Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Distrais moi *flash back* | Lycoris <3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Distrais moi *flash back* | Lycoris <3   Dim 19 Fév - 21:57

    « "Il ne suffit pas de fuir, il faut
    fuir dans le bon sens." »


    Le blanc, la neige, le froid la glace, un paysage froid ou il n’y a pas grand-chose, juste une plaine blanche, il n’y avait aucun bruit, ni personne comme ci c’était un simple paysage mort, au aucune vie ne semblait habiter les lieux, et pourtant il y avait bien quelqu’un qui s’y baladait, une simple âme errante, qui ne portait qu’une simple robe blanche et c’est tout… Comment pouvait-on survivre dans un endroit pareil avec une tenue pareil, bah c’était possible pour cette femme qui semblait être perdue dans cet endroit si troublant, et pourtant elle semblait connaitre, mais ou va nous mener cette histoire, pas très loin en faite, c’était juste le rêve d’une certaine gamine… Enfin rêve ou semi réalité, ou juste un souvenir, en tout cas tout ça était si étrange pour elle, elle ne comprenait pas ce qu’il se passait, en tout cas ce lieu lui paraissait familier, mais pourtant elle n’arrivait plus à s’en souvenir, alors elle marchait juste dans cette neige si douce et fraiche, elle qui ne craint pas le froid… Un rêve un simple rêve, elle aurait beau pendre et toucher ce nuage blanc, ce n’était pas la réalité, elle ne pourrait pas sentir le contact, pourtant elle aurait bien voulu, peut être que plus d’information lui serait revenues, elle était seule. Depuis le temps qu’elle cherchait la bonne porte, jamais elle ne la trouvait, ou elle la voyait juste de loin sans qu’elle puisse s’y approcher vraiment, alors c’est dans son sommeil que tout se passait. La jeune femme continuait de marcher sans vraiment savoir ou aller, enfin elle se dirigeait vers une masse sombre titanesque masquée dans une tempête de neige, elle n’avait rien à craindre, elle pouvait traverser ça sans problème, mais pourtant plus elle marchait et étrangement c’est comme ci elle s’éloignait plus de cet endroit. Comme ci on voulait l’empêcher d’accéder à cette chose bizarre caché dans un brouillard blanc, ce n’est pas pour autant que le femme aux cheveux océan allait abandonner bien au contraire ça motiver encore plus son envie de savoir, c’était comme ci ça lui donnait encore plus de force. Car elle savait bien que si elle y arrivait un voile se lèverait sur son passé, elle ne pouvait pas s’arrêter en si bon chemin, il faut continuer d’avancer, c’est ce qu’elle faisait et bientôt elle se retrouvait devant une forêt de glace, merveilleuse et étincelante, elle posa un pied sur la surface d’un lac glacé en tout cas ça y ressemblait. Bizarrement en regardant la surface elle ne voyait pas son reflet, et pourtant ça faisait comme un miroir, elle haussa un sourcil puis continua d’avancer, vers l’inconnu traversant la lac, et se retrouvant dans une autre forêt de glace, elle laissait courir ses doigts sur les arbres et autre plante, ça lui faisait un bien fou comme un retour au source.

    Deux perles rouge/marron luisaient dans la chambre sombre, deux yeux profond comme s'ils étaient sans fin, un espace infini mais perdu. Les volets de la chambre craquaient, le vent faisait entre sa colère ce qui donnait une impression plutôt lugubre de la chambre pour fillette. La jeune femme se leva puis marcha à pas lents jusqu'à la fenêtre mais ne l'ouvrit pas. Elle ne voulait plus voir, elle n'entendait pas les oiseaux qui chantent pour vous donner du courage ou de la joie. Son cœur et son regard bleuté de voulaient plus voir ce qu'il y avait dehors, le monde à l'extérieur... Et puis elle imaginait ce dehors, toutes les nuits elle voyait de la neige, de la neige. Parfois des murs lorsqu'elle cauchemars. Des murs ou de la neige, voilà ce que représentait son dehors... Du bruit ? Des pas ? Des interrogations futiles mais rapides. Elle restait là, planter devant la fenêtre vêtue de sa chemise de nuit blanche laissant tombé ses cheveux bleus telle une cascade...Comme si elle s'y attendait, Madra ne réagit pas à l'ouverture de la porte de sa chambre. Aucun courant d'air ne pénétrait dans la chambre mais les bruits ce firent plus fort. On entendait plus les cris, les rires mais aussi les discutions d'adultes et les feuilles dans de petits dossiers. La jeune fille n'aimait pas ces bruits. Elle s'attendait à entendre un adulte, des paroles blessantes d'un mécontent ou encore un petit garçon venant tester son courage en lui parlant.

    MARRE. Oui, elle n'en pouvait plus de cette vie enfermé. De quel droit pouvait on l’empêcher de vivre ? Elle avait encore l'espoir de vivre une vie comme tous et peut être un jour connaître l'amour... Tant il y a de l'amour il y a de l'espoir et l'espoir fait vivre. l'amour aide beaucoup à franchir tout les obstacles ou presque tout ça aide en tout cas,en donnant de l'amour. L'amour peut redonner goût à la vie...et savait qu'elle était plus heureuse ainsi à aimer et être aimer par quelqu'un qu'auparavant. Aimer est un bien précieux qu'il faut conserver précieusement. L'amour en tant que sentiment mais aussi celui qui pousse nos mains à errer sur le corps de l’autre, celui qui pousse nos doigts à s’enlacer avec ceux de l’être aimé, celui qui nous entraîne vers des sensations que nous ne retrouvons nulle part ailleurs. Certaines personnes devraient-elles en être privées pour une raison quelconque? Non, bien sur que non. Et surtout pas juste parce qu'on a un pouvoir qui sort du commun des mortels...En tout cas, les paroles du jeune homme étaient douces aux oreilles de la jeune femme. Cette dernière fermait les yeux en se rassurant en écoutant les battements du cœur de Collapse, sa fréquence cardiaque en battements de cœur par minute. Elle trouvait la situation assez romantique pour être aussi surprenante. S'il ne trouvait pas cela romantique, ce n'est pas grave du moment que le résultat était là. Surveillant ? Sacré boulot de costaud ça nan ? Elle imaginait bien les molosses de trois cents kilos qui voulaient sécher les cours ou passer à travers les barrières et collapse en agent 007... drôle de vision tout autant triste en romantisme... Dort petite fille, dort et regarde le soleil se lever lorsque les portes de ton avenir s'ouvriront à nouveau...

    Elle couru, ouvrit la fenêtre puis sauta par cette dernière. Elle allait vraiment retrouver des couleurs en ne restant pas cloitré dans un lieu des plus glauque dans son esprit... Alors ce qu'il fallait c'était fuir. Rêver de fuir... Un rêve que l'on fait souvent lorsque les efforts sont voués à l'échec. Si vous prenez la fuite, pour une raison ou pour une autre : les changements seront négatifs dans le domaine sentimental. Super positif encore... Fuir, se sauver, s'enfuir...prendre la course et aller loin parfois à cause d'un danger ou simplement une peur réelle ou juste imaginée. Il y a des personnes qui fuient les espaces clos, l'obscurité, les hauteurs... au point de devenir une phobie maladive qui peut parfois être traitée.

    Maintenant elle était là, sur un banc, avec un léger sourire amusée. La farce faite à la dame en blouse blanche l'avait amusée. Vous en avez tous fait des farces non ? Même pas Faire couler un bain à votre maman ou votre papa mais mettez le froid! Mettez de la mousse par dessus ou mettre des pancartes "hors d'usage" sur les cabines de toilettes ou encore tartiner d'huile la cuvette des WC. Elle était essoufflé mais se sentait un peu plus libre. Elle était hybride et resterait esclave ? Elle ne voulait pas y penser. Pas maintenant. Mais, peut on fuir notre réalité? Une réalité qui nous étouffe,une réalité qui nous mène, nous emmène et nous malmène. Cette réalité qui nous conduit, nous accompagne et nous commande. Cette réalité qui nous berce et qui nous maltraite, qui nous fait parfois rire et surtout pleurer. Cette réalité qu'on vois obscure, étouffante, emmerdante...


    CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
 
Distrais moi *flash back* | Lycoris <3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The big bang theory
» Académie de Mahou [Flash-Back]
» Flashback Rambo IV
» Luciole - Losing You [Reborn!]
» One Piece : Chapitre 552

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives-
Sauter vers: