Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  » » Alexandre Charles Grey; le dompteur. [Loading]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: » » Alexandre Charles Grey; le dompteur. [Loading]   Dim 4 Sep - 13:36

Alexandre Charles Grey
La volupté unique et suprême de l'amour gît dans la certitude de faire le mal




Nom : Qu'est-ce que le nom de Earl Grey vous invoque t-il ? Une marque de thé ? Il va de soit qu'il y a ce cas là néanmoins j'ai en rien un rapport avec cette marque là excepté le nom voire même en partie le titre qu'il se donne. Doucereux et sucré, le thé du comte Grey est sans doute l'un des plus blasphématoire que l'on puisse trouver sur le marché d'autant plus que ce dernier s'avère à être bas prix, et sachez que je n'achète aucun thé au rabais; je les paye rubis sur ongle comme après tout: Je le vaux bien. Lorsque j'y repense, ce thé est exactement comme moi; aux allures doucereuses bien que glaçantes, je m'avère être un véritable cyanure qui vous brûle la gorge avant de dissoudre votre estomac sous l'acide me composant. L'Earl Grey, c'est moi du moins Grey est mon nom qui, comme vous vous en doutez, s'avère avoir une racine britannique. Le comte gris en version française si je puis grossièrement traduire, serais-je donc ce fameux comte ou du moins, pourrai-je me prétendre l'être ?

Prénom : Suite au nom, on laisse place au prénom qui s'avère avoir un rôle primordiale dans le domaine sociale bien que j'ai la fâcheuse manie d'être interpeller par mon nom et non mon prénom bien qu'il y a plus d'un monsieur Grey au sein de la famille. En effet, il y a mon père alias Vincent Grey, mon frère alias Charles Alexandre Grey et moi Alexandre Charles Grey; je conçois que cela ne rivalise pas de génie d'inverser nos prénoms à moi et à mon frère mais allons bon, on va dire que c'est une erreur de jeunesse qui a eut des répercutions inattendus. Nous allons dire que je n'apprécie pas tant que cela les prénoms anglais, c'est pourquoi que je me suis nommé Alexandre au lieu de Charles et en son inverse, mon frère se nomma Charles au lieu d'Alexandre comme ce dernier préférait la nature britannique à celle française. Comme vous l'auriez compris, normalement c'était moi qui aurais dû me nommer Charles Grey et lui Alexandre Grey, comme quoi.

Surnom : Malheureux, ne t'avise jamais de me donner ne serais-ce que l'ombre d'un surnom si tu tiens à ne pas goûter au tranchant de ma lame, comme tout bon Grey je pratiquement l'escrime, et ceci n'est pas une menace vaine. Toutefois, je permets à mon proche entourage d'user d'un diminutif tel qu'Alex voire même Charlie bien que ce dernier concerne plutôt mon frère. Par d'ailleurs, ce dernier n'est pas autorisé à me surnommer de la sorte, nous allons dire que nos relations sont glaciales si ce n'est électrique. Ne voyant pas le reste de ma famille, on se doute bien là que très peu de personne ose donc employer ce diminutif qui devient donc un luxe rare. Néanmoins, je dois bien concevoir qu'un des fauves dont je suis chargé de dresser m'offre tout un éventail de surnom les plus ridicules les uns que les autres, le moins ahurissant étant l'humain; il va de soit qu'il y a le fauve et l'humain, je suis donc ceci. Outre cela, on me donne le titre de Earl Grey et de dompteur écarlate dans le domaine professionnelle; rien de bien épatant n'est-il pas ?

Âge : Et dire que je me souviens encore de lorsque j'étais dans le berceau aux côtés de ma famille, non que je possède une mémoire eidétique, je m'avoue être nostalgique de ce temps là où tout semblait si serein dans mon entourage et dans ma vie. Las, à présent j'ai grandis et je suis donc mature, du moins je l'espère, et adulte; autrement dis je me dois d'assumer tout comme d'assumer mes actes. Né quelques années après mon frère, je me retrouve donc cadet de ce dernier et par le même biais son souffre-douleur mais n'est-il pas soi-disant logique de se chamailler entre fraternel ? Je présume que oui. Bien, mes anecdotes du temps jadis vous ennuie sans doute et vous désirez connaître directement mon âge en croyant fort bien que je suis bien plus âgé que je puisse l'être en réalité, n'est-ce pas ? Allons, je me doute bien de vos pensées et pourtant sachez que je suis en réalité bien plus jeune. Si je vous attendre de la sorte c'est bel et bien parce que j'aime me faire désiré plus que tout. Bon, abrégeons donc cet instant de pur supplice; je vous attends jusqu'à là gémir et réclamer la suite, vous ne pouvez pas savoir à quel point ceci me fait plaisir; héhé. Je suis âgé d'une vingtaine d'année, mon frère possédant deux ou trois années de plus; je conçois ne pas réellement me préoccuper de lui comme de ses états d'âme lorsqu'il geint être vieux.

Date de naissance : Ma date de naissance ? Excuse moi mais ceci dérive dans l'absurde; je n'ai pas à dévoiler ma date de naissance d'autant plus que je n'en voie pas l'utilité. Mon dit anniversaire ne fut, n'est et ne sera jamais célébrer, ceci est un choix personnel que je compte suivre jusqu'au bout pour la simple et bonne raison qu'une fête pour célébrer sa naissance n'a pas lieu d'être, un point c'est tout. Aurai-je été traumatisé pour exécrer tant les anniversaires ? Non, je n'apprécie seulement point de devoir organiser une soirée toujours à la même date afin de célébrer ce dit jour où j'ai justement vu le jour, ma naissance n'a rien eu d'extraordinaire. Outre cela, allez donc consulter mon dossier médical si vous comptez et souhaitez réellement connaître ma date de naissance et festoyer de votre côté ce jour funeste du dix octobre.

Sexe : Est-ce moi ou plus nous nous enfonçons dans ces informations dites personnelles, nous sombrons dans un océan d'ineptie ? Certes, je suis bien moins viril que des bûcherons et d'autres bestiaux dont j'ai eu l'honneur de croiser toutefois je n'en demeure pas moins un homme; efféminé certes un homme. Je conçois posséder une chevelure finissant par une longue tresse près de mes omoplates ainsi qu'un visage fort soigné toutefois je vous confirme que je n'en demeure pas moins un homme, je fais donc partit du sexe fort...Sexiste ? Non, seulement irrité par tant de questions déplacées bien que ceci reste des questions soi-disant existentiels. Ne serais-ce donc pas plus simple de vérifier directement sur mon passeport ou bien alors sur ma carte d'identité sans avoir recours à tant de discours ? Bien que je conçois pouvoir faire là plusieurs anecdote de jeunesse tout comme vous en apprenez plus sur mon humble personne; comme diable ceci peut-il vous importez ?!

Orientation sexuelle : Ce que je redoutais tant vient bien évidemment de tomber, mon frère avait bel et bien raison de m'injurier en me traitant de poissard. En ce qui concerne le nom, le prénom, le sexe, l'âge, la date de naissance et tous ce qui s'en suit; je suis en capacité de comprendre néanmoins cette orientation là ne vous regarder en rien et souligne bien RIEN. J'ai beau être dompteur, je ne suis guère ces gens là s'habillant en bas résilles et fouettant à tout vas à l'aide de leur fouet ou de leur cravache, je ne suis ni un masochiste et encore moins Idiana Jones; donc au diable tout cet attirail là. Non, et je n'agis encore moins avec l’instinct de prédateur et autrement dit pas avec les pulsions et tous ce qui s'en suit; si par malheur je me dois de choisir un jour entre femme et homme par amour; je présume que je le choix m'importerais sans doute. Considérait comme un bisexuel, je vais vous dire une chose: Ceci ne serait révéler dans le cas extrême de ce dit amour et l'amour, je n'en veux pas.

Nationalité : Voilà une question méritant une meilleure attention de ma part ou du moins une partie. Contrairement aux racines de mon prénom étant bien entendu d'origine Française, j'ai avant tout vécu durant longtemps en Angleterre dans la contrée du Chester parmi ma famille et la sérénité des lieux. Vous l'auriez sans doute compris que j'avais la nationalité Anglaise de part mon père et même de part mon nom où mes origines sont encrées avec force dans les armoiries de ma famille; Grey est un nom purement britannique bien entendu. Les origines de ma mère ? Las, je n'ai jamais grandement connue cette dernière si ce n'est pas du tout à mon grand regret; non qu'elle soit morte, nous ignorons qui donc est notre mère. Bien que...Je crois bien me souvenir de ce jour où moi et mon frère n'ayons de cesse d'harceler notre père afin d'en savoir plus sur notre mère; tous ce que nous en reçûmes fut une gifle et de savoir que nous avons également des origines françaises toutefois ceci devait demeurer soi-disant confidentiel...Tant pis. ~

Statu : Mon statu ? Mais je suis bel évidemment un comte britannique; vous ne parlez donc pas de ceci ? Mon statu au sein de la ville ? Hun, je comprends donc de quoi vous parlez et sachez que je n'ai que peu faire de ce statu là bien que j'annonce rapidement la couleur par des faits, des gestes et des dires que bon nombres ce souviennent et notamment les hybrides de mon centre. De mon centre de ? De dressage bien évidemment, je suis un dompteur ladies & gentlemen ! Hélas pour vous, mes prestations ne sont pas pour le grand publique, ceci étant une question de sécurité avant tout puisque ces fauves ne s'avèrent en rien être les créatures doucereuses dessinés par de mauvais artistes; non ces bestiaux sont féroces. Allons, ce monde n'est pas fait pour les gens vivant dans un monde de pur guimauve assez moelleuse pour m'écoeurer et me donner des hauts au coeur; non je ne suis en rien sympathique et je le sais bien. Oui, le dompteur que je suis est un pur sadique mais contrairement aux autres brutes, je modère mes tortures avec soin et calculer afin d'être certains que mes coups portent leurs fruits, sans quoi, cela n'aurait plus aucune valeur ni même d'amusement.


Ce qu'il aime : Ce que j'aime ? T'arborer bien entendu. Ohw, me serais-je mal exprimé ? Semblerait-il que non. Ce que j'aime malgré tout c'est bien de détester tout ceux croisant mon passage, que cela soit un vulgaire passant tout comme un membre de ma propre famille. Vous l'aurez compris, j'aime détester et j'aime tout particulièrement les oxymores. Mes goûts se limite à aimer le luxe, la fortune, tous ce qui peut paraître plaisant à l'oeil même aussi laid soit-il à l'intérieur, tout vice à bon goût après tout bien qu'y succombant que très rarement et je ne parle bien évidemment par de la luxure, ceci est un sujet à part. Passion, met, ect...En résumé, mon met favori reste les spaghetties à toutes les sauces, non que je sois Italien, avec comme accompagnement la daube, sans commentaire s'il vous plaît. En dessert, j'apprécie tout particulièrement les Panna cotta, je sais encore un plat Italien mais que voulez-vous, on ne choisi pas ses goûts. Quant à mes loisirs, mis à part la lecture et le domptage, je n'ai rien en particulier. Des petits faits réels des plus ennuyeux comme vous le constaté. J'aime...Torturer. Sadique ? Et alors ? Cependant n'ayez jamais l'audace de me confondre avec l'un de ces bourreaux, ces gens là ne sont que de pures brutes épaisses qui torture en se salissant les mains. Beurk, j'en frissonne de dégoût. Non, non et non. Pour ma part, j'ai beau torturer, je le fais avec élégance, grâce et aisance sans pour autant me salir les mains et ce, dans des fins personnels; rares sont les moments où je le fais par pur envie, je n'ai en rien l'envie d'être confondu avec ces choses là que sont les bourreaux.
Ce qu'il exècre : ...

Avez-vous signé la charte? : J'y vais de ce pas.
Comment avez-vous connu le forum : Il s'avère que je ne puisse vivre sans ce fichtre de lion toxicomane, si je reviens aujourd'hui: C'est uniquement pour poursuivre mon dressage sur ce semi-fauve. Elyaes, on va poursuivre notre petit jeu. ~


Physique
« On perd son feu à vouloir le communiquer à des morceaux de glace. »
Stendhal, Le rouge et le noir




Caractère
« Dieu a créé les riches pour donner aux pauvres le paradis en spectacle »
Combien de fois ai-je pour rire de cette citation là, les riches seraient-ils réellement ceux jouissant du paradis à l'accoutumée ou ne serais-ce que de vulgaires pantins baignant dans une richesse comparable au paradis. Une citation en contredit une autre, n'avez-vous jamais entendu que l'argent ne fait pas le bonheur ? Alors que c'est exactement le contraire que dit cette citation ? Mais qui suis-je pour dénoncer l'avarice, qui est péché et qui donc à l’encontre du dit Dieu, de la débauche q'aspire à les gens aisés ou dit de classe supérieur ? Rien de plus qu'un jeune débauché appartenant à cette classe là. Du moins, débauché est un terme ne serait-ce hyperbolique envers l'être que je suis réellement.




Histoire
« La vie est un conte raconté par un idiot. »
Une histoire débute par un Il était une fois et se termine par Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants n'est-il pas ? Si je reste dans ce stéréotype, oui m'a vie un conte...Raconté par un idiot si je puis reprendre cette réplique Shakespearienne. Ma vie n'est qu'un tesson issu d'une seule et même bouteille brisée par Dieu ne sait quoi.





Dernière édition par Alexandre C. Grey le Sam 12 Nov - 13:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: » » Alexandre Charles Grey; le dompteur. [Loading]   Mer 7 Sep - 18:33

Bienvenue...

Que dire si ce n'est : waw... Que de codes... Je suis ébloui...

Vivement la suite o/
Revenir en haut Aller en bas
 
» » Alexandre Charles Grey; le dompteur. [Loading]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Duchess
» Céline et Charles Frémont en dédicace à Albi le 18 juin 2011
» [Dumas, Alexandre] Le Bagnard de l'Opéra
» [Auteur] Royer Louis-Charles
» Charles VII ou VIII

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives :: - Fiches finies-
Sauter vers: