Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [ Bar du Lounge - Salle de jeux ] Son destin dans une partie de cartes [ PV Malva Lasornette ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: [ Bar du Lounge - Salle de jeux ] Son destin dans une partie de cartes [ PV Malva Lasornette ]   Mer 12 Sep - 3:54





« Fate is like a card game. We can control it in many ways. »
Les glaçons firent tinter la paroi de verre en s'y heurtant à mainte reprise, flottant dans la boisson alcoolisée à la douce couleur de pêche. D'une main distraite, Lia effectua une rotation du poignet, partant une nouvelle symphonie de carillons improvisés, avant que le tout ne fondent dans le drink, arrachant une moue agacée à la jeune femme. Aussitôt, une serveuse à la jupe bien remontée pour dévoiler de parfaites jambes, comme la majorité des employées féminins de l'endroit, vint lui verser d'autres glaçon, pour la cinquième fois encore, sans prononcer un mot et se retirant respectueusement. La Polonaise se cala mieux dans le confortable dossier de la chaise, retenant un soupir. C'était facile. Trop facile. Elle aimait ce respect, cette servitude, cette attention à ses moindres besoins. Et pourtant, ce soir, elle s'en lassait, observant avec désintérêt la salle de jeu qui s'ouvrait plus loin, grandement animée, ses yeux n'accrochant même pas sur les danseuses qui la séparait de là, aguichant les spectateurs masculins qui sifflaient des habits osés et des quasi contacts que ces professionnelles utilisaient pour se garder un auditoire captivé, charmé et surtout, désireux de caresser leur peau parfaite de leurs mains grasses et moites. Le nez de Lia se plissa à cette pensée; elle n'avait permis le strip-tease et le contact par respect pour ses employées, et encore, ces prestations n'avaient lieu que parce qu'elle avait une popularité qui amenait de grands profits.

Décidant de tenter une énième fois de tromper son ennui, elle se leva, laissant le verre plein au bon soin de la serveuse, rejoignant l'une des multiples salles où l'on jouait de l'argent avec insouciance. Une police de jeux lui fit un bref salut de la tête, alors que le directeur des jeux vint rapidement la rejoindre, son regard ne trouvant pas le sien pour se poser humblement sur le sol, sa voix se faisant tout juste audible pour sa fine ouïe.


'' Miss Jelenski. Signor Battagliola se trouve actuellement à la table de poker numéro 6. ''

Sur ses traits, aucune émotion ne perturba son éternelle air stoïque, alors qu'elle hochait légèrement la tête, acquiesçant et remerciant son subordonné qui eut tôt fait de retourner à la tâche. En elle-même, elle se méfiait de cette visite du membre important de la mafia italienne, qui bien qu'il appréciait grandement les jeux d'argent et la compagnie de ses danseuses, ne mettaient pas souvent les pieds dans ce territoire appartenant à une ''gamine Polonaise ignorante''. Elle n'avait jamais attaché grande importance à ses propos, sachant qu'il connaissait suffisamment la réputation de la-dite gamine pour ne pas tenter de renverser sa position plus influente encore dans la famille italienne qu'était celle de son père adoptif, mais elle n'arrivait pas à croire à une simple coïncidence. Elle se dirigea donc tranquillement, ses bottines noires se faisant silencieuse sur le tapis feutré, ses larges shorts couvrant la mi-cuisse reliées à ses bas nylons noir par des porte-jarretelles décorées de dentelles, sa chemise grise lignée surmonté d'un tailleur sans manche noir, une cravate de la même couleur s'y dissimulant. Elle avait dans l'idée de se joindre à la partie de ses rivaux d'affaires pour lui rappeler sa place en remportant sa mise, comme elle avait toujours fait depuis le début de sa nomination à la position il y avait de cela plusieurs mois déjà. Mais en arrivant à la table verte où le croupier distribuait les cartes aux hommes en habit noir à l'accent et au teint basané rappelant l'Italie, la jeune femme eut la surprise de voir qu'on l'avait devancé dans ses plans pour infliger une cuisante défaite à ces soi-disant pros du métiers.





Dernière édition par Lia Jelenski le Mer 19 Sep - 3:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [ Bar du Lounge - Salle de jeux ] Son destin dans une partie de cartes [ PV Malva Lasornette ]   Dim 16 Sep - 18:56

Malva Lasornette PV Lia Jelenski

    "Je joue les joueurs, pas les cartes."
    Gus Hansen

    Il pleuvait.
    De fines gouttes de pluie se heurtaient violemment contre les multiples fenêtres plaquées or du casino de Gokusha.
    Fatigué par l'ennui que lui présentait l'ambiance noctambule du bâtiment le plus réputé de la ville et attiré par les martèlements incessants de l'eau, un regard d'émeraude ne trouva alors de refuge autre que le glissement des gouttes sur la vitre, contrastant avec la noirceur de la nuit. Y avait-il l'étoile de son père qui veillait auprès de Malva en cette nuit si spéciale ? Peut être... peut être pas. Elle ne pouvait apercevoir l'épais manteau d'étoiles que cachaient les nuages de l'orage trônant au dessus des immeubles de Gokusha. Sa vie était comme un orage, en y réfléchissant bien... aussi rapide qu'un éclair, et détruisant tout sur son passage.
    Elle soupira, une pensée de son père lui occupant l'esprit.
    L'air nostalgique et jouant de ses maigres doigts avec les petits gâteaux apéritifs demandés à une serveuse des plus cocasses qui soient, elle tenait d'une main sa tête probablement lourde de fatigue, et laissa échapper un profond soupir d'ennui tout en reluquant d'un air absent les grandes jambes dévoilées de la dite serveuse, aussitôt repartie glousser auprès de vieux riches au cigare.
    Elle réfléchissait.
    Pourquoi avait-il fallut que son précepteur l'emmène jouer dans un casino ? N'étaient-ils pas mieux dans leur petit pub loin de toute cette noblesse aux bonnes manières ? Malva préférait jouer dans des endroits lugubres et reculés, où elle avait l'habitude de défier des personnes malfamées, mais au moins assez compétentes dans le domaine de la tricherie et du bluff pour pouvoir attirer une attention précieuse de la jeune fille. Et c'était plus amusant comme cela. Mais non, car Monsieur voulait emmener son plus gros atout au casino pour gagner encore plus d'argent tout en gagnant le respect de certaines de ses connaissances.
    Revenant de son long voyage de réflexion, elle tourna la tête. Le croupier était en train de re-distribuer les cartes.

    -Vous voulez encore jouer ?...

    Suivant ces paroles d'un ton visiblement dénué de quelque touche d'enthousiasme sortant d'un ostensible bâillement, elle interrogea du regard les trois hommes assis en face d'elle, qui semblaient vouloir se fondre dans leur fauteuil tant ils y étaient enfoncés et dont les visages se déformaient en une étrange grimace de stupeur. Ils paraissaient tellement effrayés qu'un simple haussement de sourcil de la jeune fille était comme une balle qui leur donnait l'impression d'être mitraillés de l'intérieur.
    Voyant qu'aucune réponse n'était prête à sortir de leur bouche, Malva se leva, la tête baissée, bien décidée à rejoindre ses bandits préférés dans son pub.
    Mais à peine avait-elle eu le temps de faire un pas qu'elle se cogna dans ce qui semblait être un humain. Malva eut un léger hoquet de surprise suite à cette secousse, mais préféra ne rien y laisser paraître. C'était une femme. Une femme plutôt élégante, si on en juge les habits assez strictes dont elle était vêtue. Elle devait sûrement avoir une influence toute particulière dans ce casino, vu le nombre de regards se tournant à son entrée dans la pièce.

    -Ils sont à vous, ceux-là ? Je serai polie si je disais qu'ils sont pitoyables... Interrogea Malva, le nez plissé exprimant son dégoût tout en dirigeant sa tête en un mouvement de dédain vers la table verte. Et ils n'ont plus un sous en poche, bien entendu.

    Elle secoua vivement une jolie bourse qui devait sûrement contenir plusieurs centaines de milliers d'euros à quelques millimètres du nez de la grande femme, un sourire narquois naissant sur ses lèvres effacées.


Spoiler:
 


Dernière édition par Malva Lasornette le Ven 21 Sep - 17:52, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [ Bar du Lounge - Salle de jeux ] Son destin dans une partie de cartes [ PV Malva Lasornette ]   Mer 19 Sep - 3:21

Spoiler:
 



« A fated encounter of two trump cards. »

Devant elle se déroulait le théâtre d'une scène qui, bien comique, ne vint aucunement perturbé les traits détachés de Lia. Les Italiens, dont le plus bedonnant était le fameux membre influent de la famille mafieuse italienne Battagliola, avaient été dépouillés d'une fortune considérable, dont la plus grande perte était sans contredit leur fierté née d'un orgueil démesuré, avec une facilité enfantine qui n'avait même pas le mérite de passionner la joueuse en question. La poupée de porcelaine restait ennuyée par les faiblards qu'on lui offrait, n'ayant rien de consistant à se mettre sous la dent, ses yeux d'un vert aux multiples reflets sous la lumière tamisée du casino ne manifestant qu'un bref signe de vie pour tromper son apparence gracieuse d'être de laine et de cire. Bien qu'elles soient sensiblement de la même taille, ce que l'aînée remarqua lorsqu'elles se percutèrent, il était évident que des deux, la Polonaise était la plus âgée, bien qu'elle devina que la différence n'était pas si grande.

La fameuse joueuse de carte esquissa une mine de dégoût, première expression venant perturber son joli minois encadré de soyeuses boucles d'ébène, et désigna les perdants qui, voyant que leur rivale avait eu la chance d'assister à une partie de la scène, voulurent disparaître dans leur banc tant ils s'y enfoncèrent, le regard fuyant. Leur chef, d'ailleurs, avait le visage si rouge que le croupier s'inquiéta qu'il n'explose de honte ou de colère, ou bien des deux. Inquiétude qu'il balaya d'une panoplie de jurons dans sa langue natale, dont Lia se délecta avec plaisir, en saisissant chaque parole comme s'il s'était s'agit de Japonais, maîtrisant aussi bien la première que la seconde.


-Ils sont à vous, ceux-là ? Je serai polie si je disais qu'ils sont pitoyables... Et ils n'ont plus un sous en poche, bien entendu.

D'un geste enlevant l'agaçant sac de pièces tintantes de sa vue en même temps que l'affront qu'elle lui faisait, ce qui fit froncer des sourcils ses différents membres de son groupe dispersés dans la pièce, occupés avec leur propre partie de cartes ou discussions, sans qu'elle en soit elle-même réellement offusquée, elle se permit un léger sourire narquois. Pour ajouter à la honte des perdants, ses yeux passèrent avec moquerie sur leur petit groupe, avant de revenir à la gamine qui apparemment n'avait pas froid aux yeux.

" Je te saurais gré de ne pas m'associer à des proies faciles de la sorte. Je ne garde à mes côtés que ceux qui démontrent un talent sans faille. Pas de la canaille de bas étage ayant un ego plus grand que ses capacités. "

Ne pouvant supporter davantage de moquerie, Signor Battagliola se leva prestement, ses mains s'abattant sur la table avec fracas, faisant sursauter le croupier qui regarda avec regret ses jetons soigneusement placés se répandre pêle-mêle sur la surface de velours.

" Lia Jelenski! Sala avvoltoio! Assumete dei ragazzina per fare il vostro sporco lavoro, adesso? E voi permettete la baro? Sapevo che eravate solamente una pallida imitazione di vostro padre! " *

Bien que l'homme semblait près à continuer ses accusations avec une rage intarissable, le regard de la jeune femme se fit si perçant et impitoyable qu'il se tut soudainement, ravalant ses paroles en déglutissant difficilement. Elle fixa les dagues qu'était devenu son regard sur le petit homme encore un moment, puis, finit par ouvrir la bouche pour répliquer dans un italien parfait.

" Fareste meglio di tacere, Battagliola. Questo "ragazzina", che non ho visto mai prima, vi ha picchiati senza l'inferiore baro. O vi direste che i miei croupier non sono qualificati per riconoscerla? Non vi hanno mancato quando avete tentare di influenzare nostra ultima brilla, tuttavia. Prima che mi arrabbio veramente, fareste meglio di sloggiare. "**

La menace fit son effet, et marmonnant encore quelques jurons à voix basse, l'Italien tourna furieusement les talons, suivi de ses hommes de mains à l'air misérable. Elle se permit de ricaner, ayant un grand plaisir à lui avoir fermer son clapet trop volubile à son goût.

Autour d'eux, les tables, qui s'étaient tut pour apprécier le spectacle, retournaient lentement à leur propre partie. Lia se tourna quant à elle vers l'inconnue qui, sans qu'aucune d'entre elles ne le veuillent, l'avait aidé d'une certaine manière. Mais surtout, la facilité déconcertante avec laquelle elle avait dépouillé les fameux hommes de leur bien l'intriguait, éveillant sa curiosité trop longtemps endormie. Elle ne rencontrait que très rarement des joueurs de son calibre, et encore moins des joueuses d'un aussi jeune âge.


" Pardonne-moi pour ces présentations tardives. Je m'appelle Lia Jelenski, propriétaire du Casino et donc votre hôte pour ce soir. Je dois applaudir ta prestation qui m'a rendu, je dois l'avouer, un franc service. Mais trêve de bavardage, je devine que les mondanités te passionnent autant que moi. Es-tu seule ce soir? "

Bien sûr, elle désirait également connaître son nom. Pas par politesse ou par réel intérêt de son appellation elle-même, mais bien pour savoir si son prénom ramenait à sa mémoire un quelconque souvenir de rumeurs à propos d'une joueuse dont la réputation la précédait. De tels joueurs ne passaient jamais inaperçu, et les grands casinos comme celui de Gokusha avaient l'avantage d'avoir vent de tous les potins du genre. D'une manière ou d'une autre, la Polonaise était certaine de pouvoir relier la jeune femme aux cheveux noirs à quelqu'un qu'elle connaissait, de proche ou de loin.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [ Bar du Lounge - Salle de jeux ] Son destin dans une partie de cartes [ PV Malva Lasornette ]   Dim 7 Oct - 11:45

Malva Lasornette PV Lia Jelenski

    "Plus d'un tour...
    dans mon sac."

    Les iris émeraudes de Malva se mirent à fulgurer à la vue de ce qui semblait être un concurrent de la jeune femme. Avide de curiosité, elle prêta oreille à leur conversation en silence, tout en jetant de rapides coups d'œil à sa montre qui annonçait déjà l'heure du dîner, 22H30 bien passées. Sachant parler italien, son cher père lui ayant maintes fois parlé dans ce langage, elle cru saisir certains termes effrontés dans un braillement venant de l'homme, et d'autres mots qu'elle savait traduire mais sans pour autant tirer le véritable sens de cette querelle. Ce qui était sûr, c'est que l'homme italien, ignorant soit-il, se trouvait bloqué dans une impasse où naîtra sa défaite, étant donné que les insultes barbares jetés sans aucune logique descente à la figure de la jeune femme ne semblaient être en aucun cas efficaces si on en crois l'éternel regard imperturbable de celle-ci. L'individu ne trouva alors aucune solution autre que la fuite.
    Une fois balayée de ce bandit, la demoiselle se tourna vers Malva, celle-ci ne réalisant pas qu'elle venait de troubler la tranquille ambiance de ce casino au vu de sa première visite.

    " Pardonne-moi pour ces présentations tardives. Je m'appelle Lia Jelenski, propriétaire du Casino et donc votre hôte pour ce soir. Je dois applaudir ta prestation qui m'a rendu, je dois l'avouer, un franc service. Mais trêve de bavardage, je devine que les mondanités te passionnent autant que moi. Es-tu seule ce soir? "

    Malva, la mine assez déconcertée, se demanda ce que cette donzelle avait accompli comme haut-fait pour obtenir un rang des plus importants d'un casino. Pas qu'elle soit particulièrement d'un genre de « machisme », mais il est quand même insolite que de grands gaillards italiens se soumissent aux pieds d'une femme plus jeune qu'eux, et ce même au point de les faire détaler comme des lapins !
    Une question qui trouva sa réponse en une fraction de secondes. Cette fille devait jouir d'une illustre influence étendue bien au delà des murs de ce casino afin être taillée pour diriger ces hommes sortis tout droit de la mafia. Elle devait en faire partie elle aussi, c'était inévitable.

    -Je me permet d'avancer mes doutes quant à votre véritable identité que ce casino tente vainement de cacher. Car j'ai la ferme impression de vous avoir déjà rencontrée auparavant, ou bien ne serait-ce que grâce aux rumeurs courant sur votre personne. Mais à mon tour de me présenter. Je me nomme Malva Di Mascio, connue sous le pseudonyme de Malva Lasornette. Je suis une gamine de 19 ans, comme vous l'avez si bien démontré en me tutoyant. »

    Suite à ces paroles tournées d'une manière assez éloquente, elle engagea un mouvement flatteur afin de saluer la fameuse Lia Jelenski. Une provocation ? Dirons-nous plutôt une sorte de mise en garde, car même une gamine peut avoir plus d'un tour dans son sac.

    -Et pour répondre à votre question, oui je suis seule ce soir. Malva baissa la voix. Une petite partie avec un membre reconnu de la mafia ne serait pas sans joie, je dois l'avouer.

    Elle claqua vivement des doigts et un frêle serveur surgit aussitôt de nul part, vacillant avec divers plats chargés d'encas et autres boissons alcoolisées qu'il eut du mal à maintenir en place, puis qu'il posa sur la table verte en un souffle de soulagement. L'estomac grondant de satisfaction et les yeux débordant de malice, Malva effectua un mouvement gracieux du bras, invitant la propriétaire du casino à s'asseoir sur une de ses propres chaises tandis que tous les regards se braquaient à nouveau vers elles.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ Bar du Lounge - Salle de jeux ] Son destin dans une partie de cartes [ PV Malva Lasornette ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ Bar du Lounge - Salle de jeux ] Son destin dans une partie de cartes [ PV Malva Lasornette ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour de la salle de jeux Nex
» Des meubles en carton pour une salle de jeux
» Quel est votre jeu préféré de la Salle du Jugement ?
» Modalités d'inscription à la salle de jeux
» Aprem Tête dans les nuages à paris le mercredi 30/04

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives-
Sauter vers: