Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Teru ~ Quitter l'antre du Diable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Teru ~ Quitter l'antre du Diable   Lun 14 Nov - 17:51

||₪|| Présentation ||₪||


Nom : Nakamaru

Prénom : Teru

Âge : 34 ans

Sexe : Masculin

Date de naissance : 3 avril

Orientation Sexuelle : Hétérosexuel

Sadique ou neutre ?: Plutôt… sadique.


_____________________________________________


Physique :
Il faut bien l’avouer, Teru n’est pas du genre « beau gosse » ni « frimeur » ou « jeune premier ». Son aspect physique tient davantage du boxeur catégorie poids super-lourds. Dans tous les cas, une chose est certaine, ce corps qui est le sien n’est pas là pour mentir ou faire de la figuration. Les muscles, le visage, et la moindre parcelle de peau de Teru raconte une histoire. Elle raconte son histoire.
Avec ses deux mètres et quelques de puissance, de masculinité exacerbée, il ne passe pas inaperçu dans la foule nippone. Ses traits bourrus, bruts et rarement amicaux ne laissent généralement pas de place à la contemplation. Il est d’usage de ne pas s’attarder sur Teru, qu’importe l’endroit où on le croise, et de le laisser tranquille, afin d’éviter que les blessures qui sont siennes ne tendent à se propager chez quiconque se montrerait trop curieux. Il faudra donc observer rapidement ce grand gaillard pour en déduire la nature de son corps.
Tout en muscle, fait pour le combat, il arbore tout un tas de vestiges de son passé, tant sur le visage que sur le reste de sa personne. Cicatrices, cache-œil, mine peu enjouée, regard sombre, voix grave et rauque, Teru fait plus que bourru. Son torse est barré d’une large entaille impressionnante. Ses bras, tout comme ses mains, sont longs et puissants, lui permettant de soulever de terre un homme de corpulence moyenne sans trop forcer. Ses jambes sont endurcies et lui donnent un équilibre à toute épreuve.
Pour finir, Teru est un professionnel de Muay Thai, qu’il pratique depuis plusieurs décennies. Il aime se balader avec une simple veste et un jean’s (tous deux de taille XXL, évidemment). On le rencontrera parfois avec des bandes sur les mains ou les pieds, peut-être également en short lorsqu’il se rend à l’entraînement. Sans être un exhibitionniste, il se fiche un peu de la tenue qu’il porte et se balade comme bon lui semble. Quelque chose à y redire ?

Caractère :
S’il ne semble être qu’un tas de muscle, Teru n’est pas pour autant un imbécile fini. S’il est devenu si costaud, c’est peut-être parce qu’il a senti qu’il aurait besoin de cela, et qu’il demeure conscient de ses besoins. Notamment, il lui faut se focaliser sur quelque chose, se canaliser. Le sport est un bon moyen d’expulser ses nerfs plutôt que de tout casser. Car, vous vous en doutez sûrement, il peut très bien se mettre en colère et pulvériser son environnement. Sous l’emprise de l’excitation ou lorsqu’il perd le contrôle, Teru devient inarrêtable.
Le Muay Thai est cependant un art martial qui demande de la réflexion, ainsi que de la vitesse. Pour les gros malins qui penseraient qu’il est un taureau que l’on provoque simplement en agitant un bout de tissu rouge, ils ont tout faux. Premièrement, le grand homme est quelqu’un de raisonné. Raisonnable à ses heures, calculateur, observateur, attentif et préférant le soupir à l’utilisation de la force brute, il faut juste savoir qu’il a ses limites. Sa grande taille, l’exposant davantage au soleil que les autres, joue peut-être à ce niveau. Quand il s’échauffe, mieux vaut ne pas traîner. Tout comme lorsqu’il montre sa mauvaise humeur. Le « crâne rasé » est tout bonnement tel une bombe à retardement. Apprenez à le désamorcer, et je suis sûr qu’il pourra vous montrer son côté tendre et affectif. Très peu ont réussi, et ne comptez pas pour moi pour vous dire les ficelles. Prendrez-vous le risque ? La balle est dans votre camp.

Histoire :
Anuman est né dans les bas-fonds d’une grande métropole sud-asiatique. Ses parents, deux immigrants thaïlandais, l’abandonnèrent en quelque sorte pour tenter de s’en sortir eux-mêmes, après avoir réussi à venir au Japon. Nul ne sait ce qu’ils devinrent, et personne ne s’en soucia jamais vraiment. Le gamin, en tout cas, fut livré à lui-même. Devant bientôt se battre pour manger, pour apprendre la langue du pays, et à peu près pour tout et n’importe quoi, il ne dut sa survie qu’aux forces de l’autorité du pays. Chose étrange, puisqu’il n’eut jamais d’affection ou d’intérêt pour les forces de l’ordre. Néanmoins, il apprit finalement à avoir une certaine forme de respect pour ces représentants de la loi et d’une pseudo-justice sociale.
Placé en famille d’accueil à maintes reprises, fuguant, se battant toujours et ne témoignant pas grand intérêt pour la paix et la sécurité, il parvint à s’adapter au pays sans réellement y faire attention. Héritant d’un nouveau prénom, ainsi que d’un nom de famille après sa première adoption, il n’en changea jamais. Ceux-ci semblèrent lui plaire. C’est donc sous le nom de « Teru Nakamaru » qu’il monta sur le ring pour la première fois, ayant à peine une dizaine d’années, pour son premier combat. Ce fut aussi sa première défaite. Le gamin comprit rapidement que combattre dans les rues et affronter un professionnel (voire même un amateur endurci et initié aux rudiments) ne se faisait pas de la même manière. À partir de ce moment, il devint un peu plus posé peut-être, et acquit « persévérance », « motivation » et « rigueur ». Il ne lui fallut pas longtemps pour devenir un combattant bien plus redoutable.
Les ans passèrent, jusqu’à ce qu’il ait décidé de quitter réellement les études et se lancer dans les combats underground pour vivre. Gagnant bien sa vie, maintenant véritable montagne de muscle et de puissance, Teru gravita longuement dans le monde de la nuit. Il connut là de nombreuses aventures, de nombreux défis, se forma une carapace d’autant plus redoutable que très peu de personnes obtinrent jamais sa confiance et l’approchèrent réellement. Puis vint le jour où tout bascula. Du haut de ses vingt-cinq ans, Teru tua. Sans le vouloir, ni le préméditer aucunement, il cogna trop fort un des hommes s’en étant prit à lui pour un motif sans importance. Face à une petite bande de voyous, il frappa et en fit passer un de vie à trépas, tandis que les autres s’enfuirent. Sa nationalité japonaise n’étant pas d’origine, et sa réputation le précédent quelque peu, il eut droit de purger une dizaine d’années de sa vie dans les geôles du gouvernement.
Ce n’est que près de dix ans plus tard, avec une petite remise de peine pour bonne conduite, qu’il sortit et put enfin respirer, voir la lumière du jour sans barreaux pour le retenir. Afin d’éviter de s’emporter, de fréquenter le même genre de milieu et de se venger d’une façon ou d’une autre, Teru quitta la grande ville qu’il avait connu et se retrouva à Gokusha no Neko sans vraiment savoir à quoi s’attendre. C’est ici qu’il décida de passer quelques temps, peut-être pour repartir à zéro, peut-être simplement pour passer. Mais en tout cas, il lui faudrait bien un endroit où dormir, et se renseigner un peu sur ces étranges coutumes locales. C’est fou comme le monde peut changer en dix petites années…
_____________________________________________


Ce qu'il/elle aime :
La bonne compagnie, boire un coup, être tranquille, expulser sa tension, que l’on lui résiste (ça dépend des moments)…

Ce qu'il/elle aime pas :
La provocation gratuite, les petits malins (ou qui se croient malins), l’injustice, l’irrespect, que l’on lui résiste (ça dépend des moments)…

_____________________________________________


Comment avez-vous connu le forum ?
Sur Google
Avez-vous signé la charte ?
Oui
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Teru ~ Quitter l'antre du Diable   Lun 14 Nov - 18:49

Bienvenue parmi nous ! cherry
Tout est nickel, fiche validée.
Revenir en haut Aller en bas
 
Teru ~ Quitter l'antre du Diable
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'antre du diable
» L'antre du diable %)
» L'antre de Michel13
» La prise des ruines du marais de Marienburg
» La maison du diable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives :: - Fiches finies-
Sauter vers: