Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Guillian Weidinger, un nouvel habitant de Gokusha.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Guillian Weidinger, un nouvel habitant de Gokusha.   Ven 4 Nov - 17:39

||₪|| Présentation ||₪||


Nom : Weidinger

Prénom : Guillian

Âge : 27 ans

Sexe : Masculin

Date de naissance : 29 février

Orientation Sexuelle : Hétérosexuel

Sadique ou neutre ?: Sadique


_____________________________________________


Physique : [6 lignes minimum]
Mon physique ? Tu ne vois pas à quoi je ressemble ?
Bien commençons par le général, je suis d'une taille assez grande, environ un mètre quatre vingt sept pour un poids de soixante sept kilogramme. Certes, on me trouve assez maigre, cependant tout s'accorde très bien à mon corps. Je suis légèrement musclé sur le torse et n'ayant aucune pilosité, ainsi, c'est doux au toucher. J'ai un visage en forme ovale.
Mes yeux sont d’un bleu intense comme celui de la mer ou du ciel. Aimant cette couleur de plus en plus, j’ai finis par me teindre les cheveux en bleu aussi, légèrement plus foncé que les yeux. Depuis mon enfance, je porte des lunettes, toujours les mêmes genres.
Quand aux cheveux, ils sont mi long, ils s'arrêtent simplement au niveau de la nuque, de taille différente et de nature lisse. Le reste du visage n'a pas vraiment d'importance ou de caractéristiques spéciales.
Fort... A vrai dire, je ne sais pas trop quel force j'ai, mais je pense savoir me défendre si jamais, il y avait quelques choses contre moi. Vous n'avez qu'à vous mesurer à moi si vous voulez savoir, ce sera à mon avis, le meilleur moyen d'avoir une réponse sur.
Mes tenues vestimentaires ? Pour le travail, la tenue standard du métier et des costumes bien habillés. Autrement tout dépends des lieux des sorties, les tenues peuvent varier mais reste tout de même toujours assez simple et identique. Rien de bien exceptionnelle dans ce que je suis.

Et finalement pour conclure. Est-ce que mon physique vous convient ?

Caractère : [6 lignes minimum]
Mon caractère ? Ha oui, vous voulez surement savoir comment je vais réagir envers divers situations, c'est bien cela ? Bien, si c'est ce que vous voulez savoir.
Tout d'abord, je suis assez discret sur ma vie passé. Le passé appartient au passé, telle est ma devise. N'essayez pas de me faire cracher le morceau, je pourrais devenir légèrement incontrôlable. C'est en quelques sorte un sujet tabou à mes yeux. Après, cela ne regarde que vous mais je vous aurais prévenu et ce sera à vos risques et périls.
Autrement, je suis quelqu'un d'assez autoritaire. Je ne supporte pas qu'on ne m'obéisse pas. Si je demande qu'on fasse quelques choses, je veux que ce soit fait immédiatement et pas une heure après sauf si j'indique une heure. Surtout si je suis dans un moment où j'ai peu de temps à moi à cause de mon travail.
Et puis, il est vrai que je suis quelqu'un d'assez froid. Si je ne veux pas qu'on m'aborde ou qu'on me parle, le visage le montre très bien. Mais ce trait là est souvent là quand je suis dans la période de travail intense. Je n'aime pas que mon travail soit bâclé, qu'il soit pas au top, c'est pourquoi j'élimine tout ce qui peut perturber mon esprit d'une manière assez glaciale.
Comprenez bien, le travail que je fais est pour moi très important. Tellement important que j'y met tout mon cœur dedans. Si vous me faites perdre ma concentration pour une quelconque raison insignifiante, vous pourriez en souffrir comme si vous parlez de mon passé. C'est un travail complexe qui demande beaucoup. Il ne peut aucunement être bâclé et mal fait. Sinon les conséquences en seront désastreuses.
Mais si vous avez la chance de me rencontrer quand je suis dans ma période où mon temps libre est à son maximum, vous devriez bien vous amusez ou me détester un peu plus.
En premier, j'aime particulièrement jouer avec les émotions des gens. C'est un jeu pour moi mais ça peut être très énervant pour certaines personnes. Plus on se débat contre moi, plus cela me plait. Cela semble contradictoire avec ce que j'ai dit plus haut. Mais si vous y repensez, pas vraiment. Il faut simplement choisir le bon moment.
Par contre, je me suis jamais réellement attaché à quelqu'un alors ne m'en demandait pas trop. L'histoire d'amour où on l'on se doit fidélité à tout jamais et toute cette histoire ridicule. Ce n'est pas pour moi. Avoir une personne qui m'aime et qui reste collé constamment à moi, c'est impossible. Mais un dicton dit ceci : Seul un imbécile ne change jamais d'avis. Je n'aimerais pas qu'on me considère comme ça, alors qui sait. Le destin me fera peut-être changer d'avis.
J'ai parlé d'amour mais vous vous demandez si j'ai des amis ? Et bien, a vrai dire, je n'en ai plus. Peut-être que je m'en ferais de nouveau, en tout cas, je ne fais rien pour que cela arrive absolument. Le destin nous le dira bien si j'en ai besoin ou pas. Je n'ai aucunement peur de la solitude, cela est une chose certaine.
Vous vous doutez bien que je cache bien des choses, je ne vous ai pas tout dévoilé, ce serait trop facile. Je vous ai dit les points importants, à vous de découvrir comment je serais avec vous à des moments précis.

Posez-vous une question maintenant. Voulez-vous vraiment me rencontrer ?


Histoire : [10 lignes minimum]
L'histoire de Guillian Weidinger vous intéresse ? Ce que j'ai dis plus haut ne vous a aucunement fait peur ? Ah, je vois, vous voulez comprendre pourquoi je suis comme ça ? Mais c'est impossible de me comprendre car je vous apprendrez rien de ce que vous attendez.
Je suis né un mercredi, le vingt neuvième jour du seul mois où ce jour est là qu'une fois tous les quatre ans : Février. Mon lieu de naissance, le cimetière d'une ville lointaine.
C'est une naissance assez spécial me direz-vous ? J'en conviens parfaitement et je m'en serais bien passé d'ailleurs. On dit souvent qu'on ne choisit pas ses parents, mais on ne choisit pas non plus son lieu de naissance.

Ne nous attardons pas sur un sujet si peu intéressant. Si l'envie d'en savoir plus sur ce lieu, vous n'aurez qu'à le découvrir par vous-même. Autrement, concernant mes parents. Ma mère est d'origine Allemande et mon père japonais. Père était policier, un policier corrompu et mère était une chef de mafia. A vrai dire, si père est devenu un policier corrompu, c'est parce qu'il fut séduit par elle. C'est ainsi qu'ils sont tombé amoureux et ont décidé d'avoir un enfant. Je suis né, ce fut leur comble de bonheur. Vraiment, ils ont été enchanté, c'est moi qui ne transmet pas l'amour qu'ils ont eu à ce moment-là.

Et puis, j'ai grandis, j'ai appris, j'ai jouer, j'ai fais des rencontres.

Mes parents ont essayés de m'aimer comme ils devaient aimer leurs enfants mais ce n'est pas comme on dit dans les grands livres. C'est loin d'être un amour si fusionnel, avec plein de câlin partout. Non, loin de là, je n'ai jamais entendu un « je t'aime » ou de « Ce n'est rien, mon chou, après un bisous, tout ira mieux » Il ne faut pas rêver, avec des parents dans une vie si sombre, on ne pouvait pas espérer avoir un amour comme tous les enfants ont eu.
Dès que je fus capable d'apprendre un sport, on m'a obligé à apprendre les arts martiaux, à avoir de la force. La raison ? Qu'il fallait absolument que je sache me défendre si on devait m'attaquer. Après tout, mes parents avaient des métiers assez spécial alors si un jour, on s’apercevait de leur double jeu et qu'il voudrait m'utiliser comme appât, je devais être capable de savoir me défendre pour ne pas les mettre dans les ennuies. Bien entendu, cette excuse ne me fut jamais sortis, je l'ai appris par moi-même, bien plus tard.
Ils avaient tout prévu de ma vie, ne me laissant aucune liberté de mouvement. Cependant, un soir, lors de mes 8 ans, j'ai décidé du métier que je voulais faire. Ils avaient d'abord essayer de me faire changer d'avis, mais j'ai toujours résisté. A mon humble avis, ils ont du y réfléchir longuement car au bout d'un mois, ils ont finalement accepté. Cela devait finalement être utile à leur plan futur me concernant. Seulement, je n'avais aucunement l'intention d'être leur jouet pour toujours.
Depuis ce jour, je me suis accroché comme un force né pour arriver à ce but ultime. De longues heures d'études, d'apprentissages, je me suis souvent coupé de tout lien que j'aurais pu former quand le moment était aux révisions. Et puis de toute façon, je n'arrivais pas vraiment à me faire des amis. Avec une éducation fait par mes parents, je n'agissais pas vraiment de la bonne manière. Par ce fait, l'école m'as obligé à voir une psychiatre car tout le monde pensé que j'avais un soucis. Après tout, il paraît que j'ai changé radicalement de comportement à l'âge où j'ai décidé de ce que je voulais faire. La raison de ce changement ? Et bien, vous n'en saurez rien car comme dit plus haut, tout ce qui est important, sera précieusement caché en moi.

Tout cela fait partie de mon enfance, des fragments de mon passé que je garde précieusement. Car tout le reste, tout ce que je vous cache, ce sont des partis qui sont profondément endormis en moi. Seul moi les connait et jamais je ne les dévoilerais sauf à de rares personnes. Et pour ça, il faudra obtenir ma confiance. Mais sachez une chose, seule une personne à obtenu cette confiance en 27 ans, cela ne vous laisse que peu de chance. Bien qu'au fond, si je suis dans cette nouvelle ville, c'est pour recommencer une nouvelle vie. Qui sait, je me rangerais peut-être et deviendrais amoureux pour avoir, moi aussi, une fin heureuse, remplit d'amour et d'enfants.

Plus le temps passé, plus je me détachais des quelques proches que j'avais réussi à avoir. Mon changement de comportement leur faisait de plus en plus peur. Plus personne n'osait vraiment m'approcher. Ils disaient tous que j'étais quelqu'un de sérieux, qui n'avait pas de vie à coté. En faite, c'était vraiment le cas. Je ne m'accordais rien de la vie, je devais réussir mes études du premier coup, je devais trouver des renseignements sur un projet. J'étais simplement obnubilé par une seule chose, tant que l'affaire ne serait pas réglé, mon esprit serait jamais en paix.

A 25 ans, j'ai eu mon dernier diplôme, j'étais libre d'un poids. Depuis ce jour, je profite un peu plus de ma vie. Niveau travail, j'en avais trouvé presque tout de suite. Après tout, c'est assez demandé comme boulot, il ne fallait pas trop se faire de soucis. Quand je ne travaille pas, je sors, je me promène, je drague, je fais des rencontres. Oh mais je vous rassure, quand je vous dis que je m'attache pas, je ne m'attache pas. Tout cela n'est qu'un jeu pour moi. Je m'amuse à avoir leur confiance puis après, je m'amuse avec elle jusqu'à ce qu'elle finisse par me détester totalement.

Deux ans où j'ai pu m'amuser comme un fou jusqu'à devoir finalement changer de ville pour raison personnel. La ville choisit après de longues réflexion le temps de préavis pour quitter mon emploi fut la ville de Gokusha. Et bientôt, je deviendrais l'avocat des clients de cette ville. Je suis bien décidé à être une autre personne, d'oublier tout le passé et de devenir ce que j'ai envie de devenir.

Cela vous suffit ? Non, je m'en doutes, mais ce n'est rien. Moi j'ai dis que cela suffit. Viendrez-vous me rencontrer ?

_____________________________________________


Ce qu'il/elle aime : Les livres, les jeux.

Ce qu'il/elle aime pas : La rébellion quand il travaille, qu'on le force à parler de son passé.

_____________________________________________


Comment avez-vous connu le forum ? Par quelqu'un

Avez-vous signé la charte ? Oui
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Guillian Weidinger, un nouvel habitant de Gokusha.   Ven 4 Nov - 18:38

Ce sadisme... xD
Bienvenu parmi nous + Fiche validée ! cherry
Revenir en haut Aller en bas
 
Guillian Weidinger, un nouvel habitant de Gokusha.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nouvel habitant de la planete HTC
» Nouvel avion de 3D: Magic 580
» Occupation Double, Nouvel Animateur
» Nouvel habillage sur la TSR
» L-CAT nouvel engin de débarquement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives-
Sauter vers: