Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Heathcliff Leeroy♕

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Heathcliff Leeroy♕   Ven 9 Nov - 0:07

||₪|| Présentation ||₪||



Nom : Leeroy

Prénom : Heathcliff

Âge : 21 ans

Sexe : M.

Date de naissance :  20 juin.

Orientation Sexuelle : Homosexuel.

Sadique ou neutre ?: Neutre.


_____________________________________________



Ma petite maman et mon cher papa, sans oublier ma petite Paris,

Je sais déjà que lorsque vous lirez cette lettre, toi papa, tu seras furieux contre moi et tenteras sans doute de réconforter maman. Paris dormira tranquillement dans sa petite chambre rose. Je sais déjà que vous me manquerez tous. Ne m'en voulez pas trop d'être parti sans dire au revoir, je n'aime ni les adieux déchirants ni les embrassades. Je reviendrai évidemment si vous voulez toujours me voir. Peut-être dans deux mois, peut-être plus. Tout dépendra de ce qu'il se passera lorsque je serai au Japon. Je sais que si je vous avais prévenu avant, vous m'auriez d'une façon ou d'une autre retenu, je voyais déjà les larmes de maman et Paris. Vous savez que je suis amoureux, c'est pour cela qu'il faut que je m'en aille. Ce sentiment est merveilleux, il me prend au tripes, au cœur, au corps... Il paraît qu'il donne des ailes, les miennes sont donc celles de l'avion qui me mènera à lui et m'éloignera de vous.  

Néanmois, si vous voulez me revoir, je reviendrai, avec Max je l'espère. Son état m'inquiète un peu depuis la mort de sa mère vous savez, et j'arrive de moins en moins à le contacter. J'aurais dû faire cela bien plus tôt que de le laisser partir au Japon seul. Mais je trépigne à l'idée de le revoir, de pouvoir l'embrasser comme il y a trois ans. J'espère que je n'aurai pas la mauvaise surprise de le voir avec un japonais. Ne sait-on jamais. J'ai confiance en lui. Il m'aime et je l'aime, c'est pour ça que je l'ai laissé partir vivre son rêve de conquérir cette mystérieuse terre asiatique. Il n'a pas eu une vie très facile, tu le sais, maman et toi aussi papa. Je ne le pense pas capable de me trahir. J'en suis même tout à fait sûr, il m'attend là-bas. Cependant, une des raisons de mon départ est mon inquiétude. Il n'a pas répondu à ma dernière lettre ni à celle d'il y a quelque mois. Max est prévenant, je sais qu'il m'aurait envoyé une réponse quoi qu'il en soit. Je ne sais même pas s'il les a reçu.

Je me répète mais ne m'en voulez pas trop, je serai toujours votre blondin de fils et je compte reprendre mes études à mon retour à Oxford... Si vous me le permettez évidemment. Ne soyez pas trop en colère de vous abandonner ainsi. Il est sûr que je m'occuperai toujours de vous, j'entretiendrai ma précieuse petite soeur avec le job que je trouverai une fois à Gokusha. Bref, ne vous inquiétez pas pour moi en somme ! Je sais que vous êtes déçus que j'abandonne l'équipe de football si près des nationnales mais comme on dit, le coeur a ses raisons que la raison ignore. J'ai besoin de retrouver Maximilian. Vous savez que depuis ce jour, quand il passa par je ne sais quel hasard devant le terrain du lycée je tombais immédiatement amoureux de lui. Son visage magnifique et radieux m'a charmé au plus profond de mon être. Je n'ai pas pu m'empêcher de venir le voir après l'entrainement pour me présenter à lui. Maintenant que j'y pense, je devais être ridicule, couvert de boue et de sueur. Contrairement à lui, j'étais grand et baraqué. Le contraste entre mon visage anguleux et son minois chérubin était énorme. De même pour sa chevelure de jais et la mienne platinée. Même ce jour là, bien que je taisais mes sentiments, mon coeur battait à toute vitesse. Ne dites pas cela à Paris, elle se moquerait de moi.

Bientôt, on sortait ensemble. Je ne raconte pas en détail notre vie, vous la connaissez en partie. Tout ces moments que l'on a passé ensemble, vous souvenez-vous de ces longues heures à flâner tous ensemble sur les côtes anglaises ? Papa, maman, Paris, Max et moi. J'aimais tellement ces jours où l'on installait la nappe du pique-nique pour se délecter de tes mets délicieux, ma petite maman. Quelle nostalgie. Cela me rappelle quand Maximilian m'annonça qu'il quittait Oxford pour s'installer au Japon. C'était le lendemain de ton anniversaire, maman. Il n'avait pas osé le dire le soir de la fête de peur de nous faire de la peine, tu sais comment est Max, toujours à s'inquiéter pour les autres avant que pour lui-même. Secrètement, lorsqu'il m'apprit cette nouvelle, mon coeur se serra. Si j'en avais eu le courage, je l'aurais empêché de partir de toutes mes forces mais je savais que c'était son souhait le plus cher alors je ne m'opposais pas à son choix. Je le savais si fragile, sa maman que je n'ai pas connu était morte, il vivait dans une famille qui n'était pas la sienne bien qu'aimante. Moi, je vous avais à vous tous et maintenant que j'y pense, jamais je n'aurais pu vivre sans vous. Vous allez me manquer, c'est certain. Je sais que vous avez toujours joué le rôle de la seconde famille de Max mais n'en soyez pas vexé, c'est mon petit ami, tout en moi, depuis un sacré bout de temps déjà, me crie  de le suivre et d'aller le chercher. Je n'arrive plus à me concentrer sur les cours, il me manque, je pense sans cesse à lui.

Une fois, nous étions tous les deux sur la plage, comme d'habitude, et je lui ai offert un anneau, comme ces bagues, ces alliances que l'on porte lorsqu'on se marie. Sur le sien était gravé mon nom et inversement sur le sien. Oui... C'est un peu niais mais avant son départ, je voulais marquer le coup. Je lui ai fait une promesse ce jour là, celle de toujours rester près de lui. Je crois qu'au fond de moi, j'avais déjà prévu mon voyage pour le rejoindre. Bien que je ne le fis que trois ans plus tard. Trois longues années sans l'avoir face à moi, me contentant de lettres, de communication internet lorsqu'il avait le temps et de quelques appels. Vous comprenez maintenant mon départ ?

J'ai toujours été sérieux, doué dans ce que je faisais. J'étais la star de mon équipe, le premier de la classe. Tout pour que vous soyez fiers de moi. Mais j'abandonne tout cela, comprenez-moi. Si je reviens plus tôt que prévu, je me noierai sous les bouquins pour rattraper mon retard et retrouver cette vie d'antan. Mon Dieu. J'espère que Maximilian ne sera pas trop surpris de me voir... Je suis un peu maladroit et brute avec mes sentiments, comparé à lui qui est si mignon. Je ne sais même pas pourquoi je vous raconte ça... Je dois vous laisser, mon avion part dans une heure et demi.

Je vous aime tous les trois. Prenez soin de Paris.
Je vous appelle arrivé de l'autre côté du monde, mais ne criez pas au téléphone hein !

Love.

Heath.





_____________________________________________


Comment avez-vous connu le forum ? Haha.

Avez-vous signé la charte ? Yes sir.
Revenir en haut Aller en bas
 
Heathcliff Leeroy♕
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Heathcliff et Catherine
» H, histoire de Heathcliff de retour à Hurlevent
» Heathcliff et Marmaduke
» A la recherche de Heathcliff
» LES HAUTS DE HURLE-VENT d'Emilie Bronte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives :: - Fiches finies-
Sauter vers: