Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Ignorance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Ignorance    Mer 16 Oct - 16:47









« Je crois que techniquement, je suis une femelle de 19ans. Les humains me disent docile, et ma maison, c'est l'océan. Ils disent que je la retrouverais bientôt, mais je ne les crois pas. Père disait que les humains étaient tous pareils. Enfin, je crois hein. Je n'ai connu qu'une seule fois l'amour, avec un homme... Ça... Ça oui, je m'en souviens »







Et bien... Comment décrire de manière correcte la créature que voilà. Dotée depuis peu de longues et fines jambes, la jeune femme démontre encore assez de peine pour s'en servir, surtout quand il s'agit de marcher et de tenir debout, vacillant et risquant de tomber a tout moment. Bientôt non loin des 1m65, elle possède de généreuses hanches qui va en parfaite harmonie avec son ventre plat. Ce qui vous frappera surement le plus chez elle, sera la rousseur, ou plutôt même la rougeur de ses longs cheveux qui viennent lui tomber dans le creux des reins, juste au dessus de ses fesses, qui, soit dit en passant, semblent des plus délicieuses.. Mais ça c'est une autre histoire. Contrastant avec cette couleur des plus vives dans ses cheveux,  ses yeux, eux, sont d'un bleu océan éclatant, et dans lesquels on aimerait presque s'y noyer. Sa peau, d'une jolie couleur pèche, légèrement bronzée, laisse deviner les nombreuses heures que la sirène a du passer dans l'eau a se balader sous le soleil ardent qui mordait sa peau pour la faire légèrement foncé. Quant a sa poitrine, d'ailleurs souvent peu vêtue, est d'une taille des plus correcte et moyenne, présente, sans pour autant être énorme.






Il est plutôt compliqué de définir réellement le caractère de la jeune femme. Suite a sa perte de mémoire partielle, elle a perdu aussi ses traits de caractère qui la définissait autrefois : Terriblement curieuse, impulsive, toujours a vivre dans le danger pour son plus grand plaisir. Mais à présent, elle est devenue une personne tout a fait différente : Calme et réfléchie, elle préféra réfléchir deux fois avant d'agir. Maladroite et attachante, il lui arrive bien souvent de trébucher a cause des ses jambes acquis tout récemment. Jamais vous n'entendez la jolie rousse hausser la voix. Ou alors, son interlocuteur devra vraiment lui dire quelque chose d'horrible, assez pour la mettre hors d'elle. Douce et attentionnée, elle le saura d'autant plus si toutes ces petites attentions sont réciproques évidemment. Certains disent d'elle qu'elle est bien trop généreuse, et même naïve, et que certaines personnes mal intentionné pourrait très facilement profiter de cette malheureuse faiblesse. Elle a aussi un gros défaut, la jeune fille est très très friandes de sucreries. Gourmande a souhait, elle succombera a (presque) tout vos désirs si il se peut qu'elle voit une petite friandise a la clef.  





Vous ne vous êtes jamais dit que... Les contes pour enfants pouvaient être inspirés de faits réels? Certes, biens arrangés pour plaire aux jeunes marmots, mais réels tout de même? Quoi de plus merveilleux que de se dire que Alice a vraiment rencontré le lapin blanc. Que Belle a trouvé sa bête. Que Blanche Neige se fait tendrement réveiller par son prince. Attendez attendez, ne vous emballez pas. Car le monde n'est pas si beau vous savez. Et les vrais histoires, elles,  n'ont pas toujours une fin heureuse. Allez, n'ayez pas peur, et venez vous replongez avec moi, dans vos souvenirs d'enfances, et découvrir la vérité...



Un nom charmant, pour une créature qui l'est tout autant. Véritable rousse flamboyante dont les deux yeux bleus vous perforent de part en part. Un corps, que même les dieux n'auraient pas oser sculpter, si proche de la perfection, que cela en aurait été aberant Depuis la nuit des temps, nous entendons parler de ces étranges êtres, ni humain ni animal, qui vivent dans les profondeurs terribles de l'océan, et qui font chavirer le cœur de nos marins, autant que leur bateau. A la fois si attirante, et si dangereuse... Mais l'un va-t-il sans l'autre?  Après tout, toutes les roses ont des épines. Et ce n'est qu'en vous en approchant trop, que vous gouterez aux blessures qu'elles peuvent vous procurez. Et c'est la, que tout deviens intéressant. Autant sur la terre, les hommes craignent ces créatures de légende, autant, qu'en est-il d'elles? Que recherchent ces douces femmes marines, a venir ensorceler ces pauvres humains pour les conduire a leur mort certaines. C'est ici, ce point là, que je vais éclaircir.
Au jour d'aujourd'hui, les hybrides sont devenus monnaies courantes. Crées dans des laboratoires ou fruit d'un amour entre deux espèces, mais il existe une race a part entière, pas si différente que les hybrides, en réalité depuis bien plus que cela, mais, c'est ce que les humains ignorent. Les sirènes, étaient une des premières races a apparaitre en ce monde. Dotées de capacités des plus intéressantes, elles étaient en mesure de vivre sous l'eau sans aucune peine, et de vivre aussi a la surface de celle ci. En parfaite harmonie avec les autres espèces sous marines, leur monde aquatique étaient un véritable jardin d'Eden. Parmi ces êtres merveilleux, voit le jour Ariel, fille royale du grand Triton, et de la sublime Athèna. Et c'est de cette jeune et charmant demoiselle dont nous allons parler. Tout semblait aller pour le mieux, dans le meilleur des mondes pour les sirènes. Jusqu'à LEUR arrivé. Les humains.



Tout aurait put si bien se passer. Tout aurait put être des plus parfaits pour ces deux espèces non si différente. Mais non. Il fallait que ces hommes soient avides, cruels, idiots, et qu'ils demandent toujours plus de choses. Ils avaient la terre, a présent, ils voulaient la mer. Rien que pour eux. Malheureusement, c'était sans compter le peuple de l'eau, qui, eux, n'étaient pas du même avis. Ce fut dès cet instant précis, que les femelles furent envoyées à la surface pour user de leur voix si spéciale sur les humains, les faisant perdre contrôle sur eux même pendant quelques instants, mais assez pour envoyer le navire au fond de l'océan. Durant cette bataille, Ariel, elle, avait 15ans. Elle ignorait tout de ce qui se passait "en haut", ses parents l'ayant bien gardé hors de cette histoire pour son bien. Mais, curieuse de nature, et voyant les femmes partir presque tout les jours, elle décida sans autorisation, de nager jusqu'à là bas, pour voir ce qui s'y passait.

Ce fut dans cette journée d'été, qu'elle rencontra celui qui fut son premier amour. Lui, tant envouté, et naïf de cette créature venu de nul part et doté d'une beauté resplendissante comparé a celle des femmes de la ville, ils se donnèrent rendez vous presque soirs, pour se revoir, encore et encore, sur le rivage. Malheureusement pour les deux amoureux, rien n'échappait au regard du Roi des Mers, qui se dépécha de priver sa précieuse fille de revoir cet humain, dont la bataille avec son espèce faisait encore rage. Et ce fut avec le coeur brisé, que la rousse marine passa ses 2 années suivantes enfermée dans le palais, a s'appitoyer sur son sort, et a regretter son amour perdu.

Durant cette guerre acharnée, de nombreuses pertes se firent des deux cotés. Et malheureusement pour les Sirènes, les humains étaient bien trop avancé technologiquement, par rapport a eux et leurs pauvres vies simples. Le dernier assaut fut lancé par les Hommes, et ils décimèrent, sans aucune pitié, les êtres aquatiques. Ou presque. Car certains d'entre eux, trop faibles surement, ne purent que laisser en vie certaines délicieuses créatures, dont Ariel faisait partie. Ils les ramenèrent sur terre et, pour conserver leurs beautés et leurs jeunesses, ils décidèrent de les conserver jalousement, en les cryogénisant.

Ariel fut la première libérer de son tombeau de glace, a l'époque présente. Les scientifiques étaient persuadés que l'expérience allait échoué, vu la différence de technologie entre avant, et maintenant, mais non. Contre toute attente, la Sirène reprit vie devant leur yeux ébahit. Sans rien comprendre a ce qui se passait, elle passa de mains en mains entre les scientifiques, qui la mesurèrent, la pesèrent, vérifiant pas à pas l'état de la survivante. Ils la testèrent, à nombreuses reprises, et se rendirent compte bien vite d'une chose : L'expérience avait privé la douce créature de ses souvenirs. Ou presque. Ce qui lui en restait n'était pas bien glorieux : Seulement des fragments. Des bouts de souvenirs, par ci, par là, de tout et de rien. Avec le temps, son apparence avait aussi changer. Sa queue avait laissé place peu à peu a des jambes tout ce qu'il y a de plus normales, seulement parsemées parfois d'écailles vertes, et dans son cou, se nichaient deux branchies, plutôt discrètes. Elle semblait si humaine a présent.

Ce fut l'année après sa remise en vie, qu'ils décidèrent de mettre leur précieux bijou en vente, comptant très bien en gagner une belle petite somme, vu ce qu'elle était. Ils ignoraient son nom, et c'est ainsi qu'elle fut renommé de cette manière : Ignorance









Revenir en haut Aller en bas
 
Ignorance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives :: - Fiches finies-
Sauter vers: