Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De retour à l'animalerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: De retour à l'animalerie   Sam 30 Juil - 19:46

Ma maîtresse venait de me ramener à l'animalerie. Ma cage avait été donné à un autre hybride alors on me mis dans une vieille cage tout rouiller qui sentait très mauvais et où son ancien propriétaire venait de décéder. Je pouvais encore sentir sa présence sa senteur sur les barreaux de la cage. Ah vrai dire à mon odorat je dirais un très jeune neko mort de la malnutrition , comme beaucoup de nous d'ailleurs. C'est avec un déplaisir très grand que je rejoignis ma cage. Mes jambes se plièrent je ne sais comment mais j'arriva à rentrer dans la cage cabossé. J'étais vraiment pas bien dans cette cage. Mais j'allais y demeuré jusqu'à ma mort ou je sortirais avec un maître . Mais faut quand même pas trop rêver.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: De retour à l'animalerie   Lun 1 Aoû - 19:51

Alors que je venais de faire mes soldes. Je fut surpris de croiser l'animalerie des neko juste en face du magasin. Je décidais alors d'y rentrais dans ma parfaite robe Gucci achetée la semaine précédente en Italie. Je fut alors surprise de découvrir une écoeurante odeur de mort et de décomposition qu'il y avais dans la cage a l'abandon de mon ancien neko. Malgrès tout certes il falais que je fasse plus attention au prochain ou a la prochaine. Alors que je pénétrais dans le magasin, je vit toute sorte d'hybride, même certains dont je connaissais les procédé de fabrication dut a mon travail. Je jubila face a ce nombre de création. Ces especes dégénérées n'étaient utile qu'a obéir, et être soumit,a coup de bâton et a cout de fouet.

Bonjour, monsieur, je cherche un hybride faible a soumettre, de préférence docile, très docile. J'ai de l'argent pour payer, beaucoup d'argent.

Le vendeur fit mine que je le suive. et l’exécuta. Ma robe blanche se pliais dans tout les sens. Ce n'était pas une tenu pour aller a une animalerie. Et j'en avais conscience. Mais c'était imprévu. Je venais a peine d'arriver en ville, et j'occupais deja l'un des plus important poste de ma vie. Chimiste et expert en génétique annimale. Le vendeur m'emmena devant une cage ou se trouvais alors une magnifique et splendide Neko. Qui n'attendais qu'une chose, un gentil maitre. Mais... Cela n'était pas le cas. C'était moi qui me montrais devant elle et d'apres les dire du vendeur, c'était l'hybride qu'il me fallais
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: De retour à l'animalerie   Lun 1 Aoû - 20:09

Je releva la tête curieuse de la personne qui venait d'entrer et qui s'approchait de moi à petit pas. Un faible espoir naquit dans la prunelle de mes yeux alors qu'elle s'arrêtait devant ma cage. Devant moi se trouvait une femme qui devait être très riche elle marchait d'un manière très svelte mais aussi très hautaine. On aurait dit qu'elle voulait se prendre pour dieu mais si elle me sortait de là et n'était pas le diable en personne je me ferais une joie de la traité comme la réincarnation du christe. Je leva les yeux vers elle pour essayer de lire en elle, mais je me noya dans ces yeux d'un bleu métalisé. Elle était vétu d'un longue robe blanche et dans ses yeux je vis de l'admiration. Ce ne devais surment pas être de l'admiration pour moi , je n'avais que la peau sur les os et moi dos était rayer de marque de fouet qui commencait à guérir peu à peu. J'attendis qu'elle me parle pour connètre sa voix, je voulais quitter cette cage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: De retour à l'animalerie   Lun 1 Aoû - 20:32

Mes prioritée n'étaient pas que la neko soit belle. C'était qu'elle soit apte. Je prit bien soin d'observer les bléssures qu'elle avait dans le dos. Mais je ne pense pas qu'elle s'en préoccuper. Je lisit dans la prunelle de ses yeux une lueur d'espoir. Celle ci me fit rire. Mais d'un rire violent. Puis je put lire au dessus le Nom "Laure"

Alors tu t'apelle Laure, petit etre abject et soumit? Bienvenu en enfer Laure. Je vais te faire vivre la souffrance et la peine.


Je me retourna vers le vendeur, qui eu un sourrire. Il prit soin de me dire qu'elle était plus apte que n'importe quel Hybride du magasin. Qu'elle était obéissante. Qu'elle servait fidelement. Et qu'elle était résistante aux coup. La tenacitée de la petite bête fut plus qu'admirable pour moi.

Alors je la prend. Bonjour ma petite Laure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: De retour à l'animalerie   Lun 1 Aoû - 20:41

La maîtresse me fit une frayeur très, très grosse frayeur, elle me traita tout d'abord de petit monstre abject et soumis et me dit que je venais d'entrer en enfer. Au nom pas encore n'aurais-je pas le droit à la chance de ne plus recevoir ce très très vilain fouet que je haîssait plus que tout au monde. Celà faisait deux jours que j'avais quitter mon ancienne tyran et me voila déjà avec une nouvelle . Mais que voulez vous j'étais maudite alors maintenant il ne fallait plus que je cherche à appaiser mes maux en faisant tout mon possible pour la satisfaire plainement. Ou au moins le temps que mes anciens coups de fouet qui me faisaient encore très mal cicatrise. Je sortis de la cage et me mis devant elle a ses genoux je portais une chemise de nuit blanche seulement. Je lui tendis ma laisse et lui répondit très soumise:

"Je vous servirais du mieux que je peu vénérable maîtresse."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: De retour à l'animalerie   Mar 2 Aoû - 16:50

Je t'ai permise de parler? Esclave?

Je prit soin de regarder autour. Ces Neko puant envahissais mon oxigène. J'était heureuse, j'avais enfin trouver neko a mon pied (lol!). Je prit sa laisse et la tira de force vers le comptoir. J'allais enfin l'acheter. Celle qui allait faire de ma vie un paradis, et a qui je ferais de sa vie un veritable enfer. Je poussais alors un riquanement aigue. J'allais avancer plusieurs milliers de Yens. Elle avait été Vendu par Lora Talor, qui avait sut bien prendre soin d'elle enfin de la dresser. Je me suis alors dit, qu'il fallais que je racontre cette fille qui avais sut dominer la bête qui avait en elle.

A présent on en avait terminer. Je prit la laisse et la tira vers l'exterieur.

Aller esclave, on rentre a la maison.


[en attendant, le manoir n'a pas été créer]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: De retour à l'animalerie   Mar 2 Aoû - 17:30

La maîtresse me demanda pourquoi j'avais parlé car elle m'avait posé aucune question. J'avais espéré que mon petit discours allait lui arracher un sourir mais rien de tout cela ne se produisit. Elle regarda tout autour d'elle comme si elle était poursuivit et qu'elle voulait mettre un visage sur ces agresseurs. Soudain sans crier garde elle tira un grand coup sec sur mon collier en plastique banal et très économique. Le propriétaire de la boutique voulant économiser le plus d'argent sur les laisses et les colliers qui de toute façon devrait être acheter dans un autre magasin, donc quand elle tira celà ne me fis pas trop mal et je me dis même que le plastique n'était pas très solide, et qu'il allait être rapidement fichu. Tout comme ma chemise de nuit, la maîtresse allait devoir m'acheter de nouvelle affaire. Serais-ce des soubrettes comme me forcait à porter mon ancienne maîtresse? Je n'en avait aucune idée . La maîtresse s'approcha du contoir, je ne savais pas s'il fallait que je continue à marcher à genoux ou à me mettre debout. Je me dit que la meilleur solution sera d'attendre qu'elle m'ai définitivement acheter. Ce qu'elle fit, je fus scandaliser par le prix qu'elle me paya , 2500 yen, je me promis dans parler à la maîtresse qui venait de ce ruiner. Elle me tira vers l'extérieur je me mis alors debout, elle dit qu'elle allait rentrer à la maison, c'est le moment que je choisis pour lui dire:

"Maîtresse le vendeur vous a arnaquez, l'ancienne maîtresse m'a payer 500 yens et j'ai été revendu à eux 250 yens, je ne vaut certainement pas 2500 yens surtout dans l'état que je suis si je puis me permettre cette constatation maîtresse."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: De retour à l'animalerie   Mar 2 Aoû - 17:34

Je me permit de regarder la Neko. Puis je la gifla.

Encore une fois, je ne t'ai pas permit de m'adresser la parole. Tu t'es prit pour qui?

Puis la encore elle lui foutu un coup de pied dans les côtes, ce qui eu l'effet de la faire tomber a terre. Puis je la regarda de haut. Je prit la laisse et parti dans les rues profonde de Gokusha. Et petit a petit je disparut dans la ville profonde, avec une esclave que j'avais enfin obtenue, pour la modique somme de 2500 yens. Pas moins que l'heure de travail que me fournissais ce boulot de chimiste biologiste.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De retour à l'animalerie   

Revenir en haut Aller en bas
 
De retour à l'animalerie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [REQUETE] Activer le retour clavier sur HTC HD2
» [AIDE] HD2 et retour sav
» [RESOLU] Echange + retour SAV Orange
» [RESOLU] Restauration ROM Officielle et retour SAV
» Echanges "aller-retour"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives-
Sauter vers: