Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une danseuse aux ailes noires , clouée au sol par une chaine d'argent [PV : n'importe qui]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Une danseuse aux ailes noires , clouée au sol par une chaine d'argent [PV : n'importe qui]   Sam 21 Jan - 12:41

Tu a des ailes, tu veux prendre ton envol

Mais une lourde chaine de fer te rattache au sol

Une sombre cage limite ton monde d’obscurité.

La mort serais t’elle la clé pour me libérer ?


Cela faisait environs 6 mois que Setsuna était arrivée dans l’animalerie, entravée par de lourdes chaines. Elle devait bien avoir fait le tour de toutes les animaleries de la ville maintenant ! Chaque fois, les vendeurs ne lui donnaient pas 6 mois avant d’être transférée dans un autre enfer. C’est elle qui l’avait voulu après tout. Énerver les gérants était devenus son passe temps favoris ! Elle s’était décidée à ne pas se laisser faire ! Ainsi, quand l’un des patrons en avait marre d’elle, il la transférait chez un autres abrutit qui pensait pouvoir la dresser. Cette fois, c’était un petit homme bedonnant qui avait décidé de relever le défi. Et elle l’avait déjà bien fait tourner en bourrique ! L’hybride sentait qu’il perdait déjà patience ….Seulement, rien ne se passa comme prévus cette fois-ci.

6h00 du matin : l’heure ou le soleil montait paresseusement dans le ciel et venait réveiller les différents pensionnaires de cette « prison ». Setsuna avait été enfermée toute la semaine dans l’arrière boutique, l’homme ne voulant pas exposer une telle furie au publique. La tori pensait que son transfert devrait bientôt avoir lieu ! Généralement, quand elle se faisait enfermer quelques parts, elle était transférée dans les 48h00. Mais le destin semblait avoir d’autres plans pour elle. Les clefs tournèrent dans la serrure et la porte s’ouvrit en grinçant. L’homme s’approcha d’elle d’un air déterminé, son fouet réserver aux hybrides « récalcitrant » accroché a sa ceinture. Il la toisa d’un regard méfiant et ouvrit la porte de sa cage, le tirant brutalement par le bras pour la faire sortir. Setsuna lui cracha au visage et se débattit du mieux qu’elle put, mais elle ne parvint pas à se défaire de sa solide poigne. Elle aurait pus lui envoyer une de ses puissantes ailes noires a la figure mais, elles avaient été attachée dans son dos pour éviter ce genre d’incident. Le gérant s’essuya le visage et, impassible, la conduisit dans la salle de vente, ayant au préalable attaché une laisse autours de son cou. Arrivé a un mur recouvert d’un papier peint mauve, il l’a fit s’agenouiller et emprisonna ses poignets dans des chaines prévues a cet effet au dessus de sa tête, de façon a ce qu’elle ne puisse plus bouger du tout. Précautionneusement, il détacha l’une de ses ailes et la déplia. Setsuna saisit cette chance pour plaquer son aile sombre dans sa figure et l’envoyer valsé à l’autre bout de la pièce. Elle ricana méchamment et tenta de faire de même avec l’assistant venu aider son patron. Malheureusement, il était beaucoup plus fort qu’elle et parvint à la maitriser sans difficulté. Il étendit son aile et la cloua littéralement au mur avant de répéter la même opération avec la deuxième. Les clous s’enfonçaient près de l’os, afin qu’elle ne puisse pas se libérer. Et c’est ainsi qu’elle se retrouva clouée au mur, véritable objet d’exposition, pareille a Jésus crucifié sur sa croix. Oh bien sure, les clous ne lui faisait pas grand mal ! Ils avaient été enfoncés dans l’unique but de l’immobiliser, pas pour la faire souffrir. Ils étaient minutieusement placés près de l’os, endroit presque insensible. Mais c’était assez gênant….et humiliant.

Vêtue d’une tenue de danse classique entièrement noire, ses grandes ailes déployées contre le mur violet, elle semblait être le figurant d’un tableau de chaire. La princesse corbeau immortalisée sur une toile. Le marchand pris une petite plaque relatant son identité et l’accrocha à un petit panneau placé à sa droite, devant elle.

Nom : Setsuna

Race : Tori (mis femme, mis corbeau ! Rarissime !)

Prix : non fixé

Autres : quelques peu sournoise, doit être domestiquée. Perle rarissime, occasion à ne pas manquer ! Danseuse (classique et oriental)

Pff…quelques peu sournoise ! Ben voyons ! Elle ne comptait pas se montrer « qu’un peu sournoise ! » Elle en ferait baver au client et ferais rater la vente a ce crétin ! « Doit être domestiquée » ce jour n’était pas encore venu ! Elle allait lui montrer à ce crétin ce qu’une tori comme elle pouvait faire…Un air satisfait peint sur sa face, il s’approcha de Setsuna et lui pris le menton.

-Tu fais moins la maligne petit oiseau ! Essaye ! Essaye donc de t’envoler à présent ! Oh ! C’est vrai ! Tu ne peux pas !

Il ricana et l’hybride fonça toutes dents dehors. Elle parvint à mordre son nez qui se mit à saigner .Il jura, pris un mouchoir pour tenter d’arrêter le liquide rouge et donna une claque monumentale a la jeune fille.

-J’espère que le diable en personne viendra t’acheter pour te torturer dans les abysses des enfers ! Sale petite peste !

Sa joue était en feu. Il n’y était pas allé de main morte ! Elle se contenta de lui jeter un regard méprisant alors qu’il s’éloignait pour ouvrirai le magasin. Elle le détestait.

-Lucifer, oh Lucifer ! Viens donc à moi et sort moi d’ici !

Elle ricana et lorgna les premiers clients. Et si….et si Lucifer entendait sa prière ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une danseuse aux ailes noires , clouée au sol par une chaine d'argent [PV : n'importe qui]   Dim 22 Jan - 14:35

Se fut par une journée qui venait de se lever que l'ange noir venait à ouvrir les yeux, dans son luxueux appartement, lui qui vivait de son travaille, avait put tout au long de sa carrière s'acheter se qu'il voulait. Il se redressa et s'assit au bord de son lit, les main contre son front, laissant ses long cheveux noir et parsemer de plumes, tomber vers le bas, il regarda ensuite ses bras. Les plumes qui l'entouraient était se qui lui faisait le plus penser à cette sensation de liberté, car en effet ses ailes ne se trouvait pas dans le dos, mais belle et bien autour de ses bras. Il appuya sur le bouton de la brouillard, qu'il avait placer a coter de lui de manière a prendre son café directement au réveille, l'eau commençait à chauffer et la buée qui s'en dégageait mettait bizarrement à ce moment la Cain dans une transe, lui faisant rappeler le froid titanesque qu'il régnait dans les laboratoire où il avait été changer en hybride. Il fini de mélanger l'eau au café, le corbeau attrapa une cigarette et l'alluma prenant une bouffer, en relâchant par la suite un écran de fumer qui se rependit dans la pièce. Il passa la main sur le coté et prit ses habits afin de remplacer sa tenue d'Adam, une fois fait il regarda son emplois du temps et en rigola car lui n'avait pas à aller travailler en temps que patron de son propre magasin « The Beautiful Crow », qui était situer juste en face d'un café et d'une animalerie. Il y repensa justement, Cain avait décider de son programme de la journée, il irait faire un tour devant son magasin puis ira boire un café tranquillement en regardant les nouveau venu de l'animalerie, mais pour le moment regardait la télé, finissant de se réveiller.

Il attrapa sa veste et son haut-de-forme, puis alla choisir une canne dans sa collection personnel, chacune de ses canne était une arme qu'il avait fait faire, dans le monde où l'on vie on ne sait sur qui on peu tomber, enfin bref il choisi la canne-épée, basique mais efficace et sortit de chez lui, une fois qu'il fut dehors il s'étira, sentant tout à coup que quelque chose venait de se poser sur sa main, quand il regarda, Cain remarqua que c'était un magnifique corbeau qui était venu lui donner quelques information matinale, il lui caressa le tête avant de le mettre sur son épaule et commencer son avancer direction sa boutique. Une fois arriver il jeta juste un rapide coup d’œil, ne regardant seulement, si tout le monde était la et que tout va bien. Par la suite, il alla prendre son café comme prévu, mais en passant devant l'animalerie il vit quelque chose qui l'horrifia et puis l'intrigua. Il y avait une hybride clouer contre le mur, bien étrange comme manière d'exposer un hybride. Cela dit il en était pas moins outré et décida d'aller voir de plus près, il ouvrit donc la porte marchant de sa dégaine bien a lui, le sourire aux lèvres, sa longue veste noir qui suivait sa marche, ses cheveux lâchant une ou deux plumes au sol. Le vendeur était venue vers lui, en demandant s'il pouvait l'aider a faire un choix, tendit que la réponse de Cain fut de le balayer de sa canne sans tourner la tête ou portant une quelconque attention a lui, sans compter que le vendeur vola très loin, percuta son bureau et en passa par-dessus, puis pointa le second de sa canne.

- Vous voulez vraiment m'aider ? Alors dite moi de quel genre est cette hybride.

Le second lui pointa d'une main tremblante le panneau informatif sur la jeune fille qui était exposer à coté d'elle. Puis expliqua a l'homme qui ne semblait pas avoir l'envie de lire. Il s'en approcha par la suite en lui caressant tendrement le visage.

- Un......corbeau dis-tu. Que tu es magnifique, oui tu est bien un corbeau, une ange noir telle l'animale que tu es. Détache la immédiatement avant que tu ne finisse a terre comme ton chef, aller dépêche toi.

Une fois que le second avait exécuter l'ordre donner par le corbeau, Cain fit une révérence en lui tendant la main pour l'aider à se lever. On pouvait lire dans ses yeux qu'il n'était pas complètement humain malgré l'apparence qu'il avait, peut-être la jeune corneille le verrait et qu'elle ne s’enfuirait pas pour autant, bien qu'il était difficile de le différencier d'un humain a un hybride.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une danseuse aux ailes noires , clouée au sol par une chaine d'argent [PV : n'importe qui]   Dim 22 Jan - 16:19

Les heures s’égrenaient dans le sablier tandis que la journée avançait. Les 3 /4 des visiteurs étant entré dans la boutique l’observait d’un air curieux et envieux. Il faut dire que, voir un corbeau accroché ainsi au mur n’était pas très courant ! C’était ainsi que l’on procédait pour éloigner le mauvais sort dans le temps non ? On clouait un oiseau à la porte pour que le mal ne pénètre pas dans la maison…. Méthode cruelle et barbare….Qu’est-ce quelle aurait aimé infliger le même sort a ces stupides humains !

Quelques clients s’approchait quelques fois pour voir de plus près l’étrange hybride.Setsuna les remballait alors d’un coup de dent. Même si elle ne pouvait pas les atteindre, les humains prenaient peur et s’éloignaient vite fait. Le gérant du magasin la regardait, l’œil noir, furieux qu’elle lui ait fait rater autant de ventes prometteuses. Un sourire moqueur aux lèvres, la tori se délectait de cette fureur amère qu’exprimait le marchand.

Quelques minutes plus tard, un bien étrange visiteurs entra dans l’animalerie. Vêtu d’une longue veste noire, ses cheveux d’ébène parsemé de plumes sombres, il arriva dans le magasin le sourire aux lèvres. Une aura étrange se dégageait de lui, a la fois attirante et mystérieuse. La tori ne pouvait plus détacher son regard de lui. Il possédait quelque chose de spécial, mais quoi ? Comme a son habitude, le marchand vint lui souhaiter le bonjour et lui proposer son aide. Réaction totalement inhabituelle : le sombre visiteur l’envoya valser contre son bureau a l’aide de sa canne ! Chouette façon de traiter cet imbécile de marchand ! Si elle avait eu les mains libres, Setsuna l’aurait applaudit chaleureusement ! Enfin quelqu’un capable de remettre cet abrutit a sa place ! Son regard vola du marchand à l’homme et elle ricana doucement. Décidément, cette journée commençait bien !

Le visiteur pointa sa canne sur le second qui se mit à trembler comme une feuille. Allait-il décoller comme son patron ?

- Vous voulez vraiment m'aider ? Alors dite moi de quel genre est cette hybride.

Setsuna remarqua alors qu’il parlait d’elle. Comptait-il….l’adopter ? Perdue dans ses réflexions, elle n’écouta presque pas le second répondre à la question de l’humain. Enfin, était-il vraiment humain ? Lorsqu’il s’approcha d’elle et se mit à lui caresser doucement le visage, la vérité s’imposa devant ses yeux : il était un hybride ! Tout comme elle ! Il possédait une odeur particulière, comme celle qui s’attache aux toris. Des plumes de corbeaux avaient fusionné avec sa chevelure d’ébène. Et puis, lorsqu’il s’était approché d’elle, une étrange sensation l’avait empoignée, comme si elle était fortement attirée par lui ! Cette sensation, elle ne la ressentait qu’en présence de ses congénères : les oiseaux de la mort, les corbeaux ! Il était mi-homme, mis-corbeau ! Elle en était certaine. Ne sachant pas comment réagir, elle se contenta de l’observer. Ses caresses étaient si douces ! Elle aurait voulu fermer les yeux et se laisser immerger par le bonheur mais, elle ne voulait pas passer pour une faible. Son regard se plongea dans les iris du tori, explorant son âme.

-Un......corbeau dis-tu. Que tu es magnifique, oui tu est bien un corbeau, une ange noir telle l'animale que tu es. Détache la immédiatement avant que tu ne finisse a terre comme ton chef, aller dépêche toi.

Un petit sourire étira les lèvres de Setsuna. Il y avait longtemps qu’on ne lui avait pas fait un tel compliment, aussi sincère ! Quand le second marchand eu fini de la détacher, l’ange noir fit une révérence et l’aida à se relever. Toujours sans un mot, l’hybride l’observa pendant quelques minutes, ne sachant s’il fallait le remercier ou profiter de cette occasion pour fuir à toutes vitesses. Non ! Il l’avait aidée, elle ne pouvait pas partir comme ça ! Et puis, c’était la première fois qu’elle voyait un autre hybride corbeau. Depuis longtemps, elle avait espérer rencontrer un congénère, quelqu’un qui la comprendrais et qui serait comme elle. Et il était là, l'ange des ténèbres sortit des abysses.

-Tu es …comme moi…

Murmura-t-elle, presque imperceptiblement. Un son inaudible pour l’oreille humaine. Ce n’était pas une question qu’elle lui posait. Juste une constatation. L’étonnement se mêlait à la joie d’avoir trouvé un autre tori ! Elle ne savait que dire ! Finalement, elle se décida à le remercier. Les joues rouges, elle baissa un peu les yeux et fit une courte révérence.

-M…merci ! Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une danseuse aux ailes noires , clouée au sol par une chaine d'argent [PV : n'importe qui]   Dim 22 Jan - 23:02

La regardant se relever il put admiré de plus belle la jeune hybride qui se redressait aillant accepter l'aide qu'il lui avait proposer en tendant sa main. Il sourit en regardant se si doux visage et se regard se plonger dans le sien tout en faisant une ronde autour d'elle histoire de la regarder de plus près, par la suite il s'arrêta derrière elle, mettant un genou a terre pour admiré ces si belle ailes au plumage aussi noir que ceux qui parcourait ses cheveux. Quand il entendit la jeune fille lui disant qu'il était comme elle il lui sourit en lui faisant une nouvelle révérence, puis vint le moment ou elle le remercia de l'avoir décrocher du mur. Il regarda les deux vendeur avec un regard noir, histoire qu'ils comprennent qu'il ne fallait pas les déranger, pour ensuite ouvrir les bras en direction de la jeune hybride avant de la prendre a l’intérieure de ceux-ci, refermant son étreinte, doucement autour d'elle. Une fois la jeune fille dans ses bras, il parcourra ses doigts le long de ces cheveux soyeux et dépourvu de plumes comme les sien, les vendeurs tiraient une mine plus qu'étonner, voir même sur le cul de voir quelqu'un avoir cette réaction envers cette hybride, mais se détail n'attira pas plus l'attention de Cain, que ça. Il s'approcha de son oreille et lui souffla quelque mots.

- Je ne suis humain que pour ceux qui ne son pas comme moi alors garde sa secret. Tu es si belle, ma petite corneille

reprenant un ton normale, la regardant de ses yeux couleur cendre. Puis reporta son regard sur les vendeur qui prirent peur en croisant son regard.

- Je la prend, il n'y a pas de doute la dessus, j'ai trouver ma perle d'ébène.

Il se redressa posant son regard sur les deux, aillant l'aire de vouloir crier alléluia. Était elle aussi infernale qu'ils le laissaient entendre ? Cain s'en contre-fichait ne voulant pas détourner ses yeux de cette splendeur qu'était cette corneille en face de lui.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une danseuse aux ailes noires , clouée au sol par une chaine d'argent [PV : n'importe qui]   Mar 24 Jan - 16:19

Un regard noir de la part de l'homme aux yeux de cendre suffit à faire comprendre aux vendeurs qu'il ne fallait pas les déranger. Doucement, il attira la jeune tori dans ses bras, la serrant tout contre lui. Setsuna sentit ses joues virer au rouge. Cette proximité était assez étrange...mais très agréable. Elle entendait le cœur de l'homme battre une douce cadence, musique hypnotique qui la berçait doucement. Il se mit à lui caresser les cheveux, lui arrachant un agréable frisson. Jamais on ne l’avait traitée avec autant de délicatesse depuis qu'elle était devenue hybride. Elle s'était forgée autours de son âme une immense fortification. Elle était murée dans sa haine contre les humains et dans bien d'autres émotions négatives. Pourtant, cet homme semblait avoir réussi à faire baisser sa garde. Elle....se sentait plutôt bien dans ses bras! Jamais elle n'avait ressentit une émotion aussi agréable! Un souffle doux et chaud vint caresser son oreille.

- Je ne suis humain que pour ceux qui ne son pas comme moi alors garde sa secret. Tu es si belle, ma petite corneille

Setsuna rougit encore et murmura un "d'accord" presque inaudible. L'ange aux cheveux d'ébène plongea son regard de cendre dans ses yeux rouges et l'hybride lui sourit. L'homme se tourna ensuite vers les vendeurs qui tremblèrent de peur devant ces iris exceptionnel.

- Je la prends, il n'y a pas de doute la dessus, j'ai trouvé ma perle d'ébène.
L'étonnement suivit d'une grande joie s'emparèrent de la tori. Avait-elle bien entendus? L'avais t'il choisie? Un sourire emplit de joie et de gratitude étira ses lèvres fines. Elle resta un moment plantée là, toujours un rien surprise. Après toutes ces années, tout ce temps à passer avec la peur de tomber sur un humain, elle avait enfin trouvé un maitre! Quelqu’un comme elle ! Un autre ange noir ! Elle fit une profonde révérence, voulant exprimer sa gratitude et le remercia, toujours souriante.

- Dōmo arigatō gozaimasu (*merci beaucoup)

Elle vit derrière l’homme, les deux vendeurs toujours stupéfait. Le regard du marchand se tourna vers elle et elle ne pu s'empêcher de lui envoyer un sourire un rien moqueur. Les poings du vendeur se resserrèrent mais il ne tenta rien. Il n’aurait jamais osé. Les yeux vermeils de la tori retournèrent ensuite replonger dans les iris cendres de l'ange noir. Elle avait l'impression d'être dans un rêve. Un rêve étrange et merveilleux.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une danseuse aux ailes noires , clouée au sol par une chaine d'argent [PV : n'importe qui]   Ven 10 Fév - 12:47

Alors que le corbeau était en plein moment de tendresse avec sa Corneille, lui caressant tendrement le visage, lui souriant, comme amoureux, un élément perturbateur vint le le couper dans son élan, qui allait demander a la jeune hybride comment elle s'appelait, le second était venu le lui dire tendant par la même occasion des papelard sous le nez. Cain prit une grande respiration, laissant parfaitement voir qu'il allait le massacré sans  gêne, avant de soupiré en lâchant un sourire sadique en direction du second, Setsuna avait du le comprendre elle aussi. Et oui le second allait apprendre lui aussi a volée comme son chef. D'un coup de canne il l'envoya la où était accrocher la Corneille et sans aucune gêne attacha l'employer au mur.

Il se dirigea ensuite vers le bureau du chef, toujours ce sourire sourire mesquin aux lèvre et commença à remplir le formulaire qu'il avait ramasser. Il regarda par la suite Setsuna d'un aire heureux, puis observa ces habits qui était dans un état affreux.

- Setsuna? Quel beau prénom, moi je me nomme Cain Blame O'Connor, mais appel moi simplement Cain sa va très bien. Sa te dis un peu de shopping? Mon magasin est juste en face tu pourra te faire toute belle, ma Corneille héhé.

Il finalisa la fiche d'adoption et la rendit au vendeur, qui lui demanda de l'attendre, Cain acquiesça d'un hochement de tête et en profita pour prendre l'hybride dans ses bras. Le chef regarda le second qui était toujours attacher et s'avança vers lui, c'était sans compter sur le corbeau qui le remit sur son chemin en lui lançant un petit "détache le et je te fais pire" qui fit frissonner le vendeur partit presque en courant chercher se qu'il voulait.

Il revint quelque minute plus tard, un gros collier en cuire a la main, au quel pendait un médaillon, Cain se mît la main au visage soupirant et secouant la tête de droite a gauche. Il le lui tendait et en lui disant qu'il fallait que Setsuna le mette autour du cou car la plaquette confirmait qu'elle lui appartenait. L'ange noir ramena sa canne près de lui se qui fit un peu sursauter le vendeur, mais il ne le frappa pas cette fois il se contenta de  dévisser la base du manche et en un éclaire fit un mouvement brusque et on vit que le collier, couper en trois et le médaillon au bout de la......lame qui était sortit de la canne de Cain.

- Merci mais juste le médaillon suffira. Tient Setsuna met le ou tu veux mais ne le perd pas.

Après avoir dis sa d'une vois relativement calme, l'ange noir sortit une lias de billet qu'il plaqua sur le bureau et s'avança sans autre vers la porte, l'ouvrant. Il se tourna le sourire aux lèvres tendant la main vers Setsuna.

- Sue ce, bonne journée, vient ma Corneille ne restons pas avec eux il est temps pour toi de sortir de cette enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une danseuse aux ailes noires , clouée au sol par une chaine d'argent [PV : n'importe qui]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une danseuse aux ailes noires , clouée au sol par une chaine d'argent [PV : n'importe qui]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans les nuées noires
» Etrange mouche
» requipement choix ?
» 2 cv charleston
» Papillon ailes noires avec du bleu et du rouge : Eumaeus minyas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives-
Sauter vers: