Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une premiere arrivée avec mon premier neko. (Laure)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Une premiere arrivée avec mon premier neko. (Laure)   Jeu 4 Aoû - 11:25

Je venais d'entrer pour la premiere fois dans mon énnorme manoir tout blanc. Je fit le premier pas en tirant la laisse de ma neko incapable de bouger toute seule. La je prit le colier de cette effroyable incapable de laure, qui n'arrivait pas a prendre ses propres initiatives. Et je la détacha.

Va faire ta vie, je t'appellerai en cas de besoin. Ha oui ton colier est déja dans ta chambre. Oui tu as une belle chambre pour toi, parmit les 12 chambres differentes, y en a une assez confortable pour toi.

Le colier était en fait un colier electrique qui s'activais a l'aide d'une manette que j'avais toujours chez moi. Ainsi je n'aurais aucunement a élever la voix. En revanche il existais d'autres bouton, tel que l'intensitée de l'electrocution et le mode "Punition" héhé. La technologie faisait tellement de bonnes choses. Ca me comblait énnormément. Et puis le but de cette adoption était de rendre cette petite soumise de Neko, un peu plus douée en lui donnant l'envie de prendre des initiatives, sinon elle mourrais comme l'ancien. Cela faisais parti de mon travail de rendre parfait les neko. Et de rendre les Neko au top de le création.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une premiere arrivée avec mon premier neko. (Laure)   Jeu 4 Aoû - 12:50

Après une longue marche en compagnie de la maîtresse, nous nous retrouvâmes bientôt devant sa somptueuse maison. Cette demeure était un manoir dans le style moderne mais en même temps on pouvait voir que la batisse dattait parceque les fenètres de la demeure était d’un somptueux bois que l’on ne trouvais plus maintenant. Ce bois ayant été extermité par les grands incendits de 1890. La maison était d'une blancheur sublime. Le toit était fait de somptueuse tuile noire qui donnait un aspect de maison de campagne à la batisse alors que l’on était en pleine région rurale. Un grand mur de brique entourait la magnifique demeure et un portail en fer forgé représentant de magnifiques animaux tel que le cheval, le lion et le dragon. Nous prîmes le portail et nous nous retrouvâmes dans une cour pavé de pierre porphyrique extrémement belles avec leurs reflets éclatants. Une fontaine et un assez grand jardin au nord-est de la fontaine se trouvait aussi, par ailleurs je trouvais la batisse un peu abandomné, la fontaine ne coulait plus tros bien et était couverte de nombreuse mousse si bien que la jeune fille nue verçant l’eau dans le bassin était presque méconnaissable. Quand au jardin, il devait être abandomné depuis de nombreuses années car les mauvaises herbes avaient repris depuis bien longtemps le terrain et l’amarante, le chénopode et les véroniques se battaient pour savoir lequel auraient le plus de place dans le jardin. Une petite bâtise qui devait servir de remise tombait en ruine derrière celui ci. La demeure s’étallait bien plus sur la hauteur que sur la largueur. La vue du dernier étage devait être magnifique, mais ma maîtresse ne devait pas y aller souvent pour contempler la vue car je pouvais appercevoir des toiles d’araignées par ci par là. Je sentis que le travail n’allait pas manquer pour remettre cette demeure en bon état. Le ou la neko de la maîtresse n’avait vraiment pas du bien s’occuper de la demeure et je ne serais pas étonnée à faire en entrant dans la demeure des découvertes encores un peu plus catastrophique les une que les autres. Nous arrivâmes enfin sur le bas de la porte qui elle était en chêne massif , la maîtresse dut me tirer par la laisse car je contemplais encore la demeure. L’interrieur était en meilleur état que je ne le pensait à par la poussière qui devait trainé en dessous ou en dessus des meubles, cadres ou autres babioles du genre, le sol était parfaitement propre et rien n’indiquait que la pièce était dans un mauvais état, je la trouvais même très belle, un beau escalier de marbre trônait devant l’entrer devant permettre d’accéder aux étages supérieurs qui je l’espérais serait bien entretenu eux aussi. La maîtresse me tira de ma réverie en m’enlevant le collier que je portais et en me disant d’aller faire ma vie et aussi de me trouver une chambre parmis les douzes chambres ou se trouvait un colier. Je me mis à découvrir la maison passant d’une chambre à une autre et enfin je trouva ma chambre, elle se trouvais au deuxième étages et était là plus éloigné de l’escalier. Elle se trouvait en mézanine et une fenêtre donnait sur le toit ou je pouvais avoir une jolie vue. La fenêtre était très facile à ouvrir et à fermer. Ma chambre était très jolie, elle faisait un peu poupée, j’avais une petite commode contre le mur et un petit lit d’une place couvert d’une superbe couette rose bonbon. J’étais si heureuse enfin une couette chaude et plus la peur d’avoir froid au moins. Je trouva comme me l’avais indiqué la maîtresse le collier qu’elle m’avait dit de mettre, je le regardait bien. Cette façon de collier ne m’était pas inconnu c’était presque le même que j’avais chez mon ancienne propriétaire: un collier électrique, les souvenirs me revinrent en mémoire de la douleur que celà procurait une douleur si violente si désagréable que l’on suppliait pour que celà s’arrête mais comparé au fouet qui lui laissait des marques et une douleur pendant longtemps, l’électricité, elle causait une grande douleur mais dès l’arrêt du tourment la douleur s’arrêtait immédiatement. Je mis le collier à mon coup puis regarda mes nouvelles affaires qui trainaient dans la petit comode, il y avait trois soubrettes, deux gilets, six culottes deux soutiens-gorges, trois collants et une petite paire de chaussure noire vernie. Je me mis en soubrette avec une culotte et un soutien-gorge ainsi que le collant blanc et ma chaussure, il ne faisait pas froid dans la demeure donc je ne mis pas le petit gilet, la soubrette était un peu grande pour moi même la maîtresse avait prévu que je prendrais un peu de kilos vu que j’étais squelétique. Je quitta ma chambre une fois vétu et j’entrepris de déssendre découvrit la cuisine, je la trouva et je piquait une pomme pour la manger car j’avais terriblement faim. Je regarda le contenu du frigo pour voir se que je pourrais cuisiner de bon à ma maîtresse, j’alla aussi à la cave voir le congélateur et les réserves de nourriture et je trouva bien une demi-douzaine de plats que je pourais bien faire. Ensuite vu que l’heure de diner était encore loin je visita toutes les autres pièces m’arrétant dans chaqu’une pour regarder où se trouvait les assiettes, le linge de maison etc... Je me retrouva bientôt dans la bibliothèque où je trouva un livre pour neko qui apprenait à bien tenir une maison, je le pris et alla à la cuisine, j’adorais ses livres là, ils étaient illustrés et m’aidaient beaucoup dans ma tache de tous les jours. Je pris trois recettes dans le livre et les suivis avec attention. Je fis donc le souper de la maîtresse qui je l’espérais partagerait avec moi. En entrer, je fis un petit feuilleté au saumon, en plat principal se serait des haricots verts avec du bourguignon et en dessert une tarte aux fraises. J’attendais que la maîtresse m’appelle pour savoir si je mettais un ou deux couverts sur la table et sur qu’elle table, c’elle de la cuisine, de la salle à manger ou celle de la véranda. En attendant qu’elle m’appelle je me mise à découvrir et à apprendre quelques autres recettes grâce au livre. J’étais à peu près sur qu’elle allait m’appeller en me mettant une décharge électrique mais bon de toute façon s’était pas moi qui désidait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une premiere arrivée avec mon premier neko. (Laure)   Jeu 4 Aoû - 13:57

Je visitais ma nouvelle maison avec plaisir, a l'exterieur se trouvait un jardin fort mal entretenu. Il était a l'abandon depuis peut etre plusieurs années et encore. Je continuais a faire le tour de la maison et trouva alors, une piscine, elle aussi en pleine degradation. Je me dit alors qu'un Neko male serais le bienvenu, et que Laure ne me suffirais sans doute pas. Je songeat alors a aller dans l'apres midi rendre visite a cette ordure de vendeur de neko pour aller chercher un Male. Je prit note dans mon agenda Smile. Je continuais alors mon tour de la maison. Puis là je trouva une serre completement envahit par les mauvaise herbre, lierre liane et compagnie. En y regardant s'eu le don de me fatiguer.

Puis j'entra dans la maison par la porte arriere, qui donnais sur une grande maison sans tuiles, en bois de chêne. A l'interieur, se trouvait deux piece, le spa, le hammam et dans la piece principale c'était un jaccuzi. Je traversa en prennant la porte en face. j'attérit alors dans un tres grand couloir. je comptais le nombre de chambre a 6 a cet étage, une grande salle a manger et une cuisine assez grande avec plusieurs frigos. la neuvieme salle se trouvait être la salle froide étant a moins quinze degrés. la derniere porte se trouvait etre l'acces au sous sol ou j'instaurerais mon laboratoire personnel. La porte allait donc être changer pour une porte blindée avec mot de passe et plusieurs serrures.

Je retourna a l'entrée et je prit l'un des escaliers avec un tapi en sois rouge. La je vit un grand couloir identique a celui du rez de chaussé tapissais de couleur mauve. Il y avais 9 salles, deux grandes salles donc celle à manger de l'étage et la deuxieme était une salle de ballet ou se réuniraient tout mes amis. Pour une réunion et pour danser. Je pirt soin d'avancer. La il y avait trois grande chambre. La mienne et celle des invitée. Puis trois autres chambres, plus petites dont une ou s'était installée ma neko, laure. La troisieme salle était une cuisine dotée de congélateurs et de 4 énnormes frigos. Généralement nous étions livrés tout les mardis. Afin que la nouriture soit fraiche et jamais périmée.

Je parti en direction de cette cuisine et je vit alors une masse de plats déja préparés, j'en conclus que ma Neko avait mit main a la patte pour me faire plaisir. Et s'eu l'éffet escompté. Je ne put retenir un sourrire de satisfaction devant cet efforts et surtout face a l'initiative prise.


Ce soir prépare Trois couverts.


Je sortis de la cuisine et parti en direction de l'escalier puis sorti de la maison. Je me dirigeais vers le garage, ou se trouvait une coupée cabriolée. Je prit le volant en direction de l'annimalerie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une premiere arrivée avec mon premier neko. (Laure)   Jeu 4 Aoû - 14:55

La maîtresse entra soudainement dans la pièce me faisant sursauter, j’en laissa tombé le livre que j’étais de livre et qui m’apprenait à faire du pain, je pensais avoir le temps dans faire une mais il disait pour qu’il soit plus bon de le faire au feu de cheminée hors j’avais bien la cheminée mais pas de bois pour la faire cuire, se sera donc au four que je ferais la baguette de pain. La recette était assée simple mais il fallait beaucoup surveillé la cuisson. La maîtresse fut contente de mon travail et me dit de mettre trois couverts. Trois? Pourquoi trois? Je l’ignorais j’espérais juste que j’étais parmis ses trois personnes. La maîtresse partit presque imédiatement, je ne sus pas où elle allait. Je pris donc la déssition de mettre la table à la salle à manger, je dus nettoyer la vaisselle avant de la mettre sur la table vue qu’elle avait pris la poussière. Le plus dur pour moi ne fut pas de la mettre, ni de trouver quoi mettre dessus mais bien de choisir la couleur des serviettes, j’en pris deux au azar de couleur dans la pile et je me retrouva avec blanc ou écru, je n’arriva pas à choisir entre les deux donc je tira à pile ou face et se fut les blanches que je mis. Là je pris mon livre et lu comment plier les serviettes pour que celà face une rose. Je galéra totalement il me fallut 15 minutes pour trouver comment celà se faisait mais j’y arriva. Je fus très satisfaite de mon mes trois roses étaient parfaites. Je les mis chaqu’une dans une assiette et contempla ma jolie table finit j’étais contente de moi, merci le livre pour neko je serais rien qu’une ignorante sans lui. Je retourna à la cuisine et fis une baguette de pain le manuelle disait que le pain devait être fait au fir et à mesure parcequ’il ne se concervait pas, j’en fis une bonne baguette et désina les même marque que le dessin dessus des petits vébrures. Je le fis cuire en attendant qu’il cuise je me posa la question de es-ce qu’il fallait un deuxième déssert, l’entré et le plat principal était en quantité astronomique mais en dessert il n’y avait qu’une tarte. La maîtresse et le ou les invités étaient t’ils gourment? Je l’ignorais alors je fis un flan patissier en deuxième desserts. Là sa devrait suffir je pense, euh non pourquoi pas faire quelque petit sablé breton? Allez pourquoi pas au pire des cas sa sera pas perdu les petits gateaux sa se garde un voir deux mois dit le bouquin. Les trois derniers petits choses furent cuitent, je coupa le pain encore chaud, je le léssa dans le four pour qu’il refroidisse mais qu’il reste encore un peu chaud. Je mis au frais les deux desserts. Mis sur un joli plat mes petits gateaux et mis réchauffer tout doux le feu. Je préparais les neufs assiettes qu’il faudrait que je dresse joliment mais aussi copieusement. Quand soudain je pensa, j’ai pas penser à la boisson zut. Je pris mon lire et me mise à chercher la partie boisson. Je partie à la cave prit une bouteille de vin rouge et une bouteille de champagne je mis les deux au frais ainsi qu’une bouteille d’eau. Le café, où est le truc à faire du café! Zut où il se cache ? Je le trouva enfait et en fis, je chercha la termose, elle fut plus facile à trouver que je ne le pensait. Je fis du café moyen ne sachant pas si elle l’aimait fort ou pas fort. Je prépara aussi les tasses qui me fallut laver et qui était dans un état médiocre. Tout me semblait près alors je repris mon apprentissage et continua à lire attendant les invités.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une premiere arrivée avec mon premier neko. (Laure)   Sam 6 Aoû - 17:32

Ryude et moi nous etions rentrés. Et comme il était fatigué je l'accompagna dans une des petites chambre d'en haut. Puis apres qu'il se soit couché, et légerement assoupis/ j'installais alors autour de ses poignets des menottes au cas ou il se ferais violence pendant la nuit a cause de sa dose de sang. Les deux paires de menottes étaient alors reliées aux barrots du lit. Puis j'éteint la lumiere, prit la porte et me dirigea a la salle au laure devait m'attendre. La je vit sur la grande table de somptueux plats parfaitement instalés. Puis je m'assis a la chaise en face de la porte. La chaise était en boit d'if.

Bon appétit laure. Dit moi ca te ferais plaisir que l'on invite ton ancienne maitresse. j'ai entendu dire qu'elle s'appellais Lora Talor. Ca doit etre une personne tres intéressante.

Je prit soin de regarder la réaction de la Neko. Tout en savourant l'entrée. Puis le prit le plat de poisson qu'elle avait réaliser avec plus grand soin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une premiere arrivée avec mon premier neko. (Laure)   Sam 6 Aoû - 20:52

La maîtresse rentra dans la pièce en me faisait encore une fois sursauté mais elle était seul et moi qui avait fait pour un régiment entier. Elle me proposa de manger je ne me fis pas prié et mangeais goulûment quand soudain elle me coupa l'appétit et me dit une chose que me révulsa.

"Oh non pas elle pitié maîtresse, elle ne m'aime pas elle m'a vendu pour ca vous ne lui ferais quand même pas subir ma présence et de plus j'ai si peur d'elle, le fouet est sa main droite. Pitié... Ne la faites pas venir ici s'il vous plait"

Je l'a regardais d'un regard qui aurait adoucit Satan en personne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une premiere arrivée avec mon premier neko. (Laure)   Sam 6 Aoû - 21:57

Je commencais alors a jubiler en pensant a la peine que procurerais la présence de son ancienne maitresse a cette petite neko. Ce jour la je devrais alors me débarasser de Ryude et ne faire venir qu'elle. Je prit alors un plaisir notoire a triturer la petite laure du regard. Le deuxieme neko dormais dans sa chambre. Qui était fermée a clef, juste au cas ou Laure désirais m'ennuyer. Je prit soin de regarder comment se débrouillais la Neko quand elle stréssais. Une vague de follie commencais a m'envahir. Ce qui était tout de meme assez étrange.

Je vais l'appeller j'ai eu son numéro par le vendeur. Elle viendra bientot manger

Tout a coup je ne compris pas, j'eu le besoin de me lever et d'aller vers la fenêtre. Je fut prit de pouffée de chaleur, et d'une violente envie de me grater les jambes, puis se fut les bras puis le visage puis partout. Je commencais a devenir folle, une pulsion de violance envahit mon corps, mes yeux devinrent rouge sanguin et ma pupille passa étrangement en myosis (c'est a dire le noir de la pupille tres fine). La seule victime qui se trouvait dans la salle allait souffrir. Mon visage se mit a enfler

MAIS QU'A TU FAIT? EST-TU FOLLE?

Je faisais une réaction alergique au poisson. et ca fut violament traduit par une envie de faire souffrir. Je devenais aussi violente qu'un démon, moi qui avait le coeur du diable en personne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une premiere arrivée avec mon premier neko. (Laure)   Dim 7 Aoû - 18:22

Je tremblais de peur à l’idée de revoir mon ex-maîtresse. Elle avait été si terrible si méchante, elle m’avait offert beaucoup de violence gratuite et avait bien faillis me tuer lors d’une de ses crises de violence, je garderais les marques à vie de son passage entre ses mains. Je la suppliais de ne pas l’appeler, elle me batterait me fouetterait je ne le voulais surtout pas. Je tremblais comme une feuille quand la maîtresse me dit qu’elle allait l’appeller et qu’elle viendrait diner. J’allais lui souté dessus pour me cranponner à sa jambe en pleurant et en la suppliant de ne pas le faire quand soudain elle s’éloigna de moi, elle alla vers la fenêtre. La maîtresse se retourna bientôt vers moi et je hurlais reculant précipitamment vers le mur mis tallonant du mieu que je pouvais. CES YEUX , ces yeux étaient devenus rouge, ROUGE SANG, quesque sa voulait dire elle poussa un hurlement de rage en me demandant se que j’avais fait. Je tombais à genoux la supliant:

«Je n’ais rien fait pitié pitié, je vous ais même préparé un bon diner, pitié, PITIE !»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une premiere arrivée avec mon premier neko. (Laure)   Dim 7 Aoû - 18:38

Je n'était plus la même. J'était prise de Follie furieuse. Je ne voyais plus rien, et mon subconscient me réclamais du sang. Je n'était plus moi même. Je ne pouvait meme plus me controler. Je n'avais qu'une envie... Faire souffrir. Je me mit a rigoler a vive gorge. Je ne pouvais plus controler mes mouvement. Je regardais alors, la Neko, le sourrire au levre. Je me mit a hurler son nom de toute ma force. J'eu l'envie de crier et d'exterioriser. Quand tout a coup je courru en direction de la Neko et l'attrapa a la gorge.

Je ne sais pas quel poisson tu as mit dans tes plats. Mais voila les conséquence. HAHAHAHA



Je ne sentais plus mes yeux et voyais rouge. Je ne voyais que l'envie de prendre la neko et l'exploser contre le mur. a la place, je n'eu que la manette du colier électrique. D'un revers j'envoyais valser la neko au dessus de la table. Ma force s'était déveloper et de mes yeux rouges perlait du sang. L'effet de la follie furieuse, conséquence directe de mon alergie, allait être dévastatrice.

Tout a coup je prit la manette du collier et regla l'intensitée a 5 sur 10 ce qui equivalais a perdre conscience au bout de 5 minute d'electrochoc.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une premiere arrivée avec mon premier neko. (Laure)   Mar 9 Aoû - 13:57

La maîtresse était devenue folle, je tremblais d’une peur immence quand elle me parla et dit que c’était de ma faute si elle était dans cette état à cause du poisson, de la sardine plus précisément que je lui avais donné, je me promis si je survivais de ne plus jamais faire de sardine. Elle s’approcha de moi bien décidé à me faire payer mon erreur en me faisant très mal. Elle m’attrapa par le collier et me lança sur la table, les verres cassèrent et les débrit rentrairent dans mon dos et me fire saigner ainsi que la porcelaine des plats et des assiettes. Toutes cette bonne nourriture gaché, tous ce travail réduit à n’ayant, je me préocupais alors plus du désastre des assiettes que de la maîtresse en rogne mais elle retiend mon attention en actionnant le collier qui m’arachère des cris.

«Pitié sa fait mal si mal trop mal pitié !!!! AHHHHHHH!!!! , puis soudain je vus flous et mon dernier mot après trois minutes de grande torture fut, pitié...»

Je n’avais pas encore perdu tout à fait connaissance mais les forces en moi se vidait et j’étais incapable de parler ni de bouger. J’avais si mal mais la douleur pour moi disparu rapidement car je m’évanouis totalement .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une premiere arrivée avec mon premier neko. (Laure)   Mar 9 Aoû - 14:33

La colère la peine et la haine s'entremélais dans mes crie donnant une jolie couleur a la souffrance. La follie était si belle quand elle était entre mellée au bruit du cri d'une personne. Le monde tournais autour de moi. Tout s'évanouissais. Je perdait tout a fait l'accumulation de ma force vitale. je prit la porte en me dirigeant vers la sale ou dormais le deuxieme Neko. Le sang qui perlais de mes yeux se figeat et commenceat a coaguler, me faisant attrocément souffrir. ma vision elle commençait a devenir plus claire. J'ouvrir avec fracas cette porte qui enfermée le neko. Me rendant compte Finalement que les clefs étaient encore dans la sale a manger. Je me sentis prit de fatigue. Un voile m'entoura, je ne voyais plus net et je finit alors par sombrer dans un chaos integral.

RP END!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une premiere arrivée avec mon premier neko. (Laure)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une premiere arrivée avec mon premier neko. (Laure)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Premier pas dans le monde "android" avec Optimus 2X (LG-P990)
» Mon premier coucher de soleil avec mon Pentax
» La première montre automatique - Le premier vrai chronomètre; " 2 sujets en un ". Poste historique.
» Une journée merveilleuse avec mon premier PA
» Alyson reçoit son premier sac Chanel pour la fête des mères

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives-
Sauter vers: