Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cameron, le retour ! [Terminé ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Cameron, le retour ! [Terminé ♥]   Ven 17 Mai - 19:12


Cameron Eymerick GAUTHIER
24 ans ∞ Bunny ∞ Français ∞ Barman & Strip-teaseur ∞ Pansexuel ∞ Maître sadique ∞ Barnaby Brooks Jr.
« Le seul péché est de ne pas se risquer pour vivre son désir. Françoise Dolto. »


✖ My Character ✖


« J'vous sers quoi ? »
M'avait-il lancé après que je me sois assise à son bar. Je ne le connaissait que de loin, n'osant l'approcher. Mais je m'étais renseignée sur lui. Pendant presque deux ans Cameron a disparu. Un jour on voyait son sourire illuminer le bar, faire du charmes aux demoiselles, aux damoiseaux, à tout le monde. Sa bonne humeur remplissait l'endroit où il travaillait. Son corps faisait soupirer les spectateurs lorsqu'il montait sur scène. Il n'était jamais vulgaire, me disait-on.
Et du jour au lendemain, plus personne n'entendis parler de lui. Personne ne sait ce qu'il s'est passé durant ces deux ans. Le bar où il travaillait se désemplissait. Les habitués restaient, dans l'espoir de revoir le blondinet un jour ou l'autre. Au début on s'inquiétait, on s'interrogeait. Et puis, les gens se rendirent compte qu'il n'était qu'un barman comme un autre. Qu'il n'était qu'un prostitué, strip-teaseur comme tant d'autres. Qu'il n'était pas indispensable à Gokusha. Alors le bar se remplit de nouveau, et la vie reprit son cours dans les bas quartiers de la ville.
Mais moi, je ne l'ai pas oublié. Je ne l'ai pas oublié parce que je le désirais. De loin, bien sûr : j'étais à l'époque trop timide pour l'aborder. Et puis, j'étais trop jeune, même pour lui.
Maintenant, tout a changé. J'ai grandi. Il est revenu. J'avais peine à le croire, mais là, je n'ai plus aucun doute. C'est bel et bien lui. Inchangé.
« Alors?! »
J'ai tort. Jamais il n'aurait parlé aussi sèchement avant. Je le sais, parce que lorsqu'il était de service, il était aussi doux qu'un agneau. Même en dehors cela dit. Peut-être l'avait-je énervé sans m'en rendre compte ?
Mais il m'attire toujours autant. Il possède ce charme ravageur qu'ont les mauvais garçons. Il a toujours la même lueur dans le regard, celle, lubrique et envieuse, qui animait son regard lorsqu'il se posait sur les attributs avantageux de l'un ou l'autre. Je l'ai toujours observé, dans un coin. Je suis la fille du patron, de toute manière. J'ai le droit d'être là. Surtout si je peux voir Bunny.
« Euh... Eh bien... Un peu de vous. »
Son regard s'illumina, alors qu'il se posait à un endroit légèrement plus bas de mon anatomie, faisant mine de remonter ses lunettes. Il vérifia l'heure, déposa minutieusement son tablier, et passa de l'autre côté du bar. Toujours aussi méticuleux. Il vint chercher ma main, et m’emmena derrière, dans l'une des pièces réservée au personnel. Il ne prit aucun gant. Je ne sais même pas s'il me reconnut. Il n'en avait rien à faire...


✖ My Physical ✖


« Dégage. »
Je m'étais approchée de lui, qui était assis au bar. Mettant mes arguments si reconnaissables en avant, je m'approchais de mon Bunny, si beau, si blond. La violence dans son regard me fit reculer d'un pas. Il m'intimidait, maintenant. J'avais... Peur ? C'est bien possible.
Je suis amoureuse d'un mauvais garçon. L'heure que j'ai passé à apprendre son corps ne m'as pas découragée. Pourtant, tout dans sa posture me pousse à reculer. Dans ses traits autrefois si doux, je ne perçois qu'une virilité presque machiste... C'est toujours le même Bunny, j'en suis sûre. Ses cheveux blonds sont toujours mi-longs, légèrement bouclés. Ses yeux sont toujours du même vert, parfois bleu lorsqu'ils sont exposés à la lumière du bar. En rougissant, je pense à son corps musclé, fin, très viril qui me recouvrait entièrement. Je ne suis pas une petite femme, pourtant, à côté de lui j'ai encore l'air d'une gamine.
« Je t'ai prévenu que tu n'obtiendrais pas une nuit avec moi. »
« Pourquoi?! »
« Parce que je ne fais pas dans les sentiments. Encore une fois, dégage. »
Mes yeux se remplirent de larmes. Je ne pus même pas m'en empêcher. Moi qui l'avait tant attendu ! Déçue, désemparée, je me laissait tomber sur un des tabourets, tandis qu'il allait se changer. Il ressortit d'une des pièces habillé avec goût, très sexy, parce qu'il allait passer sur scène. Je ne put m'empêcher de le détailler. Comme s'il était mon carré de chocolat interdit. Sa beauté était si grande que je ne le lâchait pas des yeux. Je ne manquais pas une miette du spectacle. Lorsqu'il eut finit, qu'il parti se rhabiller, je remarquait qu'il y avait des bermudas dans sa pièce attitrée. Des bermudas, et des débardeurs. Des costumes italiens aussi. Beaucoup. Ou même des habits confortables. Je suis certaine qu'avec chacun de ces vêtement, il est plus beau que n'importe quel homme de cette ville...

✖ My Story ✖


J'ai été, durant les treize premières années de ma vie, une jolie petite fille. Mes parents voulaient tant avoir une fille qu'ils furent déçus en me voyant naître. Ils n'avaient pas voulu connaître le sexe de leur enfant, prétextant qu'ils le savaient déjà. Et puis, c'était la seule chance de ma mère d'avoir un enfant. Il y avait tant de médecins à son chevet, me disait père lorsqu'il racontait ma naissance à ses amis.
Quand ils virent que j'étais un petit garçon, mes parents furent si bouleversés qu'ils prirent sans doute la pire décision de leur vie. Ils m'habillèrent en fille, dans l'espoir que toute cette mascarade passerait inaperçue.
Moi aussi, ils m'ont dupés. Pourtant je n'ai jamais été un imbécile. Mais j'étais naïf. Naïf de croire mes parents qui m'habillaient de robes à froufrou immenses. Je ne sortais presque jamais de chez moi. Je prenais des cours à domicile. Mon professeur ne tarissait pas d'éloges sur moi. J'en était d'ailleurs très fier.
Même mes parents avaient « oubliés » que j'étais un homme, et non une fille. Ce fut difficile d'accepter cette révélation. Surtout vu les circonstances de cette découverte... Mon père, un soir, rentra complètement bourré, et me prenant pour une servante - particulièrement jolie - me viola. Je ne sais plus ce que j'ai ressenti à ce moment là. Du doute et de la peur, probablement. De la tristesse aussi. Lorsqu'il se rendit compte de son geste, il me fit promettre de ne rien dire. Docile, je me tus. Mais dès le lendemain, il me dit que j'étais un homme. Il n'arrivait pas à se pardonner son geste, et probablement qu'il voulait crever l'abcès rapidement.
Dégouté de lui, de ma mère, de moi, je brûlais toutes mes robes, tous mes vêtements. En maillot, je partis en ville. Première étape : acheter des vêtements d'hommes. De vrai. Seconde étape : me couper les cheveux. Mi long. Je ne pouvais pas couper plus court. Troisième étape : prouver que j'étais un véritable homme. Je fis la même chose que mon père. J'avais enfin démoli l'image de petite fille que je trainais depuis presque quatorze ans.
Mais j'étais obligé de rester chez moi. Je choisis d'y passer le moins de temps, en allant à l'école, jusqu'à mes dix-sept ans. Je n'avais pas envie de continuer l'école. Alors au lieu d'aller en cours, pour ma dernière année, je trainais dans la rue. La nuit aussi. Je fréquentais les bars, profitant de ma poussée de croissance pour faire croire que j'avais vingt et un ans. On me croyait. Et c'est dans ces lieux que je me rendis compte de ce que je voulais faire. Être barman. J'étais doué dans d'autres domaines, dont le strip-tease. Coup de chance, pour ces « métiers » je n'ai pas besoin de continuer mes études. Dès mon BAC en poche, je fis quelques recherches sur le Japon. J'ai toujours aimé ce pays. Durant mes recherches, je trouvais le nom d'une ville : Gokusha. Une ville spéciale, dans laquelle il existait des gens mi humains, mi animaux.
Je ne fuyais pas la maison. Du moins, pas vraiment. Mais je partis du jour au lendemain. Ma mère me soutenais. Tous les mois, d'ailleurs, je reçois une coquette somme d'argent, qui additionnée à mes diverses activités me permet de vivre plus que décemment. Je fais ce que je veux, quand je veux, où je veux. C'est la liberté.
Quand je suis arrivé à Gokusha, j'ai très rapidement trouvé un job de barman. Je montais sur scène tous les soirs, et, sans me vanter, j'étais très apprécié, et je ne restait jamais seul très longtemps. Rapidement, j'ai voulu adopter un hybride. J'en ai eu plusieurs. Et lorsqu'ils ont disparus, j'étais... Triste. Je ne voulais pas montrer mon abattement. Je voulais me montrer fort.
Et surtout, j'avais besoin de vacances. J'ai fait de bonnes, mais de mauvaises rencontres aussi. J'étais si déprimé que je me suis laissé entraîner dans les bas quartiers. Durant deux ans j'ai « travaillé » pour la mafia... Enfin, je me prostituait. Plus personne n'avait de nouvelles de moi. J'étais comme le petit chien du mafieux local. J'ai vu des choses pas très louables. J'en ai fait aussi. En deux ans, j'ai plus changé qu'en dix. Je suis devenu plus agressif, vicieux aussi... Mais ce qui prédomine chez moi, c'est mon côté chaud lapin.
Je me suis fait une place de soumis dans la mafia. J'aurais préféré que ça soit autrement. Mais en fait, je suis très bien là où je suis. Et « Papa » a confiance en moi. C'est grâce à cette place que je suis revenu à Gokusha. C'est un territoire qu'il « possède » et il aime avoir des gens sur tout les fronts. Alors, je reviens, un peu comme un espion, même s'il sait que mon domaine d'action reste restreint, et que les informations que je suis en mesure de lui fournir ne seront peut-être pas les meilleures. Mais dès qu'il a besoin de descendre en flèche une célébrité locale, quoi de mieux qu'un prostitué pour faire de la mauvaise publicité?


✖ Me, Myself & I ✖

✖ Behind the screen ✖
âge • 17 ans
prénom ou pseudo • Kathou, Camille, Came, ...
sexe • femme
comment as tu connu le forum ? • depuis si longtemps que je ne m'en souviens plus
autre chose ? • vous me manquiez....
la charte • est signée :3

image by zerochan # code by shiya.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cameron, le retour ! [Terminé ♥]   Dim 19 Mai - 11:56

    Voiiili voilou ! J'ai terminé la "nouvelle" fiche de Came \ô/
    (Ouais, ouais, j'suis pas fière de la fin de l'histoire, mais bon... J'avais envie de vite revenir ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Mao
Empereur à plein temps ♥
avatar

Age : 98
Messages : 123
Maître(sse) de : L'UNIVERS !
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Re: Cameron, le retour ! [Terminé ♥]   Dim 19 Mai - 15:07

Alalala. Cameron, re-bienvenue parmi nous. ♥
Ta fiche est superbe, et j'ai bien aimé quand la greluche la raconte pour nous faire découvrir le nouveau Bunny. De retour. ♥
De petites fautes par ci, mais rien de bien grave et ton histoire est très bien comme elle est... SOUMIS ! /PAN/

Bref... Te voilà validé. ♥

____________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cameron, le retour ! [Terminé ♥]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cameron, le retour ! [Terminé ♥]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives :: - Fiches finies-
Sauter vers: