Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 On m'a capturée, pauvre de moi [Teddy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: On m'a capturée, pauvre de moi [Teddy]   Sam 12 Mai - 11:16

Après six années de fuite, de survie, toutes aussi difficiles les unes que les autres, j'avais eu un moment de faiblesse. Je me souviens de ce jour, un jour où le vent soufflait fort sur Gokusha... Jamais je ne pourrai l'oublier. Ce fut ce jour là que mes instants de liberté s'étaient achevés, mais non pas dans un calme que l'on pourrait penser en me voyant, bien au contraire, ce jour là aurait pu être le plus sombre de ma vie, jour même où ma vie failli s'éteindre telle une bougie dont la cire aurait totalement fondue. J'avais eu de la chance, mais une chance qui en réalité n'en était pas une, bien qu'entre perdre la vie ou la liberté, je suis sur que vous auriez fait le même choix que moi, un choix digne du plus grand des lâches : se rendre, et choisir de perdre sa liberté plutôt que sa vie, ayant trop peur de ce qui se trouvait probablement après.

Je vais vous raconter plus en détail ce jour sombre, car l'ayant vécu mieux que quiconque, j'en ai toujours le plein souvenir, souvenir qui jamais ne s'éffacerait de ma mémoire, tellement il me hante tout le temps.
C'était un matin, comme n'importe qui en ville, je me levais, réfléchissant qu'à une seule et unique chose : "Qu'allais-je faire pour survivre aujourd'hui ?" Ce matin, la météo assez capricieuse de part ce vent très fort, qui m'empêchait de voler... enfin, pas un empêchement comme tout jour de pluie, mais avec ce vent là, tenter un envol le rendrait plus fatiguant, et donc je décidais d'aller au marché à pieds. Ailes totalement repliées, et cachées sous ma tenue, j'arrivais donc au marché, et au menu : des fruits, pourquoi ? j'en avais envie, et pourquoi pas en manger ? l'argent ? ce n'était pas un soucis, avec des années d'expérience, j'avais une certaine agilité pour le vol à l'étalage discret, donc cette fois, assez confiante, je me dirigeais vers le marchand : des pommes bien appétissantes se posaient devant moi, n'attendant uniquement que ma main vienne les prendre pour qu'elles me servent de repas. Le vendeur regardait ailleurs, occupée par une autre cliente.
Regarde maman, la fille devant nous à une sorte d'aile orange qui dépasse, et en plus, elle est en train de piquer les pommes du monsieur.
Une jeune fillette, d'environ sept ans, elle avait vu un bout de mon aile, et par la même occasion, ne s'était pas gênée pour crier bien haut et fort (enfin, assez pour que l'homme l'entende). Et bien sur, les agents de police qui se trouvaient pas très loin en avaient profité pour tenter de me poursuivre.
Dans ma hâte, j'avais fait tomber mon butin au sol, et assez pas-douée que j'aie été, je me suis pris les pieds sur une des pommes qui étaient maintenant au sol, ce qui m'avait fait perdre l'équilibre. Une chute, et je fus arêttée, tandis que l'agent rassurait le vendeur, et que ce serait "mon maitre" qui aurait la responsabilité de tous ces évènements, mais bon, ayant découvert que je n'en avait pas, il m'avait amenée à l'animalerie la plus proche 'et la seule de la ville d'ailleurs).
une fois là bas, il n'eut pas le temps de m'enfermer que j'avais réussi à fuir agilement, et c'est là que les malheurs ont commencé pour moi, cette fuite avait été ma dernière.
Ils étaient quatre à me suivre, et je n'avais d'autre choix que de m'envoler pour pouvoir leur échapper, mais avec ce vent, je n'arrivais pas à prendre assez d'altitude, et juste au moment ou je pensais pouvoir m'en aller, quelque chose me bloqua, je ne pouvais plus avancer, retenue par mon propre pied, une lanière de fouet enroulée autour.
Projetée au sol assez violement, j'ai tenté de me défendre, mais ce n'était pas aussi facile que ça en avait l'air, à quatre contre une, et au vu de ma force de moucheron, ils me maitrisèrent en peu de temps, et cette fois, lorsque j'essaais de me dérober, une lame vint à se placer sous ma gorge, et l'ordre était clair.
Abandonne maintenant, où dit adieu à ta vie.
Et là, j'ai arétté de bouger, tétanisée par le peur, si bien qu'ils n'avaient aucun ennui pour m'enfermer dans cette cage de verre où je me trouve actuellement depuis deux jours.

ça fait maintenant deux longues journées que je suis ici, dans une petite cage de vere, de façon à ce que tout le monde puisse m'admirer. j'étais la nouvelle "pièce rare" du magasin, certains me disaient même unique, mais je savais que ce n'était pas le cas, nous étions juste une espèce d'hybride assez rare.
D'ailleurs, à peine arrivée que j'en avais marre de cet endroit, où on ne peut jamais respirer un air frais et pur, où on ne peut sentir la douce caresse du vent... de plus que c'est assez saoulant de voir tous ces gens qui arrivent et repartent, regardant pour certains les "nouveaux arrivages" tandis que pour d'autres, c'est des achats.
De mon côté, je veux juste pouvoir partir, car ici, l'ennui est très grand, et je ne peux même pas m'exprimer librement, tout en étant traitée comme une être inférieure, alors que pourtant, je n'ai rien de spécial qui me différencie des autres gens, mis à part que je puisse voler MOI, bien que ce soit pour une courte durée.
Ici, j'avais essayé de parler, j'avais envie de sortir, et l'avait exprimé à ma façon, c'est-à-dire en hurlant. mais le vendeur n'avait pas trop apprécié, mais il n'osait pas... il n'osait pas me frapper, où me maltraiter ici, car au vu de ma rareté, il n'avait pas envie de perdre du bénéfice, alors pour exprimer son mécontentement, il était entré dans ma cage, et, me plaquant contre le rebord en verre, il en avait profité pour changer mon collier... il en avait mis un qui relâchait des décharges électriques celons l'envie de celui qui appuyait sur le bouton situé sur la télécommande connectée à mon collier. Une décharge de trois secondes, qui m'avait calmé aussitôt...
Je restais au fond de ma cage, attendant qu'un pigeon probable acheteur me fasse sortir de là...


Dernière édition par Erika Nijiko le Lun 4 Juin - 16:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: On m'a capturée, pauvre de moi [Teddy]   Dim 13 Mai - 12:57

Pour Teddy comme pour tout chasseur respecter et connu, il y a trois sorte d’hybride utile : les appâts, les chasseurs et les ceux de compagnies. Les deux premiers étaient utiles, les autres, totalement inintéressant…

A force « d’apprendre » les bonnes manières et de dresser ses hybrides, il avait fini par tous les tuer. A croire que ces vilaines créatures n’étaient plus aussi résistantes qu’a une certaine époque. Bref, il se retrouver de nouveau sans bébêtes ce qui se trouver embêtant pour la chasse.

Bref, le voici de nouveau à l’animalerie ou on commence à le connaitre assez bien. Faut dire qu’il achète environs un hybride par mois, sans comptez ceux qu’ils ramènent de ses chasses et qui ont survécu plus ou moins a son dressage. Petit soucis du jour : achat d’un appât ou d’un chasseur ?

Aucun hybride d’intéressant pour la chasse…. Chat, chien, tout ça et beaucoup trop banal et pas assez puissant pour chasser en paix. Autant voir pour un appât. Un appât doit avoir des caractéristiques spéciales : il doit être mimi et a apparence faible. Ensuite, tout est question de dressage !

Bref, voilà donc Teddy qui zyeute en soupirant les créatures de la boutique, sans trouver chose intéressante….enfin presque. L’attraction phrase de cette semaine semblait être un petit hybride papillon femelle tout à fait chétive et mimi. Enfin, mignonne pour les autres donc pour les rebelles aussi. Très intéressant !

Le chasseur siffla le marchand, vendeur tout doux qui lui a vendu on ne sait plus combien d’hybride pour qu’il sorte celle-là et lui montre. En attendant, il remit ses mains dans les poches de son pantalon, laissant voir le fouet caché autrefois sous son manteau et que ne le quitter jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: On m'a capturée, pauvre de moi [Teddy]   Mar 15 Mai - 4:46

Aujourd'hui, c'est une heure spéciale, la clochette du magasin retentit pour la seconde fois, laissant paraître un homme, assez grand, mais qui n'avait pas pour autant une tête à faire peur.

De là, je voyais tous les hybrides sortir le grand jeu, se rapprocher des barreaux de leurs cages, espérant tous sortir... Mais l'homme n'était visiblement pas intéressé par tous ces autres animaux, car il avait sifflé le vendeur, puis m'avait montré, signe qu'en réalité, celle qu'il voulait, c'était MOI.
Je le regardais, lui et son fouet, ils n'avait pas l'air commode, mais le pire, c'était tout de même le vendeur qui s'approchait de l'homme pour lui révéler ma personnalité.

Ah oui, la p'tite papillonne, Elle à beau être belle, mais le seul soucis c'est que sa désobéissance égale sa beauté, et elle à un caractère assez rebelle. Elle n'est pas à conseiller à n'importe qui.

Non mais pour qui il se prenait celui-là ? pourquoi il lui donnait toutes mes caractéristiques lui ? non mais il est au courant que moi j'essaie de fuir ? Alors si il fait tout pour que je reste en cage, il m'énervait bien celui-là.
Pourquoi il focalise les gens sur mon caractère et mes défauts ? Il tient vraiment à me vendre ? où il veut essayer de me refiler aux gens les plus méchants possibles lui ? non mais, il est taré ce vendeur, un jour c'est sur, je lui ferai la peau.

le problème c'est que son caractère fait que son prix est vraiment bas par rapport à sa valeur, donc si tu la veux, elle ne risque pas de te coûter cher... après, ne viens pas te plaindre si tu n'arrives pas à la gérer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On m'a capturée, pauvre de moi [Teddy]   

Revenir en haut Aller en bas
 
On m'a capturée, pauvre de moi [Teddy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1000 façons de tuer ce pauvre Gilderoy
» pauvre bete
» Pauvre Tintin!
» PAUVRE OBAMA
» Psychologie, parent pauvre ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives-
Sauter vers: