Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 το ίδιο - Drago Maxwel Socrat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: το ίδιο - Drago Maxwel Socrat   Sam 15 Oct - 15:05



Drago Maxwel Socrat



Déclinons notre identité.
Drago et moi, Maxwel, avons tous deux dix-neuf ans. Nous sommes des hommes. Drago, lui, est hétérosexuel. Comme moi.. Même si j'aime beaucoup Drago... Dans la vie, nous avons connu des moments difficiles. Et Drago m'as énormément aidé, malgré ses penchants sadiques. Moi, disons que je suis assez faible. Je suis trop gentil... Malgré tout, je me conforme à ce que me dis Drago. C'est mon frère, c'est normal. En parlant de ça, je crois que nous avons un problème. Tout le monde nous dis que nous sommes schizophrènes... Même nos parents. D'ailleurs, nous sommes à moitiés Grec et à moitié Anglais.

In the Real Life.
Comment ais-je connu le forum?
J'ai signé la charte.
Autre?

Nous sommes tels que nous sommes.
    Je ne sais pas si il est facile de se décrire physiquement. Néanmoins, si je me met face à un miroir, je peut m’apercevoir que j'ai des cheveux courts et noirs, avec des reflets violets. Aussi, j'ai des yeux d'une teinte peu coutumière. Ils sont jaune-verts. Comme ceux de Drago. Mon frère, lui, à les cheveux mi-longs, plutôt violet pâles. Autant ma coupe est ordonnée, autant la sienne ne l'est pas du tout! Mais je ne peut m'empêcher d'aimer ces deux longues mèches partant vers le haut, formant ainsi des cornes. Et surtout, les deux autres mèches constituant sa frange qui se termine en pointe. C'est vraiment magnifique..

    Nous avons beaucoup de traits communs. Les yeux, la bouche fine et un petit nez tout aussi fin. D'ailleurs, nous avons la même taille et le même poids. Nous sommes jumeaux, après tout. Mais lorsque l'on regarde le visage de mon frère de plus près, on peut voir que ses sourcils sont souvent dirigés vers le bas, comme pour signaler de la colère.

    Pour nos goût vestimentaires, ils sont assez semblables. J'aime les vêtements noirs, agrémentés de touches rouges. Avec des petites chainettes, c'est mieux. D'ailleurs, je suis un fan inconditionnel du jean noir sous toutes les coupes.
    Drago, lui, c'est plutôt la même chose. Jeans noirs, vêtements foncés. Mais il adore superposer les écharpes. Il adore les écharpes. Surtout la bleue turquoise et la mauve pâle. Je ne le vois jamais sans. Personnellement, je préfère une rouge. Mais lui, il en met deux uniquement pour tenir ses cordes vocales au chaud..


Nous sommes deux. Et alors?!
    Je crois que le plus dur est là.. Se décrire moralement. Autant pour Maxwel, c'est facile. Il suffit de retenir qu'il est naïf et innocent. Il est tellement faible... Je n'ai jamais aimé ce côté faiblard, maigrichon. Pour moi, la vie, c'est un combat quotidien. Comment voulez-vous qu'il se protège tout seul?

    Il n'y à que moi qui suit capable de le protéger. Je suis plus fort que lui mentalement. D'ailleurs, il y a une chose qu'il n'as pas comprise. Et que j'espère il ne comprendra jamais. Je ne suis pas vraiment réel.. Je suis un morceau de son esprit..

    C'est certes assez complexe à expliquer, mais je suis une personne créée de toute pièce par l'esprit débridé de Maxwel. C'est grâce à moi si il est encore là. Son corps à d'énormes possibilités, si il se musclait. Tout comme son esprit. Mais malheureusement, l'environnement dans lequel il était à fait de lui ce qu'il est. Enfin, ce que nous sommes, plutôt.

    En général, il critique mes méthodes. Je ne supporte pas qu'il me contredise. C'est moi qui suis maître à bord. N'allez pas croire que c'est de bon cœur. Je l'aime, mon petit Max. Comme un frère. Lui, je crois qu'il m'aime plus qu'en tant que frère.. Le pauvre. On se partage le même corps, et il est incapable de s'en rendre compte.

    C'est malheureux, mais c'est comme ça. Autant parfois je lui laisse prendre possession de son corps, autant je suis stressé durant ces périodes. J'ai tellement peur qu'il lui arrive quelque chose que je ne peut m'empêcher de revenir le plus vite possible. Le protéger est un travail à plein temps.



Notre histoire
    Par quoi commencer? Notre naissance?

    La naissance de Drago et Maxwel fut des plus banales. Tout se passa bien, sans nul soucis.
    Au départ, Drago et Maxwel étaient deux entités bien distinctes. En d'autres termes, ils étaient jumeaux. Le premier, Drago, était plus robuste, que ce soit au niveau mental qu'au niveau physique. Tandis que Maxwel était plutôt le gamin, fragile et geignard. L'héritier de la famille fut donc très vite choisis. Ce serait Drago, qui hériterais de l'entreprise familiale.

    Leur enfance se passa sans incidents notoires. Maxwel avait appris à compter sur son frère pour le protéger des brutes de l'école. Et Drago, lui, aimait tant son petit frère qu'il se faisait un malin plaisir à frapper sur les machos de leur établissement scolaire. Enfin, ce n'était pas tant l'amour qu'il portait à Max qui le faisait agir ainsi.

    Le jeune Drago avait toujours aimé la bagarre. Son corps, mieux formé et plus robuste lui permettait de se jeter dans la mêlée et en général, de remporter la bagarre. Max n'avait donc qu'à observer.

    Jusqu'au jour où Drago ne serait plus là. La tragédie Socrat. Enfin, plutôt un accident.
    Les jumeaux rentraient de l'école, ils avaient douze ans. Un automobiliste assez âgé, ivre, ne les avait pas vu traverser. Le plus grand, Drago, avait poussé son frère de l'autre côté de la route. Geste cavalier, dont il ne put s'empêcher.

    C'est ainsi que Maxwel assista à la mort de son frère jumeau. Quelque chose se brisa en lui. Un peu comme une sorte de lien ténu. Il pleura des jours durant, incapable de croire à la mort de son frère.

    Durant plusieurs heures, Max ne fit que pleurer. Encore, et encore. A un moment, néanmoins, il entendit des voix. Enfin, une voix. Celle de Drago, pensa-t-il. Le jeune garçon avait toujours été protégé par son frère. Il ne pensait pas par lui-même, ne faisait rien sans son frère. Il se sentait tout bonnement perdu.

    Ses parents l'avaient par ailleurs toujours mis à l'écart. C'était Drago l'héritier, pas l'imbécile qui lui servait de frère, disaient-ils en silence. Max le savait. Il l'avait toujours su. Et là, entendre ses parents discuter de la succession, alors qu'il était assis sur le canapé, près d'eux, ne fit que le rendre plus malheureux encore.

    Cela faisait à présent des semaines qu'il entendait son frère lui parler dans sa tête. Il lui disait qu'il allait le protéger, comme il l'avait toujours fait. Plus Maxwel entendait les paroles de son frère, plus il était convaincu qu'il n'était pas mort. C'est d'ailleurs avec cette pensée persistante qu'il vécu durant sept ans.

    Maintenant, il en est totalement convaincu. Même si son frère survit dans son esprit, il croit toujours qu'il est vivant, en chair et en os.

Revenir en haut Aller en bas
Asuna Nakamura

avatar

Age : 24
Messages : 759
Date d'inscription : 23/05/2009

MessageSujet: Re: το ίδιο - Drago Maxwel Socrat   Jeu 27 Oct - 17:50

C'est nickel ! Vous êtes validés, jeunes hommes. Noel

____________


Je t'en supplie Invité... Ne me laisse pas toute seule.
Revenir en haut Aller en bas
http://gokusha-no-neko.forumactif.com
 
το ίδιο - Drago Maxwel Socrat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Harry Poter-Mes Créas-Harry/Drago-G
» Japan Expo : dédicace des doubleurs de Ron, Drago et Ginny
» Drago et sa pseudo-marque: une morsure ?
» Drago Malefoy
» Drago Malefoy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives-
Sauter vers: