pied, le regard noir. Il ne bougerait pas tant qu‘il n‘aurai pas récupéré le fils, après tout pourquoi elle l‘avait débranché et pas juste éteinte la chaine? En plus d’être plus simple (y’a marqué en gros marche/arrêt sur un bouton), c’était moins dangereux. Décidé à ne pas relâcher la pression sur la neko, son regard fut soudain captivé par autre chose qui sentait très bon …….. Pourquoi il était en colère au juste? Parce qu’elle voulait pas lui donner de crêpes c’est ça? C’st qu’elles sentaient bon, et y’en avait beaucoup. Captivé par son petit déjeuner désormais sur le comptoir, il ne remarqua même pas Sachika sortir le fils, et se contenta d’embarquer l’assiette de crêpes et le café pour aller se poser devant la télé, sur la table basse pendant que la neko allait prendre sa douche, ne réagissant même pas à sa remarque sur son boxer. Après tout, quand Scipion avait à manger dans son assiette, dur pour lui de se concentrer sur autre chose.

Il posa son café et on assiette de « friandise » sur la table, il allume la télé pour mettre son émission favorite du matin: les dessins animés pour enfant. Le jeune homme était resté un grand enfant dans sa tête et adorait les émissions pour la jeunesse pleines d’humour. Regardant assidument les gags de son émission en remplissant son ventre de bonne crêpes préparées avec « amour », et les mains et de la farine entre autre, il ne fait aucunement attention au bruit de la douche, préférant se concentrer sur une tache importante: manger.

Il ne se retourna que quand il entendit la neko s’assoir…. Et cacha son visage derrière une crêpe. C’est pas vrai mais c’était quoi son problème avec ses vêtements à Sachika hein? C’est déjà la seconde fois qu’il la voit vêtu d’une simple serviette, faudrait pas que ça devienne une habitude, sinon cela risque d’être mauvais pour sa vie sentimentale et sa relation avec sa futur « petite amie », même si pour l’instant il n’en avait pas. Mangeant une crêpe toujours caché derrière une autre, il entreprend de répondre à la neko après de longue seconde de silence.


«Déjà tu pourrais commencer par t’habiller. Ensuite je dois visiter un chantier vers les 8h, puis j’ai quartier libre, on pourrait aller faire les boutiques pour t’acheter quelque vêtement. » 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un petit chez soit pour une neko [PV- Sachika Asamoto]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un petit chez soit pour une neko [PV- Sachika Asamoto]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» un petit chaperon rouge pour les garçons
» Mon petit chez moi à moaaaa ^^
» Petit étui pour ciseaux
» Petit montage image pour Noël
» Un petit bricolage masculin pour un ami qui a 40 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives-
Sauter vers: