Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une balade pour ce resourcé. ( Kiku-chan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Une balade pour ce resourcé. ( Kiku-chan)   Sam 20 Aoû - 2:58

Yuki&Kiku FirstRp~♥







C'était lors d'une nuit mouvementé que Yuki rêva à une petite silhouette qui tendait la main vers lui, une main suppliante et tremblotante... Il voulait la saisir pour tirer cette petite chose vers lui ... mais il lui manquait un centimètre pour l'atteindre.. peut importe comme il forçais il ne pouvait l'atteindre. Il se réveilla en sursaut Il était 8h 32... il se frotta le visage et s'assit dans son lit, il ne pourrait qu'un boxeur... et il avait chaud. Il se leva pour aller se laver. Les deux mains sur le mur l'eau chaude coulant sur sa nuque et son visage l'aidait à se calmer... le sentiment d'être si prêt et de ne pouvoir rien faire était horrible... Il se lava complètement et il sorti pour aller manger un petit truc.. il allait aller en montagne aujourd'hui.. comme pour se purifier un peu. Il finit de se préparer.. il avait mis une paire de jeans et un polo noir... Il n'était pas habituer à s'habiller avec si peu de convenance. Il enfila ses converse de la même couleur que son polo et il sorti sans oublier de prendre ses clés de voiture. Il s'assi dans sa porche Carrerra et ajusta ses miroirs.

Puis il parti, La journée qu'il s'était prévue allait être longue... Il n'avait même pas pris la peine d'emporter son téléphone portable. Il tourna à la première rue et entra dans le stationnement d'une petite épicerie. Il se pris des provisions pour la journée. Quand notre jeune blondinet passa à la caisse la jeune demoiselle qui n'avait pas plus de 17 ans rousse petite et munies d'une poitrine corpulente... le regardais avec un intérêt non caché.. cela intimida légèrement notre Yuki qui ne la regardait même pas dans les yeux.


''Bonjour, ça va être tout?''


'' Oui, Merci.''

'' Excusez moi, mais vous êtes vraiment très beau, Comment vous appellez-vous?''

Yuki leva les yeux vers elle et fronça les sourcils... elle n'était pas timide cette gamine. Il soupira et sourit légèrement.


'' Excuses moi petite, mais je suis pressé, ça fait combien?''


La rouquine grogna et scanna les aliments que Yuki avait acheté. Yuki n'était pas du genre a envoyé pêtre les gens directement, mais cette fois il n'avait pas de patience. Il avait passé une dure nuit et elle n'était pas subtile pour Trois sous. Il paya à l'aide de sa carte de crédit et puis repris sa route vers la montagne. Il n'avait aucun itinéraire seulement des provisions et l'envie de se balader en montagne, le fait qu'il pourrait se perdre ne lui effleurât même pas l'esprit.

Mais bon. Il pris son sac-à-dos et partit laissant la voiture dans un stationnement plus loin. Il marcha longuement avec sa musique dans les oreilles. Il regardait la nature autour de lui. ça sentait bon s'était beau il ne pouvait rien demander de plus. Quand il commença à avoir faim il pris place entre deux arbres sur un rocher et déballa ce qu'il avait emmené comme nourriture. Il pris quelque boucher et vue une famille de raton laveurs qui le fixait de loin... Il regarda son sandwich et les ratons... puis il leur en donna la moitié avant de reprendre son chemin. Il n'avait seulement pas penser à un petit détail.. un demis sandwich pour trois ratons laveurs.. ce n'est pas assez... alors les bêtes se mirent à le suivre... Yuki n'avait pas peur mais, il essaya quand même de se sauver. à force de faire plein de détour comme ça pour éviter les ratons affamés. Ils le lâchèrent. Mais... Yuki était bien sur perdu. Il pensa positif la nuit n'était pas encore prête à tomber. Il marcha alors comme un con pendants plus ou moins cinq heures... Il était fatigué... Il s'étala alors sur un rocher les yeux vers la cime des arbres qui recouvraient la montagne.. le ciel avait pris une teinte rosé adorable... Notre blondinet se mit à admirer les nuages, perdu dans sa tête.

Il fini par s'endormir comme cela en pleine forêt... quand il se réveilla.. il faisait nuit noire... Yuki jura et se leva pour trouver son chemin.... il était très en colère contre lui-même. Il vit une lumière au loin .. cela lui donna un soupçon d'espoir. Il alla directement vers celle-ci. C'était un endroit qui semblait sortir d'un compte de fée... Yuki n'était pas religieux alors il ne savait pas que c'était un sanctuaire... Il chercha quelqu'un en vain. Il soupira, puis s'asseya sur les escaliers de pierre pour prendre son portable dans son sac.
 

'' Putain!''
Il ne l'avait pas emmené... C'était bien lui ça, Tout faire pour ce calé encore plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une balade pour ce resourcé. ( Kiku-chan)   Dim 21 Aoû - 23:51

Une ballade pour se ressourcer





Spoiler:
 


Kiku était tombé malade le matin même. Hélas pour lui, sa toux avait été particulièrement violente et la fièvre était montée d'un coup, d'un seul. Cloué au lit, incapable de se déplacer, il se maudissait intérieurement de ne pouvoir s'occuper du Temple. Il savait que sa maladie allait l'emporter un jour mais il espérait que cela soit le plus tard possible. Alors qu'il s'étouffait dans son lit, ses draps se tintèrent soudain de rouge. Le goût de fer du sang se fit sentir dans la bouche de l'hybride qui, écoeuré, se penchait en avant pour cracher le liquide carmin. Quand la quinte se calma, il observa longtemps la tâche que cela faisait sur les draps blancs immaculés. La forme avait prit celle d'une fleur. C'était jolie et triste à la fois. Kiku ne voulait pas mourir.

Éreinté, le jeune prêtre ne pouvait même pas se lever pour changer les couvertures ensanglantées. Alors il s'endormit, la tête posée contre son oreiller, calme et paisible. La mort est le plus doux des sommeils pour un souffrant. Seulement, le petit adolescent respirait tranquillement, sachant au fond de lui que la prochaine crise de toux fera de nouveau une pointe à son coeur. La maladie du jeune Sakura le faisait atrocement souffrir mais il supportait cela depuis tant de temps qu'il était persuadé que les kami veillaient sur lui. Depuis son enfance, il avait été élevé dans l'art de la prière, puis été devenu kan-nushi* après la mort de son maître. C'était donc les dieux qui l'avaient protégé d'une mort certaine. Il en était persuadé.

Toute la journée, le petit hybride avait dormi. Pourquoi se sentait-il si mal en ce jour ? D'habitude, malgré le dur labeur que lui donnait le Temple et le sanctuaire, malgré le sang qui coulait de ses lèvres et son nez, malgré le souvenir encore nostalgique de son ancien maître, Kiku allait toujours bien. Toujours. Il n'était pas du genre à se plaindre et embêter les autres avec ses propres malheurs. Et il ne serait jamais ainsi.

Le soir seulement, le prêtre shinto ouvrit doucement ses paupières et, prudemment, se leva. Faisant claquer ses zori*, il se dirigea vers la salle de bain de chez lui et observa son reflet dans un petit miroir. Sa peau était terne, son regard vitreux, ses yeux cernés. Et d'un coup, il eut un haut-le-coeur. L'odeur et le goût du sang lui emplissaient encore la bouche et le nez, s'en était tellement désagréable que l'hybride se passa un coup d'eau sur le visage et se rinça la bouche. Il avait toujours mauvaise mine mais son corps allait mieux.

Après ce fâcheux épisode, Kiku décida donc de rentrer dans le Temple, passant par un cours chemin qui séparait sa demeure du lieu. La nuit était juste tombée et les premières étoiles pointaient le bout de leur nez, c'était plutôt joli, aujourd'hui. Le gaz et la pollution amenés par la ville de Gokusha n'atteignaient pas les plaines, ce qui permettait à Sakura de rester paisiblement chez lui en parfaite communion avec la nature. Aucun nuage chargé de fumée ne pouvait gâcher la vue des millions de beaux points blancs qui brillaient dans le ciel encre. Kiku était très heureux ainsi et il ne changerait de vie pour rien au monde. Jusqu'à sa mort, il voulait profiter du vent qui soufflait, de la lune changeante et de l'herbe à chat qui poussait un peu partout aux abords du Temple.

Un bruit se fit entendre non loin, puis un juron poussé par une voix masculine. Prudemment, Kiku s'avança vers la voix, restant caché derrière un mur. De sa planque, il pouvait voir un jeune homme au cheveux clairs qui s'était assis contre les marches du Temple. Que faisait-il ici ? En pleine nuit, Kiku ne pouvait détailler les traits de l'inconnu. Il ne semblait guère dangereux, sinon il ne se serait pas gêné pour entrer directement dans le lieu saint. Le Kan-nushi resserra un peu son kimono contre son corps frêle et sortit de derrière le mur pour avancer vers l'homme.

Bonsoir. Il est tard... Seriez-vous perdu ?

Sa voix était faible et pas très masculine. C'était sa maladie qui faisait ainsi, mais également sa grande timidité. Il ne parvenait pas à voir davantage le visage du voyageur même en étant à un mètre de lui à peine. Relevant les longues manches de son habits, il tendit la main à l'inconnu pour l'aider à se relever. Altruiste, Kiku ne laisserait personne seule en pleine nuit. Surtout si ladite personne était devant son Temple. Alors il se baissa pour se saisir des mains de l'autre dans ses petites menottes et le tira un peu dans un geste tout à fait naturel pour lui.

Allons bon. Venez, ne restez pas seul ici.


*Kan-nushi : Prêtre shinto
* zori : claquettes japonaises
Revenir en haut Aller en bas
 
Une balade pour ce resourcé. ( Kiku-chan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Choix harnais ballade courte durée
» Un touriste à Gerardmer + Ajout
» La Bouille, balade interrompue à cause de la chaleur
» [IRC] Récapitulatif des commandes du chan #ban-kai-team
» Ballade pour une amoureuse/Théodore de Banville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives-
Sauter vers: