Bienvenue sur Gokusha No Neko ! Venez incarner un Hybride ou un Maître dans un monde où règne esclavagisme et perversité. Ce forum est à tendance Hentaï/Yaoï/Yuri ! [Déconseillé aux moins de 16 ans]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le froid,la tristesse ....et toi (pv kaworu)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leila L.Lucy

avatar

Age : 24
Messages : 9
Maître(sse) de : personne....
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Le froid,la tristesse ....et toi (pv kaworu)   Mer 5 Nov - 19:34

Leila fut réveillé par le bruit de la barre de fer qui tapé sauvagement contre les barreaux des autres cage de cette foutue animalerie.Elle se redressa péniblement ,mais n'ouvris pas de suite les yeux ,espérant ce retrouvé a un autre endroit que celui dans lequel elle était .Mais les son qu'elle entendit lui prouva malheureusement qu'elle était bien dans cette cage.Quel genre de son était-ce? Bien sur c'était les son habituel.Les hybride qui gémissent ,le vendeur qui traîné ça grosse carcasse le long des aller ,s'amusant avec les demoiselle hybride qu'il trouvais mignonne.

Leila se redressa comme elle pus dans le peut d'espace que lui offre cette cage sombre et froide. Elle tenta de s'arrangé comme elle pouvais ,défroissant ses plume qui manqué de place et tenta d'aplatir ses cheveux qui rebiqué sur un coté.Peine perdu.Elle mourrait d'envie de déplier ses ailes,mais elle ne pouvais guère les déplier de ne serait -ce quelque centimètre.Elle rabaissa un peut sa robe sur ses genoux comme elle pus .Il fessait très froid ici ,et même les faible rayon du soleil qui passé par la vitrine poisseuse de l'animalerie ne suffisait pas pour la réchauffé.

Elle regarda autour d'elle,comme elle même il y a quelque seconde ,les autres hybride tenté de se rendre plus présentable,chacun avec un seul espoir ;Ne plus être la a la fin de la journée.Bien sur ,comme l'animalerie ce trouvé dans un petit coin reculé et miteux de la fille ,il n'y avait guère beaucoup de monde qui venait.Si une fois tout les deux jours une personne rentré ,c'était beau.Leila ,elle n'était pas arrivé ici depuis longtemps.Après avoir griffé son ancien maitre qui avait tenté d'abusé d'elle ,elle avait était jeté ici.Ou plutôt échangé contre une coquette somme d'argent.Car oui,les hybrides comme elle était plutôt rare.Aussi elle était souvent adopté.Mais comme elle n'était pas si docile que cela ,elle était également souvent rapporté a l'animalerie .

Elle fut interrompue dans ses pensé par le bruit de la clochette qui se mis a tinté et tourna son regard vers la porte en croisant les doigt ...qui sais...aujourd'hui peut être?
Revenir en haut Aller en bas
Kaworu Epsilon

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 27/10/2013

MessageSujet: Re: Le froid,la tristesse ....et toi (pv kaworu)   Dim 9 Nov - 13:46

Cela fait déjà un bout de temps que je suis arrivé dans ce pays, et plus précisément dans cette ville. Je commence à mieux comprendre la langue, mais la parler et l'écrire sont une autre paire de manche. La plupart des gents comprennent l'anglais, donc je m'en tire pas trop mal.

J'ai encore quelque blessure de la dernière histoire qui me font mal, mais je me remet bizarrement assez vite de mes blessures. J’espère juste qu'"il" ne me refera pas faire un truc tordu, sinon je vais me lasser de le chercher partout.
C'est le jour du courrier, et tout les deux mois, "il" me contact.
Je descends au rez de chaussée, saluant le gardien et lui demandant avec un peu d'appréhension mon courrier. Il me dit que je n'ai seulement qu'une seule lettre, et qu'il m'a garder la pub sachant que j'aime bien ça. Je récupère donc ma lettre et la pub. J'aime bien la pub Japonaise, car ils inventent tellement de truc inutile. Enfin que nous occidentaux trouvons inutile, mais ça me fait rire, et surtout ça m'informe de ce que je vais voir dans les rues prochainement.
Je remercie donc mon bon gardien, puis remonte chez moi voir dans quelle magouille je vais encore être fourré.


Ça lettre m'explique que je devrais trouver du travail, pour mieux me familiariser avec la langue mais surtout, comprendre le fonctionnement du pays après le deuxième black out. Et pour cela "il" m'a trouvé un boulot dans une animalerie. Le reste de la lettre étant majoritairement des blagues, de la chimie, et la biologie sur d'ancien travaux effectués pendant le premier black out, me permettant d'affiner mes recherches et d'utiliser au mieux les colis qu'"il" m’envoie de temps à autre.

En résumé, je vais devoir aller travailler dans une animalerie dans quelque jours.

Le lendemain je me rends à l’animalerie pour me présenter. Dans celle ci, il y a un jeune garçon de corpulence moyen pour un asiatique d'une vingtaine d'années endormit sur le comptoir. La sonnette d'entré l'ayant réveillé, il se redresse et se tourne vers moi en me saluant.


- Hey tu es le nouveau

Je lui répondis que oui et lui demanda comment il savait à quoi je ressemblais. Il me parlait en anglais donc je me doute qu'"il" lui à parlé de moi.

- Y a un gars qui est passé ici il y a environ 3 semaines voir le patron. Ils ont parlé à l'écart, puis le mec est venu regarder les hybrides avant de retourner parler au patron.  

C’était "lui", et cette histoire m'intriguais.

]- Et ce mec il ressemblait à quoi, enfin son visage. Si il était grand, gros, ... ?

- Il était de la même taille que toi. Mais il avait le visage couvert par une casquette et une écharpe, genre comme les ninjas.

C’était bien son genre, et je pense que je n'en apprendrais pas plus sur son physique.

]- Et sinon rien d'autre de particulier, de bizarre?

- Tu rigoles, pleins de trucs bizarres. Mais pourquoi tu me poses tant de questions, vous ne vous connaissez pas ?

]- Si mais c'est une longue histoire, on joue un peu au chat et à la souris. C'est mon frère et il faut que je le ramène à la maison car il s'est disputé avec notre père... Histoire de famille en gros.

C'était bien sûr un mensonge, je ne le connaissait pas, mais je n'aurais plus été crédible, et puis ils se serait mis à douter de quelque chose de louche et aurait finit par me poser des questions.

- A ouais je vois le truc, les histoires de famille...


]- (lui souriant) Désolé de t'imposer ça. Et sinon les trucs bizarres ?

- Euh oui. Écoute rien que sa présence, j'avais l'impression d’être en sécurité à coté de lui, après avoir parlé au patron, le patron est devenue pas mal nerveux et depuis il passe moins de temps à la boutique... Ton frère est venu me voir avant de partir, pour me montrer ta photo, et me dire que tu allais bosser là, puis il m'a donné de l'argent pour que j’achète des repas de super qualité pour moi et les hybrides.

]- Ouais c'est lui tout craché. Mais tu m'as dis qu'il a regardé les hybrides ?

- Il est passé devant toutes les cages ...

]- Et ?


- Je sais pas trop comment expliquer ça, les hybrides étaient vachement en stress. Le genre la proie devant le prédateur. Voila, au faite moi c'est Ado enchanté


Je me présenta à mon tour. On continua de parler un peu, il m'expliqua qu'il était un CDD et que cela faisait 4 semaines qu'il bossait ici. Il allait me former jusqu'à la fin de son contrat. C'est ainsi que débuta mon travaille dans cette animalerie.

Quelque jours plus tard Ado partit. C'était un bon petit gars, il était à la fac et bossait de temps en temps pour payer ses études. Il aimait bien les hybrides et son travail, mais s'assoupissait la plus part du temps sur le bureau.

Ma première journée.
Ce matin il pleut. Le travail commence à 8h, j'ouvre la boutique saluant tous les hybrides qui sont réveillés, puis je leur sers le petit déjeuné. Et pendant qu'ils mangeant je lave la boutique. Les clients viennent plutôt en milieu d'après midi, cela me permet de discuter avec les hybrides et de leur préparer leur repas tranquillement. J'ai l'impression qu'ils ont tous peur de moi, je pense que c'est normal, je viens d'arriver. Aujourd'hui comme il fait mauvais temps je ne pense pas qu'il y aura de client. J'en profite donc pour faire plus ample connaissance. Je viens m'assoir devant les cages.


]- C'est moi qui vais prendre soin de vous, donc si vous avez un soucis n' hésiter pas à m'appeler. Vous surement vu pendant la semaine où Ado ma formé. Je ne parle pas très bien votre langue.

Je demanda à tout le monde de se présenter. Il y a de beau spécimens d'hybride, mais seulement des hybrides de 2eme et 3eme génération. J'aurais bien voulu les analyser, mais je n’étais pas là pour ça.

Les jours suivant je leur apporta des bouquins, et en vendu quelques uns. Les hybrides jeunes partent en priorité, car ils sont plus facile à éduquer. Certains hybrides ne me parlait pas ou très peu, alors que certains se laissaient caresser.
Une semaine finit par passé.
Revenir en haut Aller en bas
Leila L.Lucy

avatar

Age : 24
Messages : 9
Maître(sse) de : personne....
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Le froid,la tristesse ....et toi (pv kaworu)   Mer 12 Nov - 18:47

Depuis combien de temps Leila était la ,dans cette stupide cage? 1 semaine,1 mois?1 ans? Elle ne le savait même plus.Pour elle ,les jours se suivait et se ressemblé: Levé a aube ,toilette maison ,repas dégoûtant,ouverture de l'animalerie,repas du soir et dormir.Elle n'en pouvais plus de ce train de vie la! Ses ailes ,autrefois d'un blanc immaculé devenait a présent grise,ses long cheveux était plein de nœuds quant a sa robe,elle était déchiré par endroit a cause des vise mal mise de la cage .Elle commencé a faire peine a voir .Pourtant elle savait très bien qu'elle n'avait aucune chance d'être acheté un jours.

Effectivement ,bien qu'étant un hybrides assez rare,elle avait était mise dans le fond de l'animalerie,la ou les clients potentielle ne venait jamais,ayant trouvé leur bonheurs bien avant ,sur les deux première rangé,la ou se trouvé les hybride fraîchement arrivé.Oh bien sur,elle aussi avait a un moment eu ça place au première rang.Oui ,pendant deux longue semaine en fait.Mais pendant que c'était les vacance et que le magasin était fermé.Voila pourquoi elle était toujours la .

Les jours passé et elle avait quasiment fini par s'habituer à cette situation.La chose qui lui manqué sans doute le plus était de dansé .Car en effet ,étant un cygne ,elle en possédé la grâce,en plus des ailes.Elle ne pouvais cependant pas s'abonné a son loisir préféré ainsi enfermé dans une cage d'a peine 1m sur 1m. C'était dommage,car la voir dansé était il faut le reconnaître ,une spectacle magnifique.

Pourtant ça vie aller bientôt changé.Elle se souviens avoir regardé distraitement par les barreaux de sa prison le jour ou "il" est entré.Ce type qui avait l'air étranger mais qui avait également l'air si doux.Elle se souviens ce jours la ne lui avoir porté qu'un petit regard avant de refixé la fenêtre du bâtiment. Si elle avait su a ce moment la...Peut être qu'elle aurais fait un peut plus attention.Mais elle préféré tellement pensé a la vie en dehors de cette cage ,a la liberté.plusieurs fois ,elle avait pensé a s'échappé .Pourtant ,elle ne savait pas ou aller,et savait très bien qu'elle ne ferais même pas deux pas avant d'être rattrapé.

Elle fut interrompue de ses songe par les bruit de pas.C'était lui tien.Le nouveau ,il travaillé depuis quelque temps dans l'animalerie.Il avait l'air gentil mais un peut naif.Il prenait la peine de parlé au hybride,il leur ramené même de la lecture.Il n'était pas un humain comme les autre.Tout les matin ,il fessait son petit tours ,prenant des nouvelles des hybride en caressé même certain.Elle ,se souviens ne pas l'avoir laissé la touché .Pourquoi? Car elle ne voulait pas risqué de s'attaché a un type ,encore moins un humain!Il n'en était absolument pas question !

Il passa devant ça gage et elle leva les yeux vers lui ,aujourd'hui ,pour ne pas passé pour une totale insociable ,elle lui dirait quant même bonjours.Et lui ferais peut être même un sourire ? Mais ses muscle semblait avoir du mal en se tiré en un sourire ,il y avait si longtemps qu'elle n'avait pas sourit!

-...Bonjour...
Revenir en haut Aller en bas
Kaworu Epsilon

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 27/10/2013

MessageSujet: Re: Le froid,la tristesse ....et toi (pv kaworu)   Mer 3 Déc - 22:49

La porte du magasin s'ouvrit. Une mère et sa fille d'une dizaine d'années.

]-Bonjour, mes demoiselles

Elles me répondirent avec le sourire. C'est important de mettre le client de bonne humeur, et de ne pas manquer les politesses d'usage. La vente se fait toujours mieux. Elles faisaient le tour du magasin regardant les hybrides un par un.

]- Vous cherchez quelque chose en particulier, un phénotype ?

la mère - On ne sait pas trop encore on vient juste regarder.

]- Je comprends. (regardant la petite fille) Tu sais tu peux leur parler, ils sont gentils

Je m'approcha de la petite fille pour lui montrer quelque cage

]- Celui-ci sait jongler, il a fait parti d'un cirque. Celle-ci fait de très bon petit plat, elle a travaillée dans un restaurant gastronomique

L'hybride - Vous me flattez, c’était seulement un petit restaurant

]- Toujours aussi modeste. Les deux là sont dessinateur et peintre. Enfin libre à toi de parler a tout le monde pour faire connaissance, je suis sur que ça leur feraient plaisirs.

Je retourna derrière le comptoir les regardant

mère - Et celui à coté de vous

]- Lui c'est Zak, il me traduit tout en anglais et m'aide pour les papier en attendant d’être adopté

Zak - enchanté

J'avais sorti Zak de sa cage, car il est un très bon traducteur, et j'avais encore beaucoup de mal avec le japonnais écrit. La seul condition à la sortit de sa cage était un chaine accroché a son pied et relié au comptoir.
Pour tout vous dire j'avais changé un peu le système des cages. Toutes les cages n’étaient plus verrouillé et donc tout les hybrides pouvaient se déplacer dans le magasin et sortir de leur cage. Ils restaient toute fois enchainé par la cheville a celle-ci.
J'avais donc fixé quelque règles comme ne pas sortir quand il y avait des clients. Serte il y avait des petits rebelles, mais étant une minorité ils se tiennent à carreau, personne ne crache sur un peu de liberté.
Elles finirent par partir sans personne, mais de la visite ça fait toujours plaisir. Il était aussi temps pour mois de fermer le magasin.
Je ferma les rideaux, mais jamais complétement si certains voulait regarder dehors. C’était l'heure ou tout le monde pouvait sortir librement et se faisait eux même à manger. Je rattacha Zak à sa cage avant de passer un petit coup de balai, et faire une partie de carte avec certain.
Il y avait une meilleure ambiance depuis que j'avais mis en place ce système. Meme la jolie hybride cygne retrouvait des couleurs.
Je salua tout le monde puis ferma la porte du magasin, rentrant chez moi. Il faisait froid et l'hiver commençait a s’installer. Trois semaines s'était écoulé depuis mon arrivé dans le magasin, cela me prenait tellement l'esprit que j'en oublierais presque pourquoi je suis ici.

En pensant à l'hiver je partie acheter quelque décoration pour le magasin avant de rentrer à la maison.
Encore un mois et j'aurais de ses nouvelles. Pourquoi a t'il voulu que je travaille une animalerie ? Avait elle quelque chose de particulier ?

Le lendemain à mon arrivé, je n'ouvris pas la boutique par le même traintrain habituelle, mais laissa la pancarte disant que l'on était fermé, et ne releva qu'a moitié les volets. Je pose le sac de déco au milieu du magasin.


]- Dans mon pays avant on fêtait l'arrivé de l'hiver et de noël en décorant notre logement

Hybride - Mais chez nous aussi (me dit t'il avec le sourire)

]- Ah zut, je ne savait pas, bon ben raison de plus. Tout le monde au boulot!!


On passa donc la matinée à décorer le magasin. Puis un petit hybride canin vint tirer ma manche.

hybride - Pourquoi tu as dis avant tu fêtais noël ? tu ne le fête plus ?

]- Le premier black out a vraiment bousculé mon pays, donc bon noël n'est plus autant fêté qu'avant

hybride - c'est quoi le premier black out ?

]- c'est un truc compliqué où il s'est passé de mauvaise chose


Le plus cultivé des hybrides Rengar ayant travaillé dans les archives, vint écarter le jeune hybride pour qu'il continu de profiter des décoration, puis me parla doucement

Rengar- moi j'ai plutôt une autre question... Qui est vous vraiment ? Votre vrai nom n'est pas Kaworu

]- hmm, pourquoi pas ?

Rengar- Dans ce pays personne ne se souvient du black out, tout à été effacé. De plus votre nom...

]- haha je suis démasqué....Et au fond ça change quoi ?

Rengar- Rien vous avez raison. Tant que toi et ton pote nous laissez tranquille

]- Tu en sais beaucoup, dommage qu'ils n'ont réussit à te laver la moitié du cerveau, je t'aurais bien posé quelque question. Ne te fais pas de bile c'est fini tout ça.


Cet hybride... Confirme mes observations sur se pays, c'était pour lui qu'il m'avait envoyé ici. Mais on avait été écouté, derrière le comptoir l'hybride cygne Leila ramassait une boule qui avait roulé. Rengar l'avait aussi sentit, et me raconta une blague pour faire passé la conversation inaperçu.  

La journée passa donc à installer des décoration et manger de la viande séchée et des légume séché (car les animaux ne doivent pas manger de sucre sinon ils sont intenable ^^ )
Revenir en haut Aller en bas
Leila L.Lucy

avatar

Age : 24
Messages : 9
Maître(sse) de : personne....
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Le froid,la tristesse ....et toi (pv kaworu)   Mer 17 Déc - 11:35

Ca y est ,la journée était enfin ,fini.Il n'y avait pas eu grand monde aujourd'hui,et de toute façons ,la demoiselle n'avait prêté attention a eux.Elle attendait simplement la fin de journée.Car effectivement,depuis que ce type,Kaworu,était vendeur,il avait totalement reformaté les règle de l'animalerie.Chaque soir,les hybride pouvais enfin sortir de leur cage.C'était ,de mémoire d'homme,comme hybride,une grande première.Et cette nouvelle liberté n'était pas pour déplaire a notre demoiselle qui ne se laissé plus périr désormais.La fermeture tant attendu arriva bien vite,suivit par l'ouverture des cage.

Mais plutôt que d'aller avec les autre,la demoiselle cygne ,elle préférait aller s'assoit dans un coin ,près de la fenêtre.Elle était toujours la .Cela l'attristé vraiment,bien que la vie ici c'était grandement amélioré.Que n'aurais t'elle donnée pour avoir un vrai foyer,pouvoir sortir dehors et non pas juste observé le monde depuis cette fenêtre le soir ,lorsque les lumière était allumé.Dans l'animalerie ,régnait une ambiance simple et décontracté.Tout les hybride était sage malgré leur "liberté"En effet,tout le monde savait que même si ils pouvais se baladé,si il fessait trop de boucan ,les flic serais prévenue et non seulement ,ce serais retour a la normal,mais le vendeur se ferais viré.Et visiblement ,il avait su comment s'y pendre avec les autres ,car ils l'avait tous adopté dans un sens.

Leila elle,continuer de l'ignorais.Ce n'était pas vraiment méchant de ça part,c'est juste qu'elle ne voulait pas s'attaché.De plus la demoiselle avait une notion assez précaire des homme et des idée bien reçu sur eux.

Tout les jours ,c'était la même histoire.Des que les porte fermé,les cage s'ouvrait.Et elle retourné toujours dans son coin perdu dans ses pensé.Elle pouvais tout de même voir dans le reflét de la vitre qu'elle avait meilleur mine.Ses aile devenait un peut plus blanche et redevenait douce.Mais elle ne changé bien sur pas son comportement,aucun hybride ne venait lui parlé,car ils savait tous qu'elle allait les envoyé pêtre.Et pas toujours de la façons la plus gentille qui sois.

Le matin arriva bien vite ce jours la,trop vite même au goût de la demoiselle .Elle tourna distraitement la tête vers la porte quant celle si s'ouvris et se leva ,prête a retourné dans ça cage.Pourtant la tête qu'affiché Kaworu ,qui était d'habitude joyeuse,était aujourd'hui presque a en vomir tellement il transpiré le bonheur.Elle pensa pendant quelque seconde que il avait du avoir son compte cette nuit,mais elle chassa bien vite cette idée en secouant la tête a la vue du carton qu'il tenait ,une guirlande dépassant de la boite.Il annonça joyeusement la décoration de la boutique et la demoiselle sentie son coeur se pincé un peut.Elle ne l'avait plus fait depuis tellement longtemps...La dernière fois,c'était avec ses parents.

Elle détourna la tête pour ne pas faire voir son air triste ,tendit que tout les autre hybride courrait presque vers lui pour exprimé leur contentement et prendre des objet de décors.Elle les regarda faire pendant dix minute,avant d'aller ,elle aussi ,chercher après une boule de noël.Une fois n'était pas coutume après tout...Elle pencha donc vers le carton et tomba sur une jolie boule en verre violette transparente avec des plume blanche dedans.Elle la saisit délicatement en la fessant tourné par la ficelle devant elle et se tourna vers le magasin.Ou pouvais t'elle bien la mettre? Elle n'avait pas fait attention et la boule lui échappa des main ,roulant derrière le comptoir sans se brissé ni vendre,ce qui fut en sois,un grand soulagement pour elle.Elle s'approcha donc du comptoir et s'agenouilla pour ramassé la boule lorsqu'elle entendit la voix de Kaworu.Elle leva la tête et entendit des bride de conversation ,fronçant les sourcil.Elle se redressa,boule en main en les fixant silencieusement .L'hybride faisait mine de lui raconté une blague.Ils la prenait pour une demeuré ou quoi?Et puis ,il cherché a caché quoi le vendeur?Elle décida finalement de ne pas accroché cette boule et la reposant dans le carton avant d'aller s'asseoir sur le comptoir et regardé les autre s'amusé en croisant jambe et bras.Elle n'avait pas le coeur en fête et passé un hiver ici ne la réjouis pas.

Elle regarda distraitement le jeune homme ,se demandant bien l'intérêt de caché son identité,mais après tout ,cela ne la regardé pas.Lydia,une hybride chat qui était dans la cage voisine et qui était d'ailleurs une des très rare a osé parlé a Leila s'approcha d'elle et lui tapota l'épaule .Elle tourna la tête vers elle en haussant un sourcil .


-Pas mal hein?

-...De quoi tu parle?

-Bah..De Kaworu,tu le dévore des yeux!

-...Tu est vraiment a l'ouest toi hein?Je le trouve..étrange ,ont dirais qu'il veut caché quelque chose...

-Bien sur! A d'autre va!

-...Pense ce que tu veut .

-Attend! Je vais te donné un coup de main!

-Un coup de ma...

La demoiselle n'eu pas le temps de finir ça phrase que Lydia avait déjà disparue .Elle soupira en levant les yeux au ciel.Comment pouvais t'on se trompé a ce point sur les attention d'un personne? Remarque ,c'était tout elle ça,elle essayé toujours de mettre les hybride en couple et autre,le genre de fille fouineuse qui vous complique la vie.Elle regarda de nouveau le dos du jeune homme distraitement quant elle se rendit compte qu'il c'était tournée vers elle.Elle le fixa froidement dans les yeux quelque seconde ,avant de soupiré et s'avancé vers ça cage.Bon ,c'est vrai que pour un humain en fait ,il était pas mal et avait l'air gentil.Mais il n'inspirait pas confiance a Leila,comme si il portait un lourd secret.De plus,les humain,moins elle les voyait,mieux elle se porté.Elle passa donc devant lui au moment ou la voit de Lydia se fit entendre,elle tourna la tête et la vie avec un grand sourire,posté a côté d'eu ,un brin de gui dans la main tenue au dessus de la tête de Leila et Kaworu.

Ca première réaction? reculé rapidement en se tapant le front.Alors ,c'était ça qu'elle voulait dire par "donné un coup de main".Pire qu'elle,c'était pas possible ,elle jeta un petit regard vers le vendeur ,cette attitude l'avait encore une fois fait sourire.Mais il souriez tout le temps,c'était pas possible?! Elle sentie ses joue chauffé,de gêne ou de colère? elle n'aurais su le dire.Elle foudroya du regard Lydia avant de tournée de le dos et s'avancé de nouveau vers sa cage.Elle avait espéré quoi la? Qu'ils s'embrasse? Elle pensé vraiment que Leila craqué sur lui? elle était si loin du compte que ça en fessait peur.Les seule personne que Leila avait jamais aimé n'était désormais plus la.Et elle n'aimerais certainement plus maintenant.Elle s'assit sur le dessus de ça cage en soupirant et serrant un peut le poing.Pensé a ses parent ,ses premier maître...Tout cela fessait bien trop souffrir la jeune femme.Elle fixa le sol en remuant distraitement des ailes .Lydia semblait avoir comprit au regard meurtrier de la jeune femme qu'elle avait fait une bêtise ,car elle ne venait pas lui parlé et était partie accroché son brin de gui plus loin ,enfin...accroché...l'agité au dessus des hybrides plutôt.

Leila ferma les yeux ,doucement ,tentant de faire abstraction du bruit environnant .

Revenir en haut Aller en bas
Kaworu Epsilon

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 27/10/2013

MessageSujet: Re: Le froid,la tristesse ....et toi (pv kaworu)   Ven 9 Jan - 20:35

La fin de la soirée approchait et je finissais avec les plus jeunes de brancher les guirlandes. Serte tout le monde monde n'aimait pas les fêtes mais tout le monde faisait un effort, au moins pour les plus jeunes. Car les plus jeunes sont ceux qui sont le plus à plaindre. L'hybride cygne avait l'air plus sensible et ainsi plus affecté, je confia donc à sa voisine de cage un petit cran de chocolat pour qu'elle le lui donne, ça fait toujours du bien au moral le chocolat. Même après ça petite crise d’adolescente avec le gui je ne lui en veux pas, de toute façon je n'ai pas la tete en vouloir a quelqu'un.
Je ferma le magasin et rentra chez moi.

Quelques semaine passèrent. Les fêtes approchant les hybrides partaient plus facilement avec les soldes. Mais avec l'hiver on en récupérait aussi, car avec le froid la fourrière prenait les jeunes plus facilement pour leur donner un repas et un toit pour les abriter.
De plus pendant ces quelques semaines j'ai pu parler à Rengar et en apprendre plus sur le deuxième black out.
Jd'ai beau chercher dans les archives ou les bibliothèques, tout les documents relatif à la guerre ont disparut. Je ne comprends pas pourquoi personne dans ce pays est au courant qu'il y à la guerre à leur porte.
Bien sur le pays à ses armées sur le front, mais les habitants ne savent rien...enfin surtout les hybrides.
A ce que j'ai compris le but premier de la fourrière est de vérifier la mémoire des hybrides libre.

Ce qui m’inquiète c'est ce pourquoi Rengar me prend. C'est comme si il me traite comme une personne ayant participé aux premières guerres, comme si j'en portais l'odeur ou que je ressemble à des écrits qu'il aurait lu ? Le problème c'est qu'il ne se souvient de pas grand chose de plus qui aurait pu m’intéresser.
''Il'' ne m'a toujours pas donné de nouvelle, c'est pas que je n'aime pas ce job, mais je trouve le temps long. Serte j'ai appris certaines choses, mais je voudrai bien savoir ont été les travaux et transformations génétiques utilisés, car ils ont réussit à crée des hybrides de toute sorte qui sont viable. Tout cela me semble louche.

Noël arriva puis la nouvelle année, on fit les fêtes ensemble a l'animalerie, j’apportai ce que je trouvais pour en faire des cadeaux, des livres, des peluches ce genre de choses. Mais mon contrat se finissait.
J'entrai dans le magasin pour mon dernier jour, et au bureau se tenait le patron. On se salua, puis il me demanda de venir avec lui dans son bureau. Il ferma la porte puis s'assit, il avait l'aire un peu inquiet.

Patron] : Bon c'est la fin de ton contrat,ne t’inquiète pas pour les hybrides, et leur permission de sortir et tout ça, je trouve que c'est une bonne idée, et je pense que c'est quelque chose qui sera toujours fait. Le truc c'est maintenant que tu as fini ton contrat je doit te donner ça... ça ne m'enchante pas mais bon...

Il me fit glisser une enveloppe sur la table, sur la quelle je reconnaissais l'écriture...
Revenir en haut Aller en bas
Leila L.Lucy

avatar

Age : 24
Messages : 9
Maître(sse) de : personne....
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Le froid,la tristesse ....et toi (pv kaworu)   Dim 8 Fév - 14:45

L'hivers arriva bien vit,et la ville se couvre d'un blanc manteau,c'est du moins,ce que la demoiselle pouvais voir,e la fenêtre de l'animalerie. Beaucoup de monde partait,mais elle,était toujours la .Ce n'était pourtant pas faute de faire des effort,de sourire,de laissé les enfants lui caressé les ailes ,alors que la plupart sans le faire ou n le fessant exprès peut être,arraché es plume au dos de la demoiselle. Elle commencé a être lassé de tout cela,même ça voisine,la seule "amie" qu'elle avait était enfin parti.Elle était donc maintenant définitivement seule,et ne prenais même plus la peine de sortir de ça cage a présent.Elle se contenté de resté la,les yeux fermé ,collé contre le fond de la cage ,et n'ouvrez les yeux que lorsque la sonnette retentis .

Même le vendeur,arrivé a la fin de son contrat et allait aussi partir. Cela ne chagrinais pas la demoiselle cygne,mais dans un certain sens,elle le regretterais quant même ,car il fallait avoué ,qu'il avait fait beaucoup pour les hybrides de cette animalerie.Et d'une certaine façon,la vie ici était un peut moins triste et horrible qu'avant.Le dernier jour de travaille de celui arriva bien vite d'ailleurs,et les hybride lui avait écrit une carte,pour le remercier ou dieux seul sais quoi.Tout le monde la signât.Enfin presque.Leila pour sa part c'était contenté d'haussé les épaules et lancé a regard sombre ,lorsqu'un petit inu venait lui tendre le bout de papier et un crayon.Tout ce remue ménage était totalement idiot.Comme si un humain pouvais être touchez par ça?Tout ce qui compté surement pour lui était le nombre de zero sur ça fiche de paie.

Il entra d'ailleurs dans la boutique ,et se rendit au bureau du patron.La demoiselle pour ça part ferma les yeux,tendit que les autres hybride c rassemblé devant la porte du bureau,attendant le retour de leur vendeur adoré.Tout ces sentiment niant niant donné royalement envie de vomir a la demoiselle pour être honnête .Ok ,il avait était sympa,mais ce n'était peut être qu'un masque?Aucun humain ne pouvais être sympa réellement.Elle n'avait d'ailleurs pas manger le bout de chocolat que celui ci lui avait fait parvenir par le biais de Lydia. Elle c'était a ce moment la contenté de tourné le dos a la jeune femme en lui disant qu'elle pouvais le mangé si ça lui chanté.Qu'avais t'il essayé de faire hein? quoi que ce fut,c'était raté et totalement même.

Elle entendit la porte du bureau s'ouvrir et s'ensuivit un vacarme du diable,signe que Kaworu allait enfin partir.Mais la demoiselle ne bougea toujours pas ,et ne prie même pas la peine d'ouvrir les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Kaworu Epsilon

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 27/10/2013

MessageSujet: Re: Le froid,la tristesse ....et toi (pv kaworu)   Lun 16 Fév - 22:57

J'ouvris l'enveloppe dans la quelle était présent une ampoule sellé contenant un liquide de couleur bleu, une lettre manuscrite, et deux dents pointus...
Je commençais à comprendre pourquoi le patron n'était pas très enthousiaste sur ce qu'il allait se passer. Je pris la lettre et la lus pour voir de ce qu'il en retournait


Bonjour
Voila cela fait deux mois et demis que tu travail dans cette animalerie,
j’espère que tu as passé du bon temps, que tu as pu en apprendre un peu plus sur l'état de ce pays, l'ancien archiviste présent parmi les hybrides a encore quelques souvenir utile il me semble.
Pour l'heure, je me disais qu'un peu de terrain te ferais plaisirs.
En quelques mots. Tu vas devoir te faire engager comme personnel domestique chez une personne assez importante. Cette personne a environ une 60ene d'années et habite en dehors de la ville.
Je passe les explication fastidieuse, donc pour te faciliter la tache du, où, quand, comment.
Cette personne vient d'acheter 2 hybrides dans ce magasin, quand je dis 2, tu es bien sûr compris dedans.
Tu te feras donc passer pour un hybride chauve-souris.
L’ampoule contient un produit qui te permettra de te faciliter la tache, ne t’inquiétè pas ce n'est pas nocif. Il te faudra mettre les fausses dents avant de t'injecter en intraveineuse l'ampoule. Tu comprendras pourquoi plus tard
Il y a des choses que tu devrais trouver là bas, mais fait attention a toi, on ne sait jamais comment cela pourrait ce passer si tu te fais surprendre à fouiner.
Une voiture passera après demain soir 22h au magasin.
Bonne chance

Cordialement
Un petit angelot

Tout cela me laisse perplexe. Il existerait encore des documents datant des "black out"? De tel document entrainerait la peine de mort de celui qui se trouverait en sa possession. Ce faire passer pour un hybride pour pouvoir infiltrer la demeur de cette personne, je trouve cela un peu risquer et me faire griller assez rapidement.
Je leva les yeux de la lettre pour regarder le parton


moi: Vous savez qui sera l'hybride qui a été acheté avec moi ?

Patron: oui, c'est l'hybride cygne, Leila il me semble. C'est pour cela qu'elle n'a pas été vendu depuis que tu es arrivé.

moi: Hmm je comprend mieux le mot réservé sur la fiche des hybrides dans la caisse.

Patron: Voila ... j’espère que tout se passera sans accros. Il faudrait que tu sois là vers 21h après demain.

Je parla avec lui un petit moment pour avoir le plus de détails possible sur la transaction, qui était la personne qui avait acheté les deux hybrides (moi et Leila en l’occurrence).
Après avoir apprit le peu de choses dont il était au courant, comme le faite que ça ne serait pas directement la personne qui viendrait nous chercher, que cette personne avait de l'argent, et qui avait déjà envoyé un acompte de la somme pour nous réserver. Je sortis de l’arrière boutique avec le patron.

Je fut accueillis par les hybrides qui étaient un peu triste d'avoir apprit mon départ. Ils m'avaient écrit des petits mots de remerciement sur une carte. Ce qui me fait très plaisir. Car soit j'ai pu être leur geôlier pendant un certain temps, mais je n'ai pas l'impression qu'ils m'en on tenus rigueur. Je les remercie et resta un bout de la soirée avec eux, même si la plus part d'entre eux étaient nouveaux, ils n’étaient pas mécontent de pouvoir passer un peu temps avec les autre hors de leur cage. On fit quelque jeux afin de détendre l’atmosphère de départ qui planait avant, après quelque heure je fini par partir en leur laissant quelque mots


moi: n'oubliez pas qu'il y a toujours de la lumière quelque part, il suffit de la trouver

Une fois rentré chez moi, je pris une bonne douche chaude pour me détendre. L'eau ruisselait sur mes épaules. Adossé au mur j’essaie à mettre les pièces du puzzle à leur place, mais rien ne semblait juste, voir réel. Tout était incohérent et surdimensionné, un peu comme un film indien. D’abord comment le premier black out a put avoir lieu il y a 110ans? L'impacte de l'apparition du ou des premier hybrides viable n'ont pas put provoqué un tel vacarme. Je pense que c'est trop démesuré. Serte les pays étaient déjà en crise, mais au point de se lancer en guerre pour de la modification génétique... Ce pourrait il qu'il y est un rapport avait le projet spatial CNR, mais j'ai trop peu de d'information là dessus, tout se que je sais c'est qu'il devait permettre de récupérer des matériaux sur d'autre planètes.
Je finis par m'assoupir assis dans la douche. Quelque minute plus tard après un moment de lucidité je sortis de la salle de bains. Passant devant la table sur la quelle était posé les dents et l'ampoule, je décida d'essayer ces canines. Avec j'avais l'air plus méchant, un air un peu douteux. Je pris une seringue et une aiguille dans mon tiroirs, les assembla, perça l'ampoule avec l'aiguille stérile. Je me fis un garrot avec un gros élastique, retira une éventuel bulle d'air de la seringue puis perçant délicatement la peau du creux de mon coude a la recherche de ma veine. C'est vrai que cette acte est inconscient, il aurait bien pu avoir n'importe quoi dans l'ampoule. Mais je l'avais bien inspecté et elle ne pressentait aucun défaut, elle était même serti, du travail de laboratoire professionnel. Mais après réflexion je trouva ça quand même très con malgré la petit dose que contenait l'ampoule. Je retira l'aiguille de mon bras et sera plusieurs fois ma main un peu engourdie. Le reste de la soirée se passa normalement, jusqu'au moment ou je fis prit de vertige. Je cru d'abord à une septicémie ce qui me fichu une sacré peur,je m'injecta un cocktail d'antibiotique panacée, après quelque minute je fini par tomber inconscient par terre.


Je me réveilla sans fièvre mais un peu fatigué, les rayons du soleil éclairaient mon appartement. Je pris mon téléphone mes mains un peu engourdi, surement par la dureté du sol. mes yeux me piquaient, j'avais soif et faim. Quand je regarda enfin mon portable je m'apperçue que 30h s’étaient écoulées. je me réveilla doucement et mangea. Je me souvint des canines et essaya de les enlever, mais sans succès, l'émaille des dents avait fusionné avec celui de mes dents. En milieu de journée je pris une douche pour un peu stimuler mon organisme dormant, mais le passage devant la glace me laissa perplexe. J'avais les cheveux blanc...comme il y a 2 ans.
La journée passa extrêmement lentement et le soir tomba, l'heure fatidique arrivait. Je mis un costume, une cravate et me rendis au magasin. Le patron m'attendait, on parla quelques minutes puis un voiture luxueuse arriva, un homme et une femme en sortie. L'homme resta a coté la voiture pendant que la femme vint nous parlez, le patron partit chercher Leila.


femme: j'en déduit que tu es batman? (elle me fit un grand sourire) Je rigole, ravie de faire ta connaissance, c'est moi qui sera en charge de vous.

moi: je vous remercie de prendre soin de nous, je suis ravie de faire votre connaissance

femme: Quel jolie fille que voila

Leila arriva accompagné du patron, elle portait une jolie robe blanche, un vêtement neuf. La femme alla la saluer respectueusement et l'accompagna à la voiture en échangeant quelque mots avec elle, puis elle revint vers moi pour me faire a mon tour rentrer dans la voiture. Je fut assis a coté de Leila. Regardant dehors la femme payer le patron avant de regarder avec plus de précision la voiture afin de pouvoir me sortir de situation ci besoin est.
J'en profita que nous soyons seul dans la voiture avec Leila


moi: Bonsoir, j’espère que tout va bien ce passé

A peine eu je dis quelque mots l'homme et la femme rentrèrent dans la voiture. La voiture démarra et on prit la route nous éloignant de la ville

femme: Ne vous inquiétez pas, le maitre est gentil, tout devrait bien se passer. Moi c'est Elize enchanté, je serais votre supérieur et votre responsable. Je vous formerais les premières semaines

Après quelque explication, la voiture finit par s’arrêter dans une résidence. C’était une résidence de style mi-Japonais mi-occidentale, avec un grand jardin.
On entra et suivi Elize a travers la résidence nous la décrivant au fur et à mesure.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le froid,la tristesse ....et toi (pv kaworu)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le froid,la tristesse ....et toi (pv kaworu)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» réfrigérateur trop froid
» [INFO] tactile et froid?
» Front froid actif du 1 aout 2010
» Pour ne pas avoir froid aux oreilles ....
» Prisonnier du froid

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Gokusha No Neko † :: † La ville † :: x.Animalerie-
Sauter vers: