Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Zeydan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Zeydan   Mar 24 Avr - 20:51


||₪|| Présentation ||₪||


Nom : inconnu.

Prénom : Zeydan.

Âge :  17 ans.

Anniversaire : Inconnu.

Sexe : Masculin.

Groupe :  Docile.

Orientation Sexuelle : Inconnu.

_____________________________________________

Il s'agit d'un résumé de toutes les parties [aime/pas ; histoire ; caractère et physique]

Et si le « Je » était ainsi.

Il y a là, dans les barreaux de ma cage en fer, un univers que je dévisage chaque jour. Un univers fait de neige, de ciel bleu et de glace. Je ne l’aime pas spécialement, car il me reflète spécifiquement. Je vois dans cette surface métallique ce que je désire éviter. Mon reflet. Il y a quelque chose en moi qui m’effraie. En découle alors ma frayeur envers le monde extérieur. Si je ne sais tolérer qui je suis réellement, comment parviendrais-je à le faire avec tous ceux qui peuvent me regarder et m’approcher ? Cette crainte ne me vient pas d’hier, elle persiste depuis environ 17 ans. Du plus loin que peux me rappeler, je me vois encore me cacher dans les armoires et derrière les jambes de ces hommes en blancs qui s’occupaient de moi. L’arrière des portes me servaient aussi de petites cachettes, mais je me prenais toujours un coup au corps de cette manière. J’abandonnais bien vite cet endroit restreint pour finalement apprécier plus que tout le dessous de mon lit. J’ai le stress à la gorge dans cette cage froide. Elle ne me cache de rien. Elle oblige même les autres à me regarder. Les barreaux sont aussi imposants que mes frêles poignets peuvent l’être.

Il y a dans les traits que je vois, une tristesse infinie qui gonfle mon cœur depuis longtemps. Les couinements et les soupires que je laisse régulièrement tomber sont preuve qu’il ne s’agit pas uniquement d’une facette. Je me vois encore, vider mon corps de la moindre de ses larmes en étant tiré hors de l’établissement scientifique. On m’abandonnait. C’est sûrement stupide d’être triste pour cela et de dire qu’il s’agit d’un des moments les plus marquants de ma vie. C’est égal à se faire rejeter par une famille pour laquelle on voue une profonde admiration – Oui, je venais de perdre les peu de gens qui ne m’effrayaient pas…- . Je l’ai toujours fait dans le silence. Je préfère de loin me taire que dévoiler quelque chose à conséquence sentimentales et / ou physiques. Cette manière de vivre me fait d’avantage souffrir. Si j’avais fait si, je serais heureux, si j’avais fait ça, je sourirais. Rien du tout. Je regarde neutre la vie de mon triste regard océanique. Il orne mon visage depuis longtemps. Enfin, depuis le moment que je vous ai énoncé dernièrement. On dit que c’est parce que je cherche quelque chose de particulier et que je fais ce regard pour l’avoir. Les puppy-eyes, dit-on. Mhm, peut-être. J’aimerais bien d’une personne qui serait capable de dégager cette tristesse amère. Je veux que mon cœur batte.

Je n’aime pas cette chevelure de neige qui contraste d’avantage avec ma peau basanée. Une erreur, je crois. On me voulait sûrement aussi blanc que cette tignasse. De départ, on m’a dit que je n’étais pas censé avoir une telle pigmentation. Que les gênes leurs ont échappés – à ses scientifiques - et que tout s’est dérèglé. Malgré la gaffe que je suis, on s’est occupé de moi comme on le ferait avec n’importe quel hybride. Oui, je suis une bête. Moi-même, j’ai du mal à le croire. Dans les barreaux, je ne parviens pas à distinguer les petites oreilles qui se nichent contre mon crâne. Elles sont petites et rondes. Je suis un ours polaire qui se plait dans les saisons froides et qui cherche les sources froides lors des températures intenses que m’offre l’été. Là-bas, dans les labos, je n’avais jamais ce problème. On gardait ma pièce toujours à une température parfaite semblable à l’Arctique, pour que je ne me plaigne pas. Je ne me plains jamais, j’endure, je tolère et je souffre. Je ne semble pas avoir un caractère bien compliqué.

Mon reflet est d’avantage effrayant lorsque je pose mon regard au sol de ma prison. Je m’y plis facilement, comme aucun surplus de peau ne coupe ma respiration habituellement très calme – ça vient du fait que je ne suis pas bien gros, même affreusement léger. À quelques exceptions près, bien évidemment. Mon corps n’a jamais eut de difficulté, ici. Il peut se tenir assit sans avoir à se courber. Lorsque je me recroqueville je n’ai pas les genoux dans le front. C’est un peu du fait que je suis assez petit. Lorsque qu’on regarde uniquement mon visage, on peut croire que je suis dans le mètre 80, mais il n’en est rien. J’effleure un peu plus que le mètre 70. Enfin, j’ai du mal à compter, mais c’est ce que j’ai entendu dire par les vendeurs afin de me donner un prix convenable. Parce que moi, Zeydan, le petit ours polaire, je suis un docile. Je sais très bien que je ne saurais me débrouiller seul. Je ne suis pas fait pour un tel univers. C’est si dangereux à l’extérieur. Si les cages seraient d’avantage confortable, j’aurais désiré y rester. Mais le soleil se glisse contre ma peau et me réchauffe. Je ne fais que couiner, pour qu’on m’éloigne. Je veux être loin d’une fenêtre. Même si elles me permettent de regarder l’extérieur.

J’aime bien, regarder les températures changer de l’intérieur. Voir le ciel perdre ses couleurs le soir pour les retrouver le lendemain. J’aime aussi les arbres. Ils sont beaux et nous disent en silence s’il va pleuvoir ou non. J’ai pris l’habitude, de comprendre le temps et de quasiment prédire ce qui arrivera dans les prochaines heures. Ce que j’aime d’avantage de l’extérieur, parmi toutes les choses que je déteste, c’est un petit souvenir. Si ça ne fait pas 1 an de ça, ça en fait deux. La petite odeur du détergeant au citron me le fait aussi rappeler. Le jaune des vêtements des inconnus ou des objets à vendre aussi. J’avais tout bonnement reçu un citron sur la tête, tout près du parc. Je craignais de devoir faire face à un individu, comme je n’aime pas tout ce qui m’est inconnu. Le patron de l’animalerie m’avait laissé la chance de me rafraichir à l’extérieur comme j’étais au bord des larmes. Il m’aime bien, cet homme. Bref. Lorsque j’ai attrapé le fruit au sol pour le regarder, je vis non loin un jeune homme, un petit peu plus petit que moi. Je l’ai regardé longuement, mon corps figé par la crainte de me faire manger tout cru. Mon souffle s’était coupé, je m’en souviens. Mais je lui ai rendu l’agrume dans sa main, en évitant de réellement le toucher et je suis parti en courant sans lui laisser la chance de me remercier .On pourrait dire que mon souvenir est banal et que j’ai vécu ça régulièrement. C’est vrai, j’ai souvent fuit, je me suis souvent caché. Mais lui, il était mignon. Et je regrette de ne pas lui avoir adressé la parole.

Malheureusement le « Je » ne parle pas ainsi. Vous aurez eut droit à un résumé qui ressemblerait à.

Je…Je… -Silence-

Il ne veut pas parler de lui. Ne se soucie pas de ce à quoi il peut ressembler. Il veut profiter en silence. S’il vous regarde, dans une situation étrangère, qu’il ne fuit pas et ne semble pas effrayé, qu’il vous épie en silence. Ce n’est pas parce qu’il ne sait pas quoi dire. Il voudrait tant, parler et s’ouvrir. C’est qu’il aime votre présence. C’est tout.


_____________________________________________


Comment avez-vous connu le forum ? Bleh

Avez-vous signé la charte ? Oui
Revenir en haut Aller en bas
Asuna Nakamura

avatar

Age : 24
Messages : 759
Date d'inscription : 23/05/2009

MessageSujet: Re: Zeydan   Mar 24 Avr - 20:55

Owiiii, pedobear est validé ! ♥

____________


Je t'en supplie Invité... Ne me laisse pas toute seule.
Revenir en haut Aller en bas
http://gokusha-no-neko.forumactif.com
 
Zeydan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives :: - Fiches finies-
Sauter vers: