Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Après l'effort, le réconfort... | Liam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Après l'effort, le réconfort... | Liam   Dim 6 Nov - 10:41

    Une maison défraîchie, comme une femme, n'est pas forcément vilaine et une vieille maison est presque forcément charmante.

    Ça y est, il avait enfin prit l'initiative de rentrer. Bon on allait voir ce que ce chat têtu voulait ensuite. Yolan se faisait évidement de drôles d'idées et priait Dieu dans un coin de sa tête. Après avoir bu un peu et manger un petit morceau, il avait reprit des forces et était partant pour marcher la longue route jusqu’à chez lui. Évidement, le manoir ne se trouvait pas à l'intérieur de la ville mais au contraire, éloigné d'un ou deux champs. Vive la campagne. Quel sera la réaction de son nouveau compagnon à la vue de son imposante bâtisse ? Seul l'avenir nous le dira.

    Le chemin se passa sans grand accident majeur. Mais un silence de plomb commençait à s’incruster entre les deux personnes, semblait long, sans fin, presque insupportable jusqu’au moment, que Yolan bénit presque où le se mit à parler, à aussi exprimer son exaspération au sujet de ce blanc et de cette marche silencieuse qui pesait sur l’esprit du jeune homme. Mais là encore une impasse ce dressait en face de lui, de quoi pouvaient-ils parler à l’instant ? Car de toute bonne foi le jeune noble ne voulait parler de sa vie et encore moins révéler son identité auprès de son charmant camarade de balade. Mais aussitôt une solution se fit pressentir dans son esprit, qui releva la tête et lança simplement :

    « Ma vie n’est surement d’aucune comparaison par rapport au roman que doit être le votre. À ne pas m’y tromper je suis prêt à parier que la votre doit être plus intéressante. N’est ce pas ? Il me plairait de savoir un peu plus sur vous, mystérieux jeune homme...»

    Il sourit doucement à cette dernière phrase même s'il espérait que le néko ne le prendrait pas pour un fou. Pendant qu'ils marchaient dans les rues de la ville, il alluma une cigarette. Ils finirent par arriver sur la rue commerçante, cette dernière était bondé, comme toujours, on ne voyait pas à deux mètres devant soit. Les gens se poussaient, se pressaient dans un soigneux chaos. Le jeune homme se sentit presque comme enfermé dans cette foule, tout cela le mettais mal à l’aise. C’était, comment dire… vraiment une journée bizarre, à vrai dire, plutôt différente de celle que le jeune homme avait escompté passer, ceci dit cela ne le déplaisait pas trop. Cette rencontre aussi étrange soit-elle, sans parler du personnage en présence ni de son caractère qui ne semblait pas si vicié que ça tout compte fait.

    Finalement, après plusieurs minutes interminable, les deux jeunes hommes arrivent devant le fameux manoir bâti par le père de Yolan. Imposant avec son grand jardin et ses couleurs sombres, le mélange des deux s'additionnait plutôt bien finalement. Il se redressa et passa sa main sur son tee-shirt pour essayer d’effacer quelques traces de faux plis dessus avant d'ouvrir le grand portail vert sombre. Un chemin de pierres rouges amenait jusqu'à la porte principal en bois récemment rénové. D'ailleurs Yolan espérait ne jamais voir la facture des rénovations fréquences de ce manoir... cela devait être renversant.

    « Voici mon humble bâtisse. »

    Son ton était tout ce qu'il y avait de plus cordial, gentleman comme on lui avait toujours apprit. Il fit quelques pas vers le jeune homme. Il inclina la tête puis lui montra une main faite de doigts fins mais abimés par ses heures passées à jouer sans relâche, qui pointait la porte d'entrée.

    « Je ne sais pour vous, mais elle parait vide, non ? Aussi vous avez tous les droits d'entrer dans cette bâtisse. »

    A ces mots, il écrasa sa cigarette sans la regarder un instant et gardant la tête haute puis il pénétra dans la demeure avec le soulagement de quelqu'un qui aurait pu être entravé pendant des millions d'année. Sans pour autant laisser ses émotions déborder, il se mit à marcher dans la battisse derrière le jeune homme. Il n'avait pas de buts spéciaux en étant ici mais devait changer de vie. C'était d'ailleurs ce qu'on lui offrait.

    Maintenant dans le grand hall du manoir, un major d'homme vint prendre les vêtements des deux arrivants. Il ne parut pas surpris de voir un homme avec des oreilles. Étrange....mais ce n'est pas le problème. Ayant la feignantise de faire visiter les lieux, il résuma simplement en pointant du doigt la cuisine, le hall et le salon au rez de chaussé. Derrière se trouve aussi le hangar et une salle pour accéder au jardin à l'arrière. A l'étage quatre chambres et trois salles de bain. La sienne est la grande au bout du couloir. Il interdit d'entrer dans celle qui est à l'autre bout de ce dernier. Le grenier est immense mais lui aussi, interdit d’accès.

    « Tu veux une chambre particulière ? J'en ai trois disponible encore... Une sera occupée par Inihin lorsqu'elle rentrera de l’hôpital... Je te laisse l’opportunité de choisir. »

    Sa chambre, sa cachète, sa vie. La chambre est un des lieux qui a le plus évolué dans l'histoire de l'habitation. Aujourd'hui dans la plupart des pays développés, nous sommes loin de la pièce commune où tout le monde partageait la même pièce pour dormir manger et vivre. La chambre est historiquement la deuxième grande pièce à avoir pris son autonomie par rapport à la salle commune. La chambre par excellence et le lieu de l'intimité. Tout le monde n'entre pas dans la chambre. On se souvient, sous l'ancien régime en France, l'un des plus grands aux honneurs qui étaient réservés à la noblesse étaient de pouvoir assister au lever du roi dans sa chambre
    La chambre est un lieu de refuge. En particulier, au moment de la l'enfance et de l'adolescence. Dans un second temps seulement la chambre deviendra le lieu de détente et de repos. Mais quoi qu'il se passe dans la chambre que l'on soit jeune ou vieux la chambre est par excellence le lieu de notre intimité. Le lieu que l'on habite structure notre pensée et notre pensée est structurée par le lieu que l'on habite. Ceci est particulièrement vrai pour la chambre. Les autres pièces de la maison en particulier le salon, la salle à manger, la cuisine... sont des lieux partagés avec d'autres partagés avec la famille, partagé avec des colocataires. Un lieu important alors pour choisir, Liam devra faire plouf plouf... Yolan se dit que ça devait lui faire un sacré changement de voir autant d'espace.

    D'ailleurs en parlant de changement...dans son esprit, c'était décider, les prochaines semaines seraient ses premières passes. Avant d'atterrir ici, il n'avait jamais réellement pris le temps d'avoir de sérieuses relations avec qui que ce soit, et encore moins d'écouter les besoins sexuels de son corps d'homme. Il approchait des trente ans, et ce la lui avait toujours parfaitement convenu. Et aujourd'hui, il était plutôt ravi d'avoir mené ce genre de vie, parce qu'il était certain que ce serait plus simple pour lui de passer une nuit avec un(e) parfait(e) inconnu(e). Mais seul la suite nous dira si sa pensée était la bonne. Mais qu'allait il pouvoir donner à faire à un hybride têtu comme ça ? Il se voyait très mal pour le moment lui demander quoi que ce soit. La fatigue ne lui permettait pas de s'énerver et de force l'hybride à d’obéir. Il verrait bien demain s'il est plus disposé à le faire. Pour le moment, il regardait le néko en attente de réponse...
Revenir en haut Aller en bas
 
Après l'effort, le réconfort... | Liam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» diorama "Après l'effort le réconfort "
» Après l'effort, le réconfort #Mia
» Après l'effort le réconfort ww1
» Sortie de bordel ..après l'effort ,le réconfort (USMC,Japan)
» Jambes qui tremblent pendant l'effort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives-
Sauter vers: