Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tallulah O'Hara, Oh la mangouste ! [Finito]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Tallulah O'Hara, Oh la mangouste ! [Finito]   Lun 3 Déc - 2:21


Carte d'Identité


Nom et Prénom: O' Hara Tallulah
Age: 17 ans, née un 18 février 1995
Sexe: Femme
Nationalité: Née à Belfast, donc irlandaise
Orientation sexuelle: Pour le moment inconnu, car encore vierge
Docile ou Rebelle ? Docile car ne se sent pas assez forte pour être une rebelle





Caractère ;

Si vous voulez connaitre mon caractère et mon ressenti, ne vous fiez pas à mes sourires. Ceux-ci ne sont qu'une carapace pour feindre ma protection. Ma douceur est aussi un moyen de me protéger. J'ai peur de la violence, je crains le monde qui m'entoure, j'ai peur des lendemains, les autres me terrifient. Bref, je suis une vraie trouillarde, comme certain pourraient le penser. Je tente de cacher mes émotions tant que je peux, et je dois avouer que cela m'est parfois très difficile. Mon coeur n'est que tristesse et mes pensées bien noires. Alors pour m'empêcher de sombrer, je m'imagine que je suis dans un autre monde. On pourrait appeler ça de la crédulité, pour moi c'est bien différent. Il s'agit encore d'un moyen de défense. Rêveuse, je peux faire semblant d'écouter, alors qu'en réalité mon esprit est ailleurs. Je me déteste plus encore que je hais les hommes. Malgré tout ça, il me reste cette étincelle de vie qui malgré sa faiblesse brille encore. Chaque jour est une nouvelle épreuve. Malheureusement, je ne suis que spectatrice de ma vie. Je n'aime plus grand chose, si ce n'est mes chimères. Au moins, elle me donne un peu de cette liberté qui me manque. Ma démarche est lente, et ma voix malgré toute sa douceur, recèle d'un chagrin retenu.



Physique ;

Quand l'on me voit, on y aperçoit une fille souriante, aux grands yeux verts. Mon visage qui a gardé ses traits un peu enfantin est plutôt pâle. Celui ci est cerné par des cheveux blond cendrés me tombant en cascade juste en dessous des épaules. On m'a mis un chapeau, soit disant pour protéger mes oreilles. Car oui, vous ne le savez peut être pas, mais je suis un hybride, mélange d'une femme et de la mangouste, cet animal faisant parti de cette famille d'herpestidé, un mot bien laid, mais moins que ce que je suis. Pour en revenir à nos timons heu nos moutons, mes oreilles sont soit disant fragiles. Quand bien même j'aurai aimé ne jamais les supporter, alors je les baisse constamment. Leur couleur se fondant à celle de mes cheveux, cela me laisse l'illusion que je ne n'en ai pas. De taille plutôt petite et fine, j'ai peu de poitrine. Attention, cela ne veut pas dire que je suis ce qu'on appelle couramment " une plancha à pain". C'est juste que mes courbes ne sont pas extrêmement voluptueuses. Je possède aussi la queue d'une mangouste. Celle-ci de la même couleur que mes oreilles est accroché à mon séant comme un parasite impossible à déloger. Mignonne pour vous, à mes yeux je ne suis qu'un monstre.



Histoire ;

Les souvenirs, la nostalgie du passé. Y repenser nous fait un bien fou sur l'instant, mais après coup on se sent encore plus blessé. Vous raconter mon histoire me soulagera d'un poids, jusqu'au moment, où le retour à la réalité reprendra ses droits et son cruel joug. Ecoutez moi bien, car je ne la répéterai pas. La mélancolie est un sentiment bien trop difficile à surmonter. Si seulement je pouvais retourner dans le passé et le modifier. Mais je n'y peut rien, je dois juste subir ma vie. Survivre, coûte que coûte, car malgré toute cette tristesse qui me ronge de l'intérieur, je tiens encore à la vie. Étrange n'est-ce pas ? Je suis née dans une famille des plus banale de Belfast, une mère, femme au foyer et un père, gérant d'un pub traditionnel. Rien ne pouvait noircir ce bonheur édulcoré. Toutefois, vous saurez qu'une famille parfaite n'existe pas. Le couac dans la mienne, était les dettes qu'avait accumulé mon père. A force de faire des paris, de perdre et de continuer malgré tout, le jeu en valant la chandelle selon lui, il avait fini par nous mettre sur la paille. Il aurait pu rembourser ses créanciers, avec le fruit de son labeur, me diriez-vous ? Certes, mais ce ne fut pas le cas. J'ai mis du temps à me rendre compte de ce problème, où plutôt devrai-je dire, que j'ai mis du temps à me voiler la face. Tout ce qui comptait pour moi, c'était d'être une famille unie et heureuse. Cacher les apparences était pour moi la façon de croire encore à ce rêve. Malgré toute cette galère financière, il y avait quand même de l'amour entre nous tous. Je me souviens de ces instants précieux, où nous nous installions près d'un feu, pour se parler et rire ensemble. L'école je ne m'en souviens plus trop, j'étais une élève plutôt sage, même si de temps en temps il m'arrivait de chahuter avec mes petits camarades de classe. Ma vie était, certe des plus banales, mais je l'aimais telle qu'elle était. Un jour, tout s'arrêta, un matin d'été où le soleil était haut dans le ciel et avait fini par se coucher dans mon coeur, pour y laisser place à l'orage. Des hommes tout de blancs vêtu, vinrent nous chercher à l'école maternelle où j'étais. Nos parents étaient tous là. La plupart pleuraient. Sauf les miens? Je ne pu lire aucune émotion sur leur visage. Peut-être est-ce mieux ainsi. Avoir une bouche en moins à nourrir, sans être cruel, devait être plus facile pour eux. Après un voyage qui ne dura que quelque temps et dont il me manque le souvenir, je me retrouvai dans une cuve. Je ne me rapelle pas exactement de ce qu'il s'était passé, seule la terrible douleur quand ils m'ont charcuté de l'interieur avec leur ustensiles et leur produit sont gravé dans ma mémoire. Après de longs moments d'agonie interne pour moi et de fatigue extrême pour mes tortionnaires, ce fut la liesse totale. Enfin pour eux, surtout. Ils avaient réussit à créer un hybride mi femme-mi mangouste. Ils en avaient mis du temps pour cela, mais selon eux le résultat en valait la peine. Ils étaient si fier de leur nouvelle réussite qu'ils se pavanaient avec dans tout le laboratoire. Alors que de mon côté je ne ressentais que honte et tristesse? J'étais devenue une bête de foire et rien d'autre. On m'attacha comme un animal dangereux. Et pourtant, jamais je n'aurai pu me défendre. Je n'avais plus la force pour ça. Maintenant je suis dans cette cage sinistre à tourner en rond et à attendre qu'un maître ou une maîtresse veuille bien me prendre. Ma vie, je le sais sera entre leur mains, mais je n'y peux rien pour lutter contre ça. Il fut un temps où j'étais croyante, mais après avoir vécu tout ça, je me demande si il existe vraiment.



Hors RPG;
As-tu signé la charte du règlement ? Oui bien evidemment
Comment as-tu connu le forum ? Par l'intermédiaire d'un membre de ce fofo
Autre chose ? Heu Hakuna matata et savez vous que certaines mangoustes sont capable de nager. peut être un jour on pourrait voir de la natation synchronisée avec cet animal.


Codage par Lokita sur LG'


Revenir en haut Aller en bas
Mao
Empereur à plein temps ♥
avatar

Age : 98
Messages : 123
Maître(sse) de : L'UNIVERS !
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Re: Tallulah O'Hara, Oh la mangouste ! [Finito]   Lun 3 Déc - 15:14

    Que dire de cette fiche simple et concise ? ♥

    Je ne vois rien de bien précis à te dire, juste un petit détail ? Je ne sais pas si c'est pour la mise en forme de ta fiche, mais, les gros pavés, ça fait mal aux yeux. Essaye de faire de petits paragraphes ou au moins, sauter des lignes ?

    A part ça, bienvenue à toi petite hybride docile ! ~
    Je te valide. ♥

____________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Tallulah O'Hara, Oh la mangouste ! [Finito]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Akiha Hara - Parmi Eux/Hanakimi
» [Album] HARA KIRI 1960-1985
» [Site] Timon la Mangouste
» Hot Bodies D8 Hara de babin
» SCarlett O'HARA ... retour à TARA !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives :: - Fiches finies-
Sauter vers: