Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 I liebe ich. [End.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: I liebe ich. [End.]   Sam 20 Aoû - 15:09

||₪|| Présentation ||₪||


Nom : Van der Amstrong

Prénom : Drietsch Arman Druz Archer

Âge : 15 ans

Anniversaire : 29 fevrier

Sexe : Masculin

Groupe : Docile

Orientation Sexuelle : Question qu'il se posais, il y a peu, dans l'intermediaire ou il n'a jamais eu la moindre attirance pour un quelquonque parti.

_____________________________________________


Drietsh rentra dans un endroit qu'il qualifiais comme désordonné. Bordélique, mais surtout salle et crasseux. C'était ici qu'il devait arriver. Dans une cage, lui qui avait vécu de tout son vivant libre comme l'air. Il était originaire d'un pays d'Europe. L'Allemagne. Là-bas, il y faisait bien plus froid qu'à Gokusha. Sa chevelure était blonde mais longue, il était beau et de loin on pouvait reconnaitre sa prestance plutôt joyeuse. Ce garçon avait bien connu la souffrance, certaines de ses cicatrices étaient notamment celle qui se trouvait sur sa jambe et qui montrait une grande ouverture.

Les cheveux blonds de Drietsh ondulait dans les airs, comme un drap suspendu sur un étendoir, lors de forts vents. Ses yeux marron scrutaient les horizons à la recherche d'un quelconque repère, mais il ne vit que des cages. C'est alors que de son petit corps d'hybride il put voir par-dessous les jambes du vendeur, une porte au loin. De ses griffes il réussit alors à triturer la serrure et de sa queue qui ondulait dans les airs, il put ouvrir la poignée. Son sourire d'habitude fixé sur le sourire vit à ce moment sortir la langue du garçon, montrant qu'il était plutôt acharné dans son désir de réussir. Il présentait sur son bras droit une cicatrice plus ou moins visible causée par un combat avec un renard sauvage. Celui-ci avait osé s'en prendre à son auguste personne. L'adrénaline montait pour le petit hybride qui allait devoir ce dépêcher pour sortir. Il se mit alors sur ses quatre pattes. Et alors qu'il venait d'ouvrir la porte, de son athlétisme et de ses deux grandes et musclée jambes arrière, il sauta sur le vendeur et le fit chuter. De son petit nez il senti le bruler, c'était la cigarette du vendeur qui venait de tomber dans ses cheveux. Il ne prit alors même pas une seconde de réflexion et son instinct lui dit alors de foncer, il se mit sur ses deux jambes et de ses un mètre soixante-cinq se mit a courir en direction de la sortie.

Une fois à l'extérieur il se rappela comment il avait fuit d'Allemagne quand ses compagnons avaient découvert qu'il n'était pas comme eux. Drietsh était un petit garçon hybride, né de parents hybride mais vivant dans un monde comme les autres. Ses parents eux n'avaient pas d'oreille qu'une queue, mais à la naissance du jeune garçon. Il apparut que lui avait des oreilles et une queue. Et donc qu'il n'apparaîtrait jamais discret. Alors qu'il dut apprendre les cours, ses parents trop pauvres pour lui faire l'école à domicile, l'envoyèrent la-bas avec un bonnet. Drietsh ne l'enlevais jamais et ses camarades se posèrent toujours des questions sur le jeune garçon qui n'était pas extrêmement inteligent, mais qui était drôlement habile et endurant. La croissance du blondinet s'arrêta très vite. A ses 12 ans la forte croissance qu'il eu s'arrêta alors qu'il ne faisait qu'un mètre soixante. Et pendant les trois dernières années il ne grandit guère plus que ça.

Le garçon qui désormais était bel et bien à l'extérieur, courrait, vers l'inconnu. Il était très endurant. Il gardait le sourire constamment et là encore malgré la posture dans laquelle il était, continuait à arborer un sourire sur son visage. Mais comme d'habitude le jeune garçon était optimiste. Il n'était content que quand il faisait plaisir aux autres, mais n'aimais pas qu'on lui donne des ordres et de se fait il ne pouvait être adopté que par la personne que lui seul avait choisi. Il ne pouvait pas être adopté par un maitre sadique, car, il ne lui obéirait pas et surtout il prendrait la fuite à la moindre occasion. Mais en plus il n'était pas du tout crédule. Il ne croyait pas en dieu, il ne croyait qu'en lui. Et c'était déjà pas mal. Il était très méfiant envers les êtres humains depuis qu'il s'était fait prendre pour un imbécile. En Allemagne. En revanche, bien que généreux, il ne semblait pas encore avoir découvert ce qu'était la vie. Il s'arrêta regarda le sol. Encore une fois il était seul, ses parents avaient disparu et ces derniers lui manquaient. Il était seul au monde et plus aucun repère ne s'offrait à lui, la peine l'envahi, laissant place à une certaine force.

Il se rappela soudainement ce qu'il s'était passé les semaines précédentes. Lui et ses parents se trouvaient encore en Allemagne. Un matin, alors qu'il allait à l'école, il se rendit compte d'un mot dans son sac.

On sait ce que tu es Batard !

La panique pris simplement part de son être, et alors qu'ils arrivaient à l'école, l'hybride pris la fuite et alla se cacher dans un buisson. Il passa la journée cacher et fut pris de violentes fièvre. Mais il continua et rentra à son domicile. Là, il rentra et comme par habitude il cria qu'il était arrivé,car ses parents étaient toujours là à son retour.

Papa Maman, je suis de retour !

Aucune réponse, il réitéra l'opération a deux reprise, mais aucune réponse à nouveau. Il fut pris de panique et monta a l'étage. Et soudain, il ne sut ce qu'il se passa, un éclair passa devant ses yeux. Et soudain plus rien. Il ne se rappelait simplement qu'il avait perdu connaissance. Il se réveilla deux jours plus tard loin de là où il se trouvait, il était dans un train et avait faim. Mais pas une faim ordinaire. Une faim de chair fraiche. Une envie de manger de la chair. Ses dents poussaient et lui faisaient aussi très mal. Puis tout à coup il vit qu'il n'était pas seul et qu'il y avait d'autres hybrides dans le wagon. Les jours passèrent. Il arriva au Japon. Et il entendit que l'on vienne le chercher. C'est à ce moment qu'il fut embarqué dans une cage et amené dans une sorte de laboratoire.

En logique si à ce stade de développement on leur donne du sang, on arrive alors à les rendre plus ou moins violent. Il semble que celui-ci, le sujet 626, le sujet D Soit en peine croissance, ses dents ont l'air d'avoir poussé et il a l'air de résister à une pulsion violente de manger de la chair fraiche. Donnons lui du sang.

La réaction fut plus ou moins violentes. Les yeux marron de Drietsh devinrent marron clair et une fente noire découpa l'iris en deux. Il obtint alors des yeux félins. Sa queue se hérissa et ses oreilles se plantèrent comme un chien qui est à l'arrêt. Quelques jours plus tard Drietsh se retrouvait dans une cage dans une animalerie.


(A comprendre : En rouge c'est son histoire/ En vert la description physique et en bleu la description morale)

Il aime : Le nutela

il déteste : La cruautée

Je suis un troisieme personnage.

Jai signer la charte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: I liebe ich. [End.]   Sam 20 Aoû - 21:10

J'aime beaucoup l'histoire et tout est nickel.
Fiche Validée. =)
Revenir en haut Aller en bas
 
I liebe ich. [End.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lise [dollmore Liebe Klum] Portraits page 2
» Qu´est ce que l´amour, amore, liebe, love, budingu ???
» KAMPFER VF CASTING (PARTIE 2) Fur Die Liebe
» La tige et la " Liebe " Lulle
» Le Joker (The Joker)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives :: - Fiches finies-
Sauter vers: