Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jack Valantyne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Jack Valantyne   Dim 30 Sep - 19:09

Nom : Valantyne

Prénom : Jack

Âge : 19 ans

Anniversaire : 13 Décembre

Sexe : JE SUIS UN HOMME !!! Bon. Pas biologiquement. Mais ça t'es pas censé le savoir.


Groupe :  Docile

Orientation Sexuelle : heu. Je... sais pas trop ? *se fait tout petit*


_____________________________________________


Physique :

J'ai toujours été terriblement maigre, mais ce manque de formes m'a toujours satisfait au plus haut point étant donné qu'autrement il aurait été tellement plus difficile de dissimuler mon véritable genre, même au niveau de la poitrine je suis une véritable « planche à pain » … ceci dit, pour être bien sur qu'il n'y ai pas de méprise, j'ai pris l'habitude de la compresser sous des bandages.
En plus d'avoir la peau sur les os, celle ci est très pâle et fine, tellement fine qu'à certains endroits on peut apercevoir les nervures de mes veines. Ça peut paraître joli au premier abord, mais des que je suis triste, fatigué ou malade, mon ''teint de porcelaine'' prend vite une tournure plus morbide et maladive, pour faire plus court, ça me donne des aires de noyé.
Je suis pas bien grand sinon, et  parait moins âgé que je ne le suis vraiment...  ça a tendance à un peut me désespérer, mais passons.
Mes cheveux, ma queue et mes oreilles sont d'un blanc immaculé, toujours en bataille, ma coiffure n'es jamais vraiment définie... mais quand je fais attention (ou qu'on fait attention pour moi. )ils sont plutôt courts à l’arrière et une mèche me barre le visage, rendant continuellement aveugle mon œil gauche, mais ça ne me gène pas, je me suis habitué.
Ha tiens, vu qu'on parle d'oeil, les miens sont d'un noir profond, tellement profond qu'on ne distingue qu'avec peine l'iris de la pupille.
Vous aurez compris que je fais tout pour ressembler à un homme, et ça me réussi plutôt, ma voie étant plutôt grave pour une ...hm... fille... et mes trais du visage ni vraiment masculin ni vraiment féminins.
Je m'explique ; mon nez est un peut trop grand, et attention, grand nez ne veut pas forcément dire laid -en tout cas pas pour un garçon- et mes lèvres sont trop fine pour être féminines, pour couronner le tout mon visage est plutôt carré.
Bon, pour le corps je pense que c'est finis, et je serais bref en ce qu'il s'agit des vêtements vu que je ne suis absolument pas difficile, j’enfile tout ce qui est large et qui peut cacher mes hanches, seul vrais point faible de mon déguisement, même si elles sont plus étroites que la moyenne.



Caractère :

Depuis que je me suis fait abandonner, je suis devenu beaucoup plus âpre et renfermé.
Ça ne veut pas dire que le gamin en moi est mort ; je suis souvent bougon, j'ai l'aire antipathique, mais je cherche souvent à m'amuser en vérité, qui me connaîtra bien le découvrira bien assez tôt.
Je m’ennuie, je suis un monstre d'ennuis, et j'ai horreur de ça. Je chercherais donc compulsivement à me rapprocher de vous, car il n'y a que les gens qui m'amusent.
Je suis très drôle, j'aime avoir des réactions exagérées, rire à gorge déployée, faire sourire les personnes autour de moi.
Mais je ne me rapprocherais jamais assez pour vous aimer.
Et tout ce que je fais pour les autres je le fait surtout pour moi en réalité.
Ça fait longtemps maintenant que je porte un masque pour avoir une vie sociale et ne pas tomber dans la lassitude et maintenant je me demande si je n'ai pas développé un semblant de double personnalité...
Je ne veux plus être seul...



Histoire :



Autrefois j'ai appartenu à un humain, nous menions une petite vie toute simple et dénudée de drame, il était bon avec moi et je lui vouait une fidélité sans faille, j'avais 15 ans, et à l'époque je ne me travestissais pas encore, ce fut la période la plus heureuse de ma vie, mon rôle chez lui était de l'aider, pas le servir, il ne me contraignait à aucune tache.  
Mais toutes les jolies histoires ont une fin.
J'étais trop envahissant, partout ou mon maître allait, je ne supportait pas me sentir seul.
J'étais carrément obsessif, quand il n'était pas dans les environs, je fouillait dans ses tiroirs, ses agendas, je faisais des recherches sur le net à partir de son adresse e-mail (dont je connaissais le mot de passe) pour savoir ce qu'il faisait, où ,comment et surtout avec qui.
Je n'avait aucune intention de m'interposer dans sa vie sociale, ça peut sembler difficile à croire, mais c'était de la curiosité animée par une passion résignée et platonique je pense... Je ne faisais pas de mal.
Aussi, quand mon maître se maria, je n'émis aucune protestation ni objection, j'étais un peut triste que nous ne soyons plus juste tout les deux, mais on va dire que j'avais vu venire cette femme de loin (à travers mes recherches intensives), j'avais eu le temps de m'y résigner.
Jamais mon maître ne se douta de mes petites investigations sur sa personne, et je les poursuivis même après son mariage, seulement sa femme devait être un peut jalouse de la relation privilégiée que nous avions et quand elle me pris la main dans le sac en train de fouiller les sms de mon maître elle se fit un plaisir d'en faire un drame, de dire que j'étais amoureux, et que de me garder sous le même toit était malsain.
Mon maître ne voulut pas me jeter dehors tout d’abord, mais quand elle commença à faire chantage en précisant que c'était moi ou elle...


Il la choisit elle.


C'était naturel.


Et de ma faute, en partie.

Mon maître qui restait quelqu'un de tellement virtueu et bon me demanda si je préférais retourner en animalerie ou être mis en liberté, m’expliquant que chaque option comportait des risques énormes qu'il me détailla.
J'en conclus qu'à 15 ans je n'étais pas taillé pour la liberté et que tout ce que je pouvais espérer pour le moment c'était de me refaire adopter par quelqu'un d'autre. Pour survivre.
Ça allait être dure, jamais personne ne remplacera mon maître, je m'en fis le serment en me rebaptisant comme lui, Nom et prénom.
J’espérais ainsi rester à lui pour toujours.
Je devais être fort pour cela et je me mit à renier tout ce qui était féminin en moi, ayant toujours assimilé la gente féminine à la faiblesse, il était hors de question d'en faire partie, je devais me protéger, des humains, de mes sentiments.
Une fuite au plus profond de moi même.



_____________________________________________


Ce qu'il aime :

-Son ancien maître
- les aliments salés
-le froid
-qu'on s'adresse à lui au masculin
-les déguisements
-être théâtral
-faire rire



Ce qu'il aime pas :


-la femme de son maître
-la solitude
-avoir trop chaud
-les aliments qui piquent
-qu'on le prenne pour une fille
-s’ennuyer
-les gens tristes


_____________________________________________


Comment avez-vous connu le forum ?

je switchais en allant de forum en forum via les listes de partenaires, j'étais déterminée à en trouver un pour me remettre au rp et je suis tombée sur celui-ci qui m'a tapé dans l'oeil Very Happy

Avez-vous signé la charte ?

ouiiiiiiiii
Revenir en haut Aller en bas
 
Jack Valantyne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [REQUÊTE] Connecter un HD2 sur une prise jack / autoradio pour sortie son sur HP 5008 - 3008
» [RESOLU] Etui PROPORTA Union Jack
» Jack Kerouac - Sur la route et autres écrits
» JACK KIRBY
» L'étrange Noël de Monsieur Jack

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives :: - Fiches finies-
Sauter vers: