Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 un jour d'hiver...(PV, adoption) ABANDON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: un jour d'hiver...(PV, adoption) ABANDON   Ven 23 Mar - 20:15

C'était un jour d'hiver comme les autres, il faisait froid et la neige tombait. Noël était passé depuis longtemps, mais ce n'était pas très important surtout pour cette petite lapine qui était assise sur un banc seule. Morugan portait une robe rouge évaser et était enroulé dans une couverture miteuse. Les oreilles replié sur sa tête, la petite creature tremblait de froid. Plusieurs personnes passaient devant elle, mais qui s’intéressait au sort d'un esclave? Personne.

Mais les hybrides qui étaient dans la rue, "libre" étaient les sauvages, ceux qui ne voulaient pas être au service des humains. Mais Morugan n'avait pas l'air d'en faire parti, toute petite grelotant sur son banc. Que faisait-elle ici? Cela faisait quelques mois que la lapine avait été abandonné par son précédent maitre, ce dernier s'étant trouvé une compagne très belle. LA femme voulait ce débarrasser de la jeune hybride trouvant qu'elle prenait trop de place. Alors son maitre l'abandonna dans le parc ou elle héré depuis quelques jours. Dans une poche de sa robe, il y avait tous les papiers concernant la jeune esclave. La jeune lapine était très maigre, elle avait perdu beaucoup de poids depuis quelques jours, pourtant elle n'est pas très épaisse de base. Un jeune neko passa devant la demoiselle, il devait avoir 8ans voir moins et était frigorifié. L'usagi se leva et lui donna sa couverture, et le vit partir en courant comme si il avait peur que Morugan lui reprenne ce qu'elle venait de lui donner. Soupirant elle retourna sur son banc ou au cours d'un instant, elle pensait y mourir.


Dernière édition par Morugan le Lun 8 Oct - 18:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: un jour d'hiver...(PV, adoption) ABANDON   Mer 4 Avr - 8:37

Par un matin d'hiver, dans un immense manoir, un jeune homme s'ennuyait à mourir. Il avait accorder un peu de répis à ses esclaves, bien sur, s'il les solicitaient, ils se devaient de faire ce qu'il leur demanderai, mais il avait décider de moins les soliciter. Cette idée lui était passée par la tête le soir d'avant alors qu'il n'arrivait pas à dormir et qu'il avait fait venir une esclaves pour s'occuper de lui, lui faire un thé, et rester près de lui jusqu'à ce qu'il s'endorme.

Bref, n'ayant pas dormit de la nuit, l'hybride non plus n'avait pas dormit de la nuit, alors il décida de les laisser en paix un maximum en ce jour. Mais le jeune homme s'ennuyait ferme, et il finit par se décider à sortir pour faire une promenade. Il appela, pour la première fois de la journée, oui il s'était habillé tout seul, n'avait pas demander à petit déjeuner, et n'avait pas demander à ce qu'on le lave, il l'avait fait seul. Donc il appela un esclave, n'importe lequel pour qu'il lui donne des habits chaud pour sortir, car il ne savait nullement ou les esclaves les rangeaient. L'esclave lui apporta rapidement de quoi se tenir chaud pour sortir, et voulut l'aider à enfiler tout ça, mais il se fit négligemment renvoyer comme un mal-propre. La façon à Damon de dire que tu était libre pour le moment. Une fois paré, le jeune Damon sortit, il laissa à l'esclave en chef les consignes habituelles, dont la principale, n'ouvrir à personne qui viendrait sonné à la porte du manoir, sauf évidemment lui. Il lui dit également, que tous les esclaves avaient congé pour la journée, qu'ils n'avaient ni besoin de faire le ménage et autres tâches de ce genre. Qu'il s'arrangerait pour manger dehors pour le déjeuner, mais qu'il voulait que le dîner soit prêt pour 19h. C'était la seule chose qu'il leur demandait, le dîner.

Puis sans un regard pour l'esclave qui s'inclinait derrière lui pendant qu'il s'en allait, il sortit et se mit en marche. Il faisait très froid, mais il s'en fichait, cela faisait bien longtemps qu'il n'était pas sortit de son manoir dans le simple but de faire une promenade. Il partit aux écurie et prit un cheval. Il lui mit simplement une bride et monta dessus. Son cheval préféré, le dernier cadeau que son père lui avait fait, il y a plus de 5 ans, alors qu'il était mort seulement depuis 2. Oui son père n'avait pas été tendre avec Damon, et ses trois dernier anniversaire, Damon avait du les passer seul, enfin pas tout à fait, les esclaves, reconnaissant de la gentillesse dont il faisait preuve à leur égard lui avaient fait un cadeau et une petite fête alors que son père se trouvait en voyage d'affaire. Il lança son cheval au pas, histoire de le chauffer un peu, et qu'il ne tombe pas malade. Il se dit que le parc serait une bonne idée. Il fit donc prendre la direction du parc à son cheval. Il aimait la sensation qu'était de monter à cru, même si c'était plus pratique avec une selle pour le trot ou le galop. Enfin il arriva au parc, il suivit le chemin mais fit marcher son cheval sur l'herbe, à cause de ses tendons, il tenait plus que tout à ce cheval, et ne voulait l'abimer sous aucun prétexte. Soudain, il remarqua une hybride sur un banc. Elle était recroquevillée sur elle-même avec une simple couverture sur elle. C'était une hybride lapin, ses oreilles ne pouvaient trompé personne, mais ce qui frappa le plus le jeune homme c'est qu'alors qu'un jeune neko très peu vêtu passa devant la petite hybrides, il faut totalement sidérer lorsque celle-ci se leva, et donna sa couverture au petit qui s'enfuit très vite avec la couverture. Une haine profonde l’envahit à l'égard du petit néko, mais il s'approcha de la jeune lapine sur son cheval et l'interpella avec une voix relativement douce et calme :

  • " Bonjour, c'est très noble ce que tu viens de faire. Dis-moi, je pense que si tu te trouve sur ce banc, c'est que tu n'as pas de maître, alors viens avec moi. Il fait bien trop froid pour rester dehors, surtout que tu viens de donner ta seule couverture à ce petit ingrat. Tu risque d'attraper la mort ici avec ce froid si violent. "


Sans attendre sa réponse, il lui tendit une main depuis le dos de son cheval dans le but qu'elle la prenne et qu'il puisse la tirer dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: un jour d'hiver...(PV, adoption) ABANDON   Mer 4 Avr - 19:07

Morugan est resté sur son banc en ce balançant comme pour oublier qu'elle avait froid. Elle vit des pattes de cheval devant elle qui s’arrêtaient. La lapine ne n'a pas levé la tête pensant que c'était un cavalier faisant une pause quand une fois chaude et grave se fit entendre. Doucement la demoiselle leva ses yeux pour regarder le fier cavalier qui lui adressait la parole. Morugan fut surprise par le masque qui lui cachait la moitié du visage, malgré cela il avait l'air tellement noble. Elle ne savait quoi répondre alors elle lui tendit la main pour attraper la sienne et fut hissé a l’arrière du cheval. Même si il ne pouvait la voir, elle baissa la tête en signe de respect.

« Je vous remercie monsieur, je ne pensais pas qu'on me porterai de l'attention. Vous ete le premier a m'avoir vu dans ce parc. Effectivement je n'ai plus de maître depuis quelques mois maintenant. »

La jeune lapine fit une pause et regarda le sol, c'était vraiment très haut, n'osant se tenir à l'homme qui venait de lui offrir son aide par respect pour lui elle essaya tant bien que mal de tenir en équilibre.

« Ne croyez pas que je suis une rebelle loin de la. Mais je ne sais pourquoi mes précédents maîtres ce lassait assez vite de moi ou finalement me trouvé trop « jeune ».

Elle parlait peut être un peu trop non ? Elle ne savait même pas ce qu'il allait faire d'elle. Certes il lui avait dit de venir avec lui, mais peut être allait-il l’emmener dans une animalerie ? Morugan frissonna à cette idée. Car le vendeur l'avait prévenu que si son maître la ramenait encore elle allait devoir aller dans un cabaret comme fille de joie. La lapine respira profondément, sentant la peur monter en elle. Elle préférait mourir que de devenir l'objet de beaucoup d'homme. Être celui de son maître, elle le comprenait elle n'était qu'une esclave et devait servir celui qui l'avait acheté. Mais elle ne supporterait pas de se faire souiller par un nombre incalculable d'hommes. D'une petite voix elle demanda à l'homme.

« Excusez moi si ma question vous parez déplacé mais...qu'allez vous faire de moi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: un jour d'hiver...(PV, adoption) ABANDON   Mer 4 Avr - 19:37

Alors que la jeune neko prenait ma main, je la hissait sans grande difficulté sur le dos de ma monture. Elle était légère, très légère, presque même trop. Elle me remercia de lui avoir accorder mon attention, et confirma mon hypothèse qu'elle n'avait effectivement pas de maître. Elle termina sa phrase et s'arrêta, je sentis derrière moi, relativement hésitante et du coin de l'oeil je la vit regarder le sol avec une certaine méfiance, cela m'arracha un sourire, peu d'esclaves avaient eu un jour la chance de monter sur un cheval. Ensuite, avant que je ne puisse en placer une, elle paniqua à l'idée que je croie qu'elle soit une rebelle et le démentit. Et me parla ensuite de ses maîtres qui finissaient par l'abandonner.

Je demandais, d'un petit coup de mes deux talons, à mon cheval de se mettre au pas, histoire de ne pas trop déstabiliser la jeune neko, et qu'elle ne perde pas trop l'équilibre. Elle avait l'air de ne pas vouloir se tenir à moi, ou alors elle avait peut-être peur de ma réaction, elle ne devait pas avoir eu des maîtres très tendre jusqu'alors. Après un moment de balancement cadencés par la marche du cheval, elle finit par me demander ce que je comptais faire d'elle. Elle était très craintive, cela s'entendait dans sa voix, elle avait sûrement du être battue par certains de ses maîtres voir tous. Elle était très soumise, et toutes ses paroles marquait du respect, voir de la peur à mon égard. Je finis par lui répondre :

  • " Alors pour répondre à tout ce que tu m'as dis : Je n'ai jamais pensé que tu sois une rebelle, en général il est bien rare de les voir et surtout pas dans cet état. Ensuite ce que je compte faire de toi? Pour commencer, te nourrir, te vétir, car tu vas vraiment finir par attraper la mort. Ensuite je vais t'emmener dans mon manoir ou tu rencontreras mes autres esclaves et ils t’apprendront les règles à savoir. Ensuite, je vais te dire un truc, tu n'as rien à craindre de moi tant que tu m'obéis. Tant que tu fais ce que je te demandes, je ne te frapperai jamais. Je n'aime pas frapper inutilement. Mais mes esclaves te le diront, ceux qui n'obéissent pas en subisse les conséquences, car avec le conforts et la liberter qu'ils ont chez moi, j'estime qu'ils n'ont pas à refuser de m'obéir. Tu verras, mes esclaves sont très bien lottis comparés à la plupart des autres. Au fait, encore une dernière chose, tu peux te tenir à moi, je ne compte pas te manger, et il serait dommage que tu tombes. "


J'avais ajouter cela avec un sourire franc et sincère, pour la rassurer. Je me dirigeais ensuite vers mon restaurant favoris. Même si mes plans avaient été chamboulés, mes esclaves avaient congé et donc je respecterai ce que j'avais dis, et irai manger dehors. Ma fois, une esclaves mangeant au restaurant à table avec son maître ce sera certainement du jamais vu, mais dans ce resto là, les gens me connaissent, et connaissent tout autant mes étranges manière à l'égard de mes esclaves. Je finis par arrêter mon cheval devant mon resto favoris, et j'en descendit rapidement. Puis attrapant la jeune neko par les hanches, je la tirais doucement en bas, la posant doucement et calmement sur le sol. J'attachais ensuite les reines de mon cheval à une barrière installée devant le resto, exprès pour moi, et ensuite j'enlevai mon manteau pour lui mettre sur les épaules. J'avais bien assez de couches pour me tenir chaud, alors qu'elle tremblait de froid. Ensuite j'entrais dans le restaurant l'invitant à me suivre, je m'installais à ma table favorite et immédiatement le lèche botte de serveur et patron vint prendre ma commande. Avant même qu'il n'ait eu le temps d'ouvrir la bouche je déclarai, lui coupant le sifflet définitivement :

  • " Deux repas du jour, comme toujours, votre meilleur service, pour elle aussi. Ne lésiner par sur la quantité pour son assiette, elle a besoin de reprendre des forces. Sachez que je ne tolérerais aucune remarque dégradante ni à mon égard ni au siens, sinon vous perdrez un pourboire conséquent, et un client fidèle, me suis-je clairement fait comprendre ?! "


Le patron du restaurant devint livide et finit par répondre d'une petite voix fluette :

  • " Oui sire Damon, vos désirs sont des ordres. "


Puis il s'en alla. Rapidement, nos assiettes arrivèrent. Avant de commencer à manger, je voulu voir la réaction de la jeune neko. Une chance pour elle, le plat du jour étant un steak bien juteux et tendre avec des frittes et quelques légumes qui se couraient après dans l'assiette reluisante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: un jour d'hiver...(PV, adoption) ABANDON   Jeu 5 Avr - 18:00

Morugan l'écoutait calmement sans broncher, mais un sourire se dessina sur ses lèvres. Elle n'allait plus vivre dehors et ne serai pas battu si elle lui obéissait. Cela lui allait parfaitement. Et apparemment il avait déjà des esclaves alors la jeune usagi ne serai pas toute seule. Quand elle eu l'autorisation de ce tenir a lui elle s'accrocha à peine par sa veste.

« Merci monsieur... »

La jeune lapine profita de sa balade à dos de cheval, d'un coup elle trouvait que le parc était plus beau en blanc. Même si elle continuait de préférer le printemps et de garder un mauvais souvenir de cet hiver, du moins ce début d'hiver. Morugan regardait tout autour d'elle, mais baissa très vite la tête en voyant tous les regards des passants vers eux. D'un coté ce n'était pas tous les jours qu'on voyait quelqu'un ce balader en ville à dos de cheval. Trop occupé à éviter le regard des autres, la jeune lapine ne remarqua même pas que le cheval était à l’arrêt et que son nouveau maître était descendu. Ce dernier la prit par la taille et la fit descendre avant de lui mettre sa veste autour des épaules. LA jeune lapine se sentit vraiment très petite à coté du jeune homme. La jeune hybride le suivit à l’intérieur du restaurant, elle avait honte de se montrer dans un tel endroit avec sa tenue négligé. Pourtant elle était très belle cette robe à la base. Morugan se mit assise en face de lui, les fauteuils étaient très haut et elle touché à peine le sol de son 1m54. Un serveur vint vers eux, elle sentit son regard mesquin envers elle mais vu très vite remit à l'ordre par son maître lui disant quelle devait être traité normalement. LA jeune lapine voulu parler, le remercier mais elle n'osait pas ouvrir la bouche. Elle ne savait même pas comment l'appeler. Monsieur ? Maître ? Leur repas arriva, l’assiette de la jeune fille était remplit. Elle fit de gros yeux ni croyant pas. Il allait finalement lui enlever l'assiette ? Comme un de ses anciens maîtres ? Timidement elle leva ses yeux vers son maître.

« Je...c'est pour moi...ou... »

Elle ne savait plus quoi dire. De peur de le vexer et d'être puni. Morugan ne savait plus où donner de la tête ni quoi penser. La panique devait se lire dans ses yeux, elle se mordit la lèvre et regardait son maître pour attendre son autorisation quand son ventre se fit entendre. Cela faisait 3 jours que la jeune lapine n'avait rien mangé.

« Je...suis désolé... »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: un jour d'hiver...(PV, adoption) ABANDON   

Revenir en haut Aller en bas
 
un jour d'hiver...(PV, adoption) ABANDON
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le poids d'un jour d'hiver
» Comment habiller les enfants pour un séjour en hiver ?
» La Semois (en hiver, par temps gris)
» Des conseils pour perdre du poids avant l'hiver
» mises a jour du : 29-7-2012 pour tous les sats en europe...!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives-
Sauter vers: