Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Recherche femme de ménage [PV: leena E. Scarlet]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Recherche femme de ménage [PV: leena E. Scarlet]   Lun 29 Avr - 11:02

Quartier résidentielle, maison de Ginjo Shotan, 7:00 AM

Un immense homme sortie comme un missile du garage de Ginjo pour se ruer vers les toilettes et vomir. C’était un black colossal, vêtu d’un costume avec cravate, qui était en train de gerber comme un enfant qui vient de traverser les gorge d’Ardèche en voiture. Après de longue seconde, il retourna dans le garage où venait de se produire une scène presque surréaliste.

Il avait 3 cadavres. Le premier était attaché à une chaise, couvert de sang, entaillé de partout, les yeux crevés et dieux sait quelles horribles autres blessures. Un second était attachées à une grille de métal, un sac sur la tête, cette personne s’était soulagé durant « l’acte » et sa peau avait partiellement fondu. Le troisième avait la tête dans une baignoire dans laquelle étaient plongés deux électrodes, et son visage était étrangement argenté. L’homme s’approcha de son collègue, un homme blanc au cheveux mi-long brun, lui aussi en costume.


«Quelle boucherie!! J’avais entendu qu’il était violent et fou, mais pas à ce point »

«Qui est fou? »

Les hommes en costumes se dressèrent comme des I à la question de Ginjo, se contentant de marmonner des « personnes ». Et puis merde, comment il avait pus faire ça sans se tacher? Même ses gants était encore immaculé, pas une goutte de sang sur lui. Quel gros malade cet homme pour rire autant en torturant des gens. Puis quelle genre de malade créerait un dispositif pour couler en argent le visage d’une personne lui couvrant ainsi narines et œil. Et surtout.

«Ca chlingue »

Les deux hommes récupérèrent les cadavres et les emballèrent dans des sacs poubelles pour les faire disparaitre, mais furent très clair avec Ginjo: le ménage était pour lui. L’ex-médecin fixa son garage après le départ des deux hommes et soupira. Les personnes avaient parlé mais, prit dans l’euphorie du moment, il avait mit la dose pour s’amuser, et y avait été un peu fort, y’avait du sang PARTOUT, jusqu’au plafond. C‘était le moment ou jamais

«Je vais avoir besoin d’aide, je vais aller chercher une hybride »

Animalerie « le chat noir »: 9:30 AM

Après une bonne douche pour retirer l’odeur du sang qui le couvrait, et ne pas effrayer les sous-humains de l’animalerie, Ginjo se rendit à une animalerie plutôt reconnu de la ville pour trouver son futur esclave, et surement cible d’entraînement. Il entra tranquillement et déambula calmement dans les allée pour trouver la perle. Il savait ce qu’il cherchait, il lui fallait un hybride assez fort pour encaisser ses « entrainements » visant à le rendre obéissant, mais aussi assez faible pour qu’il puisse prendre le dessus sur lui en cas de tentative d’atteinte à sa personne.

Il s’arrêta devant plusieurs cage; avec un air étonnement chaleureux. On trouvait ainsi une neko un peu timide, une usagi muette et un inu, race reconnu pour son obéissance. Arpentant de long en large et fixant les hybrides un à un, il s’arrêta devant la cage d’une hybride au cheveux long et sombre et la dévisagea. Physiquement elle pourrait convenir, assez forte pour être « éduquée » et assez faible pour que Ginjo puisse la battre. Mais après plusieurs seconde, il secoua la tête, elle avait une étrange lueur rebelle dans les yeux, elle n’allait surement pas être obéissante. Il appela le vendeur.


«Je vais prendre l’usagi s’il vous plait. »

Bon il ne l’entendrait pas crier, mais elle était visiblement très obéissante, et convenait aussi physiquement, même si un peu fragile.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Recherche femme de ménage [PV: leena E. Scarlet]   Mar 30 Avr - 21:14

Les réveils ? Agités et violent? Ah ça, naturellement. Après tout, la "violence" est l'un des traits principaux de l'animalerie. Et ce n'est pas comme si la jeune hybride n'y était pas habituée. En effet, elle assistait tout les matins aux mêmes scénarios :
L'Aurore, pointant le bout de son nez, et la fraîcheur de la matinée venant titiller les oreilles de la féline. Les quelques rayons du soleil venant lui caresser les paupières. A chaque matins, Leena dormait paisiblement, le dos contre les barreaux de sa cellule une des seules choses qui pouvait la réchauffer un minimum ; et brusquement un des gérant, plus précisément, celui chargé d'éduquer la jeune féline, venait caresser malicieusement le dos de cette dernière. La tirant ainsi de son sommeil. Ce que d'ailleurs, la jeune féline n'appréciait pas du tout, et cela se faisait remarquer.

«T'as pas autre chose à faire que poser tes sales mains sur moi?»

Tous les matins elle répondait, et tous les matins elle avait le droit à la même punition, un coup de fouet. Et parce que bien entendus, on doit respect et obéissance à son supérieur ; la règle qui exaspérée le plus Leena.

Le gérant la ligotait alors, l'entraînant dans une pièce se situant derrière le comptoir pour ainsi l'éduquer, si l'on pouvait employer ce mot là.
Aujourd'hui, la journée commençait différemment, pourquoi ? Et bien tout d'abords :
Il pleuvait. Tous simplement.
L'Aurore pointait belle et bien le bout de son nez, la fraîcheur aussi d'ailleurs, beaucoup plus présente que d'habitude. Mais.. Une seule chose n'était pas banal, les gouttes d'eau qui s'accumulait peu à peu contre les vitres de l'Animalerie, s'attaquant à celle-ci. Leena dormait paisiblement une nouvelle fois, mais la fenêtre de sa cellule était entre ouverte laissant entrer quelques gouttes d'eau, atterrissant quelques fois sur son visage. Le gérant lui était à l'heure, rien de plus banal, et l'emmenant encore une fois dans la pièce derrière le comptoir.

«Bouarf, tu empestes. Mais bon, c'est pas comme si ça changeait.»


Une remarque qui lui fallut d'ailleurs, un autre coup.

«Oh ferme la chérie et avance. »


Les heures passaient, les minutes s'écoulèrent, et après une ou deux heures Leena put détectée la clochette de l'entrée de l'animalerie sonner. Un ou une cliente avait fait son apparition. Et cela s'était fait savoir. En effet, Leena pouvait entendre de la pièce ou elle était les couinements d'hybrides envieux de sortir. Des couinements... Pour sortir.. Ce que Leena ne ferait jamais quoi.
Après quelques minutes, elle avait put entendre que le client était de sexe masculin, et quand plus de ça il avait déjà choisit son hybride. Rapide, une usagi? C'est vrai qu'elles sont pas mal. Mais à peine elle n'eut le temps de décrypter d'autres propos que la séance d'éducation était terminée pour elle, le gérant la ligota une nouvelle fois pour la tirer hors de la pièce. Ainsi, elle put apercevoir le client, et elle posa d'ailleurs un moment son regard sur lui, ce que le gérant n'apprécia pas du tout. Il la tira violemment vers lui pour qu'elle aille ainsi plus vite et ne s'attarde pas sur le client.

«Mais tu me fais mal connard ! La délicatesse tu connais? Oh non suis - je bête, pour ça il faudrait que t'as culture G s'élargisse plus loin que ta propre personne. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Recherche femme de ménage [PV: leena E. Scarlet]   Sam 4 Mai - 11:03

Animalerie « Le Chat noir » 9h45AM

Le bruit des hybrides qui criaient pour attirer l’attention de Ginjo commençait à sérieusement lui vriller les nerfs. Si un seul d’entre eux se doutait du comportement du jeune homme, nul doute qu’ils crierait beaucoup moins, ou alors de peur, et ferait tout pour paraître ne pas convenir à l’ex-médecin. Mais il avait déjà fait son choix et prit une usagi muette.

Muette hein… quelle plaie, à quoi bon battre quelqu’un si elle ne pouvait ni crier ni supplier après tout? Où est le fun? Non franchement. Il observa le jeu des vendeurs sortant l’hybride de sa cage, la tirant avec une laisse après lui avoir attaché les mains dans le dos. Elle avait les jambes tremblantes et se déplaçait comme sonné. Elle était faible, tremblante et eux ils l’attachent pour la sortir? Quelle bande de couard. En bon médecin, il examina l‘hybride aux grandes oreilles, notamment la gorge pour voir cette histoire de mutisme qui le turlupinait. Il ouvrit grand les yeux en voyant qu‘il manquait quelque chose.


«Vous lui avez brulé les cordes vocales? »

Il y avait des cicatrices partout dans sa gorge, ses [BIP] de vendeurs avaient du y aller à l’acide pour la faire taire. Non mais? Où était le plaisir dans tout ça? Quelle idée stupide de faire ça, bande d’amateur, incapable. L’utilité d’avoir une hybride est qu’elle crie et se débat si on la torture, là y’a rien, c’est plat, inutile. Continuant son examen de l’usagi, Ginjo se rendit compte qu’elle avait les yeux vitreux, presque vide, et une tension digne d’un poulpe mort. Pendant un instant, le jeune homme se demanda si les magasiniers pouvaient remonter dans son estime, et avaient réussit la quintessence de la torture: briser la personne et ne lui laisser plus aucune volonté tant le traumatisme était grand, la plaisir ultime qui rend un jouet malheureusement inutile. Hélas, un des boutiquier lui expliqua, tout fier, qu’ils avaient essayer une nouveauté avec elle: la droguer pour la rendre obéissante. Quelle bande de [BIP]!!!

Ginjo fit signe au vendeur de remettre l’usagi en cage, ce qui fit redémarrer le tintamarre des hybrides non muet et non drogué. Réfléchissant un instant, l‘usagi, au vu de sa tenue et de ses formes, devaient surement servir d‘aimant à pervers. Il connaissait plusieurs personne qui l‘aurait pris pour cela. Enfin bref, il allait pas repartir avec un tas de gelée sans voix ni volonté. Et puis, le sang accroche, il lui aurait fallut une hybride avec un minimum de tension pour le décrocher de la chaise en bois, là elle aurait pas pu laver une assiette. Alors incapable de bosser, de se débattre et de crier, aucune espèce d’intérêt.

Le médecin-boucher recommença a regarder les hybrides en salle et s’arrêta sur une hybride précise. Un vendeur l’avait ramener de l’arrière-salle tout à l’heure, surement pour « l’éduquer », et vu le répondant qu’elle avait, il n’avait utiliser ni drogue ni acide pour corde vocale. Bon, elle n’était pas très commode, mais 220volts, 3 gouttes d’acides et 3 nuits attachées dehors sans manger ça vous calme des gens. Enfin, calmer pas vraiment, mais au moins elle travaillerait pour vivre et pas servir de jouet au jeune homme. C’était le plus important. Fixant le vendeur la ramenant, Ginjo eu un mince sourire. L’ex-médecin pouvait largement prendre le dessus sur elle vu que le vendeur pouvait le faire.

Il s’approcha du « couple » vendeur-hybride, prenant un air consterné, en regardant l’hybride tiré comme un vulgaire chien. Elle ne lui déplaisait pas physiquement, ce qui était assez étrange pour une hybride. Il vivait seul et n’était pas en couple après tout, autant se faire plaisir au passage. Le jeune homme posa sa main sur son cœur, baissant les yeux.


«Il reste ainsi donc une hybride en presque bonne santé ici, sur mon honneur de médecin je ne peux pas te laisser ici »

Bon il jouait la comédie, mais ça personne ne pouvait le savoir. Reste à voir si le vendeur la tenant voulait laisser partir son jouet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Recherche femme de ménage [PV: leena E. Scarlet]   Sam 11 Mai - 16:37

Le vendeur qui s'occupait d'elle, n'avait pas vraiment apprécié les mots qu'elle avait lâché. Et c'est d'ailleurs, en lui donnant un coup de fouet qu'il l'a punit. Ce qu'elle détestait le plus d'ailleurs, et à ce coup, elle poussa un léger petit cris que l'on pourrait quelque fois comparer à un gémissement. Et à vrai dire.. Cela l'a gênait. Pousser un "gémissement" à cause de lui, elle n'avait qu'un mot à en dire "beurk." et le fait qu'il l'ait empêcher de regarder un peu plus le client l'a dégouttait encore plus, elle ne voulait en aucun cas être la propriété de ce vendeur, il l'a dégouttait plus qu'autre chose. Mais, avant même qu'il puisse la remettre dans sa cellule, le client en question les arrêta alors. Posant un regard consterné sur la jeune hybride.

«Il reste ainsi donc une hybride en presque bonne santé ici, sur mon honneur de médecin je ne peux pas te laisser ici »


Elle ? Sortir? Comment pouvait - elle faire confiance à un homme qu'elle ne connaissait même pas. Mais à vrai dire, il faut se l'avouer, elle ne laissait pas indifférente, et Leena préférait largement partir avec lui que rester dans cet enfers. Et au moins, elle ne verrait plus le vendeur. Un vrai bonheur pour elle. Elle tira alors une mine attendrissante, pour séduire un peu plus le client dont elle ignorait tous de lui.
Mais elle avait oublié une chose.. Le vendeur. Il n'allait pas la laisser partir aussi facilement, surtout qu'il était assez attaché à elle et à son corps. Il s'avança alors vers le client, se dressant ainsi contre lui d'un air imposant. L'éloignant d'un simple geste de la jeune hybride.

«Oh vous savez, ce n'est pas la seule hybride en bonne santé. Et d'ailleurs, ne préférez vous pas une belle hybride toute vierge et pleine d'énergie? Pouvant vous servir aussi longtemps que possible? Et puis, celle-ci n'est pas un cadeau je peux vous le certifier. Ce beau visage..»


Après ses quelques mots, il passa sa main sur le visage de la jeune hybride. Et, rapidement Leena rentra ses crocs de louve dans sa main. Cette fois, elle n'allait pas se retenir, si elle pouvait sortir autant régler ses comptes avant.

«Je t'avais prévenue qui si tu reposais encore une fois ta salle main sur moi t'allais prendre cher. Je suis certes pas un cadeau, mais avec un pauvre vendeur comme toi c'est sûr que jamais je pourrais me conduire de manière douce c'est clair.»


Des mots qui n'avait pas du tout plut au vendeur, mais la douleur qu'il ressentait l'empêchait de faire quoi que ce soit, il gémissait quelque peu. Et quand la douleur passa, Leena s'attendait à recevoir un coup, mais non. Le vendeur s'avança simplement du client, lui affichant un faux sourire.

«Vous voyez, aller je suis sûr que vous pouvez trouver mieux.»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Recherche femme de ménage [PV: leena E. Scarlet]   Lun 13 Mai - 15:05

Animalerie « Le Chat Noir » 9h50 AM

Cela faisait un petit moment que Ginjo était dans l’animalerie à la recherche du malheureux hybride qui aurait le malheurs de partager sa vie. Toutefois, le vendeur ne semblait pas près à la laisser partir, et elle avait du répondant au point que même un coup de fouet ne la faisait pas taire et qu’elle continuait à se plaindre au vendeur. Il posa la main sur son menton et hocha la tête, pensif. Elle avait beaucoup de répondant, et il commença à se demander si ce n’était pas dangereux de la prendre. Il pouvait la battre de face, mais elle pourrait l’attaquer en traitre ou pendant la nuit. La maison du docteur ne manquait pas d’objet dangereux.

Il croisa les bras, écoutant la réponse du vendeur. « Pleine d’énergie »? Là c’est sur, la miss l’était vu son répondant, pas de doute. En tout cas, elle l’était plus que ceux qu’il avait eu comme « client » cette nuit. Il soupira, nom de dieu, qu’elle boucherie, sur il allait falloir une hybride active, quitte à ce qu’elle soit « jetable », pour nettoyer tout ça.
Mais pourquoi ce gros balourd avait il parler de « vierge »? Déjà vu les tronches de geeks qu’avaient les vendeurs, nul doute que peu d’hybride féminin l’était ici, ou alors ils violaient toujours les même en boucle. Le nettoyeur regarda plus attentivement l’hybride. Vu son physique et sa tenu, nulle doute que les vendeurs devaient s’amuser dessus, elle avait le look pour. Etrange sensation pour le médecin: il trouvait cette hybride quelque part assez attirante. Il prendrait surement beaucoup de plaisir à « jouer » avec elle, et son comportement lui assurerais un bon nombre de « punition ».

Ginjo éclata de rire en voyant l‘hybride mordre la main du vendeur. Une teigne pareil pourrait surement même l‘aider dans son travail, au pire elle lui répondra et il devra « jouer » avec pour lui apprendre la politesse. Elle avait beaucoup de chose pour elle: jolie, caractérielle, en bonne santé, et assez « faible » pour que le médecin puisse la battre. Il balaya la dernière remarque du vendeur de la main.


«Inutile d’argumenter monsieur, j’ai fais mon choix, je repars avec cette jeune demoiselle »

Bon, le choix était fait. Dans le pire des pire des cas, il pourrait toujours la donner à son supérieur, il aimait bien les belle femme ce grand ahuri. En plus physiquement elle correspondait à ses goût, ça ferait un joli cadeau, avec un gros nœud rose. Bon, il restait une chose maintenant: sortir d’ici sans provoquer de bain de sang. Vu comme le vendeur argumentait pour que Ginjo change de choix, il n’allait pas la laisser partir aussi facilement.

Le jeune homme se décala un peu de manière à voir toute la boutique. Il n’y avait apparemment que deux vendeurs avec des fouets, et une famille de client, les deux parents plutôt jeunes et leur fille. Pas de caméra visible. « niveau facile » comme dirait l’autre, ce serait simple de sortir en boucherie vu que le jeune homme avait penser à prendre son arme, son bon vieux Steyr M à silencieux. Il était simple pour lui de sortir en tuant tout le monde, mais autant payer et partir. Il ferma les yeux et leva la tête pour réfléchir. Il pouvait se permettre de dépenser jusqu’à 12 000 dollars grâce à sa dernière paye. Aucune chance qu’une hybride coûte ce prix, peu de gens devait pouvoir se permettre une telle somme, et il y avait peu de chance que le vendeur ne gonfle autant le prix.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Recherche femme de ménage [PV: leena E. Scarlet]   Mer 15 Mai - 15:05

«Inutile d’argumenter monsieur, j’ai fais mon choix, je repars avec cette jeune demoiselle »

Il avait fait son choix, et l'avais choisis elle et personne d'autre. La jeune femme était légèrement surprise, mais agréablement surprise. Elle ne savait pas ce qui l'attendait, pas du tout même. Mais pour l'instant, cela ne l'intéressait pas plus que ça, grosse erreur de sa part surement. Depuis le temps ou elle attendait de pouvoir sortir. Elle n'avait pu sortir qu'une seule fois, mais ce n'étais pas un merveilleux souvenir. Mais aujourd'hui elle avait une nouvelle chance de sortir, une nouvelle opportunité de goûter à la liberté. Leena était exaspérée de plus en plus par le vendeur, non seulement elle le méprisait mais aussi il l'a dégouttait.

Lorsqu'elle mordit le vendeur, elle détecta le rire du client et tout en observant le vendeur se tortiller dans tous les sens, elle esquissa un léger sourire en posant son intention maintenant sur lui. Leena se tenait maintenant devant les deux individus, elle grimaça légèrement en sentant les menottes l'a serrer un peu trop fort, et d'un geste simple de la tête elle remit une de ses mèches en place.

Après quelques minutes de réflexion, le vendeur se replaça devant la jeune hybride et le client, tirant un peu l'hybride vers elle pour lui faire légèrement mal et lui murmura quelques mots à l'oreille, et à ce geste Leena ne répliqua pas, grimaçant.

«Je ne compte pas vous laissez me la prendre aussi facilement vous savez, et puis, étant donner le prix qu'elle compte soit 8 000 dollars, cela m'étonnerait vraiment que vous ayez encore l'envie de la prendre, et puis.. Elle est à moi. »


Ses paroles étaient dites d'un ton sec et froid, un ricanement s'échappant d'entre ses lèvres, il était fière de lui, de ses mots et de ses gestes. Il avait juré à l'oreille de Leena, qu'il l'a retrouverait quoi qu'il arrive si elle partait, jusqu'à même aller l'a traquer. Ce que Leena d'ailleurs, ne croyait en aucun cas, ses paroles étaient aussi ridicule que sa propre personne. Mais la jeune hybride baissa la tête, et plaqua ses oreilles de féline contre son crâne. Dans cette situation, Leena pourrait voir si le client voulait vraiment d'elle. Ce n'était plus qu'une question de secondes. Alors elle patienta, sans rien dire.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Recherche femme de ménage [PV: leena E. Scarlet]   Jeu 16 Mai - 16:54

Animalerie « le Chat Noir », 10h00 AM

Le regard de Ginjo ne lâchait le vendeur qui tenait la nouvelle acquisition du jeune homme. C’était tout de même assez lassant à voir. Encore, il saurait la tenir passe encore, mais là c’était un bon gros amateur. Un fouet? Des viols? De la drogue? C’était vraiment honteux de telle pratique. Non par « cruauté », Ginjo ne reprocherait pas à d’autre ce qu’il faisait, mais par leur amateurisme flagrant. Ça se voyait qu’ils ne savaient pas s’y prendre, et en plus, à en voir l’hybride, ce n’était pas très efficace.

Allons bon, c’est quoi ce prix là? L’ex-médecin esquissa un fin sourire. Sans surprise, le prix avait été gonflé, et il devait bien faire deux fois le prix réel de l’hybride. Huit milles dollars quoi, les deux tiers de sa dernière paye. Mais bon, il pouvait se le permettre, cette hybride avait de l’énergie à revendre, et il allait lui en falloir pour nettoyer le « plan de travail ».

Il haussa un sourcil à la fin de la phrase. Comment ça « à lui »? Le client est roi normalement dans un magasin à partir du moment où il payait non? Visiblement, le vendeur avait décider de « l’acheter » lui-même sans la payer en gonflant le prix encore et encore et en argumentant sans cesse pour faire changer les clients d’avis. Et surtout; que lui avait il chuchoter pour qu’elle se taise ainsi?

Ginjo ferma le yeux et soupira. Bon, moment de réflexion sur que faire ici. Il n’était d’ordinaire pas du genre à se laisser prendre au jeu, mais malheureusement il lui fallait un hybride d’urgence, sinon l’odeur allait attirer des gens et adieu la couverture. D’ailleurs à l’heure actuelle, qui sait, peut être des gens étaient ils déjà devant la porte à cause de la senteur de cadavre et de sang. Il y avait beaucoup de chien dans son quartier. Vive les ennuis.

Devait il continuer d’argumenter pour sortir avec l’hybride sans soucis ni sirène de police et risquer que des gens se rendent compte du contenu de son garage? Qui sait combien de temps cela allait durer. Le vendeur ne semblait vraiment pas décider à la laisser partir, peu importe l’argent mis sur la table. Ou bien devait il sortir son arme et faire un bain de sang? Il pourrait assoir son autorité sur l’hybride directement ainsi, et partir sans payer. Mais la police pourrait vite se ramener et tout pourrait très mal finir. Bon, au grand mot les grand remède. Il se tourna vers le second vendeur, déjà de retour derrière son comptoir, et l’interpela.


«Vous êtes témoin, il a dit 8 000 dollars n’est-ce pas? »

L’homme se contenta de hocher la tête et d’acquiescer. Bon, le filet était près, maintenant il fallait s’occuper du deuxième vendeur et s’assurer que l’argumentaire cesserait là. Il mit la main dans sa veste et sortie son pistolet avec silencieux et le braqua sur la tête du vendeur. Il arbora un immense sourire, sa main ne tremblant pas le moins du monde, et sortie un carnet de chèque.

«Je paierais par chèque »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recherche femme de ménage [PV: leena E. Scarlet]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recherche femme de ménage [PV: leena E. Scarlet]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon père est femme de ménage
» La femme du Capitaine, Liège.
» profil de femme
» Une oeuvre d'art détruite par une femme de ménage.
» LA FILLE DE LA NUIT de Serge Brussolo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives :: - RP clos-
Sauter vers: