Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nolween K. Shakespeare. || p e r f e c t

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Nolween K. Shakespeare. || p e r f e c t   Sam 10 Sep - 22:58


Nolween Klaus
Shakespeare

I don't wanna sleep, I don't wanna dream...
...




Je me nomme Nolween. Ce prénom est mixte et il est vrai que souvent, on le trouve attribué aux jeunes filles. Pourtant, mes parents ont décidé de m'appeler ainsi et je ne peux leur en vouloir pour cela. Mais n'ayez pas le malheur de me confondre avec une femme pour cela, je vous prie. Mon deuxième prénom est Klaus. Simplement Klaus. Le prénom que portait mon grand-père. Un prénom, si je puis dire, d'une grande simplicité. Mais d'une certaine classe, ne trouvez-vous pas ? Certaine personne me nomme même uniquement par celui-ci. Mais passons. Je suppose qu'après toutes ces informations, mon nom vous intéresse tout autant. Shakespeare. Cela vous dit quelque chose n'est-ce pas ? Evidemment. Qui ne connait pas le célèbre William Shakespeare, grand poète et dramaturge ? Ma famille n'a en rien un quelconque lien avec ce dernier, mais il est vrai que porter son nom est plus un honneur qu'un blasphème. Je l'affectionne particulièrement. Au cas où vous vous posez encore cette question, je suis un jeune homme de vingt ans, né le premier novembre en Angleterre. Concernant mon orientation sexuelle, je ne peux répondre à cela. Je ne suis point du genre frivole. Disons que les femmes peuvent autant m'attirer que les hommes. Classez moi donc en tant que bisexuel si cela vous amuse, bien que je sois légèrement asexuel. Une relation platonique n'est en rien une relation ennuyante. Pour connaître et avoir de moi plus que ma simple considération -ce qui est déjà beaucoup- il faut le valoir. Au final, je me dois de vous donner le l'information de mon rang. Je suis un Maître des plus sadiques. Sachez que ceci ne signifie pas forcément le châtiment corporel, je n'aime guère utiliser ce genre de moyen. Le sadisme a plusieurs facettes et je me réjouis à l'avance de bientôt vous faire découvrir lesquelles.




«Le passé est un prologue.»

La couleur du rouge teinta la couleur de l'enfance de Nolween. La couleur de ses yeux carmin, la couleur du sang qui tâchait les draps de sa mère, la couleur des fleurs qu'il déposait devant sa tombe, la couleur de la folie de son père... Mais laissons cela de côté pour le moment, voulez-vous, personne ne comprendra si je n'explique pas tout cela avec force détails.

Retournons quelque peu en arrière. Vingt ans exactement avant le jour d'aujourd'hui. La date exacte dont je vous parle est le premier Novembre. Jusqu'à ce jour, Eliacin Shakespeare et Ellen Ash-Shakespeare s'étaient aimés passionnément, deux amants, deux amis d'enfance, deux coeurs liés par les liens du mariage. Et bien, le premier Novembre naquit le fruit de cet amour qui portait le nom de Nolween. [BLABLA] . La joie des Shakespeare était immense. Leur premier enfant était promis à un bel avenir. Les parents du nouveau-né n'espéraient qu'une seule chose maintenant, c'était qu'il possède par la suite cette qualité qu'était pour eux la perfection physique. Ah, oui, les Shakespeare attachaient beaucoup d'importance aux apparences. Nolween devait être magnifique. La cause de cette obsession du physique est sans aucun doute due à leur rang social. En effet, les parents du bébé étaient tout deux issus de la noblesse. Ainsi, ils n'espéraient pour le jeune enfant un avenir droit et déjà tracé. Il reprendrait, comme son père, les affaires de la famille ainsi que la fortune qui allait avec.
CRÉDIT - FICHE
QC d'Arnaud E. Lust, d'Inihin et de Kiku Sakura
Revenir en haut Aller en bas
 
Nolween K. Shakespeare. || p e r f e c t
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Traduire Shakespeare, mission impossible?
» Shakespeare movie
» Anonymous, de Roland Emmerich (biopic inspiré par Shakespeare)
» Votre pièce favorite de Shakespeare...
» Shakespeare à l'honneur à Lambton en 2011 : challenge Hamlet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives-
Sauter vers: