Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Accel D.Ocean [Finit]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


MessageSujet: Accel D.Ocean [Finit]   Mar 20 Aoû - 0:20


Carte d'Identité


Nom et Prénom: Ocean Denvis Accel
Age: 19 ans
Sexe: Mâle
Nationalité: Américaine
Orientation sexuelle: Homo'
Neutre ou Sadique ? Neutre





Caractère ;

Hmmm ensuite donc je dois vous parler de ce que j'ai dans la tête... vous n'en avez pas marre ? Enfin vous savez à quel point cela peut être compliqué de déchiffrer cette ...chose. Mais cette fois encore je ferais une exception.

Alors pour commencer mon caractère durant la journée, je suis quelqu'un qui sourit tout le temps pour cause je suis rarement triste ou énervé alors pourquoi m'en cacher ? Il faut rajouter que je suis très poli, un garçon très bien élevé qui salut tout le monde même s'il ne connaît personne. C'est une manière facile de se faire facilement des amis ou ...des proies pour ses braquages ♥. La bonté et la générosité font partit de mon masque quotidien, je me force mais ainsi je vis en paix avec ma conscience -qui m'insulte bien souvent- et surtout avec les gens qui auraient des doutes sur moi. Je ne suis pas du genre à me prendre la tête, j'ai horreur de ça, et je suis du genre pas patient du tout. Bien sûr tout ça est mit à part, à partir du moment où je dois aller ''travailler'' dans ses moments, n'allez pas m'appeler skyzo' ou autre. Je reste le même juste que le fait d'entrer dans cette transe de concentration me transforme totalement. Je suis bien déterminé surtout quand j'ai un but qui brille de mille feu non-loin de moi. Pour ce qui concerne tout ce qui touche aux hybrides, en soi je ne suis pas plus intéressé que ça mais, j'en voudrait quand même. Car à chaque fois que je finis un cambriolage et que je me retrouve seul à porter tout ça … Eh bien je serais vraiment bien content d'avoir quelqu'un pour m'aider et surtout pour entretenir toutes mes belles affaires à ma place.

Quand mon masque tombe on peut dire que je suis quand même vraiment très fainéant, j'aime me prélasser en profitant de mon argent. Je n'ai jamais vraiment eu le temps de m'attacher aux gens, je m'amuse d'eux comme ils le font de moi, tant que les sentiments n'y sont pas mêlés. J'aime avoir les pieds sur la table pendant qu'on s'occupe d'un peu de tout. Je profite toujours de mon physique et mon aura si gentil et mimi qui trompe les gens. Je suis vraiment rusé quand il le faut mais, j'ai moi même conscience de certaines de mes faiblesses et je sais quand je ne dois pas me mesurer à une personne. Et comme vous l'aurez bien compris je suis totalement avare, vous pourrez tout acheter de moi tant que je vois des billets ou des choses qui brillent. Je fais souvent tout pour me retenir mais, c'est souvent très dur …   



Physique ;

Ce n'est pas vraiment mon truc de me regarder dans un miroir pour vous expliquer à quoi je peux ressembler, je ne suis pas narcissique quoi ... Vu que cela semble important, je ferais l'impasse pour vous.  Mais c'est bien parce que je suis obligé hein, après n'allez pas me faire répéter !

Ce que je vois pour commencer est un visage finement dessiné. Bien que mes joues ont encore leur légère rondeur, marquant l'enfance toujours présente. Ensuite … hum, voyons voir, mes yeux tiens. Ils sont de la même couleur que ses ruby qui brillent à la lumière du jour et que j'aime tant voler. Je porte de temps en temps des lunettes, surtout quand je veux lire pour éviter de trop m’abîmer les yeux. Puis il ne faut pas croire mais, le plus simple des accessoire peut changer très rapidement le visage de quelqu'un. Il parait qu'avec je fais très sérieux et beaucoup plus adulte, alors j'en profite souvent. Pour ce qui est du nez ou de la bouche, je ne vais pas spécialement m'attarder là-dessus, ils n'ont rien d'exceptionnel. Peut être le fait qu'ils soient toujours habillés par un large sourire moqueur d'un voleur totalement imbu de ses capacités. J'ai des cheveux exactement de la même couleur que mes yeux, ce rouge sang qui pourrait rendre pâle des Hématophobes. Ils s'arrêtent vers le milieu de mon cou et partent dans un peu tout les sens ! Me donnant ainsi cette apparence négligé. Je sais... il suffirait que je me donne un ou deux coups de peignes surtout que ce n'est point long. Mais, il faut dire je me couche souvent très tard -les cambriolages le veulent- et la plupart du temps je me réveil en sursaut lorsque le soleil se décide à brûler mes yeux.

Pour continuer pleinement cette ennuyeuse description, je peux vous dire que je suis un garçon pas du tout musclé par nature -oui c'est très pas français-, enfin je compense tout cela avec mon agilité sans nom. Quand bien même je pourrais continuer à m’entraîner sans relâche, mon corps ne prendra sans doute jamais plus et heureusement, sinon ça serait incroyablement moche. J'ai un corps très élancé, je suis quand même assez grand petit pour quelqu'un de mon âge. Mais là encore je trouve cela très positif pour mon travail, je peux plus facilement me faufiler partout. Ma peau est du genre pâle, pas au point de faire de l'ombre à un vampire ou encore à un cadavre, non non ! Juste assez pour me donner ce petit teint porcelaine. Selon la plupart des gens, j'ai toujours le corps très froid, donc ne vous étonnez pas de geler sur place à mon contact, ce n'est pas du tout voulu.

Je ne sais plus vraiment quoi dire sur moi même … mon style vestimentaire est tout à fait basique. Je porte un peu de tout mais, surtout des habits haut de gamme. Avec tout les cambriolages que je fais j'ai largement de quoi me les payer. Lors de mes escapades nocturnes je m'habit en toute tenue assez moulante qui me laisse libre à mes gestes et surtout de couleur noir pour passer bien inaperçu.



Histoire ;

Dans un petit village tout à fait normal, deux adultes qui ne pouvaient enfanter -venant de la grande ville- allèrent dans un hôpital pour demander à avoir une mère porteuse. Après plusieurs jours de recherches, ils finirent par trouver une femme qui avait affreusement besoin d'argent. Elle accepta leur demande sans attendre. Les mois passèrent et son ventre gonflait, elle devait arriver à terme mais, ce qu'elle n'avait pas prévu c'était ce lien qu'elle commençait à tisser avec son bébé. Contre toute attente, elle ne voulait plus du tout le leur donner même contre tout l'or du monde. Ce souvenant qu'elle avait garder la moitié de l'avance que le couple lui avait passer. Elle profita d'une nuit enneigé pour prendre l'avion et ainsi s'enfuir dans une ville très éloignée. Où elle finira en urgence à l’hôpital pour accoucher de son premier enfant.

Les heures, les jours, les mois étaient passés. Elle et son enfant étaient constamment en déplacement, ils ne devaient jamais s'arrêter très longtemps avant leur destination final. Elle se doutait bien que le couple -qui était très riche- avait du lancer des gens à leurs poursuites. Elle fit une halte chez son cousin qui se fit un plaisir de la recueillir. Chez lui, il y avait un hybride corbeau, c'était lui qui s'occupait du jeune Accel lorsque sa mère devait partir pour ''protéger'' leur fuite. Sa relation avec l'hybride était tout à fait normal, il lui apprenait à parler et à écrire, comme son maître avait fait avant pour lui. Bien sûr, ils finirent par repartir très rapidement, heureusement pour la mère Accel était encore vraiment trop jeune pour comprendre tout ce qui se passait autour de lui. Mais, il fallait bien un jour que cela change. Lorsqu'il commençait à atteindre l'âge de bien réfléchir et de poser de réel -bonnes- questions, sa mère commençait à s’inquiéter ne trouvant presque plus de mensonges à lui raconter. Elle ne pouvait pas lui dire qui était son père... S'il découvrait tout ce qui c'était passé comment le prendrait il ? Pour être sûr qu'il ne fuit jamais, elle préférait le tenir loin de tout ça.

Du coup avec toutes ses années passées, ils finirent par réellement s'installer quand la mère reçu une lettre de son cousin lui expliquant que le couple avait sans doute finit par arrêter de les chercher. Soulager, elle retourna en ville pour vivre chez lui, le temps de trouver un logement. C'est comme ça qu'il continua son éducation auprès de l'hybride. Un soir alors qu'il s'était réveillé après avoir entendu un drôle de bruit au rez-de-chaussée, il se leva pour aller vérifier ce qui pouvait se tramer. Et à cet âge là, l'inconscience prend place face à la peur. Il regarda un peu partout et finit par apercevoir l'hybride qui revenait par la fenêtre avec un sac plein. Il resta silencieux dans le noir, fixant de ses yeux rouges ce qu'il pouvait faire. Il vit alors une pièce d'or tomber de son sac. Surpris, Accel fit tomber quelque chose par terre, alertant alors l'hybride.

« A-accel ?! S'il te plaît ne dit rien de ce que tu viens de voir ! »

Le jeune garçon était assez choqué de ce qu'il venait de voir mais, il lui demanda quand même pourquoi il faisait cela. Il lui apprit que c'était des ordres de son maitre, il devait lui obéir et aller voler de temps en temps dans les villages voisins. Au lieu d'aller alerter tout le monde, l'Hybride fut surpris de ce qu'Accel allait lui demander.

« Apprend moi à faire ce genre de choses ! »

Bien sûr, l'Hybride refusa c'était dangereux et cela ne lui servait en rien. Mais, alors Accel insista en lui disant qu'un jour ça pourrait l'aider, ne serait-ce que simplement lorsqu'il vivrait seul face au monde. Il devait avoir plusieurs cordes à son arc si jamais il ne trouvait pas de travail ou autres, il devrait survivre par ses propres moyens. Face à un tel discours, les mots manquaient à l'Hybride qui ne pu finir que par lui dire oui. Ce fut donc ainsi qu'Accel fut entraîner tout les soirs à voler dans le plus grand secret des adultes qui sans doute pourrait le faire payer très cher. Mis à part ce petit détail, tout ce passait assez bien pour lui. Il devenait un garçon très rusé, dégourdit et surtout têtu comme une mule.

Et bien sûr, vu que toutes bonnes choses a une fin, il fallait bien que son train-train change. Une journée comme les autres avait commencée, il se baladait dans les rues de la ville sans but juste pour le plaisir de se dégourdir les jambes. Quand -bien sûr- une personne l'attrapa par le bras, quand il se retourna pour voir qui cela pouvait être. Inconsciemment il se sentit vraiment mal... l'homme lui ressemblait affreusement mais, en beaucoup plus vieux. Il lui annonça que cela faisait des années qu'il le cherchait et qu'il était son père. Bien sûr, Accel ne le crut pas directement, ce fut quand il lui montra un papier attestant qu'il était réellement son sang qu'il ne pu le contredire. Il resta choqué, bouche bée... il regardait son ...père et lui demanda pourquoi il l'avait abandonné lui et sa mère -oui c'était cette version là basique que sa mère avait décidé de lui donner-. Il lui expliqua alors tout ce qui c'était passé, le fait que sa mère était une simple mère porteuse pour son couple qui ne pouvait enfanter, tout cela contre de l'argent mais, qu'elle avait finit par s'enfuir avec lui. Il ne voulait pas d'autres enfants, surtout ils n'avaient plus les moyens c'était donc pour cela qu'ils le pourchassaient autant. Il le raccompagna jusqu'à chez lui, où il du rester à l'extérieur le temps qu'à l'intérieur de la maison ils hurlaient. Accel n'avait pas vraiment eu le temps de digérer toutes ses informations, qu'il se retrouva emporter par cet homme nouveau appelé son père, très loin de sa mère qui pleurait de tout son cœur. Le jeune garçon c'était débattu mais, il ne pouvait rien contre quelqu'un de bien plus fort que lui. Surtout que des Hybrides -au service de son père- finirent par le calmer en l'endormant.

Quand il se réveilla, il était dans une nouvelle maison et au vu de ce qu'il pouvait voir par la fenêtre, il avait carrément changer de ville... Pendant les prochains mois, voir années qui suivirent il se laissait ''séquestrer'' par cette nouvelle famille qu'il n'acceptait pas du tout. Il fit semblant de faire tout ce qu'ils voulaient, être l'enfant le plus exemplaire de qui ils pouvaient être fier. Tout ça... le temps d'avoir eu le temps de faire assez de braquage pour avoir enfin l'argent nécessaire à sa fuite. Quand le temps fut arriver, sa destination fut bien sûr non surprenante. Il alla retrouver sa … mère ? Arrivé à son ancienne maison... plus rien, c'était totalement vide. Quand il demanda aux voisins ce qui avait pu se produire, on lui annonça que la femme avait décider de partir refaire sa vie ailleurs accompagné de son cousin. Le seul sentiment qui vint au cœur du jeune garçon fut : traîtrise. Même pas, elle avait cru en lui pour l'attendre... Elle lui mentait alors en disant l'aimer. Le cœur détruit, Accel finit par se laisser aller dans ses desseins les plus noirs, braquages, plaisirs corporelles, tout. En voyageant, il avait finit par s'arrêter dans une nouvelle ville où il était sûr d'être en paix avec lui même. Il avait un appartement et son travail favoris, prêt à manger le monde.



Hors RPG;
As-tu signé la charte du règlement ? Yes!
Comment as-tu connu le forum ? Top-site ou forum ...je ne sais plus XD
Autre chose ? Ma foi na ! D:


Codage par Lokita sur LG'


Dernière édition par Accel D.Ocean le Mar 20 Aoû - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


MessageSujet: Re: Accel D.Ocean [Finit]   Mer 21 Aoû - 11:52

Bouh petit Accel. ♥

Eh bien, en lisant ta fiche, je n'ai pas pu m'empêcher de penser à Daisuke ! ♥ Mis à part ça, tout est correct et très bien écrit. Ça fait plaisir aux yeux !

Bref, nous manquons d'humains et te voilà. Je ne peux que te valider petit chou. ~ Amuse-toi bien parmi nous et bon RP à toi. ♥
Revenir en haut Aller en bas
 
Accel D.Ocean [Finit]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fanfiction] Ocean Chapter
» OCEAN ET MIMOSAS
» Harry Winston: Ocean Dual Time
» One Piece Grand Ocean
» [Shonen]Someday's Dreamers/Stone Ocean

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives :: - Fiches finies-
Sauter vers: