Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 eleven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: eleven    Dim 20 Juil - 1:58



Carte
D'Identité




« i am a creation of man. »

la joueuse
❝ Salut tout le monde ! Moi c'est Margaux, mais vous pouvez m'appeler aussi Kattja ou La P'tite Mouette. J'ai actuellement dix huit ans. Sinon, je voudrais dire que j'ai bien signé la charte du règlement, et je le prouve en disant que j'aime faire des ronrons. Enfin, j'ai découvert le forum grâce à ma sœur qui devrait s'inscrire bientôt et puis nyoup ! <3 ❞




présentation
Salut à toi, Invité, je suppose que vous venez pour voir l'état de mon laboratoire ou pour connaître l'avancement de mes recherches ? Certes, je travaille seul, mais cela ne veut pas dire pour autant que je suis le plus mauvais des scientifiques. Je suis peut être même l'un des meilleurs. Prenez, regardez ce cobaye... Vous voulez connaître son nom, vous dites ? Excusez-moi, mais je ne répondrais pas à cette question. Tout nos cobayes perdent l'identité en arrivant ici. Lui-même ne pourrait vous dire exactement qui il est. Je dirais simplement que son titre reste Inconnu... Pauvre chose, n'est ce pas ? Vous remarquerez néanmoins qu'il réagit dès que l'on dit Eleven. C'est une mal compréhension de sa part.. En réalité, je voulais dire Eleventh Experiment mais il réagit beaucoup moins... Après, il y a des tonnes de sobriquets mignons qui lui conviennent parfaitement, mais tous les dire serait bien trop long... Pour son âge, vous douterez que même s'il peut faire un peu plus jeune, il a néanmoins Vingt Quatre Ans... Je n'ai pas encore tenté d'expérience sur l'immortalité, il faut dire que ce n'est pas à la mode. Ni même le changement d'apparence, bien que je me suis amusé à changer son physique pour lui donner un petit air d'androgyne, mais je confirme que c'est un Mâle, tout comme vous pouvez vous douter que, grâce à son nom, il est d'origine et de nationalité Anglaise, d'ailleurs j'ai même préféré lui réapprendre plus sa langue maternelle que celle qui est apprise dans cette ville, bien qu'il en connait les bases, il ne sait malheureusement ni lire, ni écrire et à même quelques lacunes dans son expression.. Comme un petit animal quoi. D'ailleurs, son comportement sauvage se remarque aussi pour son orientation sexuel qui est Pansexuel, il ne cherche pas à savoir à qui il a affaire, et serait prêt à s'accoupler avec n'importe qui... Si ce n'est n'importe quoi ! Néanmoins, il réagit par période et ira chercher un partenaire plutôt en été ou au printemps tandis qu'il fuira toute approche lors des autres saisons... A moins d'un réel coup de cœur ! ...S'il est neutre ou sadique ? Vous pensez qu'il a la tête pour agir en maître sur un hybride ? Nan, il est plutôt une créature ratée et bon pour la poubelle, mais je suppose que s'il devait avoir un hybride, peut être qu'il se comportera de façon Neutre... A moins qu'il ne se fasse diriger par ces créatures... Hum, c'est bon ? C'est tout ce que tu avais à me poser comme question ? Très bien, allez... Oust !





Dernière édition par Eleven le Dim 27 Juil - 14:27, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: eleven    Dim 20 Juil - 2:13



Portrait
du Personnage






caractère
La première chose que vous ferez sans doute en me voyant serait mes attributs animaliers... Pourquoi ? Parce que je réagis comme un hybride. Je marche souvent à quatre pattes, surtout dans un endroit où l'Homme se fait plus rare. Je grogne, je mord et je griffe pour me défendre. Parfois même je fais le gros dos... Et au contraire, je pourrais provoquer un ronronnement de contentement ou tout autre formes de bruitages animaliers dont j'ai pu entendre par le passé. Mais je reste un monstre dont lequel on ne sait où placer dans quel catégorie... On me pourrait me considérer comme un humain parce qu'après tout, c'est ce que je suis physiquement. Mais dans ma tête, je suis l'invention de l'Homme qui a été créer pour servir ces derniers mais qui néanmoins, n'apprécie pas cette destinée. Et puis, j'ai rencontré assez d'être humain pour croire en cette réalité ; dans ma tête, je suis un animal. Tout comme eux, je me soucie de trois fois rien. Une petite cachette pour me reposer. Des bestioles plus faibles que moi à traquer. Des points d'eau dans les bois pour m'abreuver et par moment, le besoin de satisfaire d'autre nécessité secondaire. Je n'ai que faire de l'argent qui m'est d'ailleurs inconnu comme d'autre domaines que l'être humain côtoie. Avant, je faisais partis d'eux et je vivais comme toute créature lambda, mais à présent, j'ai du mal à les comprendre. Est-ce que d'ailleurs sont-ils un danger pour moi, où dois-je au contraire les suivre comme un petit animal fidèle ? Et ces hybrides d'ailleurs ? Ils sont pour moi, une pâle copie de ce que je suis et dont je dois détester à tout prix, parce qu'en tant qu'animal, j'essaye cependant de trouver ma place dans ce monde et surtout... Ma place dans la hiérarchie essentiellement composé de maitre et de soumis. En voyant toutes ces horreurs qui sont commises, je quête alors à être moi aussi maître parmi les humains. Et le seul moyen pour le devenir est de les imiter et donc s'il le faut, faire mal aux créatures qu'ils considèrent eux-même comme inférieur. Je ne dis pas que je jetterais forcément la première pierre au premier hybride que je croise, mais je resterais pourtant sur mes gardes. Prêt à leur bondir dessus, restant encore plus méfiant avec eux que je ne le suis avec les humains, eux qui sont dépourvus de tout appendices animales. A me voir donc ainsi, à chercher l'exemple en les humanoïdes, on pourrait dire que je suis un peu attardé, si ce n'est complètement stupide. Mais non. En fait, on pourrait dire même que je suis plus intelligent qu'on ne le croit en tant que pauvre petit cobaye amnésique. Il me suffit d'observer, d'imiter, de chercher son fonctionnement, de réussir et c'est tout bon.. Bien que cela ne sera pas aisé avec tout et n'importe quoi, je le conçois. Des tonnes de choses toutes bêtes resteront sans nul doute mystérieuses à mes yeux et ce, à jamais... Tout simplement parce que je l'ai appris à un âge où l'on se doit normalement de connaître beaucoup de choses. Mais c'est comme ça. Je vis dans mon monde à moi, où je suis une créature unique en mon genre et où mon seul et unique but pourrait être considérer de découvrir le monde. Comme tout être humain avide de savoir cela dit. Comme tout ces petits curieux comme je le suis moi même. Et qu'importe si cela me regarde ou non, cela s'est même prouvé lorsque je n'étais pas encore amnésique et c'est un défaut qui est resté en moi, bien que l'instinct de survie n'est pas forcément toujours présente. Ou alors considérons nous cela comme de l'insouciance, à la manière d'un gamin... Puisque ce dernier n'a pas connaissance de tout, mon cas également à moi. Pour résumer donc je pourrais être considérer comme une chose entre un animal et un enfant... Un enfant sauvage, quoi ? Un tantinet rebelle ou docile selon les personnes qui se retrouve en face de lui. Une créature à la fois étonnante et attachante, aux multiples facettes...



physique
Oh ne suis-je pas le garçon le plus mignon du monde avec une bouille d'ange pareille ? N'est-ce pas ? Après tout, peut être est-ce l'une des raisons que je me suis retrouvé en cage pour qu'un scientifique se décide à ce que je le lui appartienne, un point c'est tout. J'aurais pu être considérer comme un éphèbe si le temps n'avait pas prit la méchante décision de me souiller comme une vulgaire poupée. Pauvre malheureux corps qui ne peut se satisfaire d'un bon repas chaque jours et qui devient si maigre qu'il fait peine à voir. Et sans parler de ma taille élancée qui appuie bien plus encore ce côté misérable, sans parler de ma pâleur extrême. J'ai une taille de mannequin, mais des traits qui gâchent un peu cette image... Comme ces cicatrices par exemple qui parcourent mon corps, démontrant que l'on m'a sans doute ouvert le ventre pour venir jouer avec ce qui s'y loge à l'intérieur. Mes bras et mes jambes sont également passés sous la scalpel et peut être même des cigarettes qui désiraient se faire éteindre. Ou même des coups de poings perdus... Avec une description pareille, on ne songe pas à ce que je puisse réussir à me défendre et c'est vrai. Je n'ai pas assez de muscle pour pouvoir les tendre et les exposer à la gente féminine pour les impressionner... Je suis faible. Mais je ne m'inquiète pas parce que je ne suis pas pour autant disgracieux. Mes traits sont même pratiquement parfaits et mes yeux aux teintes vertes bleutés ont quelque chose pour lesquels ont désireraient s'y accrocher. J'ai un petit nez, une bouche et des membres fins qui démontrent se côtés androgyne. Et puis il y a mes longs cheveux bruns que je laisse dévaler et dont je tiens à présent particulièrement, à tel point que c'est l'une des seules choses que j'entretiens vraiment. Ils sont doux et soyeux au toucher tandis que le reste de mon corps reste bien souvent salit par les saletés de la rues. Une des choses qui étonnent chez les autres, ainsi que mon tatouage sur le cou, visible si je ne porte pas de col décrivant un #11 et rappelant logiquement mon nom, peut être rappelant même les hybrides utilisés en tant que cobaye pour les plus futés...





Dernière édition par Eleven le Mar 22 Juil - 17:54, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: eleven    Dim 20 Juil - 2:13



Passé
du Personnage






histoire
une voix semble résonner. Je pense d'abord qu'elle provient de ma tête, mais c'est en réalité l'endroit si peu meublé qui fait écho. Lorsque j'ouvre à peine les yeux, je suis agressé par une lumière, un fin rayon de soleil venant se créer un chemin entre les mailles du stores à demi-clos, mais venant tout droit plonger dans ma pauvre rétine. J'aimerais faire un mouvement pour pouvoir m'éloigner de cet éclat un peu trop fort pour le goût de mes prunelles, mais lorsque je tente de réagir, je n'y parviens pas. Comme la sensation que l'on a dans ses cauchemars horribles où l'on tente de fuir notre ennemi mais que l'on retombe immanquablement sur le sol et que l'on arrive plus à nous relever, peut être à cause des racines où de l'endroit boueux et fastidieux à traverser, on ne sait vraiment. Je n'arrive réellement à décrire ce qui me retient de mouvoir en ce qui me concerne. Lorsque je ramène une patte prêt de moi avec beaucoup de difficultés, je peux entendre distinctement des cliquetis. Des chaînes. Mais pourquoi ainsi me retenir de la sorte. Et surtout, comment j'ai pu en arrivé là ? Soudainement, je ne cherche même plus pour trouver un moyen afin de me redresser, tout semble de bousculer dans mon crâne et rendre la situation assez floue. Toutes ces choses logiques ne semblent même plus désirer revenir, me laissant alors seul avec moi-même dans un endroit que je ne connais pas et pire encore, en me laissant dans des conditions angoissantes. De plus, je ne peux rien faire, toujours incapable de me mouvoir et je suppose qu'il n'y a pas seulement le poids des chaînes qui jouent dans tout cela. Mes bras ne veulent pas pousser et c'est à peine si j'arrive à agiter mes jambes. Je me pense alors condamné, me retrouvant dans un état semblable à une fatigue complète, mais une patte vient se poser sur moi avant de m'obliger à me retourner et à me retrouver sur le dos. Là alors, sous la surprise, j'ouvre totalement mes yeux et j'aperçois donc, penché au-dessus de moi, un homme. Qui ? Je n'en sais rien. Comment le décrire ? Et bien comment faire ? Il a le visage et la taille d'une créature que l'on pourrait parfaitement considérer de banal, ce qui, j'imagine, n'aide pas la chose... Cependant mon instinct semble vouloir me crier quelque chose au vue de ses vêtements. En particulier, en apercevant sa longue blouse blanche. Je fronce les sourcils, prit par la panique mais ne connaissant tout bonnement pas la raison. Mon corps se débat naturellement tandis que je restais confus... J'étais totalement perdu...

Et il ne suffit de rien pour que finalement, il  ne réussisse à m'obliger à ne plus bouger tandis qu'il souriait en m'observant. Un sourire signifiant rien de bon. Et moi... Moi je ne faisais que de le fixer, sans vraiment laisser transparaître une quelconque émotion, de toute façon, avec la force que j'avais, l'état semi-fatigué et la puissance dans la poigne de l'homme sur moi, je me disais qu'importe ce que je comptais faire, cela ne servirait à rien. J'attends alors tout simplement que quelque chose ne se passe avant qu'il ne prenne un vulgaire bout de carton déchiré et n'annonce avec niaiserie qu'il appréciait le beau dessin que je lui avais fais. Je plisse les yeux, ne comprenant toujours rien avant qu'il ne pose sa patte sur ma tête et de la frotter, presque nerveusement. Il soupir, attendrit en m'apercevant pour finalement aller balancer le carton dans la corbeille la plus proche avant de se rapprocher à nouveau de moi et me dire que j'allais avoir un nouvel endroit pour me reposer... Plus tard, il m'emmena donc dans une cage parmi tant d'autre où il m'abandonna avec d'autres créatures miaulant, piaillant, hurlant... Un vrai zoo...

Ainsi les jours passèrent où je restais derrière ses barreaux, sans qu'il ne se passe quoique ce soit et que je me languisse de ces nouvelles conditions. A côté de moi, des créatures me ressemblant grandement mais doté d'appendices particuliers quittaient leur prison dorée de temps en temps pour y revenir ensuite, souvent fatigué, avec un nouveau physique, parfois avec des cicatrices, parfois à demi-mort avant qu'ils ne s'éteignent complètement. Des choses horribles qui auraient dû sans doute me rendre fou et pourtant... Cela devenait quelque chose de si banale que cela ne me faisait ni chaud ni froid. Comme si au final j'avais toujours connu cette position et ces circonstances dans lesquelles j'existais actuellement... Puisque ma mémoire avait décidée d'oublier tout le reste, cela était de toute façon plus ou moins vrai ; à ce jour, je ne pouvais seulement considérer mon réveil dans le laboratoire comme les premiers instants de ma vie... Et voir mon état se détériorer prouvait peut être que déjà était-ce bientôt la fin ? Du moins, c'est ce que pensait l'homme à la blouse blanche en me voyant à peine communiquer en plus de ne pas réussir à marcher correctement sur ses deux pattes endoloris. Puis n'en parlons pas de ma capacité de lecture ou d'écriture. Il comprit donc qu'il fallait faire mon éducation. M'apprendre à marcher fut une chose aisée affirmait-il, bien que ma capacité à parler reste assez défaillant, n'arrivant qu'à dire quelques mots sans jamais réussir à faire une phrase complète. Il perdu le fil et se décidait à ne pas trop s'attarder dessus, préférant encore m'apprendre les bonnes manières, celle de se soumettre aux Hommes et de prendre les êtres qu'il appelait les hybrides, de haut. Aussi, je ne me questionnais pas plus suivant ses paroles à la lette. Il était la seule personne que je connaissais à ce jour, il était donc la seule personne en qui je pouvais avoir confiance... Et qu'importe les maux qui me donnaient, que ce soit de l'enfermement qui m'endolorissait mes membres, ou des coups donnés pour trois fois rien. Il paraissait même que cela me servirait à me renforcer, bien que je me voyais faiblir de jour en jour, comme tout les autres dans les autres cages... Ces... Hybrides. Un jour, il me promit qu'il allait me libérer de toute souffrances, mais qu'avant, je devais terminer mon éducation. Celui de réussir à me défendre d'abord et pour finir, mon éducation sexuel... Le premier se déroula sous forme de combat envers d'autres hybrides, m'obligeant parfois même de les battre jusqu'à la mort. Seul mon apparence influença légèrement la facilité des entraînements, mais avec la haine qui grondait en moi et la hargne de réussir, c'est peut être l'une des choses dont j'aboutissais avec aisance. Mais pour ce qui est de mon éducation sexuel, cela ne venait pas. Même le fait de me laisser isolé avec une créature sans jamais me gêner, je trouvais que l'intérêt d'une telle chose n'en valait pas la peine. On me disait que je devais ressentir du désir, mais seul du dégoût en ressortais à l'idée même de m'accoupler avec une créature... Surtout avec une créature dont on m'avait demandé de détester tout le long de mon existence à l'intérieur du laboratoire. Si moi je tentais de m'isoler donc, elle n'arrêtais pas d'essayer de s'accrocher à moi et de demander de le faire. On dû attendre donc le printemps suivant, poussé par mes pulsions pour que je m'y laisse enfin tenté, toujours sans être convaincu par les sensations que m'avait dit l'homme à la blouse blanche. Le seul sentiment qui m'était venu était seulement l'envie d'apaiser mes penchants soudain, comme c'est le cas de nombreux animaux lors de leurs chaleurs. Mais qu'importe le résultat concluant ou non, pour lui, cela suffisait pour l'étape suivante. Une phase dont jamais il me décrivit mais dont j'étais impatient de passer, comme le passage d'un cap dur et dont on se sent fier dès qu'il est passé. Après tout ce que j'avais fais jusque là, j'avais l'impression d'avoir grandit et j'étais si heureux de voir sa satisfaction sur son visage... Vous comprenez alors pourquoi j'étais si avide de continuer, seulement, je ne savais pas que cela se tiendrait par une expérience... Une stupide expérience sur ma personne en me découpant en morceau et me collant des bouts d'animaux pour me rendre à mon tour un hybride.. Des attributs de lions qui allaient, paraît-il, si bien avec ma crinière. Mais il fut déçu en constatant que mes oreilles et ma queue ne réagissaient pas, que cela s'achevait en un échec et que par la même occasion, il venait de perdre ma confiance en désirant faire de moi un être impur. Depuis, je me montrais de moins en moins doux, seulement lorsqu'il commençait à devenir de plus en plus menaçant. Mais quand les hybrides s'organisèrent pour mettre son bâtiment en pièce et prendre la fuite, je décidèrent alors de les suivre et de partir loin... très loin de sa minable usine. Fuyant et arrivant jusqu'à un endroit encore inconnu à mes yeux...





Dernière édition par Eleven le Dim 27 Juil - 14:27, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kimina

avatar

Age : 25
Messages : 58
Date d'inscription : 03/05/2013

MessageSujet: Re: eleven    Mer 23 Juil - 20:11

Bienvenue Eleven !

C'est marrant parce que ton pseudo m'evoque plein de trucs, les vols sous haute tension d'Ocean's Eleven, le foot comme dans Inazuma Eleven, et tout quoi. En tout cas t'es originale, hâte de lire la suite !

Ah oui, et bon amusement dans cette grande cité !

(quand je pense que je me prends pour une humaine et toi pour un animal, on vit vraiment dans un monde de fous)
Revenir en haut Aller en bas
http://onepieceheritage.forumactif.org
Gael
Masochist Squirrel ♪
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 27/10/2013

MessageSujet: Re: eleven    Mer 23 Juil - 21:31

Salut salut ! Bienvenue à toi ! :3
Ta fiche à l'air déjà superbe, vivement l'histoire !
Bonne continuation parmi nous ♥
(Et si tu pouvais faire de la pub pour le forum, tu aurais ma reconnaissance éternelle.... ;A; )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: eleven    Dim 27 Juil - 14:33

    KIMINA ♒ Merci à toi ! ^,^
    En fait si j'ai choisis ce pseudo c'est en m'inspirant de Eleventh Doctor dans Doctor Who ! *^*. (Ahah, c'est vrai ! XD Ça pourra être intéressant à jouer en RP ! :3)

    GAEL ♒ Merci à toi aussi ! <3
    (Ouep, j'en ai fais un peu... En fait c'est plutôt ma soeur qui m'en a parlé mais qui n'est toujours pas inscrite... X'D Je pense d'ailleurs qu'elle mettra sans doute du temps, on a quelques problèmes IRL du coup c'est chaud pour passer sur les forums... >w<")

    Mais en tout cas, encore merci à vous deux ! :3
    Et ayait, je pense d'ailleurs avoir finis ma fiche :3
Revenir en haut Aller en bas
Gael
Masochist Squirrel ♪
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 27/10/2013

MessageSujet: Re: eleven    Lun 28 Juil - 14:03

J'aime ton personnage..! Il est adorable ~ (un petit homme sauvage  I love you )
Ta façon de raconter son histoire est poignante et ton personnage est complexe, c'est très intéressant !
Tu es donc validé !  Like a Star @ heaven 
(Et attention à lui si il va traîner en forêt...c'est le territoire de mon Gael, qui le défendra avec hargne ! èwê )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: eleven    Mar 29 Juil - 0:10

    Merci pour tout ! *^*
    La validation et les compliments... <3
    (Ahah si j'y fais un tour, je n'hésiterais pas à
    essayer de voler ton territoire !! *OOO*)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: eleven    

Revenir en haut Aller en bas
 
eleven
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Baselworld 2011] Harry Winston Opus "Eleven"
» DWho-Une photo-Ten/Eleven-PG13
» Détective Conan chez 7 Eleven
» Inazuma Eleven: La Série Abrégée
» Inazuma Eleven

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † Hors Rpg † :: x.Archives :: - Fiches finies-
Sauter vers: