Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jester (finie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Jester (finie)   Sam 23 Nov - 20:07


    Nom : Jester
    Age: la trentaine.
    Sexe: Féminin.
    Orientation sexuelle: Bi.
    Neutre ou Sadique : Neutre.


    Caractère :

    Présentation de cet énergumène. Alors de son point de vue : tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Toujours prête à rire, à faire des blagues, à s'amuser pour un rien. De la bonne humeur en veux-tu en voilà, même si t'en veux pas en voilà. Une vraie boute-en-train en somme. Voici comment elle se résumerait et ce n'est en rien faux, malheureusement.
    Maintenant, si quelqu'un de normal vous en parle, il vous dira que c'est une folle. Folle et dangereuse, elle n'hésite pas à tuer et à utiliser tout les moyens possibles pour arriver à ses fins. Et ce, toujours à coup de blagues ou de manières humoristiques, même si le goût est très souvent, plus que douteux. Elle manipule les gens autant que possible pour la réussite de ces plans. Et lorsque ses machinations ne se passent pas comme prévu, qu'à cela ne tienne, elle les rectifie selon les circonstances sans perdre la face, ni son sourire. De toute manière elle aime le hasard dans ses plans, l'improbabilité et le risque sont des choses qu'elle n'hésitera pas à prendre avec beaucoup d'amusement. Cependant, ne croyez pas qu'elle est juste inconsciente, au contraire. Elle est parfaitement lucide sur sa folie.De même n'allez pas croire que la croiser est synonyme de mort automatique, si elle n'a pas d’intérêt à vous voir mort, pas de raison que vous y passiez.
    Ajoutez à cela un égo démesuré. Elle n'aime pas être contredite et fera tout pour avoir raison. Lorsque l'on engage une bataille avec elle il faut s'attendre à jouer selon ses règles. Pourtant, sachez que si vous arrivez à la surprendre, d'une quelconque manière que ce soit, vous aurez des chances de monter dans son estime (pour combien de temps ? C'est la question à se poser). En règle générale, les personnes qui la connaissent, de réputation ou qui l'ont rencontrée, savent qu'il ne faut pas la contredire. Car même si elle rit, rien ne dit qu'elle ne va pas sévir dans les secondes à venir.
    Bien que ce caractère soit en général coutumier, il arrive parfois qu'elle en change complètement . Laissant le doute planer sur sa nature profonde. Il peut lui arriver, un matin, d'être maussade sans raison apparente puis le soir de reprendre du bon pied, sans plus de raison.
    En définitive, la méfiance est de mise avec elle. Personne ne sait vraiment ce qu'elle veut, ni quel est son but mais tout le monde s'accorde à dire qu'elle prend plaisir à semer le trouble et la mort/ le chaos autour d'elle. Si ses actions ne semblent pas cohérentes pour vous, elles le sont pour elle. Et ne la prenez pas pour une imbécile, même si elle peut laisser croire cela, car comme elle aime dire : « Je suis folle mais pas stupide » et cela est on ne peut plus vrai.


    Physique :

    Attardons nous sur ce que à quoi qu'elle ressemble (oui c'est pas la France ma phrase et je vous zut). Plus sérieusement, c'est une femme d'une trentaine d'années. Un mètre soixante-quinze, blonde aux courbes fémininement marquées. Elle est dans ce que l'on pourrait appeler : la norme de beauté occidentale, pour ce qui est des mensurations. Elle n'a pas une carrure d’athlète mais n'en reste pas moins assez musclée.
    Ses cheveux sont longs et raides. Elle les coiffe selon les besoins et l'envie mais a une préférence pour les laisser libres, avec une frange pour ne pas qu'ils lui retombent sur les yeux. Ces derniers sont par ailleurs très grands et expressifs, même s'ils ne laissent voir que ce que veut montrer leur propriétaire. Leur couleur varie du bleu au vert, selon le temps et non l'humeur, comme aimerait le faire croire la dame. Ses lèvres sont fines mais elle peut les étirer de manière assez inhabituelle, voire inquiétante lors de ses sourires. Car ses sourires n'augurent jamais quelque chose de bon, tout aussi enfantins ou francs puissent-ils paraître. De plus, son visage plutôt rond dessert bien le côté innocent de son physique. Cependant elle paraît jeune pour son âge, est-ce à cause de ses expressions faciales ? Pourtant certains prétendent qu'elle aurait subi une opération chirurgicale.
    Pour ce qui est des habits, un vêtement clair avec en général un beau décolleté  et par-dessus une veste ou un pardessus sombre complètement ouvert. Pour le bas, un pantalon sombre ou bien une jupe dans les même tons. Ce sont ses habitudes mais il lui arrive de changer du tout au tout. Elle porte aussi sur elle une myriade d'objets aussi incongrus que dangereux, allant du pistolet qui tire un drapeau en passant par les couteaux, les foulards, les pétards, etc pour finir par les armes à feu réelles. C'est un peu une pochette surprise, personne ne sait ce qui peut sortir de ses poches, même pas elle parfois. Aussi, lorsqu'elle ''travaille'' elle aime porter des masques, comme ceux de la commedia dell'arte notamment ou encore vénitiens.


    Histoire :

    Tout commence par une simple constatation : qui est-elle ? Peut être qu'elle-même ne le sait pas. La plus ancienne trace que l'on ait remonte lorsqu'elle avait une vingtaine d'années. Je reste évasif sur l'âge car ne l'ayant jamais elle-même dévoilé, seules des estimations ont pu être faites. La première trace de son histoire est un rapport médical venant d'un autre pays et d'un hôpital psychiatrique :

    Rapport de la patiente 0746 [Nom inconnu] :

    15/03/XXXX : Cette personne a été internée chez nous après avoir causé la mort de trois personnes, sans compter les blessés, et avoir mis le feu à une boîte de nuit, sans raison apparente. En effet, lors du jugement, la patiente à refusé d'expliquer le vrai motif, se contentant de la simple explication : « C'est lui qui m'a dit de mettre le feu aux planches. », suivi d'un rire. Les forces de l'ordre pensaient qu'elle se trouvait sous drogue au moment de l'incident mais après analyse aucune trace de produit n'a été décelée. Le juge veut un bilan psychologique avant de continuer la procédure.

    16/03/XXXX premier entretien : Le demoiselle semble souffrir d'une amnésie sérieuse. Elle n'a pas de vrai nom et se donne celui de Jester. À première vue elle semble aller bien, c'est une jeune femme souriante et pleine d'entrain mais dès lors que je lui demande d'évoquer son passé elle part sur un autre sujet. L'accident qui s'est produit semble être une horrible méprise, elle a pris au pied de la lettre l'expression que lui avait lancée un homme dans cette discothèque. Mais cela ne semble nullement la choquer. Il est possible que l'amnésie ait altéré sa compréhension du langage en la dénuant des doubles sens et autres expressions. Ainsi que la perception du monde qui l'entoure. Ceci n'est qu'un premier rendez-vous et il faudra pousser les sujets un peu plus loin afin de voir de quoi il en retourne vraiment.

    18/03/XXXX : La patiente s'est enfuie après avoir tué un garde qui l'avait visiblement faite sortir. Le garde à été retrouvé par une femme de ménage. En ouvrant la porte de son local ce dernier est presque tombé sur elle. Dans son dos était planté un stylo, celui ayant servit à écrire le mot avec lequel il était épinglé " BOUH !! " Cette mise en scène macabre est la preuve que la patiente ne cherchait pas à dissimuler le cadavre mais bien à ce qu'il soit trouvé. Au vu de ce qui vient de se passer je ne sais plus quoi penser de cette patiente et de son amnésie. Toujours est-il que cette femme a désormais une bonne partie de la police aux trousses.

    Ceci est le premier rapport d'une longue liste. Venant de pays et d’hôpitaux différents, la jeune femme semblait souvent changer de lieu et laissait derrière elle une série de délits toujours empreints de cet humour pour le moins étrange. Au cours de sa cavale, elle accumula des richesses en volant des banques, des bijouteries et effectuant du trafic en tout genre. Elle a eu vent de l'histoire de Gokusha et de ses hybrides et semble y voir un intérêt tout particulier. C'est ainsi qu'elle partit pour cette nouvelle ville. Il ne lui fallut pas longtemps pour trouver des gens et monter une bande avec qui faire quelques petits braquages. Ainsi elle commence déjà à se faire une renommée, doucement pour tâter le terrain. Un plan a germé dans son esprit et il lui faudra du temps pour l'accomplir, mais elle sait faire preuve de patience. En attendant elle s'amuse comme une folle dans ce nouvel environnement.


    As-tu signé la charte du règlement ? Oui
    Comment as-tu connu le forum ? Double compte.
    Autre chose ? Merci à ma bien-aimée pour m'avoir aidé à faire cette fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Vivian

avatar

Age : 28
Messages : 57
Date d'inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: Jester (finie)   Sam 23 Nov - 21:02

    Re-welcome ! ^^

    "BOUH !!"...ah oui quand même XD.
Revenir en haut Aller en bas
Asuna Nakamura

avatar

Age : 24
Messages : 759
Date d'inscription : 23/05/2009

MessageSujet: Re: Jester (finie)   Dim 8 Déc - 20:08

Re-Welcoume !

Un personnage bien imprévisible, ça peut être marrant. :Jay:

Tout est bon donc validééééée. ~~~

____________


Je t'en supplie Invité... Ne me laisse pas toute seule.
Revenir en haut Aller en bas
http://gokusha-no-neko.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jester (finie)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jester (finie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives :: - Fiches finies-
Sauter vers: