Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sven Vilhelm Strömblad.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Sven Vilhelm Strömblad.    Mar 17 Jan - 18:05

Comme j'ai beaucoup de fiches de présentation à faire, je me limite à " l'important " dans chacune, d'où le fait qu'elles soient courtes, toutes. Merci de votre compréhension ~ /PAN/

||₪|| Présentation ||₪||


Nom : Strömblad.

Prénom : Sven Vilhelm.

Âge : 27 ans.

Sexe : Masculin.

Date de naissance : Milieu Aout.

Orientation Sexuelle : Gay.

Sadique ou neutre ?: Neutre.


_____________________________________________


Physique : Sven n'a pas un physique extraordinaire. Il n'est pas l'homme musclé qu'on veut éviter, ni le faible malade qu'on...veut aussi éviter. Il est grand, il est svelte, il n'y a rien d'autre à rajouter. Soit, il a un petit côté mystérieux qu'il ne veut montrer à personne. Le montrer, c'est s'expliquer. S'expliquer, c'est en souffrir. Cette tignasse gris/bleuté/argenté n'est pas ainsi placée pour le plaisir de ne rien voir, bien qu'il est à demi-aveugle de son oeil. Oui, celui du côté droit, où sa longe frange repose. Seul endroit dans sa coupe longue, tout le reste est assez court et mince. Très peu de cheveux , sauf à l'avant de son visage. Son regard est de nature vert radioactif et ça lui plait. Son oeil droit est beaucoup plus blanc dû à un accident qui lui enlève un peu plus de sa vue à chaque jours. Monsieur le Suédois n'a quasi plus de sourcil. Complètement cramés. Ils poussent lentement mais sûrement, mais assez difficilement. Il a quelques piercings à ses oreilles, sans que ça soit dégueulasse ou je-ne-sais-quoi. Il n'a pas une mâchoire imposante, un visage assez simpliste et délicat. Il fait dans les 1.87 et reste de nature bien droit pour ne pas ressembler à un faible. Non, il n'est pas faible. Loin de là. Il porte toujours des vêtements apte à cacher ses cicatrices. Vous savez, la peau cicatrisée, frippées d'une forte brulure. Il a ça a la moitié du visage, moitié du torse à partir de l'épaule, moitié du dos, le haut d'une cuisse... Ce pourquoi il se cache quoi.


Caractère : Comment est ce jeune tueur à gage. Rien de bien compliquée encore. Il est très calme , visages serein, qui ne semble vouloir aucun mal. Du moins, serein...Disons qu'il a ce côté distant et froid, mais loin d'être effroyable. On ne pense pas un instant qu'il tue des personnes à n'en plus finir. Il se tient droit, une main régulière au niveau de la nuque pour se la masser. En fait, il semble être un jeune homme tout à fait banal. Il l'est , en quelque sorte. Il est de nature très distant face à n'importe quel individus. Il empoigne, se fait craindre, puis vient en aide. Ou fait même tout en même temps. Il ne sait pas comment s'y prendre avec l'espèce humaine, animale ou même végétale. Ne lui demandez pas de s'occuper une plante, elle crèvera dans les prochains jours. Il a du mal à s'occuper de lui-même. Il se néglige, néglige les autres. Sauf lorsqu'il voit un certain potentiel dans un être. Sauf lorsqu'il peut avoir quelque chose en retour. Une présence, un massage, un simple sourire. Une odeur alléchante à son retour, une patience sans borne. En fait, il se sent seul et fait semblant qu'il désire le rester. Il veut tout apprendre, tout savoir, mais ne rien dire en retour. Il est assez complexe. Peu de personne pourra le connaitre d'avantage.


Histoire : Résumons. Né en Suède, grandit en Suède, nouvelle vie au Japon. Du moins, fuir ses souvenirs de la Suède en se faisant un lavement de cerveau japonais. Nouvelle langue, nouvelle façon de penser, d'écrire, de faire. Tout en restant le même. Enfance assez tranquille. Famille en santé, sans maladie, sans crainte de mourir. Mais la mort intriguait le jeune garçon au regard et à la chevelure anormale. Le nombre de fois qu'il laissa mourir insecte, rat et plante dans sa chambre. Bon, c'est sa jeunesse un brin folle. Sa mère et son père ne se sont jamais doutés de rien. De toute manière, ils étaient trop occupés à se tirer la gueule chacun de leur côté. Sven ne comprend toujours pas pourquoi ils étaient restés ensemble si longtemps. Il n'était pas un enfant qui battait tous les records scolaires. Il refusait catégoriquement d'aller en cours de sport, sauf les jours d'examen. Pour finalement laisser tomber l'école dans son adolescence. Son père l'encouragea, comme il avait fait la même chose plus jeune. Ses journées se limitèrent alors au net, se cherchant une passion quelconque. Il s'intéressa aux messages codés, aux langues hors du commun, aux voyages. C'est sa première passion qui l'ammena à avoir son premier métier...Trieur de dossier dans un cabinet assez mystérieux. C'était tous des dossiers avec des informations personnelles. Il ne demanda jamais la provenance de ces feuilles, comme il était bien payé pour si peu. Il ne devait pourtant dire à personne où il allait. La seule personne qui le sû fut son père. Il lui disait tout, passait ses cours à ses côtés, apprenait les petites choses subtiles de la vie. Jusqu'à ce que son métier lui apprend le maniement des armes à feu. Réticent, il eut une semaine pour réfléchir.

Les cours commencèrent . Ses armes utilisées deviennent sienne. Il les montrait à son père et alla en pleine forêt lui montrer son talent. Sa mère eut tôt fait de savoir de quoi il s'agissait et se mit à travers son chemin. C'était encore le petit fils à maman. Malgré le liens électrique entre le fils et la mère, elle ne voulait pas que son petit garçon vive dans le danger. Pestant sur ses paroles, Sven quitta en appartement et prit la vie selon ses propres règles. Son métier se fit de plus en plus imposant. Il devait tuer quelqu'un. La mort... Elle reprenait une certaine présence dans ses pensées. C'était comment, la mort d'un humain ? De nouveau réticent, il refusa le premier contrat. Puis, le chef d'une grande compagnie qui importait des espèces hybrides en territoire Suédois. Vendre des humains ? Il prit le contrat. L'étudia, en devient quasiment fou et...Premier meurtre. Quelques gaffes, mais jamais arrêté. On le complimenta, lui en donna d'avantage. Toujours plus dur, toujours plus de travail. L'argent entrait à flot à chaque contrat. Lentement mais sûrement, il commença à culpabiliser... Il annonça autour d'un café son boulot à son père... Et il lui dit seulement " Ce n'est pas personnel. Je ne t'en veux pas. Tu réussis. Pas de manière .... Tu me comprends...Mais... T'es mon fils. " Un monstre, oui. Suite à une étreinte, une nouvelle vie chacun de leur côté...

Il fini par travailler à son compte avec l'accord de son patron. Il l'aidait à avoir des contrats mais sans plus. Mais un démolit sa vie à tous jamais. Sa mère qui demanda que son père soit tué. Il ne savait pas qu'il pouvait refuser quoi que ce soit...Et dû accepter. Une crainte...Cramée. Il n'utilisa aucune arme, rencontra son père, face à face. Si son père meurt sous ses mains, il se laissera mourir ensuite. Le poids sera trop difficile à supporter. Une conversation simple. Sven avoua tout. Son père en fû dans les premier temps stupéfait..Mais répèta : Ce n'est pas personnel. Dans un profond soupire, le jeune argenté lança l'essence. Il fit coulé le liquide contre la moitié de son corps...Il n'en avait plus. Il alluma son briquet, et le lança au sol. Le feu ne prit pas de temps à empoigner les deux corps qui criait. Tout était maintenant noir. Il se rappelle seulement de se réveiller dans un hôpital.

Perte de vue graduelle, corps à moitié brûlé. Il y resta longuement, dans ce lit blanc. Guérit, il prit ses médicaments et en parlant avec son patron, hérita d'un vol direct au Japon, où il décida de vivre jusqu'à la fin de sa vie. Son père voulait y aller. Il ira seul. Il pensa souvent à mettre fin à sa vie, mas se retient de justesse. Seul, dans sa maison, il n'en sortit pas pendant de nombreux mois, si ce n'est pas 1 an complet. Sven mangeait très peu, se lavait à peine, se laissait pourrir. Un homme Japonais eut mot de cette venue au Japon et devient le nouveau patron du Suédois. Il le ramena sur pieds, lui apprit les rudiments du Japonais. Bla bla bla. Le voilà comme il est aujourd'hui.

_____________________________________________


Ce qu'il/elle aime : Il n'aime pas grand chose en y pensant. Les massages, la présence d'une personne, les desserts, les salades...

Ce qu'il/elle aime pas : Lui-même, le poisson, son passé, l'essence suivi des briquets. Il fume parfois, mais n'utilise que des allumettes...Il n'aime pas le combat corps à corps.

_____________________________________________


Comment avez-vous connu le forum ?

Avez-vous signé la charte ? Yep ~
Revenir en haut Aller en bas
 
Sven Vilhelm Strömblad.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'ascenseur de Strépy-Thieu dans un décor de neige
» Ascenseur funiculaire de Strépy-Thieu sous un ciel nuageux
» Je donne.../ à classer appareil réservé par Sven
» Stréréoscopie
» "Braille Scale Modelling" by Sven-Ake Grufstedt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives :: - Fiches finies-
Sauter vers: