Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Andy ~ Pour servir ces messieurs puis peut-être ces dames ... [E.C]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Andy ~ Pour servir ces messieurs puis peut-être ces dames ... [E.C]   Jeu 25 Aoû - 17:51

_« ROSEBURY Andrew William »_

    « Un peu d'Andrew sur les bords »

    ~ NOM • Rosebury
    ~ PRÉNOM • Andrew William
    ~ SURNOMS • Andy ; Will ; Andry
    ~ ÂGE • 19 Ans
    ~ ORIENTATION • Au Nord, au Sud...~ Bisexual dans le sang
    ~ SEXE • Masculin jusqu'à preuve du contraire.
    ~ NATIONALITÉ • Anglaise ~
    ~ TYPE • A soif de liberté, libre dans le coeur et dans l'âme ~
    ~ AIME ; N'AIME PAS {2 LIGNES MIN} • J'aime le ciel, les oiseaux, la plume, l'écriture, la nostalgie, la musique, le fait de s'évader, les prairies, les fleurs, la féerie, la délicatesse, l'envie, la tentation, l'interdit, les pommes, la gourmandises, l'amour ~

    Je n'aime pas, ou plutôt je n'apprécie pas ~l'incorrection, l'impolitesse, les gens imbus de leur personne, la maladie, la souffrance, l'homophobie, le mauvais gout, ce qui n'est pas naturel... ~ Ton sourire lorsque tu lis ça, parce que tu sais que tout cela ne me ressemble pas ... Et puis pourquoi pas ?




    « A part ça, raconte moi tout de toi. »

    ~ TON SURNOM ? • Lys ~
    ~ COMMENT AS-TU DÉCOUVERT GNN ? • De connaissances en connaissances ...
    ~ DES REMARQUES ? • Nan ~♥
    ~ AS-TU LU LE RÈGLEMENT ? • Oui ~ Je vais le signer de ce pas.



« Physique »


"Que les apparences soient belles car on ne juge que par elles."
[Roger Bussy-Rabutin]

Soit le bienvenu doux enfant curieux, tu viens regarder mon allure, tu viens convoiter le désir de devenir ma doublure... Mais sache que tu ne seras point, car l'Andrew que je suis restera unique modèle de fantasmes des Hommes avec leur grand H qui ne veut rien dire. La vie m'a gâté et elle ne s'est sûrement pas ratée je suis une bien belle créature il faut se l'avouer.
Je suis l'incarnation de la perfection, je me dois d'être aux attentes du regard des autres... Plaire n'est pas chose facile pour tous le monde.
Commençons bien, je suis pourvu d'une grande taille, mais d'une épaisseur plutôt svelte et fine. Ma peau est ambrée comme celle des étrangers du nouveau monde. Pourtant je suis bien loin de ces individus. Mon visage est finesse et allégresse. Deux petites pommettes viennent féminiser mon visage viril. Mes yeux sont d'un rouge profond, tel la couleur du sang qui coulent dans nos veines. Sur mon oeil droit vient se poser une subtile imperfection, une profonde cicatrice d'un temps ancien. Disons ancien même si je ne suis pas si vieux . Une somptueuse crinière digne des plus grands princes de la jungle vient encadrer mon visage de façon volage et furtive. Une longue mèche cache une partie de mon doux visage pour ne pas tout dévoiler de ma perfection. Quelques mèches bordent ma nuque et mon cou, pour faire pâlir les amoureux de gâteries dans ces douces parties.
Continuons toute en finesse, ma garde robe vestimentaire est digne des plus grands princes de ce mince monde de fins abrutis. Je porte une veste bleu nuit, aux bordures ors, agrémentée de petites attaches en argent fins ( car la classe tu l'as ou tu ne l'as pas, n'est-ce pas ? ). J'aime me banaliser en portant des chemises blanches simples, et une cravate à la teinte bordeaux fané. Mon bas est simple et monotone, il porte des couleurs que n'importe qui peut mettre, mais sans avoir la même classe je l'avoue. Pour mes chaussures et bien cela dépend fortement de mon humeur. Voilà tout.

Si vous êtes arrivés jusqu'ici doux innocent, tu peux essayer de continuer à lire... Mais je ne te promet rien.



« Caractère »


"Un caractère bien fade est celui de n'en avoir aucun."
[Jean de La Bruyère]

Il serait prétentieux de dire que je suis parfait en tout point... Je suis simplement un être modulable en tout points. Dans les sombres esquisses de ma vie, j'ai décidé d'être l'être que je me dois de présenter aujourd'hui, un doux catin dans sa plus grande splendeur. Je peut-être un animal à double tranchant, je l'avoue je joue souvent de mes charmes, pourquoi s'en priver après tout... La vie nous offre des loisirs, autant en profiter. J'aime manipuler les gens, les adoucir pour mieux les faire périr, les achever dans les règles de l'art. Je suis pourtant doux et tendre pour ceux qui savent venir gratter sous la carapace de velours qui me berce chaudement.
Je suis avide des sensations corporelles, autant violentes que douces, je puise mon énergie de ces contacts de chairs sur les miennes -je suis un catin après tout . Je me considère souvent comme quelqu'un de vantard et de bien pensant avec des idées ouvertes sur le monde actuelles ( bien que je n'en connais pas encore toutes les parcelles ). J'ai la soif du voyage, je ne tiens pas en place.
Côté amour je ne suis pas forcément ce qu'on peut communément appeler un fidèle, un fondu de l'amour pur et dur qui ronge nos veines... Je me veux libertin et libre de pensées et d'actions. Dans un semblant de relation sérieuse je serais le dominant et non le dominé, soyez-en sûre mes joli(e)s futur(e)s partenaires d'un soir - ou plus qui sait. Sous l'édredon, je suis fou de tout ce qui touche de prêt ou de loin à la sensation de plaisir procuré par la violence et l'extase de la douleur - peut-on dire réellement du sadomasochisme ? L'amour n'est qu'un jeu dans lequel on se pique à feu et à sang.
Je suis évasif et parfois rêveur, je n'ai pas souvent les pieds sur Terre. Ma personne peut parfois paraître arrogante et féline, tout cela n'est que maquillage de plâtre fin, cachant le visage du comédien que je me suis voulu de devenir. Dans mon quotidien je suis fainéant, mais tout de même débrouillard car après tout j'ai voulu ma liberté et je l'assume aujourd'hui encore. Maître de la duperies que je suis j'arrive toujours à mes fins ... Tel est la vie de catin que le bon "dieu" m'a offert la luxure de vivre.

Ce n'est pas encore finie ma douce, ne pleure donc pas, le meilleur est pour le point final.


« Histoire »



"Le drame dans la vie, c'est que les jolies femmes sont si nombreuses et qu'on a si peu de temps."
[John Barrymore]

Car dans le fond, beaucoup d'histoires se ressemblent, s'assemblent, et ne forme plus qu'une trame commune. Comme si tout le monde, au début de sa vie, suivait le même cycle morbide... Bonjour je suis né, j'ai appris à manger à marcher et après, je me suis débrouillé. Tout est si monotone. On a tendance à croire que les histoires d'hybrides commencent aussi mal qu'elles ne finissent, pourquoi dérogerais-je à la règle dans le fond ? Loin de moi le zèle de me croire supérieure aux autres, car dans le fond, nous finirons tous poussières en ce monde de déchets radioactifs.
Certains disent que je suis né l'aube d'une douce nuit d'un été indien, il doit y avoir bientôt vingt ans de cela. Après tout, je ne peux que croire puisque l'on ne se souviens de rien entre 0 et 3 Ans. Je me souviens sûrement d'une ou deux petites choses qui font parti de mon histoire.. Le sourire d'un homme fière de lui quand de ses bras puissant il m'entoura. Peut-être un père ? Impossible, un père n'abandonne pas sa fierté sur le bord de la route, surtout un fils, un héritier... Sur le lit une femme gis sans vie aucune, les larmes aux yeux elle détourne son regard du monstre qu'elle a mis au monde... Cette pauvre idiote qui ne savait pas qu'on avait mis en elle l'embryon d'un bâtard. Pauvre enfant. Insouciant je suis la nouvelle expérience, le fruit d'un du labeur. Par chance je suis beau, voilà tout ce qu'on peut m'envier.. L'humain qui se disait père m'offrait une éducation de base, de quoi survivre un jour dans un monde dont j'ignorais tout, du nom jusqu'à l'existence même de pareilles folies. Lors de mon apprentissage je n'avais pas de mère, ni de nourrice, l'homme me disait que je n'avais nullement besoin de m'entourer de futilité féminine, et que la femme n'était qu'un objet de procréation - l'espèce masculine se devait-elle d'être aussi misogyne ...?
Un autre souvenir que j'ai, c'est celui d'un renard qui me suivait partout, je ne savais pas pourquoi mais tout au long de mon enfance j'étais constamment suivie par un renard, une femelle plus précisément, une renard au jolie regard, mais je n'ai jamais réellement su qui elle était [ Prédéfinis à venir sur cette mystérieuse renarde. ]. En général, elle venait sous mon édredon, lors des nuits fraîches et dormait avec moi. L'homme me disais souvent qu'il l'avait raté, qu'elle n'avait pas pu reprendre sa forme. C'est un souvenir comme un autre après tout.
Comme beaucoup d'autres enfants hybrides, je n'ai pas eu la chance d'aller à l'école, rester avec ce faux père du substitution était mon seul lien avec le monde qui m'entourait, cet endroit grandissant au fur et à mesure de mes pas. Personne ne pouvais juger si j'étais heureux, ou bien malheureux, car après tout, on ne possède que la monnaie de sa pièce, si j'étais dans un tel lieux c'est qu'il y avait des raisons. Le monde est monde non ? Fermer sa bouche ou périr.
Chut, j'entre dans l'adolescence, l'âge où, sans le vouloir, on prend conscience que rien ne nous ai dut, la nature, furtive mère de ce monde, reprend toujours ses droits, quoiqu'il en coûte, la grande dame n'a rien à perdre... Tout a gagné seulement. C'est donc à cet âge là que le monde à prit une nouvelle tournure à mes yeux. L'envie de liberté coulait vivement dans mes veines alors que je n'étais plus que seul avec moi même, livré aux yeux du monde comme la pire des merdes. Et puisqu'après tout, il faut mourir un jour, c'était libre que je souhaitais finir ma vie.
Je tombais dans les bras de beaucoup d'hommes, et de nombreuses femmes tombèrent leurs jupons sous mes mains de catin, j'étais devenu un objet de convoitise, on me cherchait de loin pour se payer mes services... Voilà que je fut gigolo de référence. Mon esprit s'assombrit alors que, m'adonnant à mes affaires quotidiennes je fut pris par l'ivresse de l'envie d'avoir toujours plus, ce qui ne fit qu’accroître mes dons de la manipulation.

Oui, nous pouvons le dire comme cela, j'étais libre et bien "heureux" mais on ne vit pas que de joie... La vie me réserve bien des surprises je le sais.

Bilan, je suis né, j'ai vécu, puis tout a basculé et dans le fond, je suis libre... Ainsi va la vie.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Andy ~ Pour servir ces messieurs puis peut-être ces dames ... [E.C]   Lun 29 Aoû - 14:58

    Oh oh oh!

    Bienvenue!

    J'espère être assez parfait pour vous; qui êtes parfaitement parfait. Comme votre fiche!

    Soit; je valide & déplace <3
Revenir en haut Aller en bas
 
Andy ~ Pour servir ces messieurs puis peut-être ces dames ... [E.C]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» faux pour servir!!!
» pour les vieux messieurs
» WIFI pour Internet sans utiliser le forfait téléphone? possible?
» besoin de conseils pour faire des photos en Laponie
» Sujet pour débutants : Que puis-je envisager comme montre pour un budget de 300 à 1000 euros environ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives :: - Fiches finies-
Sauter vers: