Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Eh ! Mais vraiment, il y a tout plein de gens qui ne peuvent absolument soutenir l'instant de la perte de l'illusion... [Seul.]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Eh ! Mais vraiment, il y a tout plein de gens qui ne peuvent absolument soutenir l'instant de la perte de l'illusion... [Seul.]   Sam 17 Nov - 16:48



Cinq jours et demi. Il semblait qu'un an était passé. Le silence absolu n'existe pas. Le paon s'en rendit compte. Ce manque de bruit et de voix faisait imploser son crâne, mais il entendait toujours les battements de son propre petit coeur brisé. Il se sentait réellement faible. Il ne parvenait pas à ouvrir les yeux alors que son esprit était tout à fait en éveil. Tiens, cela rappelait quelques souvenirs, ce jours où les frères oiseaux l'avaient changé en cette espèce écoeurante qu'était l'hybride paon, il avait été bourré de calmants qui avaient mis son corps hors d'état de ne serait-ce que remuer.

Peu à peu, son être s'éveillait. Il ne savait évidemment pas où il se trouvait.

Son dernier souvenir remontait à la fois où il avait gratté dans la terre avec ses ongles afin de creuser un peu plus un trou sous les dalles de la vieille gare désaffectée. Et il avait pris la décision de mourir là, se laissant abattre par le froid d'un hiver naissant, la faim et son immense peine. Il se souvenait encore d'avoir été sale tel le jour où il était rentré chez lui, traversant le monde seul pour retrouver ses parents. Il avait été seul. Personne ne l'avait trouvé mis à part cet infirmier étrange. Ho, il commençait à revoir certaines scènes. Il pleuvait...à moins qu'il pleurait. Et, serrant sa petite sucette qu'il n'avait pas entamé dans la paume de sa main, regardait, de son trou qui lui servait d'abri, l'horizon avec encore l'espoir de voir une silhouette connue avancer vers lui. Il avait eu durant son exil dans la vieille gare des hallucinations. Il pensait un jour voir Eliza s'avancer à lui pour lui tendre affectueusement la main...mais ses doigts n'accrochaient que le vide...et ses oreilles n'entendait que le silence absolu.

Des pas dans l'endroit où il était. Il les entendait. Il n'était donc plus seul ?! Des voix. Au loin...

Il avait cru aussi un moment sentir le corps de son amant. De son ancien amant. Sur le sien. Il se trouvait réchauffé par cette présence imaginaire et serrait Innocent contre lui doucement. La chaleur reprenait ses pommettes. Il se sentait bien. En vérité, c'est à cet instant qu'il avait perdu connaissance. Mais il ne savait pas encore ceci. Pour lui, il y avait cinq jours qu'il se terrait dans ce trou de terre.

Pour les infirmiers qui rentraient dans sa chambre, il y avait une semaine et demi que le paon avait été retrouvé dans un état précaire. Ses jours avaient été en danger, mais ils l'avaient sauvé.

Une heure passa, lourde et lente, et entendant les conversations autour de lui, Claudy comprit bien qu'il était dans un hôpital. A priori, on l'avait retrouvé mort dans son abri de fortune. Mais lorsqu'on prit la peine de vérifier son poult avec plus de soin, on avait vu qu'il n'avait pas encore rendu son dernier souffle.

Quand il put enfin ouvrir les yeux, la vision de cette chambre entièrement blanche lui confirma le fait qu'il était à l'hôpital de Gokusha. Il resta immobile et les yeux grands ouverts un bon moment avant d'être totalement éveillé. Et c'est à ce moment que son coeur se déchira. Toutes les souffrances ressenties semblaient l'assaillir. Il n'était donc pas mort.

Il était donc seul ?

Dans ses larmes naissantes, il cherchait la présence d'Eliza à ses côtés, de la main, avant de se rendre compte que son bras était rattaché à une perfusion et qu'il ressentait une vive douleur aux endroits piqués dès qu'il bougeait. Un sanglot lui échappa.... Puis un cri.

Pourquoi personne n'était là ?
Eliza... Où étais-tu maintenant ?

Qu'allait-il devenir sans elle ? Il l'aimait plus que sa propre vie... Et il avait voulu l'abandonner et abandonner sa propre vie.

Alors il porterait sur ses épaules la punition d'être seul.
Et cela pour toujours.

Bientôt il retourna dans l'inconscience alors qu'il pleurait toutes les larmes de son corps.
Lui qui avait juré de ne plus jamais verser de larmes.

Une minute après, on sonna l'urgence au bloc.
L’encéphalogramme d'un hybride paon blanc vacillait à peine.
Il allait mourir si on n'opérait pas. Son corps avait été trop abîmé par les températures glaciales.

" Dépêchez vous ! IL NOUS LÂCHE ! "















Finalement, on réussit à sauver l'enfant des griffes de la mort. Il ne s'était pas réveillé encore, depuis deux jours. Mais il était vivant.

Revenir en haut Aller en bas
 
Eh ! Mais vraiment, il y a tout plein de gens qui ne peuvent absolument soutenir l'instant de la perte de l'illusion... [Seul.]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mais vraiment n'importe quoi !!!! (12 juin)
» [Tout plein de chocolat] Chez Sysflo,le 1/04/12 ♥
» Raymond Queneau
» Les Couturages D'Alexiel Le Neko*TOUT PLEIN DE CHOSES !!*
» nouvelle débutante mais vraiment débutante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives :: - RP clos-
Sauter vers: