Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un drogué, toxico nommé Destroy ou Emrys D. Val'loa [100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Un drogué, toxico nommé Destroy ou Emrys D. Val'loa [100%]   Lun 22 Oct - 7:24

||₪|| Présentation ||₪||


Nom :  Destroy Val'loa
Prénom :  Emrys
Surnoms :  Le cuirassé, le rebelle, le percé, le sauvage, le drogué, l'asperge le pauv'con et bien d'autres.
Âge :  24 ans.
Sexe :  Homme
Date de naissance :  06 mars
Orientation Sexuelle :  Hétéro pur souche.
Sadique ou neutre ?:  Sadique oui mais uniquement dans mon humour, pour le reste je suis neutre.
Race :  Maitre Humain qui n'en n'a strictement rien à... tamponner... des Nekos et autres bestioles humaines et n'y fait pas plus attention qu'à un autre humain « normal » ou à lui-même.


_____________________________________________



Physique

Mon physique? Que voulez vous que j'en dise? Franchement regardez moi, je suis beau et je m'aime! Un corps parfait, grand, musclé mais tout en étant assez fin pour faire ressortir mon magnifique côté androgyne. Ce corps et ce visage qui sont les miens me suffisent à faire gémir de plaisir toutes femmes que j'approche pour ensuite mieux leur arracher des râles d'agonie lorsque la nuit tend à s'achever et que mon esprit n'est plus vraiment connecté à mon corps si parfait. Je ferait blêmir de rage apollon lui même, mon côté androgyne me donne une grâce sans pareil et un visage d'une étonnante finesse: des lèvres pulpeuses, un nez droit et fin parfaitement dessiné, des yeux abyssales. Ma peau quant à elle est aussi froide que les feux de l'enfer sont chauds à cause de diverses substances plus ou moins légales qui parcourent mes veines. Je possède une chevelure longue et fine, d'un blond, doré aussi parfait que le reste de mon corps. Et que personne ne n’essaie ne serai-ce que penser à toucher mes cheveux, je le dépècerai immédiatement~

Mais cela n'est que mon apparence ordinaire. Lorsque le soir tombe et que les ténèbres recouvrent la ville, mes doigts se recroquevillent d'envie, mon corps se crispe et tremble imperceptiblement, mon souffle devient un râle et je suis en manque. Mon corps en garde les marques indélébiles, de longues cicatrices me zèbrent le dos, mon bras gauche ressemble encore à une passoire fatiguée, mon corps trahis mes faiblesses honteuses. Je garde le meilleur pour la fin, ma peau est couverte de tatouages, dans le dos, sur les bras, le long de ma cuisse gauche, dans la nuque et je vous en passe... eh oui il y a plus d'encre que de peau sur moi. Sans parler de mes piercings sur certains endroits différents des oreilles, à mon téton droit, à la langue, aux lèvres et d'autres que vous ne voudriez pas connaître. N'est-ce pas le paroxysme de la décadente perfection?

Hummm... Tant que je vous tiens, vous ai-je dis à quel point je suis parfait face à mon frère jumeaux? Eh oui, ce n'est pas parce qu'on est jumeaux qu'il peut m'égaler physiquement ou même dans tout domaine quel qu'il soit. Je pense qu'il lui manque mon charisme, ce charme naturel que je dégage. Je suis celui des deux qui expérimente la vraie vie, je ne vis pas d'illusions, je vis pour de bon et mon charme viens de là, lui cache une fausse candeur perverse qui le rend particulièrement malsain.


Caractère

Non mais vous m'avez bien regardé? J'ai l'air de vouloir déblatérer sur ma vie? J'ai une... sainte horreur qu'on veuille savoir mes petits secrets. Ce qu'il y a de bon à savoir pour vous c'est que tout m'amuse. Mon principal divertissement est de sortir dans les bars boire un coup et chercher mes plaisirs personnels comme de la drogue, de l'alcool ou de la chaire. Voilà, je suis très habile de mes charmes et j'adore m'en servir, après tout à quoi sers la vie si l'on n'en profite pas jusqu'à épuiser notre corps et notre esprit? Finalement je suis quelqu'un d'assez enjoué quand je suis bien entouré de mes trois amis... le Chocolat, l'Héroïne et la Vodka. Et ceux avec qui je ne joue pas? Eh bien ils me sont indifférents, qu'ils soient humains, hybrides ou autres, ce sont de petites brebis perdues dans la triste vie qui nous ballote, ils s'agitent vainement en attendant l'heure de leur mort. En réalité je vous vois comme des sortes d'opportunités à ma disposition. Lorsque je ne joue pas avec vous ou que je ne vous regarde pas avec indifférence, j'aime beaucoup aussi m'adonner aux plaisirs de la chair, parce qu'il n'y a jamais de mal à se faire du bien.

Je ne suis pas compliqué à cerner finalement, je suis impulsif, je n'en n'ai rien à faire de l'opinion que les autres ont de moi, je suis dépendant à toutes sortes de choses qui peuvent m'aider à m'évader de ce monde pourri. Quand je veux je suis même déconneur, je fais des effort pour être sympa et poli (oui comme en ce moment!). Je ne veux plus, tout simplement, me prendre la tête.


Histoire


Inconnue ramenée dans une chambre d'hôtel: « J'étais complé' bourrée, alors il m'a prise avec lui (dans tous les sens du terme) p Inconnue rencontrée dans un bar: « Il est arrivé complètement furax, comme jamais je l'avais vu quoi! Vous imaginez pas dans l'état qu'il était, on pouvais pas l'approcher! Et il a commencé à boire, il enchaînait verres sur verres pis après avoir vidé quelques bouteilles à lui tout seul il s'est complètement affalé sur la table! Nan mais j'hallucine! »

Son père: « Emrys? C'était un jeune garçon tête en l'air, puis il est devenu un jeune homme irresponsable, faible, versé dans les vices les plus ignobles. C'est un dépravé et il ne mérite aucune place dans la succession familiale, il ne nous apporte rien. Lorsqu'il se reprendra en main, alors, à ce moment là, je l'accueillerai les bras ouverts. En attendant qu'il gère sa vie lui même. »

Rowen, son meilleur ami: « Emrys est une pauvre gars, il est un peu paumé mais il a bon fond quand même. Il est simplement auto-destructeur avec lui même pour oublier ce qui lui manque... De l'attention, de l'amour familial, de l'amour pur et dur comme un coup de foudre, et plus simplement encore, de l'attention qu'il n'a jamais reçu dans son enfance. »

Inconnue ramenée dans une chambre d'hôtel: « J'étais complé' bourrée, alors il m'a prise avec lui (dans tous les sens du terme) pour m'amener à l'hôtel et là on a baiser, mais comme des malades, des vrais tarés, des bêtes! J'ai jamais été tirée par un meilleur coup... Il est tellement canon que j'y croyais pas en me réveillant. Mais quand il s'est réveillé ils est parti direct sans rien dire, il m'as même pas regardé c'te connard! »



Voyez, lisez-vous même. Ils me résument bien n'est ce pas? Tout ceci est mon histoire. Mon enfance dans une famille de sales bourges, préoccupés par l'argent mais pas par leur bonheur, c'est vrai que l'argent ne fait pas le bonheur, même s'il y contribue fortement. Mais l'argent n'achète pas l'amour de sa famille, l'amour d'une copine, ni même une âme... Mon frère jumeau, le grand le beau, le fort et surtout l'intelligent Méric est l'héritier de la fortune familiale. Je ne me plain pas j'ai largement de quoi vivre mais c'est vrai que cette petite « confrérie de père fils ultra puissants et j'me la pète » me gonfle prodigieusement. Si au moins j'avais pu avoir l'affection de ma mère, mais non cette carpe, cruche, stupidité ambulante, adule mon père et mon frère, elle n'ose même pas aller à leur encontre. C'est en grandissant, lorsque j'ai compris que je n'avais rien à faire dans cette famille que j'ai commencé à sortir. J'ai rencontré Rowen mon meilleur amis, on a fait les 400 coups ensemble, lui maintenant s'est établi, à son bel appart', un boulot, la classe et les conquêtes. Maintenant que je suis en rupture avec mon père et ses projets, Rowen m'a donné le double de ses clé et son appartement est maintenant comme une seconde vie, un échappatoire à ma famille. Je suis libre de sortir et de crécher ailleurs. Mais aujourd'hui j'ai besoin de liquide, il faut que j'achète ma dose, je tremble trop pour jouer un seul accord sur ma guitare... Pas le choix je suis rentré chez moi et bien sur mon père m'attendais... Engueulade, prise de bec, prise de tête, mon frère est parti? Oui, bah ça fera des vacances hein! Et maintenant je me retrouve avec une clé... sans plus d'explication, à la fin de la conversation, cette clé m'a été donnée.
Qui dit clé... dit serrure, y me rest'plus qu'à la trouver.

_____________________________________________



Ce qu'il aime
Sexe, drogue et rock n' roll, les bas fond l'entraînant vers l'oublis et tous les petits vices qui vous détruisent et vous consument lentement.
J’aime monter en scène avec des baskets sans lacets,
passer le jour de l’an avec six thaïlandaises pour me masser.
Admirer Noah même habillée.
Entendre crapoter le début d’un bon vinyle,
observer les videurs en pensant qu’ils sont virils.

Ce qu'il n'aime pas
Sortir le chien en pleine nuit,
alors qu'à l'intérieur l'attends un bon Whisky.
Se déplacer et devoir payer,
pour une petite dose de sérénité.
S'énerver tout simplement sans raison,
pour que la putain aille retrouver sa maison.


_____________________________________________


Comment avez-vous connu le forum ?  Noah D. Val'loa me l'a fait connaître.
Avez-vous signé la charte ? J'y cours!!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un drogué, toxico nommé Destroy ou Emrys D. Val'loa [100%]   Lun 22 Oct - 16:07

Sympa le vava ♥ Fiche validée !
Revenir en haut Aller en bas
 
Un drogué, toxico nommé Destroy ou Emrys D. Val'loa [100%]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée...
» UN CHAT MÉDIUM NOMMÉ OSCAR de David Dosa
» Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée...
» [MANGA] Destroy and Revolution
» Une fille nommée Apache ( Una donna chiamata Apache ) –1976- Giorgio MARIUZZO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives :: - Fiches finies-
Sauter vers: