Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 1er étage, salle de bain. {x}Un nouveau jour, une nouvelle vie, un nouveau monde.{<3}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: 1er étage, salle de bain. {x}Un nouveau jour, une nouvelle vie, un nouveau monde.{<3}   Mar 21 Aoû - 8:48

(suite du précédent poste )

Soji était en train d'apprendre à connaitre sa nouvelle acquisition, c'était sans doute le moment où il était le plus curieux et joueur. Ils étaient maintenant tout deux dans la salle de bain et la discussion promettait déjà d'être intéressante. La main qui lui avait caresser le visage semblait déjà bien loin alors qu'il n'avait même pas commencer à vraiment montrer sa nature. Déjà lorsqu'il fit exprès de lui dire de se toucher puis qu'il se rectifia pour dire doucher, elle eu l'air soulagée. C'était donc ce genre de filles..intéressant tout de même. Sojiro était impatient de passer aux choses sérieuse, mais il savait prendre le temps de les savourer ce qui donnait un résultat assez étrange où il pouvait se faire en quelque sorte souffrir exprès pour apprécier encore plus l'instant attendu. Une sorte de maso de ce côté là qui reflétait bien sa personnalité complexe mais avant tout perverse.

Le moment de vérité était finalement proche. L'hybride et son maître dans la même pièce, un moment où tout était possible, et elle allait bien vite le comprendre. Si elle se laissa touchée sans résistance, ce n'était apparemment pas par docilité. On aurait dit qu'elle se retenait, mais restait à savoir si c'était de gémir ou de se débattre. La réponse ne se fit pas attendre lorsqu'il ordonna qu'elle se déshabille, il reçut une gifle en guise de réponse. Un sourire s'afficha sur son visage, ainsi qu'un regard relevant maintenant plus du prédateur que de l'observateur. Une main sur son visage à l'endroit où elle avait giflée, il s'approcha doucement. Son air calme n'avait pas disparu, mais sa patiente était mise à l'épreuve. Sojiro l'attrapa par le cou et la plaqua contre le mur froid et dur de la salle de bain, serrant son étreinte sur sa gorge petit à petit, relâchant seulement de temps en temps pour les moments où elle n'arrivait plus a respirer du tout pour lui laisser quelques secondes de répit avant de recommencer, l’empêchant de respirer normalement. Elle avait un corps frêle et ce fut donc assez simple de la soulever un peux en forçant, alors que son autre main lui rendit la gifle.

"Comment peux tu croire que je te laisse le choix? C'était un ordre pas une question..je vais t'apprendre que ce que je dis tu dois le faire, et te rebeller est une option que tu n'a pas.. Je voulais te laisser une dernière chance, mais au final tu ne la mérite pas."

La sanction allait tombée, et sa main relâcha son étreinte la laissant tomber au sol. Evidemment Sojiro n'en avait pas fini, mais il ne pouvait pas trop la frapper car si elle venait à être défigurée ce serait moins plaisant et quand on à un nouveau jouet il faut en profiter et pas le casser! Il la fit se relever, et déchira ses vêtements de force de façon à ce qu'il ne lui reste plus rien du tout. Il prit sa ceinture qu'il avait précédemment jeter par terre et lui attacha les mains dans le dos avec, en serrant assez fort pour qu'elle ne puisse s'en détacher. Sojiro fit le tour de la belle en l'observant, son regard glissant sur les formes de l'hybride avec envie et amusement.

"Plutôt bien faite, mignonne, j'ai bien fais de t'acheter..Il ne te manque que l'obéissance, mais chaque chose en son temps."

Se collant maintenant à elle, il frotta la bosse naissante dans son boxer contre sa cuisse avec l'air joueur, elle était maintenant tel cette proie avec laquelle le prédateur joue, jusqu'à ce qu'il décide de la tuer. Dans le cas présent ce n'était pas la mort qui attendait la belle hybride, mais un sort bien pire encore.. Une fois qu'il s'en sera occupée, elle se soumettra ou vivra mais dans des conditions qui lui feront envier les morts ou les hybrides captif. Sojiro n'avait rien à voir avec le vendeur en terme de sadisme et méchanceté, c'était à but éducatif et pour son plaisir personnel il pouvait donc allez loin, très loin. Ses doigts fin caressèrent sa poitrine mais avec seulement l'index, il voulait la faire patienter, qu'elle voit le plus longtemps possible que le jeune maître fait ce qu'il veux d'elle, quand il veux et que dans le cas contraire si on ne lui donne pas, il prend.

Ses doigts descendirent jusque ses cuisses, longeant l'intérieur de celles ci avec il passa près de son sexe mais sans le toucher. Les main s'ouvrirent enfin sur ses fesses, les caressant avec envie de la paume de sa main tout en la regardant dans les yeux. Il voulait voir ses réactions à la secondes, chaque traces de colère ou d'excitation chez elle allait être déceler pour mieux l'utiliser.

Soiro fit couler l'eau ensuite, s'écartant un peux après avoir fermé la porte a clef au cas où. Il la fit tomber dans la corbeille à linge, derrière lui. La douche allait finalement commencée, une main sur les hanches de la belle et une sur le robinet d'eau froide qu'il tourna a fond avant de l'envoyer dans la douche pour l'arrosée d'une eau glaciale, insistant un peu partout sur elle avec amusement jusqu'à ce qu'il voit qu'elle était gelée.


"J'espère que le froid ta remit les idées en place, mais tu va voir je ne suis pas si méchant je vais même remettre de l'eau chaude."

Sojiro enleva son boxer, se mettant entièrement nue devant elle sans cacher son sexe qui commençait déjà à se dresser, la pudeur n'était pas dans son vocabulaire tout autant que l'acte désintéressé. Une fois ceci fait, le jeune homme rentra dans la douche avec l'hybride, mais ne se colla pas à elle exprès. Il remit de l'eau chaude pour que l'eau qui coulait devienne à bonne température, puis fit en sorte que le jet de la douche ne touche que lui. L'hybride gelée ne pouvait que sentir la vapeur qui se dégageait de l'eau chaude, et le seul moyen pour elle de se réchauffer était de se collée à lui. Le dilemme qui s'imposait à elle était simple mais choisir devait être moins simple qu'il n'y parait. Allait elle restée dans le froid, gelée jusqu'aux os ou l'instinct de son corps qui est certainement de se réchauffer prendra t il le dessus?

"Tu peux venir tu sais, il te suffi de t'excuser.. L'eau est si chaude c'est une sensation délicieuse, j'en ai des frissons..dommage que tu ne vienne pas partager cela, ton corps doit trembler maintenant l'eau devait être à moins de 10 degré.."

Non content de l'embêter de la sorte, Sojiro la provoqua en plus. Elle devra donc lutter contre l'envie de son corps donc le physique, et en plus le mental car il la provoquait pour qu'elle craque..Sans doute se doutait elle qu'il allait en profiter pour avoir des mains baladeuses, très baladeuses, néanmoins l'appel du corps pour se réchauffer était un instinct de survie et c'était presque impossible d'y résister, surtout qu'elle avait les mains attachées dans le dos et ne pouvait donc pas prendre le jet elle même, elle devra se contenter de l'eau ruisselante sur le corps du jeune homme.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 1er étage, salle de bain. {x}Un nouveau jour, une nouvelle vie, un nouveau monde.{<3}   Jeu 23 Aoû - 3:19

{x}Quand un prédateur devient la proie…{♥}

Est-ce qu’il était fâché ou ne l’était-il pas? Je l’avais pourtant giflée assez fort malgré le manque de force que j’ai maintenant parce que je n’avais pas mangée pendant longtemps. Néanmoins, Sojiro semblait rester totalement calme! Enfin, c’est ce que j’avais pensé… Mais comme la plus par du temps, mes pensées ne sont pas toujours bonne…

Bref, avec l’aide d’une seule main, il réussit de mon prendre par le cou et de me plaquer contre le mur froid de la salle de bain. Un soupire de douleur sorti de ma bouche avant de ne plus être capable de respirer et automatiquement, mes mains on agrippées son bras pour essayer de l’enlever… Il me tenait par la gorge et ne semblait pas prêt à lâcher prise. Avec la moindre gentillesse qu’il avait, il lâcha prise pour quelque seconde, me laissant le temps de reprendre mon souffle avant de resserrer sa main autour de mon cou. Et puis soudainement, il me gifla à son tou
r.

»Comment peux-tu croire que je te laisse le choix? C’était un ordre par une question… Je vais t’apprendre que ce que je dis, tu dois le faire. Et te rebeller est une option que tu n’as pas… Je voulais te laisser une dernière chance, mais au final tu ne la mérite pas…

Je voulais dire quelque chose pour me défendre, mais sa main m’en avait empêchée… Finalement il m’avait lâché et n’ayant plus de force physiquement, j’ai tombée par terre. Le sol était lui aussi froid, mais cela faisait du bien puisque je commençais à avoir chaud. L’émotion de la peur et le sentiment de stresse commençais à naître en dedans de moi. J’avais peur de mourir. Ici, dans une salle de bain d’un étranger qui est devenu mon maître…

Est-ce qu’il avait terminé? Il n’avait pas bougé depuis un petit moment, je me posais des questions… Qu’est-ce qu’il pouvait bien penser?

À la fois brusquement, mais de manière à ne pas me faire trop mal, il agrippa un de mes bras pour me relever. Une fois debout, il c’est mit à arracher tout mes vêtements sur mon corps. J’étais maintenant complètement nue devant les yeux prédateur et observateur de mon maître. Sans me lâcher, il prit sa ceinture qui était par terre pour ensuite attacher mes mains derrière mon dos. Ce n’était guerre confortable, mais j’avais plus peur de qu’est-ce qu’il allait me faire.


»Plutôt bien faite, mignonne, j’ai bien dais de t’acheter… Il ne te manque que l’obéissance, mais chaque chose a son temps.

»L’obéissance? Pfft. Je n’obéis que ceux que je veux et pour le moment tu n’es pas une de ces personnes là espèce de…

Avant même que j’aille le temps de finir ma phrase, il se colla sur moi, frottant sa bosse entre ses jambes contre ma cuisse. Puis en plus, avec ses mains baladeuses, il c’est mit à caresser ma poitrine, m’agaçant seulement avec son index. Les yeux froisser par l’angoisse et par la colère parce qu’il fait ce qu’il veut avec moi quand il veut, mais à la fois par l’excitation du fait qu’il me touche de cette manière. Mentalement, je n’aimais pas qu’il me touche, en fait, je ne voulais même pas qu’il me touche! Il est peut-être mon maître, mais il y a comme même des limites à qu’est-ce qu’il pouvait me faire des la première journée de notre rencontre! Mais physiquement, mon corps en voulait plus. À chaque caresse qu’il faisait sur mes seins, mon dos courbait de plus en plus vers lui… Mon corps, qui ne savait pas fait toucher pendant longtemps, en voulait plus… J’étais dans un dilemme… Ensuite, des doits descendirent jusqu’à mes cuisses et tout au long de ca décente des frissons parcourus mon corps. Mon regard à la fois agacé et démontrant de la colère, montrait aussi le sentiment de plaisance…

Me tenant par les hanches, il bora la porte puis parti la douche. Une fois la douche partie, il m’y envoya sous l’eau… Qui était gelé. Depuis quand on prend des douches à l’eau froide? Était-il en chaleur? Ou est-ce encore une de ses autres moyens de me torturer? Bref, j’avais froid… Très froid et je commençais même à grelotter.


»J’espère que le froid ta remit les idées en place, mais tu va voir, je ne suis pas si méchant je vais même remettre de l’eau chaude.

De l’eau chaude? Ok, bonne idée, mais comment chaud allait-il le mettre? Là était la question… Il enleva ses boxers, pour s’installer par la suite dans la douche, me cachant totalement de l’eau chaude qu’il avait mit. Quelle agace! J’avais froid, il le voyait très bien et il osait cacher la seule source qui pouvait me réchauffer?

»Tu peux venir tu sais, il te suffit de t’excuser… L’est est si chaude c’est une sensation délicieuse, j’en ai des frissons… Dommage que tu ne viennes pas partager cela, ton corps doit trembler maintenant l’eau devait être à moins de 10 degré…

Oh ho! En plus de me torturer physiquement, il me tourmente mentalement aussi! Je commence à me doutée d’avoir voulue sortir de ma cage… Mais bref, j’étais prit avec lui jusqu’à ce qu’il se tanne de moi… J’avais maintenant une grosse décision à faire. Est-ce que je lui montre que je ne suis pas un hybride si docile que ça en restant loin de lui dans le froid et risquer d’être malade pour de vrai? Ou est-ce que je me colle sur lui pour me réchauffer? Après un moment de réflexion, j’avais décidée. D’un pas un peu maladroite, je me suis rapprochée de lui, sans toute fois lui toucher. Avec mes yeux rouges et mon regard de déesse, je lui regardais droit dans les yeux avant de baisser mon regard vers mes pieds par embarras avant de faire mes excuses.

»Je…Je suis désolée maî… Maître de t’avoir désobéit comme je l’ai fait toute à l’heure…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 1er étage, salle de bain. {x}Un nouveau jour, une nouvelle vie, un nouveau monde.{<3}   Ven 24 Aoû - 13:09

La réaction de l'hybride était assez amusante, torturée entre le "bien" et le "mal" il allait lui falloir trouver le courage de faire un choix. Risquer d'être vraiment mal et continuer sur sa fierté inutile pour l'instant, où céder et se coller à lui en se doutant certainement qu'il ne restera pas les bras croisés. Pendant qu'elle hésita il pu jeter un oeil plus attentif à ses magnifiques formes qui n'étaient pas sans lui faire effet. D'après sa réaction la belle avait déjà été touchée mais elle était encore vierge. Assez particulier comme cas, cela attirait cependant toute l'attention du jeune homme. Ce délicieux corps semblait aimer les caresses, mais son esprit pas encore habitué avait l'air de redouter l'acte et donc de résister, et quand on lui résiste Sojiro fait payer. Elle était finalement venu tout près de lui pour se réchauffer, détournant le regard Miza semblait intimidée, un peux honteuse. Cette expression était assez amusante, voir même excitante. Loin de l'amadouer, elle avait attisé la flamme de sa perversité laissant ainsi son membre durcir un peu plus soutenu par un sourire de la part de Sojiro qui continuai de la dévorer des yeux, et qui n'allait pas tarder à le faire par d'autre moyens plus intéressants.

"Je vois que tu as compris..J'accepte tes excuses mais attention la prochaine fois je serais certainement plus sévère. N'abuse pas de ma bonté haha.. Ton corps suffira à te faire pardonner pour cette fois."

Ricanait sans gène en parlant de bonté alors qu'il n'avait pas grand chose de bon en lui, mais après tout elle n'allait sans doute pas le contredire maintenant qu'il s'était calmé. Une main passa dans le dos de la belle hybride pour la pousser vers lui afin qu'elle soit si collée à lui que sa poitrine s'écrase contre son torse, une sensation qu'il aimait et qui l'excitait un peu plus encore, tant de chose était encore à découvrir de son jouet qu'il ne savait par où commencer.. Ses mains curieuses commencèrent à caresser sa poitrine cette fois en la saisissant avec ses mains entièrement, sa langue glissa le long de sa nuque pendant que le jet d'eau chauffait le corps du jeune homme et de son hybride, augmentant la température un peu plus dans ce climat propice à tout évènements. Il aurait pu jouer presque des heures avec elle si cela avait été possible, mais si elle était effectivement vierge alors il allait remédier à sa en priorité.

"Ne soit pas gênée, c'est simplement naturel, ton corps se cambre vers moi, laisse toi guider par tes envies non plus par tes idées..Je suis sur que tu es un peux curieuse, et envieuse d'avoir du plaisir..Tu es à moi désormais, moins tu résiste et plus ta vie pourrait être agréable..pense y."

Sojiro ne mentait pas en disant cela, bien que le but était surtout de la décomplexer un peu. Au plus elle lui résiste au plus il lui fera payer. Au plus elle se montre soumise plus il fera attention car un bon jouet on à pas envie de le casser..Dans tout les cas cela ne dépendait plus que d'elle. Son sexe frottait contre le sien comme par provocation pour pouvoir la faire céder un peu plus, et qu'elle arrête enfin de se poser des questions stupides. Elle était à lui, nue et il ne se gênait pas pour la mater et même le lui faire savoir, il était donc temps qu'elle arrête sa pseudo rebellions car elle allait bien voir que entre ce qu'elle voudrait et ce qu'elle à il y a un monde.
L'eau ruisselait sur le corps des deux jeunes collés l'un à l'autre, Soji avait bloqué le jet d'eau au mur sur un cran fait expret afin d'avoir les mains libres.


Sa langue joueuse descendit jusque sur sa poitrine, il glissa jusque ses tétons qu'il titilla du bout de la langue tout en la regardant par jeux. Il voulait voir si elle allait craquer, finalement céder au plaisir en laissant de côté sa peur de l'inconnu, pour finalement apprendre un peux plus de la chair et se joindre au jeux de caresse de Sojiro. Elle devait savoir de toutes façon que si elle continuai à résister il allait quand même avoir ce qu'il veux, mais que la manière sera sans doute moins douce et moins plaisante pour elle..Restait à savoir ce qu'elle allait décider, il l'avait prévenu que la prochaine fois qu'elle désobéit il ne serait pas si "gentil" si on peux appeler ça gentil.

"Je commence à avoir vraiment envie de jouer plus en détail avec ton corps, j'ai hâte de voir comment tu va réagir.."

Sojiro sentait le moment où il en avait assez des préliminaires arrivé, de toutes les manières ce n'était qu'une fois l'hybride vraiment dressée qu'il décidera de faire des jeux plus long, elle n'était pour le moment pas encore assez intéressante à ce niveau là, quoi que son corps semblait bien réceptif.. Sojiro posa ses mains sur les hanches de Mizazuki, prêt à entamer bientôt une pénétration avouée à demi mots. Elle devait maintenant s'y attendre, qu'elle hurle se débatte où obéisse le résultat sera le même, seul la manière changera..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 1er étage, salle de bain. {x}Un nouveau jour, une nouvelle vie, un nouveau monde.{<3}   Dim 26 Aoû - 19:17

» Je vois que tu as compris… J’accepte tes excuses, mais attention la prochaine fois. Je serais certainement plis sévère. N’abuse pas de ma bonté, haha. Ton corps suffira à te faire pardonner pour cette fois.

Plus sévère? Comment peut-il être plus sévère que toute à l’heure? Me placer sous l’eau gelé de la douche n’est-il pas assez sévère? Je commençais à nouveau à paniquer, ne sachant rien sur lui. Son passé, qu’est-ce qu’il aime et n’aime pas… Je ne connaissais rien et cela m’énervais…

Je ne pue m’empêcher de rire légèrement après qu’il aille dit de ne pas abuser de sa bonté. Depuis mon arrivé ici, dans ce manoir aux couleurs chaleureuses, trop grand pour deux personnes, ce ne fut que dehors sous la pluie qu’il m’avait montrée un acte de gentillesse en me disant de rester sous son parapluie… Soudainement, il passa une main derrière mon dos. Me collant sur lui. Nos peaux se touchaient et la sensation que ça procurait n’était rien de désagréable. Des frissons parcourut mon corps, par simple plaisir de sentir sa peau douce ce frotter sur la miennes et parce que je pouvais sentir la chaleur provenant de l’eau de la douche… Mes poitrines s’approchaient de plus en plus vers lui avec chaque caresse qu’il me faisait. Il touchait mes deux bosses avec une telle tendresse qu’un son sorti de ma bouche. Un son de plaisance…

»Humm… Maître…

J’aimais ses caresses, mais je voulais qu’il arrête. Je me sentais de plus en plus épuisée. Je n’avais pas mangée pendant des semaines. Et puis le stresse de tous ces nouveaux sentiments qui m’envahissaient et que je ne comprenais pas, en plus du stresse que j’avais tantôt parce que je ne savais pas qu’est-ce qu’il allait me faire, ne faisait qu’engraver mon cas…

En plus de ses caresses sur ma poitrine, il avait glissé sa langue, doucement, sur ma nuque… La seule réaction que mon corps avait faite automatiquement, était de tourner ma tête dans le sens inverse pour lui laisser plus de place encore.

»Ne soit pas gênée, c’est simplement naturel, ton corps chambre vers moi, laisse toi guider par tes envies, non plus par tes idées… Je suis sur que tu es en peux curieuse et envieuse d’avoir du plaisir… Tu es à moi désormais, moins tu résiste et plus ta vie pourrait être agréable… Penses-y.

Le ton de voix qu’il avait utilisé m’avait charmée complètement et l’excitation ne faisait qu’augmenter quand il avait frotté son membre dur contre mon sexe. Malgré le plaisir que sa me faisait, j’étais un peu surprise. N’ayant jamais eu un tel contacte auparavant. J’essayais de m’éloigner de son sexe en bougeant mes hanches de gauche à droite, mais ça ne faisait qu’empirer la situation. Mais je ne pourrais pas dire que je détestais cela… Pinçant ma lèvre inférieure, je continuais mes mouvements de hanches et un autre bruit de plaisir s’échappa de ma bouche… Si seulement mes mains n’était pas attachées, j’aurais pue lui agripper les épaules, me serrant plus près de lui. Tout-à-coup, il descendit sa langue plus pas, chatouillant mon sein pour ce rendre jusqu’à mon mamelon… Ohh! Que du plaisir…

»Hmm… mm… Arr… Arrête…hmm…

Les yeux froissées, je lui ai suppliée d’arrêter, embarrassée par les bruits que je faisais…

» Je commence à avoir vraiment envie de jouer plus en détail avec ton corps, j’ai hâte de voir comment tu vas réagir…

Se relevant, une main déjà sur une de mes hanches, il posa l’autre main qui s’amusait à me donner des douces caresses, sur l’autre hanche. M’approchant une fois encore plus près de lui…

» Non… Je… Je ne suis pas prête; avais-je dit d’une voix haletante. Sachant la prochaine étape qu’il voulait franchir…


Dernière édition par Mizazuki le Dim 2 Sep - 16:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 1er étage, salle de bain. {x}Un nouveau jour, une nouvelle vie, un nouveau monde.{<3}   Jeu 30 Aoû - 12:26

Sojiro n'en avait pas encore fini avec elle. Ses mains baladeuses parcouraient pleinement et sans gêne le corps des plus appétissant de son hybride. Elle semblait encore en plein doute, son corps réclamant et sa tête refusant, bien que ses paroles n'étaient plus très assurées. Des gémissements sortaient de sa bouches, c'était presque un appel à encore plus d'attention, une attente des plus excitante qu'il allait s'empresser de combler. Soji la plaqua sur le mur froid de la salle de bain, ne s'occupant plus vraiment du jet d'eau chaude qui ne les arrosait que partiellement maintenant, mais ils avaient assez chaud pour ne pas souffrir de cela leur corps respectif dégageant une chaleur déjà bien suffisante preuve que Sojiro n'était pas le seul à être excité par la situation.

"Pourquoi dire non quand ton corps dit oui je me répète mais pas pour rien car tu as l'air de comprendre, ce corps à l'air de comprendre.. Je t'aurai bien laissé plus de temps mais tu m'a désobéis et tu sais que c'est mal, alors en compensation tu va payer de ton corps c'est normal."

Alors qu'il recommença à lui faire son discours, une de ses mains prit sa poitrine en main pour la malaxer, son index jouant sur ses téton amusé de voir ses réactions. La belle ne tenait visiblement pas tant que ça à l'appel du sexe, bien qu'elle veuille se donner une image plus réservée. Le moment était venu de passer à un moment encore plus intéressant, il se colla à elle de nouveau écrasant ses seins contre son torse et lui détacha les mains. Elle n'avait pas l'air envie de se débattre vraiment, et pouvait donc avoir les mains libre pour en profiter autant que lui. Prête où pas n'avait pas tellement d'importance car Sojiro avait décidé qu'elle l'était suffisamment. Maintenant qu'elle avait les mains libre, le jeux allait être un peux plus stimulant. Descendant ses mains sur les fesses de son nouveau jouet, Soji lui montrait qu'elle était à lui, il la "possédait" maintenant. Ses mains baladeuses semblaient tâter chaque partie de son corps tel un aveugle qui tâte quelque chose pour en deviner la forme, seulement lui était loin d'être aveugle et se rinçait les yeux depuis déjà un bon moment. La belle poussait déjà quelques gémissement et l’appelait mâitre, elle était sur le bon chemin.

"Ne t'occupe pas de savoir si tu es prête ou je ne sais quoi. Ton corps à l'air tout ce qu'il y à de plus près..me demander d'arrêter tout en gémissant de plaisir, tu es vraiment amusante et peu commune haha..j'aime les femmes originales."

Sojiro avait en effet un goût particularité pour les femmes ayant quelque chose de plus, un "je ne sais quoi" qui change tout. Le caractère en général est ce qui l'amuse le plus, que ce soit soumise ou rebelle il s'en moque c'est surtout la façon d'être qui l’intéresse mais aussi la façon de réagir, de parler, le physique bien entendu aussi. Elle venait d'une des races les plus nobles, c'est donc dans ses gênes d'être parfaitement atypique, et c'était en ça qu'elle plaisait à Sojiro. Son but n'était pas d'être spécialement mauvais avec elle, c'était plutôt de la discipline qu'il lui était apprise. Si elle obéit elle reste assez libre de mouvements, et lorsqu'elle désobéit c'est la sanction qui tombe. Tout n'était que question d'éducation dans le but avoué de satisfaire ses envies personnelles.

"C'est parti..Il me semble que nous avons assez attendu, et que toi comme moi attendons ce moment."

Il parlait à sa place sans vraiment lui demandé son avis mais partait d principe que les gémissements étaient semblables à un oui, et de toute façon ce n'était pas une question sa réponse ne changerait donc rien. Glissant ses mains les cuisses de sa belle, Sojiro profita des caresses pour frotter à nouveau son membre durcit entre les cuisses de l'hybride puis déposa un baiser sur les lèvres avec douceur en prenant son temps, caressant la langue de sa partenaire avec la sienne dans une danse sensuelle pour la rassurée un peux, lui montrant que tout allait bien se passer. Il la fit maintenant se tourner, de façon à ce qu'elle soit dos à lui. La vue sur ses fesses et son intimité était tout aussi stimulante si ce n'est plus, il ne regrettait vraiment pas son choix. Sojiro la fit ensuite se cambrer en se penchant pour caresser sa poitrine, puis une fois ceci fait glissa le bout de son membre contre son intimité pour les frotter afin d'augmenter l'envie qu'ils avaient l'un pour l'autre. Prête où pas il savait maintenant qu'elle avait aussi envie, que la belle n'était pas innocente que ça et il était donc temps de lui faire sauter le pas.

"Ne t'en fais pas, je ne suis pas brute au point de te faire mal exprès haha..du moins tant que tu ne fais rien de stupide.."

Sojiro trouvait drôle la manière dont elle se débâtait avec son propre corps pour cacher ses envies, mais elle allait bien finir par céder complètement au plaisir! Sa voix était douce un peu grave comme s'il cherchait à l'hypnotiser, bien qu'il n'ai aucunement ce genre d'aptitude de base il avait développer une façon d'utiliser sa voix qui combinée à la situation assez stimulante et particulière dans laquelle ils se trouvaient était suffisante pour l'aider à craquer. Son membre joua un long instant contre son corps, profitant de ses belles courbes pour se donner encore plus envie il l'utilisait complètement tel un objet, elle ne méritait pas encore vraiment plus d'attention vu qu'elle n'avait fait que désobéir. Il se faisait languir mais elle aussi devait être impatiente, retenir toute cette excitation en étant vierge ne devait pas être chose facile.

"hm alors on y va? On y va pas?..Je me demande bien.."

Non content de l'avoir à sa merci pour tout ses jeux pervers, Soji se permettait en plus de la torturer psychologiquement. Allait elle enfin avouer ses envies? Allait elle céder temporairement ou resterait elle sur ses positions actuelle en gémissant tout en disant non? Peut importe, il avait prit sa décision. Lentement il commença à la pénétrer, s’enfonçant petit à petit dans son intimité. Il poussa un long soupire de plaisir une fois rentré, les sensation étaient au rendez vous et pour la première fois de son hybride il ne comptait pas y aller en bourrin de toute façon. Ses mouvements étaient lents, mais il savait ce qu'il faisait. Une fois qu'il fut entré à un stade où chaque mouvements le faisait frissonner, Sojiro entama les vas et viens, prenant appuis sur ses hanches. Il arrivait peu à peu à aller un peu plus vite, et le plaisir montait également petit à petit au rythme de ses coups de bassin pour le moment assez lent. Ce n'était évidemment pas complètement innocent le fait d'aller lentement, il voulait qu'elle s'habitue à la sensation jusqu'à en vouloir un peux plus.

"Tu va voir, c'est un peu "dur" au début mais la douleur ne restera sans doute pas bien longtemps..hehe"

Evidemment Sojiro ne pouvait pas savoir exactement ce que ressent une femme vu qu'il n'en était pas une, mais ce n'était pas la première victime de ses vices ni même la première vierge dont il s'occupait, il savait donc à peu près comment cela se passait. Au final quand bien même il se serait trompé, il ne comptait pas se retirer avant d'avoir eu raison d'elle et de son corps, après tout la 1ere fois on ne tiens jamais tres longtemps. Ils auront tout le temps de se découvrir après. Elle était en plus de ça affaiblie physiquement sans doute à cause du traitement à l'animalerie, il s'occupera donc de la remettre sur pied une fois que Soji lui aura prit le sien (son pied..jeux de mots nul comme à mon habitude xp).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 1er étage, salle de bain. {x}Un nouveau jour, une nouvelle vie, un nouveau monde.{<3}   Ven 21 Sep - 21:40

Sojiro continuait ses caresses affectueuses partout sur mon corps tout en me plaquant contre un mur froid de la douche. Un gémissement de plaisance, mais à la fois de douleur sortie entre mes lèvres rosées sensationnelle. J'avais la chaire de poules et ce fut causé par le froid du mur et par l'affection provenant de mon maître...

»Pourquoi dire non quand ton corps dit oui, je me répète mais pas pour rien, car tu as l'air de comprendre, ce corps à l'air de comprendre... Je t'aurai bien laissé plus de temps mais tu m’as désobéis et tu sais que c'est mal, alors en compensation tu va payer de ton corps c'est normal.

Toute à coup, avec une main il prit un de mes seins pour tripoter avec de manière si savourant. Le feu qui c'est allumé en moi grossissait à chaque caresse qu'il me faisait...

Bref, une idée passa dans ma tête après ce qu'il m'avait dit. Cela voulait-il dire qu'il allait me faire l'amour à chaque fois que je n'aurais pas écoutée un ordre venant de lui? Si faire l'amour était si amusant, si plaisant, alors pourquoi lui écouter? Un sourire moqueur c'est dessiné sur mon visage d'ivoire et mon instinct sauvage prit le dessus de moi pour une fraction de seconde. Lichant mes lèvres de manière provoquant, je lui ai regardée, avec mes yeux rubis, droit des les yeux.


»Hum... Alors je risque de désobéir plus souvent...

Encore une fois, il se colla à moi de manière à écraser ma poitrine devenue si sensible à chaque mouvement. Sentant ses mains derrière moi, mais de manière à ne pas me toucher, je me suis posée la question de qu'est-ce qu'il pouvait bien faire. Ce n'est qu'en apercevant la ceinture, qui retenait mes deux mains ensembles, se détacher que j'ai réalisée qu'il l'avait enlevé. Je pouvais maintenant bouger mes mains et mes bras comme je le voulais. Puis, mon seul réflexe était de mettre mes deux mains sur son torse.
N'ayant pas trop écoutée ce qu'il venait de dire, j'ai seulement entendue et retenue qu'il aimait les femmes originales... Promenant mes mains sur son corps sculpté à la perfection, j'imprimais chaque détail que je touchais dans ma tête et jamais j'allais l'oublier...


»Et bien, tu ne t’ennuieras pas avec moi!

Me caressant avec ses mains baladeuse et au touché docile, il colla son membre entre mes cuisses... Tannée de faire ma petite bête réservée, j'ai succombé au désire physique. J'en voulais plus. Collant mon dos le plus près possible contre le mur, j’avançais mes hanches plus vers lui. L'invitant, de manière un peu discrète, en moi. J'étais curieuse, je voulais expérimenter la relation d'être une ‘’seule personne’’. Et puis, il m'embrassa, en douceur et il entremêla sa langue avec la mienne. Ne voulant pas qu'il arrête, j'ai entourée son coup avec mes bras. Lentement, de façon à lui faire frissonner lui aussi... Bref, ce feu créé en moi, augmentait de plus en plus et j'aimais ça.
Après un moment de dance sensuelle dans nos bouches, il m'avait fait tournée. J'étais maintenant dos à lui, mes deux mains sur le mur froid pour ne pas perde l'équilibre... De manière à me faire courber vers le devant, il palpita mes seins à nouveau puis il colla son sexe contre le mien. Les frottant ensembles.


» Hum...

M'avait-il vraiment posé la question de si il devrait vraiment y aller? S'il devrait me pénétrer ou pas? Quelle question stupide, j'attendais ça que depuis tantôt.
Enfin, avant même que j'aille le temps de lui répondre, il entama lentement son membre dans mon sexe. Ça me faisait mal. C'était dur et mes émotions étaient mélangées entre la douleur et la passion. Les poings serrés, j'ai laissée mon maître continuer. Il fallait bien lui laisser avoir du plaisir aussi. Surtout après avoir entendue son long soupire, on pourrait croire qu'il retenait tout ses émotions depuis trop longtemps. Finalement, il commença des mouvements de vas et viens. Il avait commencé lentement, surement pour ne pas me faire trop mal et me laisser justement le temps de m'habituée. Après quelque seconde il accélérait son mouvement. J'adorais ça et malgré ma fatigue, je ne voulais pas qu'il arrête. Pinçant mes lèvres, des sons de gémissements sortis de ma bouche.


»Oh... Oui...

Tremblant de tout mon corps, le feu était à son maximum. Je m’en foutais de la douleur que je ressentais, je voulais que cette passion naissante ne s'arrête jamais... Mais mon corps n'allait pas subir cette passion pour très longtemps. J'étais fatiguée et cette fatigue ne faisait qu'empirer...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1er étage, salle de bain. {x}Un nouveau jour, une nouvelle vie, un nouveau monde.{<3}   

Revenir en haut Aller en bas
 
1er étage, salle de bain. {x}Un nouveau jour, une nouvelle vie, un nouveau monde.{<3}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Salle de bain 1930
» Eclairage basse tension salle de bain
» salle de bain
» Prisonnier de la salle de bain ( sauras tu te sauver ? )
» salle de bain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives-
Sauter vers: